Téléconsultation médicale : le guide complet

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Téléconsultez et soyez télérassuré !

Consulter en vidéo vous permet de voir un professionnel de santé plus rapidement, de lui décrire vos symptômes et de recevoir une ordonnance si nécessaire. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Prendre RDV

La téléconsultation vous permet d’être soigné plus facilement, de pouvoir être suivi de manière plus régulière, d’alléger votre organisation au quotidien, bref de vivre votre santé sans stress ! Mais dans quels cas exactement pouvez-vous consulter un médecin en vidéo ? Est-ce vraiment possible de consulter un gynécologue à distance ? L’équipe de Qare répond à vos questions par ce guide complet sur la téléconsultation médicale et ses enjeux.

La téléconsultation, qu’est-ce que c’est ?

Comment fonctionne la téléconsultation ? La téléconsultation est une consultation réalisée en vidéo à distance avec un médecin généraliste ou spécialiste. La consultation en vidéo avec Qare c’est :

  • plus de 30 spécialités disponibles ;
  • des rendez-vous possibles tous les jours, même le week-end ;
  • de 7h à 23h ;
  • pour vous et pour votre famille ;
  • directement depuis votre smartphone ou tablette en téléchargeant l’application ;
  • ou depuis votre ordinateur sur qare.fr ;
  • sur un espace sécurisé qui garantit le secret médical ;
  • au même tarif qu’une consultation en cabinet.

A qui s’adresse la téléconsultation ?

En France, la téléconsultation est accessible à tous les patients sur tout le territoire. Il suffit de disposer d’un numéro de sécurité sociale pour s’inscrire gratuitement sur Qare et consulter un médecin généraliste ou spécialiste en vidéo. De même, tous les praticiens exerçant sur le territoire français peuvent intégrer la téléconsultation à leur pratique s’ils le souhaitent.

Qui sont les médecins qui pratiquent la consultation en vidéo ?

Chez Qare, nous travaillons en étroite collaboration avec le monde médical. Nous co-construisons ensemble cette nouvelle modalité d’exercice afin qu’il réponde au mieux aux besoins des patients et des professionnels de santé.

Tous les professionnels de santé membres de Qare sont inscrits au Conseil National de l’Ordre des médecins et exercent sur le territoire français. Ils ont décidé d’intégrer la téléconsultation à leur pratique quotidienne.

La liste des spécialités disponibles sur Qare

Les principales spécialités médicales :

  • Médecins généralistes
  • Pédiatres
  • Gynécologues
  • Dermatologues
  • ORL
  • Psychiatres
  • Médecins addictologues
  • Gériatres
  • Médecins nutritionnistes
  • Endocrinologues-diabétologues
  • Médecins allergologues
  • Cardiologues
  • Pneumologues
  • Gastro-entérologues
  • Oncologues
  • Radiothérapeutes
  • Médecins rééducateurs fonctionnels
  • Rhumatologues
  • Médecins du sport
  • Urologues
  • Médecins sexologues
  • Médecins esthétiques
  • Chirurgiens plasticiens
  • Chirurgiens cardio-vasculaires
  • Chirurgiens orthopédiques
  • Anesthésistes-réanimateurs

Les autres professionnels de santé disponibles sur Qare :

Et sont aussi disponibles sur Qare d’autres praticiens :

Vous ne savez pas si votre motif de consultation peut être prise en charge par un psychologue ou par un psychiatre ? Lisez notre article qui explique les différences entre ces deux spécialités : Consulter un psychologue ou un psychiatre.

Nous vous expliquons également qui consulter pour vos questions gynécologiques entre un gynécologue et une sage-femme.

Mal au dos ? Découvrez qui consulter entre un kinésithérapeute ou un ostéopathe.

Lisez également notre article pour savoir qui consulter entre un nutritionniste ou un diététicien.

Oui, il est possible de consulter ces médecins en vidéo !

  • Gynécologue : interrogations sur la contraception, la ménopause, les IST, la grossesse, l’allaitement, etc…
  • Pneumologue : interrogations sur l’apnée du sommeil, information/suivi/éducation thérapeutique des maladies chroniques respiratoires (asthme, bronchite chronique, dilatation des bronches…), accompagnement au sevrage tabagique, adaptation de traitement, etc…
  • Ophtalmologue : conjonctivite, allergies, informations sur certaines pathologies (DMLA, glaucome, cataracte…), etc…

…et aussi :

  • Dentiste : conseils sur l’hygiène bucco-dentaire, réassurance, interrogations sur la prothèse dentaire, douleur dentaire, dent cassée, conseils pour l’orthodontie, etc…
  • Kinésithérapeute : suivi d’auto-rééducation à réaliser à distance type : étirements, renforcement musculaire, notamment dans les cas de troubles musculo-squelettiques, lombalgies, tendinite, entorse, etc…

Pour quels motifs puis-je consulter un médecin en vidéo ?

Aujourd’hui, il est tout à fait possible pour un médecin de réaliser un diagnostic à distance grâce à la vidéo. La plupart des motifs de consultation qui concernent les maux du quotidien ou un suivi médical peuvent être pris en charge à distance par vidéo.

Les motifs de consultation en vidéo les plus courants

  • infection urinaire : vous êtes une femme et vous avez des problèmes d’infections urinaires ? Votre médecin peut vous délivrer votre ordonnance en téléconsultation.
  • éruption cutanée : un problème de peau vous inquiète ? Une piqûre d’insecte ? Un médecin peut vous examiner à distance !
  • rhinopharyngite : un mal de gorge qui ne passe pas ? Un médecin peut vous rassurer à distance et vous prescrire les bons conseils.
  • gastro-entérite : hautement contagieuse, consultez depuis chez vous pour éviter de contaminer votre entourage.
  • conjonctivite : montrez votre oeil à un médecin en vidéo et recevez les bons conseils médicaux.

Bon à savoir : depuis l’apparition du Coronavirus, il est fortement recommandé de passer par la téléconsultation si vous rencontrez des symptômes évocateurs de l’infection. Cela évite tout risque de contamination auprès d’autres patients en salle d’attente mais aussi auprès de votre médecin.

Les motifs de consultation qui ne sont pas adaptés à la téléconsultation

Les urgences vitales nécessitent l’appel au SAMU en faisant le 15 ou le 112. Voici quelques exemples de symptômes qui relèvent d’un appel au SAMU :

  • une douleur dans la poitrine,
  • une difficulté à respirer,
  • une douleur très intense (tête, abdomen,…),
  • un malaise avec perte de connaissance,
  • des signes évocateurs d’un AVC (difficulté à parler ou à bouger un membre,…)

Peut-on voir un autre médecin que son médecin traitant ?

Il est tout à fait possible de consulter un autre médecin que son médecin traitant. Cependant, la consultation en dehors de votre médecin traitant risque d’être moins bien remboursée par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

consulter médecin traitant

La téléconsultation, comment ça marche ?

Consulter un médecin en vidéo, c’est comme une consultation en cabinet sauf que vous n’avez pas à vous déplacer ! Restez au chaud chez vous, épargnez vous le temps de transport et celui de la salle d’attente, un médecin va répondre à vos questions en vidéo et il vous enverra une ordonnance si nécessaire à la fin de la consultation.

5 étapes pour consulter un médecin en vidéo

  1. Prenez rendez-vous avec un professionnel de santé sur Qare.fr ou sur l’application Qare : en fonction des disponibilités indiquées sur l’agenda Qare et
  2. Créez votre profil patient s’il n’existe pas encore et renseignez votre dossier médical : pour que le médecin dispose des principaux éléments nécessaires à la téléconsultation, notamment les antécédents médicaux, allergies, traitements éventuels,…
  3. Connectez-vous 10 minutes avant la téléconsultation le temps de se placer dans les meilleures conditions et de réaliser les tests de connexion de manière automatique ; et transmettre des documents complémentaires au médecin si besoin (des radios, des résultats d’analyses, des photos si vous en avez).
  4. Le praticien démarre la téléconsultation.
  5. A l’issue de la téléconsultation, retrouvez votre compte-rendu de téléconsultation et votre ordonnance si nécessaire dans votre espace personnel sécurisé. Votre ordonnance est valable dans toutes les pharmacies en France et en Europe.

Bon à savoir : Si vous avez besoin d’un certificat médical, sachez qu’il est possible de recevoir une attestation médicale en ligne dans certains cas.

Comment recevoir une ordonnance en ligne ?

A la fin de la téléconsultation, vous pouvez retrouver le compte-rendu de votre échange avec le médecin dans votre espace personnel. Si le docteur vous a prescrit une ordonnance, vous la retrouverez au même endroit.

La délivrance d’ordonnance reste la discrétion du médecin qui juge si elle est nécessaire ou non. En aucun cas le patient ne peut exiger une ordonnance du médecin qu’il consulte.

Une téléconsultation est-elle gratuite ?

Consulter un médecin en vidéo, c’est comme consulter un médecin en cabinet, c’est-à-dire au même prix de consultation. En effet, le prix d’une consultation chez un généraliste ou chez un spécialiste est la même en vidéo qu’en cabinet. Vous serez remboursé de votre consultation dans les cas classiques qui correspondent au parcours de soins. Retrouvez toutes les informations concernant le remboursement de la téléconsultation sur le site d’ameli.

Une consultation en vidéo est-elle sécurisée et confidentielle ?

Tout à fait. La téléconsultation sur Qare est réalisée depuis un espace sécurisé qui respecte la confidentialité de vos données personnelles. Les données médicales des patients sont hébergées chez un Hébergeur Agréé par la Haute Autorité de Santé (HAS). Qare ne partage les données des patients avec aucun tiers. Le patient reste l’unique propriétaire de ses données. Il est possible de demander à Qare la suppression totale de son compte et ce à tout moment.

Les indispensables pour consulter un médecin en ligne

Pour faire une consultation médicale en ligne, vous devez :

  • avoir accès à une bonne connexion internet en 4G ou en Wifi ;
  • télécharger l’application Qare iOS ou Android ou se connecter sur qare.fr : tous les supports sont adaptés pour téléconsulter sur Qare (smartphone, tablette, desktop) ;
  • vous trouver dans un lieu calme et propice à la confidentialité.

Planifier une consultation en ligne

Pour planifier une téléconsultation, il suffit de se rendre sur l’application Qare (disponible sur Apple Store et Google Play) ou sur le site internet Qare.fr pour prendre un rendez-vous avec un médecin en ligne. Choisissez une spécialité (médecin généraliste, pédiatre, gynécologue, psychiatre, etc…), consultez les créneaux des médecins et prenez rendez-vous.

Une fois votre rendez-vous médical confirmé, il ne vous restera plus qu’à renseigner les éléments de votre dossier médical.

La téléconsultation médicale en France

La définition de la téléconsultation médicale en France

D’après l’article L.6316-1 du code de la santé publique :

“La télémédecine est une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Elle met en rapport un professionnel médical avec un ou plusieurs professionnels de santé, entre eux ou avec le patient et, le cas échéant, d’autres professionnels apportant leurs soins au patient.”

La télémédecine est le terme utilisé pour englober tous les moyens permettant la réalisation d’actes médicaux à distance, que ce soit un conseil donné par téléphone, par mail ou en vidéo. Aussi, la téléconsultation en vidéo que propose Qare est une des pratiques de télémédecine. Si l’on parle de téléconsultation d’Axa, il s’agit d’un service de consultation par téléphone et non par vidéo mis en place pour les assurés d’Axa.

Le remboursement de la téléconsultation médicale en France

Le cadre législatif du remboursement de la téléconsultation évolue depuis plusieurs années. Ce qu’il faut retenir c’est que la téléconsultation est entrée dans le droit commun français le 15 septembre 2018. Cela signifie que les consultations en vidéo pratiquées à distance peuvent désormais être remboursées au même titre qu’une consultation en cabinet.

C’est l’avenant 6 qui officialise ce processus :

“Tout médecin, quelle que soit sa spécialité et son secteur d’exercice, y compris en centre de santé, peut désormais proposer à ses patients de réaliser une consultation à distance au lieu d’une consultation en présentiel, pour toute situation médicale qu’il jugera adaptée. Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation est accessible sur l’ensemble du territoire en France.”

Aujourd’hui, les modalités de remboursement d’une téléconsultation sont identiques à une consultation en cabinet à condition d’être dans le parcours de soin : téléconsulter son médecin traitant ou un autre médecin orienté par votre médecin traitant. Cependant, des exceptions à cette règle existent :

  • le médecin que vous consultez fait partie des spécialités dites “en accès direct”, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de passer par son médecin traitant pour les consulter. Il s’agit des spécialités médicales suivantes : gynécologue, pédiatre, ophtalmologue, psychiatre, neuropsychiatre stomatologue, chirurgien oral, chirurgien maxillo-facial.
  • vous êtes âgés de moins de 16 ans.
  • vous vous trouvez dans une situation d’urgence.
  • vous n’avez pas de médecin traitant ou votre médecin traitant n’est pas disponible dans le délais requis par votre état de santé et vous consultez au sein d’une organisation territoriale organisée avec des professionnels de santé.

Depuis sa mise en place, le remboursement de la téléconsultation a montré ses limites dues notamment à l’organisation territoriale de la sécurité sociale (CNAM). Ainsi, les consultations réalisées par vidéo, hors parcours de soin notamment, avec des médecins qui ne répondent pas de la même Caisse Primaire d’Assurance Maladie (les CPAM sont organisées de manière régionale) n’ont pas pu bénéficier d’un remboursement.

remboursement téléconsultation

La téléconsultation pour répondre aux enjeux de société

Un point sur lequel tous les acteurs s’accordent est celui de la nécessité de développer la téléconsultation sur le territoire français et ce pour plusieurs raisons :

  1. Faciliter l’accès aux soins sur tout le territoire
  2. Diminuer le nombre de déplacements inutiles
  3. Diminuer les recours aux urgences et prévenir les hospitalisations
  4. Réduire les coûts des transports

Répondre à la difficulté d’accès aux soins

Tous les Français le savent, obtenir un rendez-vous avec un médecin peut s’avérer être le parcours du combattant. Que ce soit parce que vous habitez dans une zone isolée, dans un désert médical ou tout simplement parce que le délais d’attente pour consulter telle ou telle spécialité est de plusieurs mois, il existe maintes raisons qui rendent l’accès aux soins difficiles. En offrant la possibilité de consulter depuis n’importe où, la téléconsultation permet de préserver l’équité d’accès aux soins pour tous.

La répartition des médecins sur le territoire français

En France, presque 10% des Français n’ont pas déclaré de médecin traitant. Cela ne signifie pas forcément qu’il n’y a pas assez de médecins en France. Il s’agit surtout d’une mauvaise répartition des disponibilités médicales sur le territoire français. En effet, le médecin dispose de la liberté d’installation et s’installe le plus souvent proche de l’université vers laquelle il a étudié. C’est une des raisons pour lesquelles les professions médicales sont peu présentes au sein des territoires les moins attractifs.

Déclarer un médecin traitant en téléconsultation

Si 10% de Français n’ont pas déclaré de médecin traitant parce qu’ils ne trouvaient pas de médecin proche de chez eux, ils peuvent aujourd’hui se rendre une fois chez un médecin généraliste, le déclarer en médecin traitant et ensuite réaliser les consultations suivantes en vidéo s’il le souhaite. Nous insistons bien sur le fait qu’il faut avoir vu ce médecin en consultation physique, c’est-à-dire en cabinet, au moins une fois pour pouvoir le déclarer en médecin traitant.

Éviter les déplacements inutiles

Autre valeur ajoutée de la téléconsultation : éviter un transport sanitaire (pompiers, ambulances) lorsque celui-ci n’est pas nécessaire. Aujourd’hui, dans les zones de désert médical, les personnes ayant du mal à trouver des réponses à leurs questions médicales n’ont pas d’autre choix que de se tourner vers les services d’urgence pour trouver des réponses et une solution à leur problème. La téléconsultation leur permet de consulter un médecin en vidéo et d’éviter ainsi un déplacement coûteux.

Bon à savoir : Pour les personnes âgées en maison de santé, il est possible d’être accompagné du personnel soignant pour téléconsulter. Aussi, le médecin pourra donner les bons conseils médicaux par vidéo et le personnel soignant pourra accompagner le patient dans le traitement à mettre en place.

Aider au désengorgement des urgences

Les urgences sont saturées depuis des années et la situation ne va pas en s’améliorant. Il y a beaucoup d’attente aux urgences et souvent, les motifs de consultation ne relèvent pas de l’urgence mais de la médecine générale. Une consultation aux urgences coûte environ 200€ à la sécurité sociale et les services d’urgences se doivent d’accepter chaque patient qui s’y présente.

Aussi, beaucoup de patients se présentent aux urgences parce qu’ils n’ont pas d’autre choix qui se présente à eux car :

  • leur médecin traitant n’est pas disponible dans un délais raisonnable par rapport au problème de santé rencontré
  • ils n’ont pas de médecin traitant
  • ils n’ont pas eu de rendez-vous chez un autre médecin

Consulter un médecin en vidéo permet à ces patients de poser leurs questions et de recevoir une ordonnance si nécessaire à l’issue de la consultation. Sans passer par la case des urgences.

Un engagement économique

D’après un article paru dans Le Parisien le 14 septembre 2018, la téléconsultation médicale permettrait d’économiser 2,2 milliards d’euros par an. Rappelons ce que nous avons décrit ci-dessus, la téléconsultation permet :

  • d’éviter des transports sanitaires inutiles
  • d’éviter le recours aux urgences
  • de limiter une hospitalisation

Lorsque le motif de consultation ne nécessite pas une prise en charge aux urgences.

Aussi, faire attention aux dépenses liées à la santé est extrêmement important dans un contexte où une médecine à deux vitesses est en train de se développer dans les pays voisins. Pour préserver une réelle équité d’accès aux soins, il faut s’engager économiquement et la téléconsultation peut être une solution.

Permettre de consulter en pharmacie

Depuis décembre 2018, il est possible de réaliser sa téléconsultation dans une pharmacie. Rappelons que les pharmacies sont souvent le premier point de contact humain qu’une personne va avoir lorsqu’elle a une question relative à sa santé. Le pharmacien peut donner des conseils dans un premier temps mais en fonction du besoin de son client, il ne pourra pas répondre à toutes les questions d’ordre médical.

Aussi, pour palier à cela, les pharmaciens peuvent aujourd’hui proposer à leur client de consulter un médecin en vidéo sur place. Un espace confidentiel dédié à la téléconsultation est installé au sein de la pharmacie avec un ordinateur qui permet de réaliser la consultation par vidéo et parfois même avec des objets connectés qui permettent au médecin de recevoir les mesures dont il a besoin pour réaliser son diagnostic.

C’est une révolution pour les pharmacies isolées ou victimes du désert médical ! Il en va même de leur survie puisque s’il n’y a pas de médecins pour prescrire des ordonnances, la pharmacie est vouée à disparaître. La téléconsultation a pour but de limiter la fermeture des pharmacies isolées d’une part et permet aux habitants des environs d’accéder aux soins.

La téléconsultation, une nouvelle pratique médicale

Une pratique complémentaire à la consultation en cabinet

Les téléconsultations sont complémentaires des consultations en cabinet, elles permettent notamment de renforcer la relation du patient avec son médecin. Elles ne remplacent pas les visites au cabinet médical et elles peuvent être remboursées par la Sécurité sociale selon la situation dans le parcours de soin au même titre qu’une consultation en cabinet.

Quelles différences avec une consultation en cabinet ?

Les différences entre une consultation en cabinet et une consultation en vidéo sont à l’avantage du patient et du praticien. De manière générale, les deux sont similaires. La vraie différence réside dans le fait que le patient ne se déplace pas pour consulter dans un cabinet. Il peut consulter où qu’il soit : de chez lui, de son lieu de vacances ou même de son bureau.

Le patient doit cependant penser à s’installer dans un endroit calme isolé pour consulter à distance dans les meilleures conditions. Par ailleurs, sachez qu’en fonction du motif de consultation, la prise de constantes (tension artérielle, fréquence cardiaque, température, etc…) et l’auscultation cardio-pulmonaire ne sont pas systématiquement nécessaires.

Différences et similitudes entre une consultation en cabinet et une consultation en vidéo :

Consultation en cabinetConsultation en vidéo
Prise de rendez-vous en ligne ou par téléphonePrise de rendez-vous en ligne
Temps de trajet pour aller au cabinetPas de temps de trajet
Temps de salle d’attentePas de temps de salle d’attente
Consultation physiqueConsultation en vidéo
La consultation est confidentielleLa consultation est confidentielle
Le secret médical est assuréLe secret médical est assuré
Ordonnance si nécessaireOrdonnance si nécessaire
Paiement de la consultationPaiement de la consultation
Remboursement de la consultation si elle entre dans le parcours de soinsRemboursement de la consultation si elle entre dans le parcours de soins

Votre médecin pratique-t-il la téléconsultation ?

Votre médecin peut pratiquer la téléconsultation s’il le souhaite. C’est l’occasion pour lui de varier sa pratique mais aussi de flexibiliser son emploi du temps puisqu’il peut lui aussi réaliser ses téléconsultations du lieu de son choix du moment qu’il a accès à un ordinateur équipé d’un micro et d’une caméra.

Le fait d’axer la consultation sur l’interrogatoire permet aux médecins de pratiquer la médecine d’une manière différente qu’en cabinet. Ils peuvent donner des créneaux de téléconsultation à leurs patients qui n’ont pas besoin de revenir en cabinet pour leur prochaine consultation.

Enfin, toutes les consultations réalisées habituellement de manière informelle par téléphone peuvent être reportées sur des créneaux de téléconsultation, ce qui permet de coter tous les actes médicaux mais surtout de garantir au médecin un avis éclairé en voyant son patient par vidéo.

Les concurrents de Qare pour la téléconsultation

Qare n’est pas la seule solution de téléconsultation disponibles. Les principaux concurrents de Qare pour la téléconsultation sont Doctolib, Livi, Hellocare et Leah Care.

  • la téléconsultation avec Doctolib : après avoir développé la prise de rendez-vous en ligne, Doctolib se lance depuis début 2019 sur le marché de la téléconsultation. Ce nouveau service est désormais proposé directement via l’agenda Doctolib après mise en place du logiciel chez le praticien.
  • la téléconsultation avec Livi : chez Livi, vous ne pouvez consulter que des médecins généralistes. Livi est une entreprise suédoise qui a développé son service en France.

Concurrence doctolib

Les questions les plus fréquentes sur la téléconsultation

Un médecin peut-il établir un diagnostic sans examiner le patient ?

En fonction du motif de consultation, l’examen par votre médecin n’est pas systématique. La réponse peut dans ce cas être donnée grâce à un interrogatoire minutieux et à une écoute attentive du patient.

Le médecin peut-il émettre une ordonnance en téléconsultation ?

A la fin de la téléconsultation, vous pourrez accéder facilement à tous les documents transmis par votre médecin sur votre espace personnel et sécurisé (le compte-rendu de téléconsultation, une ordonnance si nécessaire ou encore des fiches conseils).
La délivrance d’ordonnance reste à la discrétion du médecin qui juge de sa pertinence. En aucun cas le patient ne peut exiger une ordonnance ou un renouvellement d’un médecin.

Est-ce qu’une tierce personne peut avoir accès à mes données de santé ?

La téléconsultation sur Qare est réalisée depuis un espace sécurisé qui respecte la confidentialité de vos données personnelles qui sont stockées chez un Hébergeur Agréé Données de Santé (HADS). Qare ne partage les données des patients avec aucun tiers. Vous restez l’unique propriétaire de vos données dont vous disposez comme vous le souhaitez. Vous pouvez demander à Qare la suppression totale de votre compte à tout moment.

La vidéo permet-elle de voir et d’analyser mes symptômes ?

La vidéo permet au médecin de compléter l’interrogatoire et l’examen en lui permettant d’observer plus finement certains signes cliniques. Par ailleurs, l’envoi préalable de tous types de documents médicaux (lettre de confrère, résultats d’examens complémentaires, photos…) permettra au professionnel d’affiner son diagnostic. Enfin, la possibilité de prise de photo au cours de la téléconsultation peut également aider le médecin.

Est-ce que je dois me déshabiller devant la caméra ?

La consultation en vidéo est principalement axée sur l’interrogatoire, c’est-à-dire l’échange verbal entre le médecin et le patient. En fonction du motif de consultation, le médecin peut être amené à vous demander d’observer une partie de votre corps afin de préciser son diagnostic.

Comment savoir si je peux consulter en vidéo pour un symptôme en particulier ?

Qare vous demande de préciser votre motif de téléconsultation lors de votre prise de rendez-vous. Si celui-ci n’est pas adapté à la téléconsultation, le médecin vous en informera et vous orientera vers une prise en charge adaptée. Dans ce cas, la téléconsultation prévue ne vous sera pas facturée.

Par ailleurs, au cours de la téléconsultation, il est possible que le médecin ne puisse pas répondre entièrement à votre problème. Dans ce cas, il peut être amené à vous réorienter vers une consultation physique auprès du professionnel qu’il jugera le plus adapté à votre situation. Il vous donnera néanmoins les conseils utiles et les délais à respecter.

Qare n’étant pas un service d’urgence, tous les motifs à caractère urgent nécessitent d’appeler le 15 (ou le 112).