Allergie : la comprendre et la soigner

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez votre ordonnance en téléconsultation

En cas de réactions allergiques, téléconsultez rapidement un médecin et recevez une ordonnance en ligne, si nécessaire.

Remboursable par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Les allergies concernent 25 à 30 % de la population et sont en augmentation constante depuis plusieurs années. Il s’agit de réactions de l’organisme à des substances présentes dans l’environnement. Il existe différents types d’allergie (cutanée, alimentaire, médicamenteuse). L’équipe médicale de Qare revient sur les différentes causes des allergies, leurs symptômes et leurs traitements.

Qu’est-ce qu’une allergie ? Comment la reconnaître ?

Définition de l’allergie et mécanismes

L’allergie, ou plutôt les allergies, sont des réactions d’hypersensibilité à des substances, appelées allergènes, présentes dans l’environnement et qui sont normalement inoffensives. Les réactions peuvent être diverses, des plus bénignes aux plus sévères.

Les allergies correspondent à une perte de tolérance envers ces substances. Celles-ci peuvent se déclencher très tôt, ou au contraire survenir plus tard dans la vie. Elles sont dues à un dérèglement du système immunitaire et apparaissent en deux temps :

  1. Sensibilisation à l’allergène : durant cette phase, il n’y a pas encore de symptômes. On n’est donc jamais allergique à une première rencontre avec un allergène !
  2. Révélation : c’est à ce moment que se déclenchent les symptômes et que l’on développe une réaction allergique.

Quels sont les symptômes de l’allergie ?

Les réactions allergiques sont très variées et peuvent être très proches de symptômes dûs à une infection, par exemple. Si vous avez un doute, vous pouvez consulter un médecin à distance pour recevoir un diagnostic rapidement et savoir s’il s’agit bien d’une réaction allergique.

Les allergies provoquent différentes réactions notamment en fonction du type d’allergie ou d’allergène :

  • nez qui coule, nez bouché et éternuements (rhinite allergique) ;
  • yeux qui grattent, yeux rouges, larmoiement, conjonctivite allergique ;
  • inflammation et gonflement de la peau et du visage (œdème de Quincke)
  • symptômes respiratoires (crise d’asthme)
  • éruptions cutanées (eczéma atopique, urticaire) ;
  • symptômes digestifs (diarrhées, vomissements, constipation) ;
  • chute de la tension artérielle (choc anaphylactique).

Certaines allergies peuvent également déclencher des symptômes oraux comme un gonflement des lèvres ou de la gorge avec difficultés à avaler.

Recevez une ordonnance en ligne pour soulager vos symptômes

Consultez un médecin en vidéo dans la journée et recevez une ordonnance, si nécessaire (7J/7 de 6h à 23h).

Quels sont les différents types d’allergie ?

Les allergies de peau ou de contact

Les allergies cutanées se manifestent le plus souvent par de l’urticaire ou de l’eczéma (dermatite de contact). Elles peuvent être provoquées par divers types d’allergènes qui sont entrés en contact avec la peau (tissus, produits chimiques) ou même ingérés (allergies alimentaires ou médicamenteuses).

Certaines matières comme le latex peuvent provoquer ce type de réactions. Par exemple, le port du masque peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes, en fonction du matériau utilisé, mais cela reste rare.

Bon à savoir : l’allergie à l’eau n’existe pas réellement, mais il est possible de souffrir d’une allergie au froid, qui peut notamment se déclencher après une baignade et un changement brutal de température. En revanche, il existe également ce qu’on appelle l’urticaire aquagénique qui déclenche des démangeaisons au contact de l’eau, probablement à cause de substances qu’elle contient. Mais ce type d’allergie est extrêmement rare.

Les allergies alimentaires

Les symptômes des allergies alimentaires peuvent varier entre l’enfance et l’âge adulte (rhinite, urticaire, troubles digestifs, gonflement des lèvres, œdème de Quincke…). Elles peuvent être provoquées par de nombreux aliments (noix, fraises, lait de vache chez les nourrissons). Certaines commencent très tôt, mais elles peuvent également se développer plus tard au cours de la vie.

Les allergies au gluten, qui concernent 0,6 % de la population, peuvent se développer et évoluer au fil des années. L’intolérance au gluten peut déclencher une maladie chronique et auto-immune appelée maladie cœliaque qui peut passer inaperçue pendant de longues années. On y pensera surtout sur des douleurs abdominales et une diarrhée chronique.

Commencez un traitement de fond en téléconsultation

Pour lutter contre les allergies, demandez les conseils d’un médecin en vidéo (Remboursable par l’Assurance Maladie).

allergie alimentaire

Les allergies saisonnières

Les allergies saisonnières sont le plus souvent des allergies aériennes au pollen de graminées. Les allergies au pollen se manifestent généralement par une rhinite allergique (nez qui coule, gorge et palais qui grattent), parfois accompagnée d’une conjonctivite. Elles sont plus communément appelées « rhume des foins ». Certaines personnes développent également de l’asthme.

Ce type d’allergie est plus courant au printemps, mais il est aussi possible de souffrir d’allergie au pollen à d’autres moments de l’année selon votre région. Par exemple, là où le pollen d’ambroisie est le plus présent, il est susceptible de générer des allergies, en août, septembre, voire octobre. Vous pouvez d’ailleurs consulter le calendrier des allergies 2020 et surtout la carte des allergènes sur le site du réseau de surveillance aérobiologique.

Consultez un médecin sans vous déplacer

Des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 23h pour vous aider à soulager vos allergies : prendre RDV (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Les allergies médicamenteuses

Là encore, certains médicaments peuvent être à l’origine de réactions allergiques très diverses. Cela peut aller de réactions cutanées de type urticarien à des maux de ventre, des œdèmes localisés jusqu’au choc anaphylactique nécessitant une hospitalisation en urgence. Les personnes qui souffrent d’allergies médicamenteuses sévères doivent porter un collier ou un bracelet de signalement médical.

Les allergies perannuelles

Ces allergies sont généralement des allergies aériennes, qui se distinguent des allergies saisonnières. Elles peuvent être provoquées par différents types d’allergènes volatiles (moisissures, poussières…). Les allergies aux acariens (qui sont en fait des allergies aux déjections et débris de ces minuscules arachnides) ou bien les allergies aux poils de chat (plus précisément aux protéines de la salive du chat) en font partie.

Ces allergies provoquent souvent des rhinites chroniques, si l’on ne parvient pas à trouver et à éviter la substance allergène. D’autres infections peuvent également se développer (sinusite chronique, asthme, formation de polypes nasaux).

Les réactions aux piqûres et morsures d’insectes

Les piqûres d’insectes (principalement les hyménoptères telles les guêpes, abeilles, frelons) sont aussi à l’origine d’allergies, parfois graves. Elles peuvent entraîner des réactions anaphylactiques avec perte de connaissance et des œdèmes de Quincke, dont la gravité est liée à l’obstruction des voies respiratoires et une asphyxie brutale. Une prise en charge en urgence est donc nécessaire. Si besoin, il faut appeler le centre des urgences au 15.

Bon à savoir : en cas de piqure d’hyménoptère dans la bouche ou sur la langue, mettre immédiatement des glaçons dans la bouche pour limiter l’œdème réactionnel. Appeler le 15 dans la foulée.

Quels sont les traitements contre les allergies ?

Les traitements médicamenteux

Les réactions allergiques peuvent être rapidement apaisées grâce à des traitements prescrits par le médecin. Pour de nombreuses allergies, un traitement antihistaminique est administré pour soulager les symptômes rapidement. C’est souvent le cas pour les rhinites allergiques, les conjonctivites de type allergique, ou encore l’urticaire lorsque l’allergie est avérée.

Parfois, ces traitements peuvent être complétés ou remplacés par des corticoïdes, notamment pour les éruptions cutanées. En cas de conjonctivite, le médecin peut également vous prescrire des collyres antiallergiques.

Dans les cas les plus sévères, et pour ceux ayant eu des réactions allergiques graves, il leur est fortement conseillé d’avoir à disposition des seringues d’adrénaline en auto-injection en sous-cutané (type Anapen° ou Epipen°)

Recevez une ordonnance sans vous déplacer

En cas de réaction allergique, téléconsultez un médecin et recevez une ordonnance en ligne, si nécessaire (Remboursable par l’Assurance Maladie).

L’éviction de l’allergène

Parfois, le plus simple pour se débarrasser d’une allergie est d’en éviter la cause. Certains allergènes peuvent être évités ou supprimés de l’environnement. C’est le cas pour les allergies alimentaires ou médicamenteuses. Cependant, pour un grand nombre d’allergènes, cette stratégie n’est pas possible. Les allergènes aériens comme le pollen ou les acariens présents dans la poussière sont difficiles, voire impossibles à éviter.

Pour allergies alimentaires, vous devez faire très attention à ce qui est marqué sur l’emballage avant de consommer un produit. Généralement, les substances susceptibles d’être allergènes sont marquées en surgras. Par ailleurs, consommer des produits bruts non transformés réduit fortement le risque de réactions allergiques, puisque vous contrôlez mieux ce que vous mangez.

Les traitements de désensibilisation

En cas d’allergie, un médecin peut vous proposer un traitement de désensibilisation. Il peut vous le recommander si vos réactions allergiques deviennent gênantes ou invalidantes, par exemple.

Ce traitement vise à habituer votre système immunitaire à la présence de l’allergène afin d’améliorer votre tolérance. Pour cela, vous recevrez des extraits d’allergènes par voie sous-cutanée ou par voie sublinguale durant une longue période. Les résultats sont observables au bout de quelques mois, et persistent après l’arrêt de la thérapie.

traitement allergie

Comment calmer une allergie sans médicament ?

Si une allergie se déclare, il est important de consulter un médecin rapidement pour recevoir un traitement adapté et calmer vos symptômes. Vous pouvez compléter votre traitement par des gestes et remèdes naturels pour apaiser votre allergie, notamment les allergies de peau.

Pour l’eczéma et l’urticaire :

  • hydratez-vous régulièrement, notamment en utilisant des crèmes émollientes ;
  • utilisez plutôt des produits cosmétiques ou d’hygiène naturels. Ex : prendre un savon surgras plutôt qu’un gel douche ;
  • en sortant de la douche, tamponnez votre peau avec la serviette plutôt que de la frotter.

Si vous avez un rhume des foins, vous pouvez utiliser les remèdes conseillés en cas de rhinite virale :

  • se moucher régulièrement, notamment pour éviter les surinfections bactériennes ;
  • si cela vous soulage, vous pouvez nettoyer votre nez avec du sérum physiologique ou des sprays nasaux ;
  • les inhalations de vapeurs d’eau peuvent temporairement aider à dégager les muqueuses nasales. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle en l’absence de contre-indications (déconseillés pour l’enfant et la femme enceinte).

Foire aux questions

Quelles allergies provoquent des démangeaisons ?

Les démangeaisons peuvent être provoquées par des substances entrées directement en contact avec la peau. Ils peuvent être contenus dans certains matériaux (ex : latex, métaux…) ou dans des produits d’hygiène ou d’entretien (ex : liquide vaisselle). Cependant, d’autres allergènes peuvent aussi entraîner ce type de réactions, comme les poils de chat, les médicaments ou autre. Il faut consulter pour rechercher la cause de l’allergie et soulager rapidement les démangeaisons.

Sources :