Eczéma de l’adulte et de l’enfant : comment le soigner ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez rapidement un dermatologue en vidéo

Trouvez un médecin disponible dans la journée pour recevoir un avis médical et une ordonnance, si nécessaire

(Remboursable par l’Assurance Maladie)

Voir les disponibilités

Les éruptions cutanées peuvent se présenter sous formes de plaques rouges qui démangent. Il s’agit d’eczéma, une dermatose prurigineuse qui peut être provoquée par différents facteurs. On distingue alors deux types d’eczéma : atopique et de contact. Comment le reconnaître ? L’eczéma peut-il guérir ? Et quels sont les traitements efficaces selon l’origine de l’inflammation ? Suivez les conseils médicaux de Qare pour tout savoir sur l’eczéma et comment s’en débarrasser.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma est une inflammation de la peau (dermatite) qui provoque des démangeaisons et l’apparition de lésions cutanées, sous forme de plaques rouges, parfois vésiculeuses. C’est une maladie de peau très fréquente qui peut survenir à tout âge. Les principales formes de l’eczéma sont l’eczéma atopique, qui touche plutôt les bébés et les enfants, et l’eczéma de contact.

Si vous, ou votre enfant, présentez des symptômes, il est conseillé de consulter rapidement un médecin pour recevoir un diagnostic et un traitement pour arrêter l’eczéma.

L’eczéma de contact

L’eczéma de contact ou dermatite de contact est une réaction allergique. Elle se produit lorsque la peau est entrée en contact avec un allergène, et se localise là où le contact a eu lieu.

Il n’y a pas forcément de terrain génétique favorisant l’apparition de ce type d’eczéma. Les causes sont externes. Les allergènes pouvant être responsables sont nombreux (cosmétiques, fibres, produits d’entretien…).

La guérison de ce type d’eczéma est souvent plus simple que pour l’eczéma atopique, si l’on parvient à identifier l’allergène responsable.

Bon à savoir : les allergies aux pollens ou à d’autres allergènes volatiles provoquent plutôt des rhinites ou des conjonctivites allergiques.

Posez vos questions en téléconsultation

Des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 23h. Prenez RDV et recevez un avis médical et une ordonnance, si nécessaire.

L’eczéma atopique

L’eczéma atopique est une autre forme de dermatite qui se développe très tôt dans la vie, dès 3 mois. Il se développe en raison d’une prédisposition génétique aux allergies (atopie). Il provoque des poussées régulières d’eczéma puis s’atténue au fil des années pour disparaître complètement durant l’enfance ou l’adolescence, dans la plupart des cas. La durée de cette pathologie peut varier selon les années, de quelques mois à plusieurs années.

Bon à savoir : l’eczéma peut parfois faire penser à un psoriasis ou à un urticaire  « nerveux », c’est-à-dire une éruption cutanée d’origine psychogène. Le stress, l’anxiété, par exemple, peuvent être responsables. Ces émotions favorisent également le développement d’un zona chez les personnes ayant déjà eu la varicelle.

eczéma atopique

Quels sont les symptômes de l’eczéma ?

L’eczéma se distingue facilement d’autres types d’éruptions cutanées. Les symptômes sont :

  • formation de plaques rouges bien délimitées sur la peau ;
  • démangeaisons intenses (prurit) ;
  • vésicules qui se rompent au grattage et suintent ;
  • apparition de croûtes qui ne laissent pas de cicatrices.

Reconnaître l’eczéma atopique chez les bébés

Chez les bébés, l’eczéma atopique donne des démangeaisons très fortes qui peuvent se traduire par des troubles du sommeil, mais aussi des traces d’écorchures sur la peau. Les bébés ont souvent la peau sèche sur les parties du corps qui ne sont pas touchées par la dermatite.

Vous pouvez également reconnaître l’eczéma atopique selon la localisation des lésions cutanées, qui sont très caractéristiques à cet âge :

  • chez les nourrissons de moins d’un an, les plaques d’eczéma se forment de façon symétrique notamment sur le visage (front, menton, joue), mais également sur les jambes, les bras et derrière les oreilles ;
  • chez les bébés entre 1 et 2 ans, l’eczéma se localise plutôt sur le cou, le crâne, les plis des poignets, des coudes, des genoux, etc.

Consultez un pédiatre dans la journée

Prenez RDV avec un pédiatre en vidéo pour recevoir des conseils et un traitement adapté. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

La localisation des plaques dans les allergies de contact

Dans l’eczéma de contact, la formation des lésions cutanées varient d’emplacement selon la cause de l’allergie.

  • L’apparition de l’eczéma sur le poignet, le nombril ou bien sur les oreilles peut faire suspecter une allergie au nickel, souvent présent dans les bijoux et les ceintures.
  • L’eczéma sur les pieds peut être provoqué par une matière présente dans les chaussures (caoutchouc, cuir…).
  • Enfin, si vous avez de l’eczéma sur le visage, notamment sur les paupières, le front ou les joues, il pourrait s’agir d’une réaction aux produits cosmétiques.

Bien sûr, les allergies cutanées peuvent également provoquer de l’eczéma sur d’autres zones comme les jambes ou les mains. Avoir des plaques d’eczéma sur les mains peut être le signe d’une allergie à des produits d’entretien, par exemple.

eczéma mains

Évolution et complications de l’eczéma

L’eczéma de contact peut devenir chronique si la cause de la réaction allergique n’est pas trouvée. La peau prend alors une couleur plus foncée et se fissure. Si l’eczéma touche les mains et les pieds, la peau s’épaissit et devient craquelée. Dans le cas inverse, la guérison est assez rapide, une quinzaine de jours environ.

Par ailleurs, les eczémas au niveau des pieds et des mains peuvent s’aggraver et provoquer la formation de vésicules profondes. On parle alors de dyshidrose ou d’eczéma bulleux.

Un des risques de l’eczéma atopique ou de contact est la surinfection de la peau à cause d’un grattage intensif. En effet, la peau agit comme une barrière contre les bactéries qui sont naturellement présentes sur elle. Le staphylocoque est l’une des bactéries les plus fréquemment responsables des surinfections de la peau.

Dans de rares cas, l’eczéma peut entraîner une érythrodermie qui se manifeste par une extension des lésions sur la peau à presque toute la surface du corps, accompagnée de frissons et de fièvre.

Enfin, l’eczéma atopique peut évoluer si l’enfant attrape le virus de l’herpès, très présent dans l’environnement des bébés. L’inflammation peut s’aggraver, dégrader son état de santé et lui donner de la fièvre. Si cela arrive à votre enfant, vous devez rapidement consulter un médecin.

Consultez un pédiatre dans la journée

N’attendez pas pour consulter ! Prenez RDV avec un pédiatre en vidéo pour soulager rapidement les symptômes de votre bébé. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Le traitement de l’eczéma

Pour soigner l’eczéma, vous devez premièrement consulter un médecin généraliste, un pédiatre ou un dermatologue. Il pourra réaliser un diagnostic, vous prescrire un traitement adapté et vous procurer des conseils permettant de limiter les crises d’eczéma. Tout cela peut être fait en téléconsultation.

Le traitement médical des éruptions cutanées

Pour calmer les poussées d’eczéma, le médecin prescrit généralement un dermocorticoïde à appliquer sous forme de crème ou de pommade. Il s’agit alors d’un traitement symptomatique qui permet de diminuer le prurit mais qui n’empêche pas le retour de l’inflammation. Le traitement est utilisé pour les deux formes de dermatite.

Vous devez l’appliquer au début, matin et soir, puis une fois par jour jusqu’à disparition des lésions cutanées. Il n’est pas nécessaire de mettre une couche épaisse ou de masser la peau. Une fois les plaques disparues, vous n’avez plus besoin d’appliquer la crème ou la pommade. Pour votre prochaine consultation, il peut être utile de compter le nombre de tubes ou la quantité de produit utilisé pour que le médecin adapte la prescription.

Bon à savoir : s’il y a une surinfection de l’eczéma de contact, le médecin peut prescrire des antibiotiques, mais seulement dans ce cas.

Recevez votre prescription en ligne !

Évitez les déplacements et téléconsultez un médecin pour recevoir une prescription, si nécessaire. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Éviter l’allergène en cas d’allergie de contact

Pour guérir d’une allergie de contact, l’identification et l’éviction de l’allergène sont primordiales. Sans cela, l’eczéma peut s’installer et devenir chronique.

Comme nous l’avons expliqué, certains indices permettent de trouver plus facilement l’allergène responsable. Par ailleurs, il est parfois difficile d’éliminer l’allergène de son environnement car il est présent dans beaucoup d’endroits. Si vous et votre médecin n’y parvenez pas, vous devrez mettre en place des stratégies pour éviter les contacts : porter des vêtements plus couvrants, mettre des gants, etc.

Comment soigner l’eczéma avec des remèdes de grand-mère ?

Le traitement naturel de l’eczéma permet de soulager les démangeaisons et de prévenir de nouvelles poussées. Cependant, une consultation médicale reste nécessaire pour le soigner complètement. Si vous avez un eczéma de contact ou que votre enfant souffre d’eczéma atopique, vous pouvez mettre en place des mesures simples :

  • prendre une seule douche par jour, à l’eau tiède ;
  • ne pas prendre de douche longue ;
  • remplacer le savon par des pains sans savon ou des nettoyants doux ;
  • ne pas ajouter de produits dans l’eau du bain ;
  • se sécher rapidement après la douche ou le bain en tamponnant et non en frottant ;
  • privilégier le coton pour les vêtements (éviter les matières synthétiques et la laine) ;
  • ne pas utiliser de lessives ou d’assouplissants parfumés ;
  • bien rincer le linge après lavage ;
  • appliquer un émollient ou une crème hydratante après la douche ;
  • réduire l’exposition aux potentiels allergènes (poussière, tabac…) en aérant régulièrement le logement.

Demandez conseil à un médecin en vidéo

Gagnez du temps et consultez un médecin en vidéo pour qu’il vous donne des recommandations efficaces pour vous soigner. (7J/7 de 6h à 23h)

Quels aliments éviter en cas d’eczéma ?

Si votre enfant souffre d’eczéma atopique, ne changez pas son alimentation sans l’avis favorable du médecin. Dans certains cas, l’alimentation doit être adaptée mais en essayant de conserver le plus possible le lait maternel, le cas échéant, ou en utilisant des laits adaptés sans lactose.

Les allergies alimentaires sont rarement responsables des eczémas de contact. Il est plus fréquent qu’elles provoquent des poussées d’urticaire. Au besoin, le médecin pourra vous indiquer s’il est nécessaire d’éviter certains aliments.

Quelles sont les causes de l’eczéma ?

Les facteurs héréditaires

L’eczéma atopique se développe chez les nourrissons où il y a déjà terrain allergique en raison de leur héritage génétique et de facteurs immunologiques. Si les parents souffrent d’allergies, il est plus probable que l’enfant développe cette pathologie. En effet, entre 50 et 70 % des enfants qui ont cette forme d’eczéma sont d’une famille où un des parents a souffert d’atopie.

Les allergies de contact

L’eczéma de contact peut être une manifestation de nombreuses allergies différentes. Les allergènes responsables peuvent aussi bien provenir des vêtements, notamment des matériaux ou des teintures, que de produits d’hygiène et d’entretien ou de produits cosmétiques (laques, shampooing, déodorant, rouge à lèvres, vernis…).

Certains médicaments qui s’appliquent localement ou produits de soins peuvent également provoquer des allergies cutanées.

Enfin, certaines personnes sont plus à risques en raison de leur profession car elles sont plus exposées aux allergènes. C’est notamment le cas dans le secteur du bâtiment (ciment, peinture…), dans les professions de santé à cause du matériel ou des produits utilisés, chez les coiffeurs ou encore chez les horticulteurs, notamment en raison des pesticides.

Il y a de nombreuses causes possibles aux allergies de contact, c’est pour cette raison qu’il est indispensable de consulter afin de recevoir un diagnostic.

Foire aux questions

Eczéma : un symptôme de la Covid-19 ?

Les éruptions cutanées sont effectivement une des manifestations plus rares de la Covid-19. Néanmoins, ce symptôme se présente plus souvent sous la forme d’un urticaire, de rougeurs ou d’engelures, et il est rarement isolé.

Les signes les plus fréquents et évocateurs sont la toux, la fièvre et la fatigue. Néanmoins, pour en avoir le cœur net, vous pouvez téléconsulter un médecin qui pourra évaluer s’il est pertinent pour vous de réaliser un test de dépistage PCR du coronavirus. Le cas échéant, il pourra vous faire une prescription en ligne pour que vous fassiez partie des personnes prioritaires pour se faire dépister.

Sources :