Céphalées, mal de tête, migraine : comment les identifier ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Publié le 13 janvier 2020, mis à jour le 31 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

La plupart des maux de tête sont bénins et passent tout seul. A moins que vous ne soyez atteint de céphalées chroniques, ne vous inquiétez pas de l’arrivée de maux de tête, ces derniers sont en général non dangereux et liés à des causes précises. Reposez-vous, suivez les conseils de nos médecins, cela passera dans la plupart des cas…

Comment faire passer le mal de tête ?

Migraine ou céphalée ? Quelle que soit la nature de votre mal de tête, il y existe différentes façons de le faire passer :

  • Le fait de prendre un antalgique, comme le paracétamol, vous soulagera dans bien des cas.
  • Il est également très souvent recommandé de vous installer dans un endroit non bruyant et sans aucune nuisance visuelle.
  • Enfin, pensez à bien vous reposer.

Quelques astuces pour soulager les céphalées

  1. Faites-vous un massage du front et des tempes
  2. Faites-vous une inhalation de menthe poivrée ou de lavande
  3. Buvez du café
  4. Préparez-vous des infusions de gingembre
  5. Trempez vos pieds dans de l’eau chaude
  6. Pensez à la bouillotte de noyaux de cerises

Consignes de prévention en cas de migraine

Tout d’abord, nous vous conseillons d’avoir une bonne qualité de sommeil et de dormir suffisamment. Essayez, dans la mesure du possible, de minimiser votre anxiété et d’éviter les trop fortes émotions, car elles peuvent être à l’origine de vos migraines. Ainsi, un changement dans le cadre professionnel, des perturbations dans la vie affective, un déménagement, des vacances, un changement dans votre mode de vie, peuvent provoquer ces crises de douleur.

Chez les femmes, l’arrivée des règles peut également être source de migraines, on parle alors de migraines cataméniales. La consommation d’alcool et les différences de température aussi peuvent aussi privilégier l’arrivée des migraines. Ces deux dernier facteurs concernent bien sûr aussi les hommes.

Quelles sont les causes des maux de tête ?

Mais, à quoi sont dues les céphalées ? Les céphalées peuvent avoir de nombreuses causes, elles pourront être liées à la fatigue, au surmenage, au manque de sommeil, au stress, à l’utilisation de certains traitements, à des drogues, à un coup de froid, à un rhume, à une sinusite, à un mal de dent, à une consommation d’alcool, le tabagisme… Elles peuvent aussi être liées à une pathologie sous-jacente comme la grippe qui donne la plupart du temps mal à la tête ou le virus du zona. Les céphalées ont une multitude de raisons d’apparaître c’est pourquoi il est préférable de consulter son médecin avant de tirer ses propres conclusions.

cause maux de tête

Comprendre les différents types de céphalées

Communément appelée mal de tête, la céphalée est une douleur locale qui apparaît dans la boîte crânienne au niveau de la nuque. Il existe différents types de céphalées :

  • céphalée de tension
  • céphalée frontale
  • céphalée occipitale
  • etc…

C’est quoi une céphalée de tension ?

C’est un mal de tête qui vous procure une sensation désagréable : vous avez l’impression qu’un étau entoure votre tête. Ce type de céphalés provoque des douleurs bilatérales d’une intensité faible à modéré. Elles durent quelques jours ou plus longtemps selon les cas. Il arrive également qu’elles fassent leur apparition de manière régulière.

Si vous ne souffrez pas d’autres symptômes en particulier durant la période de céphalées, sachez que c’est rassurant, cela veut dire que vous ne souffrez pas d’une autre maladie qui causerait ces maux de tête. La plupart du temps, les céphalées, notamment chroniques n’empêchent pas de continuer ses activités quotidiennes.

Qu’est-ce qu’une céphalée frontale ?

D’autres maux de tête peuvent survenir, sans qu’il soit pour autant nécessaire de s’alarmer. Vous pouvez être confronté à des céphalées frontales, ou encore, à des céphalées en grappe, qui se produisent en plusieurs épisodes. Ces maux de tête se font sentir sur le visage de manière assez brusque, mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir, elles se traitent par la prescription d’antalgiques tels que le paracétamol. Dans la majeure partie des cas, cela passera. Si cependant, les céphalées persistent, il faudra consulter votre médecin.

Les autres types de maux de tête

La céphalée occipitale

Si vous gardez certaines postures cervicales, notamment lorsque vous travaillez, vous serez susceptible de ressentir des douleurs de manière unilatérale ou bilatérale au niveau de la nuque et de la région occipitale. Ce sont les céphalées occipitales. Elles peuvent aussi irradier vers la région frontale et orbitaire, les tempes et le vertex. Elles sont sans gravité également.

La céphalée pulsatile

Il arrive également que l’on ressente des douleurs à la tête sous forme d’à-coups, c’est ce qu’on appelle des céphalées pulsatiles.

La céphalée de Horton

La maladie de Horton se manifeste par des céphalées également. Ces douleurs inhabituelles arrivent sur le côté de votre tête, au niveau des tempes et sont généralement localisées d’un côté seulement. Il s’agit de céphalées matinales et de céphalées nocturnes. Elles ont pour origine une maladie inflammatoire des vaisseaux qui ne touche en général pas les jeunes. Il faut traiter la maladie rapidement pour faire passer le mal de tête.

La céphalée cervicogénique

Les céphalées cervicogéniques sont des douleurs de type migraineuses ayant pour origine une pathologie du rachis cervical. Elles sont particulièrement rares. Il s’agit de maux de tête chroniques. Il n’existe pas de traitement spécifique, il faut attendre que ça passe.

Le cas typique de la migraine

Quels sont les symptômes de la migraine ?

La migraine est à distinguer des céphalées. Il s’agit d’une véritable maladie, qui se caractérise par des maux de tête réguliers et intenses. Elle se manifeste généralement sous forme de crises dont la douleur n’apparaît que d’un seul côté de votre tête.

C’est quoi une migraine ophtalmique ?

Elle se manifeste d’abord par l’apparition de signes ophtalmologiques. Vous pouvez ainsi avoir une impression de flou visuel, l’apparition de corps flottants, ou mouches volantes. Des maux de tête apparaissent ensuite. On parle de migraines avec aura lorsque des troubles sensoriels se font sentir, tels que la vue d’un œil qui se brouille ou un rétrécissement du champ visuel.

Parfois les migraines sont aussi liées à un problème de vue : une consultation chez l’ophtalmologue permettra de savoir s’il est nécessaire que vous portiez des lunettes ou que vous fassiez des séances de rééducation avec un orthoptiste.

migraine ophtalmique

Que faire en cas de migraine ?

Si vous savez avec certitude que vous avez une migraine, vous pouvez lutter contre cette dernière. Le traitement à adopter va dépendre de l’intensité de votre douleur et de la fréquence des maux de tête.

  1. Le paracétamol ou les anti-inflammatoires, des antalgiques simples, seront une bonne solution pour commencer.
  2. Votre médecin sera susceptible de vous prescrire des médicaments anti-migraineux en plus, si leur effet n’est pas suffisant. Enfin, la patience sera votre meilleure alliée.
  3. Il est important de se reposer, de s’allonger dans la pénombre et dans le calme si possible mais aussi de bien s’hydrater.

Pour en savoir plus :