Fièvre : comment la faire baisser ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Publié le 10 décembre 2019, mis à jour le 31 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Vous pensez avoir de la fièvre mais vous n’en êtes pas certain ? Avant de vous inquiéter, il faut prendre votre température. Et même si vous avez de la fièvre, rassurez-vous, c’est bon signe ! Cela signifie que votre organisme est en train de se défendre d’une infection. Pour mieux comprendre le mécanisme de la fièvre et agir en conséquence, l’équipe médicale de Qare s’est penchée sur le sujet.

fièvre

Comment savoir si l’on a de la fièvre ?

A partir de quelle température a-t-on de la fièvre ? Souvent, nous n’avons pas le bon chiffre en tête, les voici :

  • La température normale du corps humain se situe entre 36°C et 37,5 °C.
  • Chez l’adulte, l’enfant et le bébé, une température au-delà de 38°C est qualifiée d’hyperthermie : c’est la fièvre.
  • Entre 37,8°C et 37,9°C, on parle de fébricule ou léger état fiévreux.

En cas de fièvre, le mieux est de demander l’avis de votre médecin sur la bons réflexes à adopter en fonction de votre cas.

Bon à savoir : L’hyperthermie est le terme médical employé pour la fièvre.

Quels sont les symptômes de la fièvre ?

Vous avez des frissons ? Vous êtes en sueurs ? Vous ressentez de la fatigue ? Lorsque vous rencontrez ces symptômes, le mieux est de prendre votre température pour vérifier s’il s’agit bien de fièvre.

Comment mesurer sa température ?

La seule façon de savoir si on a de la fièvre est de prendre la température par un thermomètre. Le paracétamol ayant pour effet de diminuer la fièvre, il est conseillé de prendre sa température avant la prise du médicament.

Question/réponse: A 37.7°C on a de la fièvre ou pas ? Vous avez désormais la réponse qui est non, et vous n’avez donc pas à vous inquiéter. Par définition, la fièvre correspond à l’augmentation de la chaleur au-delà de 38°C, le plus souvent due à une infection.

Focus sur les thermomètres

Tous les thermomètres électroniques vendus en pharmacie sont fiables. Vous pouvez ainsi prendre votre température dans l’anus, sur le front, dans la bouche sous la langue, dans l’oreille ou sous l’aisselle.

Avant de mesurer votre température voici ce qu’il faut savoir impérativement :

  1. Prendre sa température en dehors d’un effort physique et dans un endroit tempéré.
  2. Nettoyez votre thermomètre avant et après utilisation.
  3. De manière générale, suivez les instructions du guide d’utilisation de votre thermomètre.
  4. Le thermomètre au mercure est à proscrire en raison du risque qu’il représente pour la santé s’il venait à se briser une fois à l’intérieur du corps. Si vous en avez un chez vous dont vous souhaitez vous débarrasser, sachez qu’il est préférable d’amener ce déchet toxique directement en pharmacie.

Thermomètre fièvre

Pourquoi a-t-on de la fièvre ?

Sachez que c’est bon signe d’avoir de la fièvre car elle résulte d’une réaction physiologique immunitaire. Lorsque notre organisme rencontre l’agent infectieux, celui-ci se met à produire des défenses immunitaires, par le biais des globules blancs, spécialement conçues pour combattre ce micro-organisme.

Comment soigner la fièvre ?

Comment diminuer la température par des gestes simples ?

  • Boire beaucoup de liquides pour lutter contre la déshydratation ;
  • Se découvrir et limiter les surcharges vestimentaires ;
  • Prendre un bain d’eau tiède mais pas froide ;
  • Conserver une température de 18°C dans la pièce, ni plus, ni moins.

Quels médicaments pour faire baisser la fièvre ?

Le paracétamol est le médicament à prendre en cas de fièvre à condition de respecter les doses prescrites en l’absence de contre-indication.

  • Pour un adulte de plus de 65 kg, il est conseillé de prendre 1 gramme de paracétamol toutes les 6 heures.
  • Pour un adulte de moins de 65 kg, il est conseillé d’espacer les prises de 8 heures.

Bon à savoir : Le paracétamol pouvant être toxique à forte dose, notamment pour le foie, il est fortement déconseillé de dépasser cette dose et le rythme de la prise.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme l’aspirine ou l’ibuprofène) sont efficaces pour baisser la température mais peuvent aggraver certaines infections. Ils sont donc à limiter à certaines situations. En cas de doute, demandez conseil à un médecin.

fièvre consulter

A partir de quand consulter un médecin en cas de fièvre ?

Il n’est pas nécessaire de consulter systématiquement. Si la fièvre est bien tolérée et peu élevée, on peut patienter.

En revanche, si la fièvre :

  • concerne les nourrissons de moins de 3 mois,
  • engendre une fatigue intense,
  • est associée à des symptômes importants : maux de tête, respiration difficile, douleur intense, vomissements, diarrhées, impossibilité de boire et manger, convulsions, …
  • apparaît alors que vous êtes suivi pour une maladie chronique,

il faudra consulter impérativement.

Fièvre et vaccination

La vaccination est obligatoire pour les cas de fièvres suivants :

  • fièvre jaune
  • fièvre typhoïde
  • fièvre rouge
  • fièvre Q

D’origine virale, elles font l’objet d’une surveillance accrue. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur ces maladies et consulter le calendrier vaccinal de l’année en cours auprès du site de Santé Publique France à l’adresse : https://www.santepubliquefrance.fr. Quant à la fièvre acheteuse, si vous en souffrez c’est votre banquier le meilleur spécialiste.

Se renseigner sur la fièvre :