Mal de gorge : comment apaiser les douleurs ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Mal de gorge ? Faites le test PCR pour savoir s’il s’agit de la Covid-19

Consultez un médecin en vidéo, décrivez vos symptômes et recevez une ordonnance en ligne pour réaliser le test PCR Covid-19 en priorité.

– Consultation remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Le mal de gorge est bien souvent dû à une infection virale, mais ce n’est pas la seule cause possible. Il peut s’apparenter à une simple irritation, notamment à cause de la toux, et s’accompagner de douleurs à la déglutition comme c’est le cas lors d’une angine. Dans tous les cas, il existe des remèdes et traitements médicaux permettant de le soulager rapidement. L’équipe médicale de Qare fait le point sur les traitements et les causes du mal de gorge.

Mal de gorge : causes et définition

Définition du mal de gorge

Le mal de gorge n’est pas une pathologie mais un symptôme qui peut être provoqué par diverses maladies. Il s’agit d’une inflammation qui peut concerner diverses régions autour de la gorge : les amygdales, le pharynx ou le larynx. Parfois, cela peut provoquer des rougeurs ou des difficultés à avaler. L’origine du mal de gorge est le plus souvent virale, même s’il existe également des infections bactériennes (notamment le streptocoque responsable de la scarlatine) pouvant en être à l’origine.

Important : les maux de gorge sont aussi un symptôme de la Covid-19. Si vous devez consulter, pensez à utiliser la téléconsultation pour limiter les contacts et la propagation du virus.

Pourquoi a-t-on mal à la gorge ?

La première cause du mal de gorge est l’infection par un virus. Vous pouvez avoir mal à la gorge lors d’une rhinopharyngite aiguë, d’une grippe à force de tousser, d’une angine, etc. Ces infections causent la plupart du temps de la toux, ce qui irrite la gorge. Vous pouvez également avoir mal à la gorge suite à un coup de froid, en mettant la climatisation trop fort, par exemple. Il y a également des causes bactériennes, mais c’est plus rare. Si vous avez un mal de gorge qui ne passe pas, vous devez en parler à un médecin.

Par ailleurs, le stress peut vous donner une sensation de boule ou de blocage qui fait mal à la gorge, mais ce n’est pas persistant comme lorsqu’il y a une cause physique. Et cela n’a rien avoir avec une maladie.

Bon à savoir : le mal de gorge peut aussi s’accompagner d’une douleur à l’oreille. La gorge et l’oreille sont reliées par la trompe d’Eustache. Lorsque vous avez une otite, par exemple, celle-ci peut se propager vers la gorge, et une infection comme la rhinopharyngite peut également toucher l’oreille.

Consultez dans la journée sans vous déplacer

Des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 23h pour des téléconsultations : prenez RDV dès maintenant (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Pourquoi quand j’avale ma salive j’ai mal à la gorge ?

La difficulté à avaler (dysphagie) qui accompagne le mal de gorge peut être due à une angine, le plus souvent d’origine virale. Cependant, si vous avez un mal de gorge d’un côté seulement, il peut s’agir d’une angine à streptocoque ou d’une angine de Vincent, une infection bactérienne qui nécessite un traitement antibiotique. Dans ce cas, vous aurez plutôt un mal de gorge sans toux, avec des ganglions et une fièvre modérée.

La mycose buccale est une autre cause possible du mal de gorge avec des difficultés de déglutition. Cette infection est provoquée par un champignon, le Candida Albicans et touche plus souvent les bébés, les personnes âgées et les personnes souffrant de déficit immunitaire (comme les personnes sous chimiothérapie).

Covid-19 : une cause possible du mal de gorge

La Covid-19 provoque de nombreux symptômes dont le mal de gorge fait partie. Il peut s’accompagner d’autres manifestations comme la toux, la fièvre, les courbatures, et même de symptômes plus rares comme les maux de tête, la perte de l’odorat, etc. Il peut aussi arriver de façon isolée. C’est pour cela que vous pouvez très bien avoir un mal de gorge sans fièvre, notamment.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de passer un test de dépistage PCR Covid-19 pour savoir si ce virus en est la cause. Il n’y a généralement pas d’autres moyens de le déterminer. Le coronavirus provoque en effet des symptômes très proches d’autres infections virales, bénignes et courantes en hiver.

Votre ordonnance en ligne pour le test PCR Covid-19

Pour savoir si c’est la Covid-19, consultez un médecin en vidéo et au besoin, recevez une prescription pour le test PCR depuis chez vous. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

mal de gorge covid-19

Comment soulager un mal de gorge intense ?

Les maux de gorge sont fréquents en cas d’infection virale, comme la rhinopharyngite, la grippe, la bronchite ou l’angine. Ce symptôme est généralement bénin et disparaît de lui-même avec la maladie. S’hydrater est une bonne manière de réduire les irritations de la gorge, mais ce n’est pas la seule. Par ailleurs, le mal de gorge et la toux vont souvent de paire. Si vous parvenez à calmer la toux, vos douleurs vont rapidement disparaître.

Limitez le risque de contamination, privilégiez la téléconsultation

Maux de gorge, toux ? Soulagez vos symptômes en respectant les mesures barrières : consulter un médecin

Les traitements médicaux contre le mal de gorge

Les sirops

Contre les maux de gorge et la toux, il est possible d’utiliser des sirops. Si vous avez une toux sèche qui vous irrite la gorge, vous pouvez prendre un sirop dit antitussif (type Tussidane°). Cependant, il est n’est pas toujours conseillé de supprimer ce symptôme, sauf en cas de gêne importante. Les sirops expectorants (type Bronchokod°) vous aideront en cas de toux grasse pour rejeter plus facilement les mucosités en les fluidifiant.

Le paracétamol

Si vous avez les symptômes d’un rhume avec un mal de gorge, les médicaments contenant du paracétamol (type Humex° ou Actifed°) peuvent vous aider à soulager les douleurs. Néanmoins, ces médicaments contre le mal de gorge contiennent des vasoconstricteurs décongestionnants qui sont contre-indiqués chez la femme enceinte et les enfants de moins de 15 ans.

Les autres traitements locaux

Pour calmer votre mal de gorge, vous pouvez également utiliser d’autres traitements locaux. Les collutoires en spray vous apporteront un soulagement rapide. Vous pouvez également opter pour les pastilles à sucer.

Par ailleurs, en cas de mal de gorge persistant, il est préférable de consulter un médecin pour qu’il vous indique le traitement adapté. Si votre médecin le juge utile, il peut également vous prescrire de l’homéopathie pour soigner le mal de gorge.

Une ordonnance sans bouger de chez vous

Limitez vos déplacements. Téléconsultez un médecin pour recevoir rapidement un avis médical et une ordonnance, si nécessaire. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

traitement mal de gorge

Les remèdes naturels

Certains remèdes naturels sont également très efficaces pour soulager le mal de gorge. Parmi les remèdes de grand-mère les plus connus contre le mal de gorge, il y a notamment la tisane au miel et au citron. Vous pouvez également utiliser simplement de l’eau chaude.

  • Le citron a en effet des propriétés antiseptiques et vous apportera de la vitamine C.
  • Le miel est également efficace contre le mal de gorge grâce à ses vertus apaisantes et également antiseptiques.
  • Le thym est également reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires. Vous pouvez l’utiliser pour soigner votre mal de gorge en tisane ou même en huile essentielle (en l’absence de contre-indication).

Si vous avez un mal de gorge avec des difficultés à déglutir à cause d’une angine, il est plutôt conseillé de manger des aliments froids comme de la glace, par exemple. Les aliments chauds ou épicés risquent d’accentuer votre inflammation et passeront moins bien à la déglutition.

Foire aux questions

C’est quoi la dysphagie ?

La dysphagie est le mot utilisé pour décrire la sensation de douleurs ou difficulté à déglutir lorsqu’on essaye d’avaler du liquide ou un aliment solide. Cela est souvent dû à une inflammation de l’œsophage provoquée par diverses infections, comme l’angine, ou bien même à cause de reflux gastro-œsophagien.

Sources :