Coronavirus : Qare répond à vos questions !

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Evitez tout risque de contamination : téléconsultez !

Vous rencontrez des symptômes ? Ne vous déplacez pas en cabinet, consultez depuis chez vous ! Un médecin saura vous orienter et vous faire passer le test de dépistage. Consultation 100% prise en charge par l’Assurance Maladie.

Je téléconsulte

Depuis le 30 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré le coronavirus comme étant une “urgence de santé publique à portée internationale”. Aujourd’hui en France, nous prenons de nouvelles mesures pour éviter la propagation du virus. L’équipe médicale de Qare fait le point sur la situation en vous expliquant quels sont les symptômes qui doivent vous alerter et en vous donnant ses précieux conseils de prévention.

Toutes les téléconsultations liées aux Coronavirus sont prises en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Coronavirus

Coronavirus : symptômes, durée, traitement

NOUVEAU : Vous pouvez désormais recevoir une prescription pour réaliser un test sérologique pris en charge 100% par l’Assurance Maladie si vos symptômes évoquent ceux du Coronavirus !

Consultez un Médecin Généraliste en téléconsultation pour recevoir une prescription et vous faire tester !

100 % remboursable par l’Assurance Maladie.

Quels sont les symptômes du virus COVID-19 ?

Le Docteur Jordan Gendre, Médecin Généraliste chez Qare, nous explique qu’il s’agit d’un syndrome grippal. Cela signifie que les symptômes sont similaires à ceux de la grippe et qu’il est difficile de différencier la grippe saisonnière du coronavirus.

Voici les symptômes principaux rapportés chez les patients porteurs du COVID-19 :

Cependant, il n’y a parfois ni toux ni fièvre mais certains patients rencontrent les symptômes suivants :

  • des courbatures ;
  • des maux de tête ;
  • une gorge irritée ;
  • un nez qui coule ;
  • de la diarrhée ou des nausées ;
  • une éruption de boutons ou même des engelures des doigts ou des orteils.

Des troubles du goût ou de l’odorat apparaissent parfois et sont très spécifiques de l’infection au COVID-19. Les symptômes d’une conjonctivite peuvent également, dans certains cas, être associés à l’infection. Attention, car au printemps certains symptômes d’une allergie peuvent également rappeler ceux du coronavirus.

Même en cas de légers symptômes, il est important de consulter un médecin en téléconsultation pour éviter tout risque de contamination !

Consultation 100% remboursée.

Combien de temps dure la maladie ?

Si vous êtes atteints du coronavirus, la durée des symptômes peut aller de quelques jours jusqu’à deux semaines dans les formes classiques (non compliquées).

Quel est le traitement contre le coronavirus ?

Comme il s’agit d’un virus, il n’existe pas de traitement à proprement parler à ce jour. Il est possible de soulager les différents symptômes, notamment la fièvre et la toux avec des traitements médicamenteux après avoir demandé conseil à son médecin.

Si vous avez un réel essoufflement avec sensation d’étouffement surtout au repos, téléphonez au 15. Si vous n’êtes pas sûr, consultez votre médecin en évitant de vous déplacer à son cabinet, si possible en le téléconsultant ou si celui-ci n’est pas disponible, en téléconsultant un médecin sur une solution comme Qare. Le médecin téléconsulté vous orientera éventuellement vers le 15 si cela est justifié.

Téléconsultez un médecin généraliste sur Qare pour vous faire tester si besoin !

Consultation 100% prise en charge par l’Assurance Maladie.

Dans tous les cas, si vous ne faites pas partie des personnes dites à risque de complication, la seule chose à faire est de rester chez vous, d’adopter les gestes barrière et d’attendre que les symptômes passent.

coronavirus symptômes

Les précautions à prendre pour les personnes dites à risque

Qui sont les personnes à risque ?

Les personnes à risque sont les personnes atteintes de maladies chroniques (diabète, hypertension, obésité morbide, bronchite chronique, asthme, maladies cardiaques et respiratoires, insuffisance rénale), les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les personnes âgées notamment ainsi que les femmes enceintes. Ces personnes doivent être particulièrement protégées du virus car elles pourraient rencontrer des complications graves en cas d’infection.

Bon à savoir : quasiment aucune forme grave n’a été déclarée chez l’enfant. Cependant, il faut limiter le contact des enfants avec les personnes fragiles (ne pas les emmener dans une maison de retraite ou en visite chez une personne à risque) car ils sont possiblement transmetteurs du virus.

Que faire en cas d’infection d’une personne à risque ?

Voici les signes de gravité pouvant être rencontrés dans le cas d’une infection au COVID-19 :

  • gêne pour respirer (dyspnée) ;
  • sensation d’étouffer, de ne plus avoir assez d’air ;
  • douleur intense dans la poitrine ;
  • malaises à répétition dans un contexte de grande fatigue, signes de déshydratation sévère en cas de diarrhée (surtout chez la personne âgée) ;
  • si vous souffrez d’une maladie chronique et que celle-ci se déséquilibre brutalement (infections, diabète, etc…).

Si vous êtes fragilisé ou si vous développez des signes de gravité (notamment une gêne respiratoire), dans ce cas il faut appeler le 15 et expliquer vos symptômes. Le médecin du 15 décidera de la logistique à mettre en oeuvre (dépistage du COVID, transport sanitaire, hospitalisation….).

La transmission du coronavirus

Comment se passe la transmission du virus ?

Le virus se transmet par un contact étroit avec un malade :

  • projection de gouttelettes ;
  • éternuements ;
  • toux ;
  • contact avec les mains.

Il peut également être transmis par contact avec une surface contaminée :

  • une poignée de porte ;
  • un bouton d’ascenseur ;
  • la barre du métro, etc.

Votre main peut véhiculer le virus après avoir été en contact avec votre bouche (notamment lors des repas ou des éternuements ou toux, par exemple) et ainsi transmettre la maladie.

Quand parle-t-on de contact étroit avec un malade ?

  1. Tout simplement lorsque vous vivez dans le même lieu qu’une personne infectée.
  2. Lorsque vous êtes face-à-face à moins de deux mètres d’une personne infectée au moment d’une toux, d’un éternuement ou d’une discussion, d’autant plus que vous vous trouvez dans un espace confiné.
  3. Lorsque votre voisin de bureau est infecté ou votre voisin dans les transports en commun (avion, train) ou même en voiture individuelle (espace confiné).

Nouveau : le gouvernement a lancée l’application StopCovid pour repérer plus rapidement et plus facilement les possibles cas contact. Elle est téléchargeable et utilisable sur la base du volontariat et dans le respect de l’anonymat des utilisateurs.

Vous avez un doute ? Vous rencontrez des symptômes ? Faites vous tester sur prescription d’un Médecin Généraliste sur Qare !

Téléconsultation 100% remboursée.

Quel est le temps d’incubation de la maladie ?

Le temps d’incubation du coronavirus est de 3 jours à deux semaines. C’est très long ! C’est pour cette raison que les personnes qui pensent être infectées ou qui reviennent d’une zone à risque doivent être confinées durant 14 jours, le temps que des symptômes apparaissent ou que l’on puisse exclure qu’elles soient infectées.

Les conseils de prévention contre le coronavirus

Les conseils de prévention sont les mêmes que lorsqu’il s’agit d’une grippe ou de tout autre virus. C’est en hiver que nous sommes particulièrement vulnérables car nous nous trouvons plus souvent dans des zones confinées, moins aérées que durant les périodes estivales.

Voici les conseils de l’équipe médicale de Qare :

  • se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydroalcoolique, et ce, avant de manger, après avoir pris les transports en commun, etc. ;
  • tousser et éternuer dans son coude ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique, les jeter, se laver les mains ensuite ;
  • ne pas serrer les mains des gens, éviter les embrassades ;
  • ne pas utiliser le clavier, la souris ou le téléphone d’un collaborateur ;
  • porter un masque si vous toussez ou si vous avez le nez qui coule.

Dès que vous rencontrez des symptômes, il faut consulter un médecin ! La téléconsultation reste le mode de consultation le plus adapté pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Consultez un Médecin Généraliste depuis chez vous sur Qare !
100% remboursé par l’Assurance Maladie.

Pour information : d’après les premières études épidémiologiques réalisées depuis l’arrivée du virus, il s’agirait d’un virus qui survit sur des surfaces inertes de 1 à 3 jours, notamment en milieu humide et à température basse.

coronavirus télémédecine

Comment protéger son bébé ou son enfant contre le COVID-19 ?

Il s’agit des mêmes conseils de prévention que ceux cités ci-dessus. Les mesures de confinement sont à respecter. Les enfants sont souvent porteurs asymptomatiques, c’est pourquoi il est important de limiter leurs visites et leurs contacts avec les personnes fragiles.

Que faire en cas de doute ?

Si vous vous sentez fébrile, si vous avez une toux qui traîne, voici les bons réflexes à adopter :

  • Appeler le 15 ;
  • Ne pas aller au travail ;
  • Ne pas aller chez le médecin ;
  • Ne pas aller aux urgences ;

Une ligne d’information sur le coronavirus a également été mise en place par le gouvernement : 0800 130 000. Des personnes répondent à vos questions sur le coronavirus mais il ne s’agit pas d’un service de téléconsultation. Pour téléconsulter (voir un médecin en vidéo), nous vous recommandons de passer par le service Qare, c’est 100% remboursé par l’Assurance Maladie.

Est-il possible de passer le test de dépistage pour être diagnostiqué ?

Oui, c’est possible, mais uniquement après avis de votre médecin ou du médecin téléconsulté qui peut vous prescrire l’examen pour aller le passer au laboratoire d’analyses le plus proche de chez vous.

Une fois le prélèvement fait au niveau du nez (on parle d’un prélèvement naso-pharyngé avec technique PCR), vous repartez chez vous et il vous est communiqué le résultat en quelques heures ou le plus souvent le lendemain.

Un Médecin Généraliste en téléconsultation peut vous prescrire le test de dépistage ainsi que le test sérologique remboursé par l’Assurance Maladie !

Que faire si je suis infecté ?

Comme expliqué ci-dessus, il faut bien rester chez vous et attendre que les symptômes passent.  L’idéal est que vous preniez un rendez-vous en téléconsultation pour qu’un médecin vous suive sur les 15 jours de votre infection. La plupart du temps, les symptômes passent tous seuls mais c’est toujours mieux d’avoir un suivi médical et poser toutes les questions sur son évolution clinique.

A tout moment, si vous rencontrez des signes de gravité il faut appeler le 15.

Est-ce possible de guérir et de retomber malade ensuite ?

Le COVID-19 est un virus problématique car il mute, mais il semble qu’une certaine immunité soit acquise avec une protection d’au moins plusieurs mois. Il existerait par ailleurs une immunité croisée induite par d’autres coronavirus responsables de simples rhumes. Tout ceci reste encore au conditionnel.

Bon à savoir : sachez qu’il existe des milliers de virus en circulation en même temps. Chaque virus provoque un type de maladie. Il existe donc plusieurs virus de la grippe, plusieurs virus qui provoquent des rhinites ou de simples rhumes ou encore des rhinopharyngites.

Va-t’il y avoir un vaccin contre le coronavirus ?

Plusieurs laboratoires de recherche dans le monde, dont l’institut Pasteur, travaillent à l’élaboration d’un vaccin contre le coronavirus. En effet, l’objectif est de trouver le vaccin qui agira spécifiquement sur le COVID. Sachez que le vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas efficace sur le COVID car c’est un virus appartenant à une autre famille de virus (myxovirus).

Cela va probablement prendre plusieurs mois avant de trouver un vaccin.

Quelle est la situation actuelle en France ?

Aujourd’hui, le gouvernement français a procédé à la levée progressive du confinement en place depuis le 17 mars. Le déconfnement a donc débuté le 11 mai puis une deuxième étape a suivi le 2 juin qui devrait durer 3 semaines.

Où en sommes-nous à ce stade d’épidémie en France ?

En phase épidémique, comme lors de la grippe, les patients ayant une forme simple ou modérée doivent être pris en charge en ville en utilisant les ressources médicales et paramédicales du territoire et en mobilisant l’ensemble des acteurs. Cette prise en charge ambulatoire a vocation à être organisée par les professionnels de santé habituellement concernés et selon les lignes directrices et recommandations publiées par la Direction Générale de la Santé.

La téléconsultation doit être privilégiée (le décret signé le 9 mars par Olivier Véran assouplit les conditions de réalisation de la télémédecine en levant l’obligation pour le patient de passer par son médecin traitant et d’avoir eu une consultation présentielle les 12 mois précédents). Quand ce n’est pas possible, les consultations doivent se faire sur rendez-vous, avec des plages horaires sans rendez-vous dédiées aux patients ayant des signes respiratoires.

Voici, pour rappel, les différents stades épidémique :

  1. Stade 1 : mise en place de mesures pour empêcher l’arrivée du virus sur le territoire.
  2. Stade 2 : il y a des cas déclarés dans le pays mais on met en place des mesures pour limiter la propagation depuis ces cas identifiés.
  3. Stade 3 : impossibilité d’identifier les patients sources, le virus est déclaré présent dans le pays et des mesures sont mises en place pour limiter la propagation (mesures barrières et renforcement des effectifs médicaux).
  4. Stade 4 : fin de l’épidémie, il s’agirait d’éviter une nouvelle épidémie en continuant la vaccination par exemple.

Quel est le nombre de cas en France ?

En date du 8 mars 2020, il y a 1126 cas en France dont 19 décès.

En date du 8 avril 2020, en France, il y a 82 048 cas confirmés de contamination au coronavirus dont 10 869 décès.

En date du 2 juin, 102 133 personnes ont été hospitalisées pour Covid-19, dont 18 019 en réanimation ; 69 455 ont guéri et sont sorties de l’hôpital. Le nombre de décès liés au Covid depuis le 1er mars s’élève à 29 021 dont 18 671 en milieu hospitalier et 10 350 dans les établissements sociaux et médico-sociaux.

Source : santepubliquefrance.fr et La Revue du Praticien

Quelle est la situation dans le monde ?

En date du 8 mars 2020, il y a 105 828 cas confirmés dans le monde dont 80 814 en Chine.
En Italie, il y a 5 883 cas confirmés de contamination au coronavirus dont 233 décès.

En date du 8 avril 2020, il y a 1 094 105 cas confirmés dans le monde dont 88 338 décès

En date du 3 juin :

Cas dans le monde : 6 348 900 cas confirmés depuis le 31/12/19 dont 1 410 698 en Europe
Décès dans le monde : 380 810 décès depuis le 31/12/19 dont 167 270 en Europe

Source : santepubliquefrance.fr

On observe que le taux de décès est plus important pour le coronavirus que pour la grippe.

Pour en savoir plus : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Notre dossier spécial sur le coronavirus est disponible ici : https://www.qare.fr/blog/dossier-coronavirus/