Maux de tête qui ne passent pas, que faire ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Publié le 6 décembre 2019, mis à jour le 31 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Mal à la tête ? Peut-être que vous manquez tout simplement de sommeil, que vous êtes stressé ou légèrement déshydraté… Rassurez-vous, les maux de tête qui ont du mal à passer sont rarement graves et il existe des moyens pour les soulager. L’équipe médicale de Qare vous éclaire sur le sujet !

Maux de tête

Comment faire passer le mal de tête ?

Comment calmer les maux de tête ? Pour calmer une céphalée, il faut déjà déterminer de quel type de céphalée vous êtes atteint et la cause de celle-ci. Des traitements naturels et simples peuvent être prodigués pour que les douleurs passent.

Quels médicaments prendre pour faire passer des maux de tête ?

Les médicaments contre la douleur sont habituellement efficaces pour soigner le mal de tête, pour connaître le type de médicament adapté à vos douleurs, il faut consulter votre médecin traitant.

Beaucoup d’antalgiques sont disponibles sans ordonnance. Cependant, c’est le paracétamol qui doit être pris en première intention (sauf s’il est contre-indiqué). Il est primordial de respecter les précautions d’emploi et les posologies préconisées. Si les doses maximales ne sont pas efficaces, c’est que l’automédication n’est pas adaptée. Il faut alors consulter un médecin pour recevoir une prescription adaptée au problème.

Attention aux abus d’antalgiques qui peuvent transformer des maux de tête intermittents en un état permanent.

Parfois, votre médecin peut être amené à vous indiquer un anxiolytique ou un antidépresseur si vous subissez une période de stress à la maison ou au travail.

La détente pour faire passer le mal de tête

Comme nous l’avons signifié au préalable, l’une des causes de la céphalée est le stress. On sait désormais qu’apprendre à gérer le stress aide en effet à diminuer la douleur de la céphalée de tension. Mais c’est généralement vrai pour tous les problèmes liés à la douleur. Alors pourquoi ne pas tenter la relaxation, les automassages aux huiles essentielles, un linge froid sur le front, la méditation ou encore réapprendre à gérer votre emploi du temps et vos activités.

détente mal de tête

Quand faut-il consulter un médecin ?

En cas de mal de tête continu et qui ne passe pas, même si dans la plupart des cas, il n’y a rien de grave, vous pouvez consulter votre médecin traitant pour qu’il vous donne un antidouleur adapté pour le faire passer. En cas de céphalée inhabituelle et si les traitements pris lors de la crise n’ont aucun effet, il vaut mieux consulter un médecin également.

Si la céphalée s’accompagne d’autres symptômes comme de la fièvre, une altération de l’état général ou des troubles neurologiques (difficulté à parler, troubles visuels, vertiges, etc…), cela peut être le signe d’une autre maladie. Il est alors fortement conseillé de consulter rapidement un médecin.

Toute céphalée brutale et violente nécessite de consulter un médecin rapidement.

Calmer les maux de tête sur le long terme grâce à une thérapie

La sophrologie, la naturothérapie ou encore la thérapie comportementale peuvent être des pistes pour diminuer l’intensité des céphalées.
Ce sont des gestes simples mais qui ont fait leurs preuves, et fonctionnent très bien sur les céphalées de tension.

Qu’est-ce qui peut provoquer des maux de tête ?

Les causes d’un mal de tête sont multiples. Par exemple, si vous avez trop fait la fête, si vous avez abusé de l’alcool, cela peut vous provoquer un mal de tête intense. En effet, l’alcool déshydrate, ce qui provoque souvent une bonne céphalée le lendemain. Le bruit, l’agitation ou l’exposition trop importante à des écrans sont des facteurs déclenchants de maux de tête.

Il se peut aussi que vous soyez malade : le mal de tête peut être le symptôme d’une sinusite, d’une grippe, etc… S’il se manifeste toujours du même côté, il peut être également le symptôme d’une pathologie dentaire. Dans ces cas il faudra consulter afin de recevoir le traitement adapté.

Qu’en est-il de la céphalée chez la femme enceinte ?

Prévenir le mal de tête

Certains facteurs vus précédemment peuvent causer des céphalées chez la femme enceinte comme :

  • le manque de nourriture, d’hydratation ou de sommeil,
  • l’exposition à une lumière vive ou à un bruit fort,
  • les changements de condition météo,
  • le stress ou l’anxiété.

Si vous êtes enceinte, il faut écouter votre corps, vous reposer et éviter toute source de stress !

céphalée enceinte

Traitements de la migraine pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, les migraines sont généralement diminuées. Dans la plupart des cas, les crises migraineuses deviennent de moins en moins fréquentes et s’améliorent en cours de grossesse. Cependant, si vous souffrez d’une migraine durant la grossesse, votre médecin ne vous prescrira aucun antalgique autre que le paracétamol (faites attention à ne surtout pas dépasser les doses). Toutefois, vous pourrez soulager vos douleurs via une compresse humide très froide, des séances de relaxation.

Attention, assurez-vous que vous ne soyez pas déshydratée : vous devez boire beaucoup d’eau !

C’est quoi une céphalée de tension ?

La céphalée de tension est la forme la plus courante des maux de tête. Vous la reconnaîtrez :

  • sa douleur est continue,
  • modérée et diffuse,
  • elle dure depuis longtemps,
  • elle ne s’accompagne pas de nausées ni de vomissements.

Vous pourrez continuer à faire des efforts lorsque vous faites du sport. En revanche, elles s’aggravent en période de stress, donc le meilleur des remèdes sera le repos.

La céphalée de tension se caractérise par un serrement des tempes, par l’impression que l’on vous presse très fort sur les deux côtés de la tête. Comme nous l’évoquions, sa douleur est plutôt modérée et ne dure pas plus de 30 minutes.

Si la céphalée de tension ne diminue pas avec la détente alors il faudra songer à consulter votre médecin généraliste.

Quelle est la différence entre un mal de tête et une migraine ?

La migraine peut être une des causes du mal de tête.

Une céphalée est une douleur ressentie au niveau de l’extrémité céphalique, c’est-à-dire au niveau de la tête ; elle se caractérise par des douleurs, picotements, élancements ressentis au niveau du crâne… La céphalée est fréquente et banale. Elle est la plupart du temps passagère et sans gravité.

La migraine, elle, n’est pas un banal mal de tête, c’est une véritable maladie qui se caractérise par la survenue répétée de crises des maux de tête unilatéraux (du côté gauche ou droit) pulsatiles (sensation de battements), d’intensité modérée à sévère et la douleur peut être exagérée par un effort physique (monter les escaliers, marcher, etc…).

La migraine s’accompagne d’autres symptômes indésirables comme des nausées, des vomissements et une intolérance à la lumière (photophobie) et/ou au bruit (phonophobie). La migraine peut également être précédée de troubles neurologiques (visuels, sensitifs, de la parole, du langage, …), elle est appelée migraine avec aura.

La migraine existe aussi chez l’enfant, mais elle est plus rare et avec des symptômes différents de l’adulte.

Il est recommandé de consulter un médecin si vous pensez souffrir de migraine. En effet, celle-ci requiert une prise en charge spécifique, différente de la prise en charge d’une céphalée banale.

Plus d’informations sur les céphalées :