Prix d’une consultation chez le médecin : tout savoir

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin dans la journée

Vous pouvez consulter des médecins depuis chez vous et recevoir un avis médical et une ordonnance, si nécessaire.

Soyez remboursé comme en cabinet !

Voir les disponibilités

Le prix d’une consultation chez un médecin, qu’il soit généraliste ou spécialiste dépend de plusieurs facteurs. De plus, l’Assurance Maladie ne rembourse pas toutes les consultations à la même hauteur. À combien s’élève le prix d’une consultation ? Dans quels cas peut-on être remboursé ? Comment fonctionne le tiers-payant ? L’équipe médicale de Qare démêle pour vous le fonctionnement de la tarification et du remboursement des consultations médicales.

Quel est le prix d’une consultation chez le médecin ?

Le prix d’une consultation chez un médecin généraliste ou un spécialiste varie selon le secteur d’activité. Le tarif varie aussi si le médecin est conventionné ou non, et en fonction du secteur : 1, 2 ou 3. Explications.

  • L’Assurance Maladie a fixé des tarifs par convention avec les professionnels de santé.
  • Les médecins de secteur 1 ayant accepté la convention s’engagent à ne pas dépasser les tarifs fixés et à ne pas faire de dépassement d’honoraires.
  • Les médecins conventionnés de secteur 2 peuvent fixer leurs tarifs librement en respectant les limitations de dépassement d’honoraire.
  • Enfin, il y aussi des médecins non-conventionnés de secteur 3 qui fixent leurs tarifs à leur guise, mais l’Assurance Maladie ne rembourse que très faiblement ces actes médicaux, toujours au même montant, quel que soit le prix de la consultation.

Besoin de consulter un médecin rapidement ?

Consultez un médecin depuis chez vous, payez le même prix qu’en cabinet et soyez remboursé comme en cabinet.

Les tarifs conventionnels applicables 

En 2020, les tarifs conventionnels pour un médecin généraliste ou spécialiste en France sont les suivants :

  • 25 euros (hors majoration) pour une consultation chez un médecin généraliste ou spécialiste de secteur 1 ;
  • 30 euros (hors majoration) pour le tarif de base d’une consultation médicale chez un médecin de secteur 2.

Il y a eu une évolution des prix des consultations chez les médecins généralistes ou spécialistes entre 2017 et aujourd’hui. En 2017, le tarif d’une consultation en secteur 1 était fixée à 23 €, et le tarif pour un médecin de secteur 2 était de 28 €.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le prix d’une consultation chez un médecin dermatologue, un médecin ORL, un médecin ophtalmologue ou toute autre spécialité sur le site de l’Assurance Maladie.

Le prix d’une téléconsultation

Les tarifs en téléconsultation sont les mêmes qu’en cabinet. Par ailleurs, si vous êtes en vacances dans un pays étranger le prix d’une consultation d’un médecin à distance exerçant en France sera celui qu’il applique d’habitude. Vous paierez donc le même prix que pour une consultation avec un médecin en présentiel, même si vous êtes en Allemagne, en Europe, ou ailleurs.

Lire aussi : notre article sur l’obtention d’un certificat médical en téléconsultation.

prix médecin en ligne

Quelle différence entre secteur 1 et 2 ?

  • En secteur 1 : les médecins sont conventionnés et ont tout de suite exercé en libéral.
  • En secteur 2 : les médecins sont souvent des spécialistes, conventionnés, et ont d’abord pratiqué en clinique ou à l’hôpital avant d’exercer en libéral. Le prix des consultations chez ces médecins sont plus élevés mais l’Assurance Maladie prend en charge une partie des frais.
  • En secteur 3 : il s’agit de médecins non-conventionnés par la Sécurité Sociale appliquant des honoraires libres non remboursés. Ils sont moins de 1000 praticiens (la plupart généralistes) à exercer en France.

Le prix d’une consultation à domicile

Si un médecin doit se déplacer à domicile, il peut augmenter le prix de la consultation. Cela s’appelle la majoration de déplacement (MD) – le montant est fixé par l’Assurance Maladie : le prix d’une visite à domicile d’un médecin généraliste sera donc plus élevé.

  • Si le déplacement est justifié, l’Assurance Maladie pourra inclure cette majoration de déplacement dans le remboursement.
  • Sinon, le praticien pourra le facturer en supplément à la charge du patient.

Le prix d’une consultation avec un médecin de garde

Le prix d’une consultation avec un médecin de garde peut vous coûter plus cher en fonction de plusieurs facteurs liés au jour du déplacement (samedi, dimanche, jour férié) et à l’heure (majoration de déplacement de nuit).

Pour vous faire une idée (pour les actes non régulés par le Centre 15) :

  • la majoration de déplacement de nuit est fixée à 38,50 euros ;
  • lors des dimanches et jours fériés, cette majoration s’élève 22,60 euros ;
  • pour les consultations d’urgence, la majoration est de 22,60 euros ;
  • pour un déplacement en milieu de nuit à domicile, la majoration est de 43,50 euros.

En ce qui concerne, les actes régulés par le 15, il faut ajouter une majoration supplémentaire de 7,50 euros. Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’Assurance Maladie.

Bon à savoir : certaines consultations ne nécessitent pas de déplacement, comme pour le renouvellement de certaines prescriptions, par exemple. Dans ce cas, la téléconsultation en vidéo est tout à fait adaptée. Si vous téléconsultez un médecin depuis l’Espagne, ou un autre pays, il appliquera le même prix de consultation qu’à son cabinet, situé en France.

Consultez de 6h à 23h 7j/7

Trouvez un médecin disponible en quelques clics grâce à la téléconsultation !

prix médecin de garde

Système du tiers-payant : pour quoi ? Pour qui ? Comment ?

Vous avez déjà entendu parler du tiers-payant, mais vous avez du mal à en comprendre toutes les modalités ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce système.

Qu’est-ce que le tiers-payant ?

Le tiers-payant permet au patient de ne pas avoir à avancer de frais de santé, c’est-à-dire à payer le prix de la consultation chez le médecin. En somme, vous pouvez faire une consultation chez le médecin sans payer, car c’est l’Assurance Maladie qui prend directement en charge les frais qui doivent vous être remboursés.

  • Le tiers-payant peut être intégral : vous n’avancez aucun frais, ni ceux concernant la part Assurance Maladie, ni ceux de la part mutuelle.
  • Le tiers-payant peut aussi être partiel : dans ce cas, seule la part remboursable par l’Assurance Maladie ne fait pas l’objet d’avance de frais. Vous ne réglez que la part qui n’est pas prise en charge par votre CPAM.
  • Lors du règlement de la consultation, il vous restera néanmoins à régler la participation forfaitaire de 1 euro, sauf pour les bénéficiaires de la CSS, les femmes enceintes à partir du 6e mois de grossesse et les personnes âgées de moins de 18 ans.

Qui peut en bénéficier ?

  • Depuis 2017, le tiers-payant est un droit pour les femmes enceintes et les patients atteints d’affection longue durée (ALD) et patients CSS.
  • Par ailleurs, les médecins pratiquant en cabinet peuvent décider de mettre en place le tiers-payant pour tous les patients inscrits à l’Assurance Maladie. Cela reste optionnel. Si vous le souhaitez, vous pouvez chercher un praticien qui pratique le tiers-payant.

Un souci de santé ?

Gagnez du temps et téléconsultez un médecin pour recevoir un avis médical.

Comment ça marche ?

Pour utiliser le système du tiers-payant, votre carte vitale doit être mise à jour. Vous pouvez le faire dans la plupart des pharmacies. Lors de la consultation médicale, vous devez présenter votre carte vitale pour que le médecin communique directement vos informations à l’Assurance Maladie. C’est elle qui prend le relais et se charge de payer la part remboursable de la consultation ou de l’acte médical.

Comment se faire rembourser une consultation chez le médecin ?

Pour obtenir le remboursement de vos frais de santé, vous devez respecter le parcours de soin.

  • Vous devez avoir déclaré un médecin traitant.
  • Si vous devez voir un spécialiste, il faut d’abord passer par votre médecin traitant afin d’être remboursé, sauf pour certaines spécialités qui sont accessibles directement, sans intermédiaire. C’est le cas des médecins gynécologues, ophtalmologues, chirurgiens-dentistes, psychiatres et neuropsychiatres. Les spécialistes exercent souvent en secteur 2 et fixent librement les prix des consultations.
  • Il existe d’autres exceptions concernant le remboursement en cas de non-respect du parcours de soin, comme les consultations en urgence, en cas d’absence du médecin traitant, ou les consultations loin du domicile.
  • Si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant, vous serez moins bien remboursé.

Pour vous faire rembourser, il suffit de présenter votre carte vitale au cabinet. Si vous n’avez pas votre carte vitale sur vous, le médecin remplira une feuille de soins que vous devrez renvoyer à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Qui rembourse le patient ?

C’est l’Assurance Maladie qui prend en charge les frais médicaux à hauteur de 70 % sur la base de remboursement de la Sécurité Sociale et en fonction de votre situation dans le parcours de soins comme décrit ci-dessus.

Les autres 30 % peuvent éventuellement être pris en charge par votre mutuelle, selon votre contrat et si vous en avez une.

Quels sont les délais de remboursement ?

  • Avec carte vitale, vous obtenez le remboursement de vos frais médicaux dans un délai d’une semaine.
  • Sans carte vitale et avec feuille de soin, le remboursement a lieu selon les délais moyens de traitement de votre CPAM.

Vous pouvez d’ailleurs consulter l’avancement de vos remboursements et les délais de traitement sur votre compte ameli.

Sources :