Tout comprendre sur la ménopause

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

La ménopause correspond à une nouvelle étape de la vie d’une femme, quand le cycle reproductif s’arrête. Si on en parle tant, c’est parce que le corps féminin vit un véritable bouleversement hormonal à cette période qui peut avoir des répercussions physiques et psychologiques profondes. Ce n’est pas du tout le cas chez l’homme, dont l’andropause, à la soixantaine, passe quasiment inaperçue. Mais la ménopause, ce n’est pas non plus une maladie. Suivez les conseils médicaux de Qare pour mieux la connaître et la vivre de façon positive.

Qu’est-ce que la ménopause ?

Par définition, la ménopause, c’est l’arrêt des règles, les menstruations ; elles se mettent en pause, car le corps a épuisé son stock de cellules reproductrices. Le cycle de la fertilité s’arrête, l’ovulation n’a plus lieu chaque mois : on ne peut plus concevoir d’enfants.

Quel est le taux de FSH lors de la ménopause ?

On sait que la ménopause est là quand le taux de FSH augmente. Il passe au-dessus de 30 UI/l. La FSH, c’est l’hormone folliculo-stimulante, une hormone cérébrale qui contrôle la production d’oestrogène et de progestérone, les hormones de la reproduction.

A quel âge a lieu la ménopause ?

En moyenne, la ménopause survient à 51 ans, avec de grandes variations selon les personnes. 10 à 15% des femmes seront ménopausées entre 40 et 45 ans, et la moitié avant 50 ans. La très grande majorité des femmes auront eu leur ménopause à 55 ans. Et les grandes fumeuses verront leur ménopause avancée de un ou deux ans. On a remarqué que l’âge de la ménopause est souvent héréditaire. Par exemple, si une femme a été ménopausée tardivement, il y a de grandes chances pour que ce soit également le cas de sa fille.

Quelle est la durée de la ménopause ?

Certaines femmes ont leur ménopause après 55 ans, parfois après 60 ans. On parle alors de ménopause tardive. A l’inverse, un petit nombre de femmes connaissent une ménopause dite précoce, parce qu’elle survient avant 40 ans. Si vous pensez être dans ce cas, il est important de consulter votre gynécologue ou médecin généraliste qui pourra être amené à vous faire pratiquer un bilan sanguin.

La ménopause s’installe de manière définitive. Certains symptômes de la ménopause prendront fin après quelques mois comme les bouffées de chaleur qui s’estompent avec le temps.

Durée ménopause

Quels sont les premiers signes de la préménopause ?

La ménopause est précédée par une période dite de périménopause, d’une durée de un à quatre ans, parfois plus. Les règles deviennent irrégulières, les cycles menstruels raccourcissent ou au contraire s’allongent, avec parfois des petits saignements entre les règles. A ce moment, les ovaires fonctionnent moins bien et il y a un déficit en progestérone qui retentit sur le corps et le psychisme.

Quels sont les effets secondaires de la ménopause ?

Les symptômes de la ménopause ne sont en général pas douloureux mais ils peuvent être très désagréables. Vous ne les ressentirez pas forcément tous. Certaines femmes n’en ont d’ailleurs quasiment aucun, ce n’est pas inquiétant.

Voici une liste des plus courants :

  • bouffées de chaleur : très fréquentes, 8 femmes sur 10 les expérimentent, avec une intensité variable
  • sueurs nocturnes
  • tension des seins
  • douleurs articulaires
  • maux de tête
  • fatigue
  • troubles du sommeil
  • troubles de l’humeur : état un peu dépressif, morose, ou bien énervement et agressivité, ou encore anxiété

Bon à savoir : ces désagréments disparaissent en général lorsque la ménopause est installée.

Les modifications corporelles de la ménopause

D’autres effets plus durables apparaissent sur le corps dès la périménopause, et s’accentuent à la ménopause, avec la chute de la production d’oestrogènes. Tout d’abord, la peau et les cheveux deviennent plus secs. On prend aussi souvent quelques kilos, et les graisses ont tendances à s’incruster autour de l’abdomen ou sur la poitrine. Il y a parfois une sécheresse vaginale qui s’installe : elle peut compliquer les rapports sexuels et s’accompagner d’une baisse de la libido. Enfin une ostéoporose peut faire son apparition.

Quel est le meilleur traitement pour la ménopause ?

Comment faire pour mieux vivre la ménopause ? Il existe plusieurs traitement, le mieux reste d’en parler à votre médecin pour trouver la meilleure solution. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les recommandations de la Haute Autorité de Santé sur le sujet.

Le traitement hormonal

Dans certains cas, les effets de la ménopause ont un impact douloureux sur la qualité de vie, notamment en cas de bouffées de chaleur très fréquentes et qui ne passent pas au fil des mois. Le médecin peut alors, en fonction de vos antécédents, vous prescrire un traitement hormonal substitutif (THS). Pour être efficace, et surtout pour éviter des effets secondaires parfois graves, ce traitement doit être bien encadré et surveillé médicalement par votre gynécologue.

traitement ménopause

Le traitement local

Pour pallier la sécheresse vaginale, le gynécologue ou la sage-femme peut aussi vous proposer un gel à appliquer localement ou des ovules à mettre dans le vagin.

Le traitement naturel

Quand les symptômes de la ménopause ne sont pas trop gênants, beaucoup de femmes se tournent plutôt vers des traitements naturels : homéopathie, acupuncture ou phytothérapie avec l’utilisation d’extraits de plantes. N’hésitez pas à vous tourner vers votre médecin ou votre pharmacien, qui pourront bien vous orienter.

En savoir plus sur la ménopause :