Asthme : quelles sont les causes ? Comment le soigner ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin sans vous déplacer

Évitez les contacts et le risque de contamination. Téléconsultez depuis chez vous 7J/7 de 6h à 23h.

(Remboursable par l’Assurance Maladie)

Prendre RDV

Près de 4 millions de Français sont touchés par l’asthme. Cette pathologie chronique des voies respiratoires peut se déclencher à tout âge. Quelles sont les causes ? Peut-on en guérir ? Comment faire pour arrêter une crise d’asthme ? L’équipe médicale de Qare revient sur les différents facteurs de risques et la prise en charge de l’asthme.

Asthme : qu’est-ce que c’est ?

Définition de l’asthme

L’asthme est une maladie chronique des voies respiratoires et plus précisément des bronches, qui se manifeste par la survenue de bronchospasmes avec difficulté respiratoire. Cette maladie provoque une contraction des bronches qui empêchent de respirer correctement. Il apparaît dans la plupart des cas dès l’enfance, mais peut survenir plus tard à l’âge adulte. L’asthme peut être d’origine allergique ou non-allergique selon les cas.

C’est une des pathologies chroniques les plus fréquentes. Elle doit faire l’objet d’un suivi médical régulier afin de maintenir l’inflammation sous contrôle. Il est tout à fait possible de réaliser une partie de ce suivi en téléconsultation avec un médecin généraliste.

Quels sont les symptômes de l’asthme ?

L’asthme bronchique est l’appellation générale pour toutes les formes d’asthme. Allergique ou non, les symptômes de l’asthme restent les mêmes, mais l’intensité et la fréquence des crises peuvent varier d’une personne à l’autre :

  • toux, c’est le symptôme le plus fréquent ;
  • essoufflement aigu ;
  • sensation d’oppression dans la poitrine ;
  • respiration sifflante sur le versant expiratoire ;
  • des sueurs, une difficulté à parler ou une sensation de malaise en cas de crise d’asthme sévère.

Il est fréquent que les crises d’asthme se déclenchent lors de l’effort, mais certaines personnes n’ont presque pas de symptômes. Chez ces personnes, l’asthme est à peine perceptible et nécessite des tests respiratoires pour confirmer l’épisode asthmatique. Chez d’autres, les difficultés respiratoires peuvent être presque constantes en raison d’un asthme sévère.

Recevez votre ordonnance en téléconsultation !

Évitez les déplacements pour renouveler votre prescription et consultez un médecin en vidéo depuis chez vous ! (Remboursable par l’Assurance Maladie)

asthme symptôme

Les différentes formes de la maladie

L’asthme peut être allergique ou non allergique. Lorsqu’il s’agit d’asthme allergique, les crises sont provoquées par l’exposition aux allergènes. Il peut s’agir du pollen, de la poussière, des acariens, du tabac, etc. Les personnes qui ont des allergies sont plus à risques de développer un asthme. Une rhinite allergique (rhume des foins) peut donc entraîner l’apparition de l’asthme, par exemple.

Pour les asthmatiques non allergiques, les crises d’asthme peuvent survenir à tout moment, notamment pendant l’effort. Cependant, les facteurs environnementaux jouent également un rôle et peuvent les favoriser.

Bon à savoir : l’asthme cardiaque n’a rien à voir avec l’asthme bronchique. Il s’agit d’un abus de langage qui désigne une maladie cardiovasculaire dont les symptômes peuvent faire penser à de l’asthme (toux, respiration sifflante, obstruction des voies respiratoires). Il survient lorsque le patient est en insuffisance cardiaque.

Asthme et coronavirus : y a-t-il un risque ?

Les infections virales comme la bronchite ou le rhume, mais aussi la Covid-19, peuvent déclencher des crises d’asthme. Comme pour toutes les pathologies touchant les voies respiratoires, les personnes asthmatiques, notamment les asthmatiques désiquilibrés, sont plus à même que d’autres de développer une forme grave du coronavirus. Par ailleurs, si vous souffrez d’asthme, vous pouvez tout à fait porter un masque, mais il est conseillé de le retirer pendant l’effort.

Covid-19 : soulagez vos symptômes sans vous déplacer !

Évitez le risque de contamination et demandez conseil à un médecin en téléconsultation : prendre RDV (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Les traitements de l’inflammation des bronches

Quel est le meilleur traitement pour l’asthme ?

Si vous souffrez d’asthme, vous devez savoir qu’il faut distinguer le traitement de fond de l’asthme, qui permet de l’améliorer sur le long terme, et le traitement des épisodes asthmatiques.

Le meilleur traitement est donc le traitement de fond. Pourtant, 6 asthmatiques sur 10 ne le prennent pas régulièrement. Il s’agit de corticoïdes inhalés souvent associés avec des bronchodilatateurs à longue durée d’action. Les bénéfices du traitement commencent à se faire ressentir au bout de 2 à 3 semaines, il est donc important de le poursuivre et de ne pas l’interrompre !

Lorsque les crises se prolongent plusieurs jours, malgré la prise du traitement, on parle d’exacerbation de l’asthme. Le médecin peut alors prescrire des corticoïdes par voie orale et renforcer le traitement avec des bronchodilatateurs d’action rapide.

Consultez un médecin d'où vous voulez !

Pour prévenir de nouvelles crises, téléconsultez un médecin et recevez des conseils médicaux sans vous déplacer, 7J/7 de 6h à 23h.

Comment arrêter une crise d’asthme ?

Le traitement principal de l’asthme est le traitement de fond. Mais, si vous souffrez d’asthme, vous devez toujours avoir sur vous un inhalateur avec le traitement de secours qui permet de soulager rapidement les symptômes en cas de crise. Il est composé de bronchodilatateurs inhalés qui permettent d’ouvrir les bronches instantanément et d’apporter un soulagement.

Si au bout de 2 fois 2 bouffées de bronchodilatateurs (type Ventoline°) la crise ne cède pas voire s’aggrave, il ne faut pas hésiter à appeler le 15 ou se rendre aux urgences.

Vous devez parler à votre médecin dans les cas suivants :

  • vous utilisez plus de deux fois par semaine votre inhalateur de secours ;
  • vos crises sont plus fréquentes ;
  • vous avez des difficultés à dormir ;
  • vous ne pouvez pas réaliser vos activités normalement.

Bon à savoir : les huiles essentielles ne sont pas utilisées dans le traitement de l’asthme. En inhalation, elles peuvent donner l’impression de mieux respirer mais elles ne permettent pas de dilater les bronches. Leur utilisation est à proscrire chez les enfants et les femmes enceintes.

traitement asthme

Quelles sont les causes de l’asthme ?

L’asthme est une pathologie multifactorielle qui résulte de prédispositions génétiques couplées à l’exposition à des facteurs extérieurs (des allergènes, des substances irritantes).

Les facteurs de risques

Certaines personnes sont plus disposées que d’autres à devenir asthmatiques. Cependant, si elles ne sont pas exposées à environnement favorisant l’asthme, elles peuvent ne pas le développer du tout. Les enfants dont les parents sont déjà asthmatiques ont plus de chance de développer un asthme, mais la transmission héréditaire n’est pas systématique.

Par ailleurs, la pollution peut également favoriser l’asthme. Pour en savoir plus sur les causes de l’asthme, vous pouvez consulter les nombreux sites qui traitent ce sujet, comme Wikipédia ou encore mieux : www.asthme-allergies.info.

Les réactions allergiques

Les personnes allergiques font notamment partie de celles les plus susceptibles de développer de l’asthme. Elles suivent ce qu’on appelle communément une « marche allergique » avec plusieurs manifestations allergiques, en commençant par les éruptions cutanées sous la forme d’un eczéma, suivi d’allergies alimentaires, d’asthme et de rhinites allergiques. Plusieurs types d’allergènes peuvent être à l’origine de ce type de réaction :

  • les allergènes présents dans l’habitat (acariens, squames d’animaux, polluants ;
  • le pollen, les graminées ;
  • les moisissures ;
  • le tabac ;
  • les produits chimiques en milieu professionnel ;
  • etc.

Pour vos allergies, pensez à téléconsulter !

Un médecin peut vous aider à identifier la substance responsable de vos allergies en téléconsutation : prenez RDV dès maintenant 7j/7 de 6h à 23h. 

Foire aux questions

Est-ce que l’asthme est dangereux ?

L’asthme est une maladie potentiellement dangereuse si elle n’est pas maîtrisée. Elle entraîne régulièrement des hospitalisations (60 000 par an). Les crises d’asthme provoquent une difficulté respiratoire qui peut être fatale dans certains cas. Il est donc primordial d’en parler à un médecin et de prendre son traitement en continu, même si vous vous sentez bien.

Sources :