Soigner une mycose: nos conseils pour la traiter rapidement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Soignez votre mycose plus rapidement en téléconsultant

Parlez facilement un médecin généraliste depuis chez vous et décrivez vos symptômes en vidéo pour recevoir une ordonnance, si nécessaire.

– Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Les infections mycosiques sont provoquées par des champignons, souvent suite à une baisse des défenses immunitaires. Elles peuvent se localiser sur la peau ou les muqueuses. L’équipe médicale de Qare vous explique comment soigner les principaux types de mycose.

Comment soigner une mycose des ongles ou de la peau ?

La mycose cutanée provoque des petites lésions sur la peau avec l’apparition de plaques rouges ou blanchâtres ainsi que de fortes démangeaisons. Si elle touche un ongle, celui-ci va commencer à s’effriter. Vous pouvez soigner naturellement votre mycose au pied, à l’ongle ou ailleurs, en vous rendant chez le médecin, qui vous prescrira un traitement antifongique.

Comment soulager rapidement une mycose ?

Les traitements contre les mycoses sur la peau, au pied ou ailleurs, permettent de calmer les symptômes de l’infection de façon efficace. Ils peuvent prendre plusieurs formes et aider à soulager une mycose qui gratte. Certains de ces traitements contre la mycose sont vendus sans ordonnance en pharmacie. Par ailleurs, ils sont aussi efficaces pour traiter une mycose due aux antibiotiques.

Comment soigner une mycose à l’ongle de pied ou de main ?

Le traitement se présente généralement sous la forme d’un vernis à ongle. Il peut également s’agir d’une crème, parfois complétée par un traitement par voie orale.

Dans tous les cas, sachez que soigner ce type de mycose prend du temps et que vous allez sûrement attendre plusieurs mois avant d’en être complètement débarrassé. C’est pour cela que vous devez consulter au plus vite lorsque vous remarquez les premiers symptômes d’une mycose.

mycose ongle

Comment soigner une mycose cutanée des pieds ou des mains ?

Homme ou femme, le traitement pour soigner une mycose sur la peau des mains ou des pieds reste le même.

  • Le médecin vous prescrira un traitement antimycosique en crème, en poudre ou en spray, que vous ayez une mycose avec ou sans démangeaison.
  • Il peut également vous indiquer un gel douche-shampooing spécial en cas de pityriasis versicolor (décoloration en petites plaques visible sur le dos et le torse surtout l’été)
  • Si la mycose est étendue, le médecin vous prescrira probablement un traitement par voie orale également.
  • Vous pouvez également soigner votre mycose de pied (pieds d’athlète) ou traiter l’ongle de pied en vous lavant scrupuleusement avec un savon germicide comme la Bétadine.

Consultez rapidement un médecin en vidéo

Décrivez vos symptômes en téléconsultation à un médecin généraliste et obtenez une prescription en quelques minutes, si nécessaire (Remboursable par l’Assurance Maladie).

Comment se débarrasser des mycoses naturellement ?

Le seul moyen de soigner une mycose cutanée naturellement, c’est de suivre le traitement du médecin. Vous devez également respecter quelques règles d’hygiène pour accélérer la guérison de la mycose comme :

  • porter des chaussettes propres et les changer tous les jours ;
  • mettre des tongs à la piscine ;
  • bien vous sécher après la douche ;
  • vous laver régulièrement les mains ;
  • ne surtout pas partager vos affaires de maquillage ou de toilette ;
  • changer fréquemment vos draps de lit.

Bon à savoir : utiliser du bicarbonate pour soigner naturellement une mycose n’a pas d’utilité, mais il peut servir en bain de bouche en cas de mycose buccale ou si l’infection touche la langue. Si vous voulez soigner une mycose d’un ongle de pied avec une huile essentielle, nous vous le déconseillons également.

Soulagez rapidement vos symptômes grâce à la téléconsultation

Téléconsultez un médecin généraliste depuis chez vous et recevez une prescription médicale adaptée à vos symptômes (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Comment soigner une mycose vulvaire ?

Le traitement de choix pour soigner une mycose génitale (vaginale ou vulvaire) est un ovule à introduire dans le vagin. Ce traitement fait effet en quelques jours seulement. Il est d’ailleurs vendu librement en pharmacie, mais il vaut mieux consulter votre gynécologue ou votre généraliste pour s’assurer qu’il s’agit réellement d’une mycose et vous faire rembourser vos médicaments.

Trouvez la cause de vos démangeaisons en téléconsultation

Si ça vous démange, consultez un gynécologue en vidéo pour recevoir un avis médical et une prescription, si nécessaire. Médecins disponibles 7 J/7 de 6 h à 23 h.

mycose vulvaire

Les traitements de fonds contre les mycoses à répétition

Pour éviter une rechute ou les mycoses récidivantes, le médecin peut vous prescrire un traitement de fond à prendre sur la durée. Vous pouvez également poursuivre le traitement par ovule avec des probiotiques à prendre par voie vaginale pendant un temps pour rééquilibrer la flore.

Bon à savoir : faire des mycoses à répétition n’augmente pas le risque de cancer du col de l’utérus, contrairement à certaines croyances.

Quels sont les traitements naturels contre la mycose vulvaire ?

Il n’y a pas de traitement naturel efficace contre la mycose vulvaire ou vaginale. Certains sites conseillent d’introduire de l’ail dans le vagin comme traitement naturel de la mycose, mais c’est très dangereux ! Vous pourriez aggraver le problème, alors qu’il suffit de voir votre médecin ou même d’aller directement en pharmacie pour vous procurer un traitement adapté.

Êtes-vous sûr de prendre un traitement adapté ?

Consultez un médecin généraliste en vidéo pour qu’il vous prescrive un traitement approprié, si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Foire aux questions

Est-ce que la mycose est contagieuse ?

Oui, les mycoses cutanées et vaginales sont contagieuses. En revanche la mycose buccale ne l’est pas.

Est-ce qu’une mycose peut s’arrêter toute seule ?

Il est très rare qu’une mycose disparaisse seule, sans aucun traitement. Nous vous conseillons de (télé)consulter un médecin.

Sources :