La sinusite allergique : comment s’en débarrasser ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Mis à jour le 23 juin 2020, publié le 28 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Les sinusites sont des manifestations courantes d’allergie. On a mal à la tête, une sensation de pression lourde sur le front et autour des yeux. La sinusite allergique n’est d’aucune gravité mais elle désagréable et fatigante à vivre, surtout quand elle devient chronique. Il faut donc la prendre au sérieux. Voici l’explication médicale de Qare pour connaître les traitements médicaux et naturels de la sinusite allergique.

sinusite allergique

Comment soigner une sinusite allergique ?

Il y a deux aspects à prendre en compte pour traiter une sinusite d’origine allergique : la sinusite elle-même et la prévention des futurs épisodes. L’un ne va pas sans l’autre. Car le risque, c’est de développer peu à peu une sinusite chronique, difficile à déloger.

Comment soigner une grosse sinusite ?

La sinusite allergique se soigne avec un traitement antihistaminique, délivré uniquement sur ordonnance. Une consultation médicale est donc nécessaire. Le médecin examinera les symptômes de votre sinusite allergique et les éléments qui la déclenchent pour choisir le bon médicament à vous prescrire. Il pourra ajouter en complément des pulvérisations de corticoïdes dans le nez.

Le médecin qui en a la spécialité peut aussi vous proposer un traitement à base d’homéopathie en cas de sinusite allergique. Mais pour que la sinusite disparaisse, il faut avant tout supprimer ou éviter au maximum l’allergène qui la provoque.

Evitez de sortir de chez vous si vous avez des allergies : téléconsultez un médecin généraliste sans vous déplacer !

Quel anti-inflammatoire pour calmer la sinusite ?

Pour soulager la douleur liée à la sinusite, le médecin pourra vous conseiller de prendre un anti-douleur ou un médicament anti-inflammatoire. Le paracétamol convient très bien en traitement de la douleur de la sinusite allergique si vous n’avez pas de contre-indication. S’il n’est pas suffisamment efficace, vous pourrez aussi prendre de l’ibuprofène si le médecin vous l’a recommandé.

Attention : évitez l’ibuprofène si vous êtes enceinte et que vous souffrez d’une sinusite allergique. Il n’est pas recommandé non plus si vous présentez des signes de Covid 19 (fièvre, toux, courbatures, frissons, diarrhée, etc.).

Ne vous lancez pas dans l’automédication !
Consultez rapidement un médecin généraliste en téléconsultation, il vous donnera les bons conseils en fonction de votre cas.

Comment se débarrasser de la sinusite allergique naturellement ?

Voici ce que vous pouvez faire pour soulager votre sinusite :

  • Vous laver le nez au sérum physiologique ou avec un spray d’eau de mer. C’est un traitement naturel de la sinusite allergique, efficace pour supprimer les particules responsables de l’allergie. Il faut le faire au moins 3 fois par jour. Pensez notamment à faire un bon lavage du nez avant de vous coucher, vous dormirez mieux.
  • Utiliser les huiles essentielles : certaines huiles essentielles peuvent soulager les symptômes de la sinusite allergique et parfois en prévenir les symptômes. Demandez toujours conseil au pharmacien, pour savoir lesquelles utiliser et comment les employer.
  • Éviter systématiquement le tabac : il favorise et aggrave les symptômes allergiques.

traitement naturel sinusite allergique

Prévenir les sinusites allergiques

Le premier remède naturel de la sinusite allergique consiste bien sûr à éviter l’allergène qui la provoque. Mais ce n’est pas toujours facile. Le médecin vous conseillera sur les bonnes pratiques à adopter.

Les bons réflexes à connaître

Voici quelques astuces pour éviter un épisode de sinusite allergique.

En cas de sinusite allergique due aux pollens ou aux graminées :

  • Ne vous promenez pas en pleins champs en période de pollens.
  • Évitez de passer la tondeuse vous-même ; portez des lunettes ou un masque si vous faites du jardinage.
  • Fermez vos fenêtres de logement et de voiture ; aérez plutôt en début de nuit.
  • Privilégiez les sorties en pleine journée plutôt que tôt le matin ou en soirée : ce sont les moments où les pollens se répandent le plus dans l’air.

Evitez les déplacements et consultez depuis chez vous !
Tous les médecins membres de Qare sont inscrits à l’Ordre.

En cas d’allergie provoquée par la poussière, les acariens :

  • Passez tous les jours l’aspirateur.
  • Préférez, si c’est possible, le carrelage à la moquette ; évitez les tapis.
  • Aérez tous les jours votre logement pour en diminuer l’humidité.
  • Lavez vos draps à 60° au moins 2 fois par mois.
  • Interdisez le tabac et la cigarette dans votre logement.

Que faire quand la sinusite allergique devient chronique ?

Dans 50% à 80% des cas, une sinusite allergique aiguë va devenir chronique. C’est pour éviter cette évolution qu’il est important de consulter un médecin dès les premiers symptômes. Si vous faites plusieurs épisodes de sinusite allergique, le généraliste vous renverra vers un médecin allergologue, qui cherchera les origines exactes de votre sinusite. Il vous fera passer des petits tests cutanés pour identifier les substances auxquelles votre corps est allergique.

N’attendez pas que vos symptômes s’aggravent !
Consultez rapidement un médecin en téléconsultation sur Qare !

La désensibilisation

La désensibilisation est un traitement naturel parfois utilisé pour soulager les sinusites allergiques chroniques. Elle consiste à familiariser peu à peu le corps à la substance qui provoque les allergies. C’est un traitement sans douleur et souvent efficace, mais il faut avoir de la patience car il dure plusieurs mois voire plusieurs années.

L’intervention chirurgicale

Un petite intervention chirurgicale peut aussi parfois vous être recommandée en cas d’anomalie à l’intérieur du nez, de déviation de la paroi nasale par exemple. Cela peut permettre de diminuer les symptômes des sinusites allergiques.

sinusite allergique chronique

A quoi reconnaît-on la sinusite allergique ?

Les manifestations de la sinusite sont toujours les mêmes, que l’origine soit allergique ou non. Mais en général, la sinusite allergique arrive en complément d’une rhinite allergique. Elle peut aussi s’accompagner d’une conjonctivite ou même d’un asthme allergique. L’ensemble de ces symptômes explique pourquoi on ressent souvent de la fatigue lorsqu’on souffre de sinusite allergique, surtout si elle est chronique.

Les symptômes de la sinusite allergique

  • On a le nez bouché, avec un écoulement jaunâtre ou verdâtre ; parfois la sinusite est sans aucun écoulement du nez, quand les sinus sont complètement obstrués ;
  • On a mal à la tête, avec une sensation de pression au niveau des sinus du front, ou sous les yeux ;
  • La sinusite peut donner des symptômes de vertiges ;
  • La perte de l’odorat est un symptôme possible de la sinusite allergique.

Les signes des autres types de sinusite

Les sinus sont des cavités creuses à l’intérieur de certains os de la face. On les trouve à quatre endroits différents : au milieu du front juste au-dessus des sourcils ; sous les yeux dans les os de la joue ; et de chaque côté du nez. Les sinusites allergiques se développent en général dans les sinus frontaux ou maxillaires.

  • Quand on a une sinusite frontale, on souffre d’un mal de tête au niveau du front.
  • En cas de sinusite maxillaire, on a mal à la tête, ainsi que des douleurs juste sous les yeux, parfois aux dents. (Attention : une infection dentaire peut aussi provoquer une sinusite).
  • La sinusite ethmoïdale provoque des douleurs frontales à l’arrière de la tête, au-dessus de la nuque. La sinusite d’origine sphénoïdale donne des douleurs au front extrêmement violentes.

Bon à savoir : si vous avez extrêmement mal à la tête, ou bien à l’œil ou derrière les yeux, avec éventuellement une fièvre élevée, consultez un médecin en urgence ou appelez le 15. Les complications des sinusites sont très rares mais graves, il faut les prendre au sérieux.

Foire aux questions

Comment apparaît la sinusite ?

La sinusite correspond à une inflammation de la membrane à l’intérieur des sinus : elle se met à gonfler, ce qui gêne l’écoulement des sécrétions vers le nez. Les sinus sont alors plus ou moins bloqués, c’est ce qui les rend douloureux. Quand elle est d’origine allergique, la sinusite se déclenche en présence d’un élément allergène. Elle s’accompagne en général de rhinite, c’est-à-dire d’un nez qui coule. On parle aussi de rhinosinusite allergique.

Comment se débarrasser des allergies saisonnières ou perannuelles ?

Les sinusites allergiques aux pollens ou aux graminées sont temporaires. Quand il n’y a plus de pollens dans l’air, les symptômes disparaissent.

En cas d’allergie aux acariens, présents dans la poussière, la sinusite allergique devient souvent chronique, c’est-à-dire qu’elle reste plus ou moins présente pendant des mois. On parle de sinusite chronique lorsque les symptômes durent au moins 90 jours, en un seul ou plusieurs épisodes. Ce type de sinusite allergique peut donner une vraie fatigue, en plus des symptômes de mal de tête ou de perte d’odorat. Un traitement médical de longue durée permettra heureusement de la guérir ou de mieux la supporter.

Comment se déclenche la sinusite allergique fongique ?

Mal connue car pas encore très étudiée, la sinusite allergique fongique se déclenche en réaction à des champignons microscopiques qui s’installent dans les sinus. Elle s’accompagne de la formation de polypes, des petites boules, dans le nez et les sinus. Les sinusites fongiques allergiques se retrouvent particulièrement dans certaines professions, comme les vignerons ou les champignonnistes. En plus du traitement classique de la sinusite allergique, elles se soignent par une petite intervention chirurgicale mais également des traitements antifongiques spécifiques dirigés contre les champignons responsables (souvent aspergillus).

Sources :