Cas contact coronavirus : quand s’isoler et faire le test ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Continuez à consulter depuis chez vous !

Cas probable de covid-19 ? Évitez les déplacements et consultez des médecins en vidéo (7J/7 de 6h à 23h) pour limiter le risque de contamination.

Prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie

Je téléconsulte

Lorsqu’une personne est contaminée par la Covid-19, l’Assurance Maladie doit être prévenue afin qu’elle puisse prévenir et isoler les possibles cas contact. Mais qui sont les personnes considérées comme cas contact ? Dans quel cas est-il nécessaire de faire un test ? Combien de temps faut-il s’isoler si vous avez eu un contact rapproché avec une personne testée positive ? L’équipe médicale de Qare fait le point.

Quand est-on considéré cas contact Covid-19 ?

Définition d’un cas contact

Revenons d’abord sur la définition de ce qu’est un cas contact covid-19 car elle n’est pas toujours clairement comprise. Les cas contact dits « à risque » sont les personnes ayant eu un contact rapproché et sans mesure de protection efficace avec une personne testée positive à la covid-19.

Vous êtes cas contact à risque si :

  • vous partagez le même toit que la personne contaminée ;
  • avez eu un contact direct à moins d’un mètre de distance quelle qu’en soit la durée (embrassade, conversation, repas…) ;
  • avez reçu ou prodigué des soins ou des actes d’hygiène ;
  • avez été ensemble dans un espace fermé au travail, à l’école, dans une voiture ou autre pendant plus de 15 minutes, même non consécutives ;
  • avez été en contact dans la même pièce que la personne contaminée lors d’un épisode de toux ou d’éternuement.

Vous n’êtes pas cas contact si :

Bon à savoir : les personnes âgées vivant en établissement d’accueil collectif (type EHPAD) ainsi que le le personnel soignant de ces établissements feront partie des personnes prioritaires pour recevoir le vaccin contre le virus Sars-CoV-2 afin de limiter sa propagation et le risque de multiplication des cas contact.

Consultez tout en limitant le risque de contamination

Pour limiter le risque de contaminations, restez chez vous et privilégiez la téléconsultation : prendre RDV (Remboursable par l’Assurance Maladie)

définition cas contact

Je suis cas contact de cas contact, suis-je à risque ?

Les personnes ayant eu un contact indirect, c’est-à-dire par l’intermédiaire d’une autre personne, avec des cas de coronavirus ne sont pas considérées comme des cas contact. Donc si vous avez été proche d’une personne considérée comme cas contact, mais que cette dernière n’a pas encore été testée ou a reçu un résultat négatif, vous n’avez pas besoin de passer un test de dépistage.

Si vous êtes très stressé par le coronavirus, notamment avant d’aller voir votre famille, vous pouvez réaliser un test. Néanmoins, si vous avez fait attention et respecté les consignes de distanciation, cela n’est pas forcément nécessaire, surtout à l’heure où beaucoup de centres de dépistage sont submergés. Vous pouvez éventuellement réaliser un test antigénique pour vous rassurer.

Je suis cas contact Covid-19 : que faire ?

Puis-je continuer d’aller au travail si je suis cas contact ?

Pour vous protéger et protéger les autres, il est recommandé de vous isoler et de ne plus venir au travail, si vous êtes cas contact d’une personne positive à la covid-19. Vous devez faire cela dès qu’il y a une suspicion et même avant d’avoir eu les résultats de votre test pour éviter tout risque de contamination. Si vous êtes identifié comme cas contact à risque, il est également possible que l’Assurance Maladie vous contacte directement et vous demande de vous isoler.

Les cas contact covid-19 sont donc invités à contacter leur entreprise ou employeur.  Selon votre métier, vous pouvez continuer à travailler à distance. Si le télétravail n’est pas envisageable, vous pouvez demander un arrêt de travail. Les personnes travaillant en indépendant doivent également privilégier le télétravail, si cela est possible.

Par ailleurs, si vous êtes cas contact d’une personne revenant de voyage, vous êtes à risque d’avoir contracté un des variants de la covid-19, et devez obligatoirement faire un test PCR. En cas de résultat positif, vous devrez effectuer un test de criblage pour identifier la souche responsable de l’infection.

Est-ce possible de recevoir un arrêt de travail si on est cas contact ?

Si vous êtes un cas contact covid-19 avéré, vous pouvez vous rendre sur le site Ameli de l’Assurance Maladie (Ameli.fr) et demander un arrêt de travail, si le télétravail n’est pas possible. Vous pouvez faire votre demande directement sur declare.ameli.fr.

Les cas contact devenus des cas confirmés de covid-19 et présentant des symptômes les empêchant d’exercer leur activité, même à distance, peuvent demander un arrêt maladie à un médecin en téléconsultation.

Recevez un avis médical sans vous déplacer

Consultez en vidéo 7J/7, recevez des conseils médicaux et un arrêt maladie, si nécessaire : prendre RDV (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Durée et prolongation de l’arrêt de travail

L’arrêt de travail délivré par l’Assurance Maladie est de 7 jours à partir de la date à laquelle vous avez été informé que vous étiez cas contact. Si vous vous êtes isolé avant d’avoir été contacté, vous pourrez obtenir un arrêt de travail rétroactif dans la limite de 4 jours.

Durant cette période d’isolement, vous devrez réaliser un test de dépistage covid-19. Si vous n’avez pas encore obtenu les résultats du test à l’issue de ces 7 premiers jours, vous pourrez faire une demande de prolongation de votre arrêt pour 7 jours supplémentaires.

Indemnités pour les cas contact en arrêt de travail

Les indemnités journalières ne seront versées qu’après vérification par l’organisme de Sécurité sociale que vous êtes bien un cas contact dit « à risque ». Le cas échéant, vous recevrez un certificat d’isolement qui équivaut à un arrêt de travail dérogatoire. Vous pourrez ainsi la présenter à votre employeur pour obtenir les indemnités.

Si un travailleur indépendant est obligé de se mettre en arrêt de travail car il est cas contact, ses indemnités journalières dépendront de sa caisse de retraite et donc de son statut (artisan, commerçant, auto-entrepreneur, profession libérale ou profession libérale de santé).

Mon enfant doit-il aller à l’école s’il est cas contact ?

Si votre enfant est considéré comme cas contact à risque d’une personne positive à la Covid-19, il ne doit pas aller à l’école. Il faut évidemment en informer rapidement l’établissement. Votre enfant devra alors rester au domicile pendant une période de 7 jours minimum.

Votre enfant pourra retourner à l’école après cet isolement, à condition de ne pas présenter de symptômes et de présenter un résultat négatif à un test PCR, s’il a plus de 6 ans. S’il a entre 6 et 11 ans et qu’il n’est pas testé, l’isolement est prolongé à 14 jours s’il est cas contact d’une personne hors foyer et à 24 jours si la personne contaminée vit dans le foyer.

Si votre enfant est cas contact à cause d’une personne dans la famille ou un de ses proches, c’est donc à vous de prévenir l’établissement. En revanche, si un des élèves de son école ou de sa classe est diagnostiqué positif à la covid-19, c’est l’école qui vous indiquera si votre enfant doit rester à la maison.

cas contact école

Les recommandations du gouvernement si vous êtes cas contact Covid-19

Quand faire le test lorsque l’on est cas contact du coronavirus ?

S’il y a suspicion d’infection au coronavirus chez une personne avec laquelle vous avez eu un contact direct, vous êtes considéré comme cas contact et devez passer un test de dépistage covid-19. Cependant, vous ne devez pas forcément le faire immédiatement. Cela dépend de votre situation vis-à-vis de la personne contaminée ou de la présence ou non de symptômes. Plusieurs cas de figure sont possibles :

  • Si vous vivez sous le même toit que la personne infectée ou suspectée d’être infectée, vous devez réaliser un test antigénique le plus rapidement possible, même si vous n’avez pas de symptômes.
  • Si vous ne vivez pas avec la personne à risque et n’avez pas de symptômes, vous devrez réaliser un test PCR 7 jours après votre dernier contact avec cette personne et vous isoler en attendant.
  • En revanche, si vous êtes cas contact et présentez des symptômes de la maladie, vous devez réaliser le test Covid-19 maximum 48 heures après leur apparition.

Vous devez respecter la période d’isolement de 7 jours même si vous n’avez de pas symptôme ou que le résultat de votre test est négatif. Par ailleurs, il est possible que l’Assurance Maladie vous demande de réaliser un second test PCR, 14 jours après votre dernier contact avec la personne contaminée, car la période d’incubation peut aller jusqu’à deux semaines.

Bon à savoir : les symptômes du coronavirus peuvent être trompeurs car ils rappellent beaucoup d’infections courantes en hiver, et même, dans certains cas, des allergies avec toux et éternuements. Au moindre doute, il est préférable de s’isoler, de téléconsulter et de réaliser un test de dépistage PCR par écouvillonage nasopharyngé. À noter que le dépistage sérologique en pharmacie (TROD) n’est absolument pas recommandé dans le cas présent.

Les cas contact sont-ils prioritaires pour passer le test covid-19 ?

Si vous êtes cas contact, vous êtes normalement prioritaire pour réaliser le test PCR, ce qui vous permettra d’écourter les délais d’attente avant de passer le test. Vous recevrez également les résultats plus rapidement. Pour vous assurer d’être reconnu comme prioritaire, vous pouvez faire la demande d’une ordonnance de test PCR lors d’une téléconsultation avec un médecin.

Téléconsultez et recevez l'ordonnance pour le test PCR

Prenez RDV et consultez rapidement en vidéo et recevez en ligne votre ordonnance pour le test covid-19, si nécessaire. (Remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie)

Je suis cas contact, puis-je passer un test antigénique ou sérologique ?

Les cas contact doivent réaliser un test antigénique covid-19 et s’isoler 7 jours. Vous devrez réaliser un test PCR pour sortir d’isolement au bout de 7 jours après le dernier contact, si le cas confirmé vit hors du foyer. Si la personne contaminée vit dans le même foyer que vous, il faut attendre 7 jours après sa guérison pour réaliser le test PCR de sortie.

Si vous n’avez pas pu réaliser le test dans les délais impartis, vous pouvez réaliser un test sérologique en laboratoire en diagnostic de rattrapage, 14 jours minimum après le dernier contact avec la personne testée positive. Celui-ci vous indiquera si vous avez développé des anticorps du coronavirus dans le sang et donc été infecté. En revanche, il ne permet pas de dire si vous êtes actuellement porteur du virus et contagieux.

Bon à savoir : certains symptômes de la covid-19 sont très caractéristiques de la maladie comme l’agueusie (perte de goût) ou l’anosmie (perte d’odorat). Perdre son sens de l’odorat ou celui du goût en quelques heures, de façon partielle ou totale, permet d’établir rapidement le diagnostic, même s’il doit être confirmé par un test.

cas contact test

Respecter les 7 jours d’isolement

L’isolement des cas contact est un des meilleurs moyens de prévenir de nouvelles infections au coronavirus. Les personnes identifiées comme cas contact covid-19 doivent respecter une période d’isolement de 7 jours minimum, qui peut aller au-delà dans certains cas. Cette période d’isolement est d’ailleurs passé de 15 jours à 7 jours en raison du faible potentiel de contagion des personnes infectées après cette période.

Les cas contact du coronavirus peuvent mettre fin à leur quarantaine après ce délai, mais seulement sous conditions :

  • si vous ne présentez aucun symptôme et avez obtenu un résultat négatif à votre test PCR, vous pouvez sortir de l’isolement ;
  • si vous avez développé des symptômes du coronavirus tels que la toux, la fièvre, la fatigue, parfois persistante, des maux de gorge ou autre, vous devez rester chez vous encore 10 jours suivant leur apparition.

Sachant que le délai d’incubation du coronavirus peut varier entre 2 et 15 jours, il est primordial de s’isoler au moindre doute. Généralement, les symptômes apparaissent 3 à 5 jours après la contamination. Une personne devient contagieuse environ 48h avant l’apparition des symptômes de la covid-19. Cependant, les personnes asymptomatiques aussi appelées porteurs sains le sont tout autant.

Pour soulager vos symptômes, privilégiez la téléconsutation

Des médecins sont à votre écoute 7J/7 en téléconsultation. Prenez RDV dès maintenant (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Foire aux questions

Quel est le rôle des ARS concernant le suivi des cas contact ?

Les Agences Régionales de Santé sont chargées d’accompagner les malades de la covid-19 ainsi que les cas contact isolés à domicile. Elles veillent notamment au respect et à la compréhension des consignes d’isolement, et vérifient les éventuels besoins de chaque personne (sociaux, logistiques, etc.).