Varicelle : tout ce qu’il faut savoir pour bien la traiter

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un médecin en vidéo en quelques minutes !

Téléconsultez 7J/7 de 6h à 23h et recevez un avis médical et une ordonnance, si nécessaire.

N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.

Démarrer la consultation

La varicelle est une maladie contagieuse, très commune chez les enfants mais qui peut aussi atteindre les adultes. Elle provoque l’apparition de boutons et vésicules qui démangent. Elle guérit facilement chez les enfants, mais peut entraîner des complications chez les adultes non immunisés. Suivez les conseils de l’équipe médicale de Qare pour reconnaître et soigner correctement la varicelle.

Quels sont les premiers symptômes de la varicelle ?

La varicelle commence généralement par une fièvre légère à 38 °C, un mal de tête et de la fatigue. Puis, des boutons rouges sous forme de vésicules apparaissent sur la peau, un peu partout sur le corps et provoquent de fortes démangeaisons. Celles-ci contiennent un liquide clair.

Si votre enfant a des symptômes de la varicelle, pensez à l’isoler et à consulter rapidement un médecin en téléconsultation ou en présentiel.

Où apparaissent les premiers boutons de varicelle ?

Les boutons de varicelle apparaissent successivement sur différentes parties du corps : thorax, nuque, dos, ventre, jambes et bras. Le cuir chevelu et le visage peuvent aussi être touchés. Les boutons surgissent en 2 à 4 poussées et leur nombre est variable d’un cas à l’autre. Entre 10 et 2 000 boutons peuvent apparaître sur le corps sur une semaine.

Demandez conseil à un médecin en vidéo

Téléconsultez un médecin généraliste ou un pédiatre depuis chez vous, pour recevoir un avis médical et une ordonnance, si nécessaire. N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.

Comment distinguer la varicelle et la rougeole ?

La rougeole est également une maladie contagieuse et éruptive. Des plaques rouges apparaissent sur la peau de l’enfant, d’abord sur les joues puis sur le visage avant de s’étendre aux épaules, au torse et sur le reste du corps. Des petits points blancs peuvent apparaître à l’intérieur des joues (signe de Koplik).

À l’inverse de la varicelle, ces éruptions cutanées ne provoquent pas de démangeaisons, et il n’y a pas de vésicules. Un rhume précède généralement l’apparition des symptômes. Il y a souvent une forte fièvre au delà de 39 °C et une altération de l’état général.

Bon à savoir : la rougeole peut entraîner des complications, notamment respiratoires et cérébrales. Les enfants sont contaminés généralement après 2 ans. Cependant, le vaccin contre la rougeole fait partie des vaccins obligatoires pour les nourrissons, donc les cas sont assez rares.

Varicelle ou roséole : quelles différences ?

La roséole est une autre maladie du groupe herpès, comme la varicelle, provoquant également l’apparition de tâches, cette fois-ci rosées, au niveau du thorax, de l’abdomen mais aussi du haut des bras ou des jambes. Les éruptions sont rares sur le visage et elles ne démangent pas. Par ailleurs, ces plaques disparaissent au bout de 1 à 2 jours, alors que les boutons de varicelles restent plus longtemps puis forment des croûtes avant de cicatriser.

Quel traitement contre la varicelle ?

La varicelle ne nécessite pas de traitement spécifique et guérit seule, sans antibiotique. Cependant, il faut toujours prévoir une consultation. Le médecin peut être amené à prescrire des antihistaminiques pour limiter les démangeaisons et un antiseptique pour éviter une infection bactérienne de la peau. Il pourra également vous expliquer les bons réflexes pour améliorer le confort de votre enfant.

Si la peau s’infecte et provoque une infection bactérienne, ce qui est rare, le médecin ou pédiatre peut prescrire un traitement antibiotique, mais seulement dans ce cas précis. Pour finir, les traitements antiviraux ne sont utilisés que lors des formes graves de la varicelle, qui sont extrêmement rares, notamment chez :

  • les femmes enceintes ;
  • les nouveaux-nés si la mère est contaminée juste avant l’accouchement ;
  • les personnes immunodéprimées ;
  • les bébés de moins de 1 an ;
  • les personnes présentant une complication type pneumopathie.

Un médecin disponible en vidéo en 10 min !

Gagnez du temps ! Consultez un médecin généraliste ou un pédiatre depuis chez vous, 7J/7 de 6h à 23h. Remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie et sans avance de frais si vous consultez en tiers payant.

varicelle traitement

Soigner la varicelle chez les bébés et les enfants

La varicelle est généralement bénigne chez les bébés de plus de 6 mois. Une consultation chez un médecin ou un pédiatre reste néanmoins indispensable. Voici nos conseils pour prendre soin de votre enfant durant la varicelle :

  • surveillez régulièrement la température de votre enfant ;
  • vous pouvez lui donner du paracétamol si la fièvre provoque trop d’inconfort ;
  • ne lui donnez pas d’aspirine ou d’anti-inflammatoire (type Ibuprofène) car cela peut provoquer des effets secondaires sévères comme le syndrome de Reye ;
  • essayez de limiter les grattages en utilisant des crèmes et solutions apaisantes ;
  • évitez d’utiliser toute solution contenant antibiotique, antiviral, antiprurigineux ou anesthésiques ;
  • coupez les ongles de votre enfant, lavez-lui régulièrement les mains et brossez sous les ongles pour que ses boutons ne s’infectent pas ;
  • vous pouvez mettre des moufles ou des chaussettes sur les mains de votre enfant pour qu’il ne se gratte pas durant la nuit ;
  • utilisez un antiseptique local de façon quotidienne pour nettoyer les boutons ;
  • donnez des douches à votre enfant plutôt que des bains et utilisez du savon doux ;
  • après la douche, séchez-le en tamponnant la peau et non en frottant.

Recevez des conseils médicaux depuis chez vous

Des pédiatres sont disponibles tous les jours en téléconsultation, et souvent en quelques minutes. Prochain RDV.

Que faire en cas de forte fièvre durant la varicelle ?

Si la fièvre est importante, vous pouvez donner uniquement du paracétamol en respectant les dosages en fonction du poids et de l’âge de votre enfant. Ne le couvrez pas trop et mettez lui des vêtements légers. Évitez cependant les bains froids qui peuvent causer une chute trop brutale de la température. Ne jamais lui donner de l’Advil° ou de l’Aspegic°.

Consultez dans la journée, si la fièvre persiste ou s’accentue et/ou si votre bébé a moins de 6 mois. Consultez également dans la journée si vous ou votre enfant avez de la toux. Cela peut être le signe d’une complication pulmonaire. Consultez également si votre enfant présente un comportement inadapté ou des troubles de la vigilance (somnolence inhabituelle, par exemple).

Le traitement de la varicelle chez la femme enceinte

Si vous êtes enceinte et attrapez la varicelle sans savoir si vous êtes immunisée, vous devez réaliser une prise de sang pour détecter la présence d’anticorps par une sérologie. Si aucun anticorps n’est trouvé, votre médecin pourra vous prescrire un traitement virologique à l’aciclovir. Une injection d’immunoglobuline varicelle-zona peut également être effectuée.

Quels risques en cas de varicelle chez l’adulte et la femme enceinte ?

Les symptômes de la varicelle chez l’adulte

Les symptômes provoqués par la varicelle sont les mêmes chez l’adulte que chez l’enfant (fièvre, éruptions sur la peau, démangeaisons). Cependant, les conséquences de l’infection chez l’adulte peuvent être beaucoup plus graves. Même si les cas sont rares, elle entraîne des hospitalisations et plusieurs décès par an.

La varicelle peut entraîner les symptômes d’une pneumopathie dite « varicelleuse » avec toux, fièvre, difficultés respiratoires importantes. Des encéphalites sont également possibles chez les personnes immunodéprimées.

Des médecins à votre écoute 7j/7

Posez vos questions directement à un médecin en téléconsultation. Sans avance de frais si vous consultez en tiers payant. Démarrer la consultation.

Les risques de la varicelle chez la femme enceinte

Chez la femme enceinte, la varicelle peut entraîner une malformation du fœtus ou un risque grave pour le bébé s’il est contaminé lors de l’accouchement. Différentes conséquences sont possibles en fonction de la période à laquelle la mère est contaminée :

  • en début de grossesse : cela crée un risque de 2,2 % de voir le futur bébé développer un syndrome de varicelle congénitale avec des lésions sur la peau. Un retard de croissance et des lésions neurologiques sont également possibles.
  • en fin de grossesse ou juste après l’accouchement : l’enfant peut développer une varicelle dite « disséminée » entraînant un risque de lésions ulcéro-hémorragiques ou une atteinte viscérale.

La varicelle chez un nouveau-né est dangereuse car la transmission des anticorps de la mère à l’enfant n’a pas encore eu lieu. Les complications de l’infection sont très sévères et peuvent, dans les pires des cas, entraîner un décès. Mais, heureusement, cela reste extrêmement rare.

varicelle enceinte

Prévention et vaccin contre la varicelle

Si vous n’avez jamais eu la varicelle, vous devez éviter toute personne actuellement porteuse du virus. Cela inclut également les personnes qui ont des éruptions de zona, qui sont liées à la réactivation du virus dans l’organisme. En cas de contact, vous devrez prendre rapidement un traitement antiviral prescrit par un médecin.

Il existe un vaccin contre le virus varicelle-zona permettant d’acquérir une immunité. Il est recommandé pour toute personne de plus de 12 ans n’ayant jamais eu la varicelle, en particulier chez les femmes en âge de procréer ou ayant un projet de grossesse, car il ne peut pas être inoculé durant la grossesse. Il devra même être pris sous contraception stricte pendant les 3 mois suivant la vaccination. Si une femme enceinte attrape la varicelle, elle devra prendre un traitement antiviral après avis médical.

Recevez une ordonnance en téléconsultation

Pour savoir si vous êtes immunisé ou vous protéger, consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance pour un test sérologique ou le vaccin, si nécessaire.

Durée, contagion et période d’incubation de la varicelle

Quand vient la varicelle ?

La varicelle se développe au contact du virus varicelle-zona. La contagion de la varicelle se fait lors d’un contact direct avec une personne infectée. Vous pouvez l’attraper au contact d’une personne ayant la varicelle ou ayant développé une poussée de zona. C’est un virus qui connaît un pic saisonnier durant le début du printemps et l’été.

Quelle est la durée d’incubation de la varicelle ?

La période d’incubation correspond à la période entre la contamination et l’apparition des symptômes. Donc si vous ou votre enfant êtes infecté, vous ne le saurez pas tout de suite. Combien de temps faut-il alors pour que les boutons de varicelle sortent ?  Cela peut mettre entre 10 et 21 jours pour que la fièvre et les premiers boutons de varicelle apparaissent. La varicelle est contagieuse 2 jours avant l’apparition des boutons et durant la semaine après.

Quelle est la durée de la varicelle ?

Chez les bébés et jeunes enfants, la varicelle guérit spontanément en une dizaine de jours. Durant cette période, votre enfant doit être isolé et ne pas aller à l’école. Il faut éviter qu’il entre en contact avec des adultes n’ayant jamais eu la varicelle ou des personnes immunodéprimées. Durant l’éruption des boutons sur la semaine, vous pouvez lui donner des traitements symptomatiques pour lutter contre les démangeaisons et la fièvre.

Foire aux questions

Comment savoir si on a eu la varicelle ?

Si vous souhaitez savoir si vous êtes immunisé contre la varicelle, vous pouvez réaliser une prise de sang pour effectuer une sérologie. Un médecin peut vous prescrire cet examen en téléconsultation. Si vous ne possédez pas d’anticorps, vous pourrez alors vous faire vacciner sous contraception stricte. Pour consulter un médecin et recevoir une ordonnance, vous pouvez téléconsulter. Prenez rendez-vous sur Qare en quelques minutes tous les jours de 6h à 23h.

Consultez en vidéo en moins de 10 min

Prendre RDV. N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.

Comment consulter un pédiatre le soir ou le week-end ?

Si votre enfant a la varicelle, vous devez prévoir une consultation. Vous pouvez le faire rapidement et simplement en téléconsultant sur Qare, 7J/7 de 6h à 23h. Vous gagnez du temps en évitant un déplacement en cabinet. De plus, les délais d’attente pour un rendez-vous sont raccourcis. Vous pouvez trouver un médecin disponible en quelques minutes et démarrer rapidement la consultation. Le médecin pourra confirmer le diagnostic, vous conseiller et vous délivrer une ordonnance, si nécessaire.

Consulter un pédiatre en vidéo

Démarrer la consultation. N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.