Brûlure causée par un coup de soleil : comment la soulager ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

En cas de brûlure, téléconsultez un médecin dès aujourd’hui

Consultez depuis chez vous un médecin, recevez un premier diagnostic et si besoin une prescription médicale. Disponibilités 7j / 7 de 6h à 1h.

Prendre RDV

Oui, le soleil peut faire de gros dégâts sur la peau. Médusé par la promesse d’un joli teint hâlé, on se frotte à ses rayons (et on en paie le prix fort). Selon son type de peau initial, les risques de prendre un coup de soleil sont plus ou moins élevés. Alors que faire quand on en a attrapé un ? Quelle crème doit-on mettre sur sa peau ? L’équipe médicale de Qare fait le point avec vous sur la marche à suivre.

Un coup de soleil, qu’est-ce que c’est ?

Un coup de soleil correspond à une brûlure de la peau, qui peut être plus ou moins grave (1er ou 2e degré). Induite par les rayons UVB du soleil, elle représente un véritable risque pour la peau. Quelques éléments à retenir sur une brûlure causée par un coup de soleil :

  • Ce type de brûlure doit être soigné, en appliquant une crème, par exemple.
  • Dans le cas d’une agression solaire qui n’a pas dépassé le seuil critique, la peau va bronzer (réaction de défense). Dans le cas contraire, le coup de soleil va détruire des milliers de cellules de l’épiderme.
  • Avant de s’exposer au soleil, il est impératif de protéger sa peau en appliquant de la crème solaire, mais aussi d’éviter les horaires les plus chaudes et opter pour des habits anti-UV en cas de fortes chaleurs.

Combien de temps dure un coup de soleil ?

Selon la gravité de la brûlure causée par un coup de soleil, la durée de la guérison varie.

En cas de brûlure au 1er degré, celle-ci devrait guérir en une semaine sans laisser de cicatrice. Une desquamation plus ou moins importante s’observe parfois au bout de quelques jours (peau qui pèle).

En cas de brûlure au 2e degré superficiel, la guérison peut durer une à deux semaines, avec un risque de cicatrice dont la disparition totale sera lente.

En cas de brûlure au 2e degré profond, la guérison du coup de soleil peut mettre un mois ou plus, avec un risque de cicatrices permanentes.

Peut-on mourir d’un coup de soleil ?

Sur le moment, non, on ne meurt pas d’un coup de soleil. Néanmoins, les risques d’une exposition régulière et prolongée au soleil ne se résument pas qu’à des brûlures.

En effet, plusieurs maladies peuvent faire leur apparition à long terme, dont la plus grave n’est autre que le cancer cutané.

D’un point de vue esthétique, les rayons UVA du soleil sont responsables des rides, du vieillissement de la peau et de la survenue de taches pigmentaires.

Les brûlures causées par le soleil peuvent être dangereuses

Demandez conseil à un médecin généraliste. Prendre RDV en ligne dès maintenant.

Quels sont les symptômes d’une brûlure causée par un coup de soleil ?

Un coup de soleil peut entraîner différents symptômes, qui varient, là encore, selon sa gravité. En résumé :

Brûlure au 1er degré

  • Rougeur de la peau, sans cloques, qui disparaît quand on appuie le doigt dessus ;
  • Démangeaisons (prurit) pendant quelques jours.

Brûlure au 2e degré superficiel

  • Rougeur douloureuse qui blanchit quand on appuie le doigt dessus ;
  • Présence de cloques (phlyctènes) entourées d’une zone rouge et remplies d’un liquide transparent.

Brûlure au 2e degré profond

  • Présence de cloques avec un plancher pâle ;
  • Faible douleur (brûlure des terminaisons nerveuses).

Comment savoir si un coup de soleil est grave ?

On l’oublie parfois, mais les effets du soleil sont réellement dangereux. Une consultation médicale est nécessaire en cas de symptômes associés à un coup de soleil, mais aussi lorsque la zone touchée est à risque (en cas de brûlure au visage, par exemple).

D’une manière générale, vous devez vous rendre chez un médecin ou appeler les services d’urgence si :

  • La brûlure est au 2e degré profond (voir les symptômes ci-dessus) ;
  • Le coup de soleil se situe sur les mains, la tête et le décolleté ou les organes génitaux ;
  • La brûlure est accompagnée d’une déshydratation (vomissement, soif, malaise, maux de tête, forte fièvre…) ;
  • La brûlure au 1er degré s’étend sur plus de 10% de la surface corporelle ;
  • La brûlure au 2e degré superficiel engendre des cloques qui s’étendent sur plus de 10% de la surface corporelle ;
  • Il y a des signes d’infection de la peau (enflure, présence de pus, augmentation de la rougeur) ;
  • Il y a des signes d’insolation (confusion, faiblesse générale, maux de tête, étourdissements) ;
  • Vous avez des difficultés à supporter la lumière et ressentez des douleurs oculaires.

En cas de symptômes, téléconsultez un médecin dès aujourd'hui

Des médecins généralistes sont disponibles pour un premier diagnostic de 6h à 1h 7j / 7.

J’ai attrapé un coup de soleil, que faire ?

Comment soigner un coup de soleil ?

Pour ce qui est de la prise en charge d’une brûlure causée par un coup de soleil, elle varie là encore selon sa gravité. Il est possible de se soigner soi-même en cas d’atteinte au 1er degré ou 2e degré superficiel (si la zone touchée n’est pas étendue). Une brûlure au 2e degré profond nécessite une consultation médicale.

Dans tous les cas de figure, ne vous exposez plus au soleil, puis :

1. Passez la zone brûlée sous l’eau du robinet à température ambiante (ou prenez un bain) pour la rafraîchir, jusqu’à ne plus ressentir de douleur.
2. Surveillez votre température corporelle.
3. Buvez abondamment, afin de vous maintenir hydraté.
4. Si les heures suivant le coup de soleil, vous ressentez des maux de tête, prenez un antalgique, type Doliprane®.

Soigner une brûlure au 1er degré

En cas de coup de soleil ayant entraîné une brûlure non étendue au 1er degré, vous pouvez vous soigner vous-même. Appliquez une pommade spécifique sur la zone. Au bout de quelques jours, lorsque votre peau commencera à peler, ne l’arrachez pas.

Enfin, il est important de ne pas exposer de nouveau les zones brûlées au soleil durant les jours qui suivent. Si vous n’avez pas le choix, protégez-les avec des vêtements de coton larges et appliquez généreusement un écran +50 sur les parties non couvertes.

Soigner une brûlure au 2e degré

En cas de brûlure au 2e degré superficiel, vous pouvez également vous soigner à domicile. La première chose à éviter lors d’une brûlure de ce type est une infection. Pour cela, nettoyez les zones brûlées avec du savon et un antiseptique dermique.

Ne percez surtout pas les cloques, les bactéries présentes à la surface pourraient s’y infiltrer. Demandez conseil à votre pharmacien, afin d’utiliser les pansements les plus adaptés.

Couvrez-vous pour ne pas exposer la peau brûlée au soleil et à l’extérieur en général.

Quelle est la meilleure crème pour les coups de soleil ?

La Biafine® est sans aucun doute la crème la plus connue en cas de coup de soleil. Composée de trolamine, elle hydrate et protège non seulement la peau, mais favorise également une cicatrisation optimale.

D’autres remèdes de grand-mère sont eux aussi connus pour apaiser les brûlures causées par un coup de soleil. Parmi eux, le gel d’aloe vera ou le bicarbonate de soude (avec parcimonie). Attention toutefois, ces produits ne conviennent que lors de brûlures superficielles.

En cas de brûlure plus graves, vous devez impérativement demander un avis médical.

Foire aux questions

Comment reconnaître une brûlure au 3e degré ?

Le 3e degré d’une brûlure correspond au stade le plus grave. Une prise en charge rapide est indispensable, ainsi qu’une intervention chirurgicale. Afin de reconnaître au mieux les symptômes d’une brûlure au 3e degré, voici une liste des éléments qui doivent vous alerter :

  • La peau est comme cartonnée, non douloureuse et blanche ou marron ;
  • Les cloques sont déchirées ;
  • Les poils tombent.