Comment gérer le stress durant la pandémie de coronavirus ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Parlez-en en téléconsultation

Des médecins psychiatres sont à votre écoute 7J/7 de 6h à 23h pour vous proposer un suivi et vous aider à gérer votre anxiété.

– Consultation remboursable par l’Assurance Maladie

Prochain RDV

En pleine deuxième vague de Covid-19, la santé mentale des Français se présente également comme un enjeu majeur de cette crise sanitaire. La pandémie actuelle de coronavirus impacte considérablement le niveau général de stress, d’anxiété et de dépression. L’équipe médicale de Qare fait un état des lieux et vous livre ses conseils pour mieux gérer le stress en pleine épidémie de Covid-19.

Le stress, une réponse normale face au coronavirus

Les conséquences de la pandémie sur le stress et l’anxiété

La pandémie de Covid-19 dure depuis déjà plusieurs mois et nous ne voyons toujours pas le bout du tunnel. Il est donc normal de développer une forme d’anxiété ou de stress face aux différentes conséquences, réelles ou imaginées, de l’épidémie de coronavirus.

L’enquête réalisée par Santé Publique France sur la santé mentale des Français en période de Covid-19 en fait le constat. Les résultats (disponibles ici) ont confirmé qu’il y avait un niveau général plus élevé d’anxiété et de dépression à travers différents indicateurs :

  • consommation d’alcool,
  • tabac,
  • troubles du sommeil,
  • etc.

Toutefois, les médecins s’accordent pour dire qu’il est exagéré de parler d’un stress post-traumatique causé par le coronavirus ou les mesures de confinement.

Consultez un psy depuis chez vous

Ne laissez pas votre stress s’installer. Consultez un médecin psychiatre en vidéo pour mieux gérer votre anxiété. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Les facteurs de stress durant la pandémie de COVID-19

L’épidémie de coronavirus a augmenté les facteurs de stress à cause des grands changements qu’elle a provoqués. Le confinement et la crise sanitaire nous ont forcés à rester chez nous, à travailler à domicile et donc à réduire notre activité physique, mais aussi à avoir les enfants à la maison plus souvent. Tout cela peut être facteur de stress, mais il y en a d’autres, voici quelques exemples :

  • les difficultés financières réelles ou redoutées (ex : perte de chiffres d’affaires, perte d’emploi…) ;
  • le sentiment d’incertitude permanente à laquelle nous devons faire face ;
  • la peur d’un prolongement de la crise en attendant la distribution d’un vaccin ;
  • le stress peut aussi être causé par l’instauration de certaines mesures comme le port du masque dans les lieux publics, ou même de leur non-respect ;
  • le stress et l’anxiété peuvent aussi venir de la peur d’avoir des séquelles de la Covid-19 comme la perte de certains sens comme le goût ou la réduction prolongée de l’odorat, ou d’avoir une forme grave de la maladie.

facteur de stress covid-19

Peur, stress, anxiété dus à la Covid : reconnaître les symptômes

Avant de trouver des solutions, il est important de comprendre et savoir distinguer les différentes réactions possibles face à cette crise :

  • D’une part, il y a la peur qui est une réponse face à une menace réelle, ici celle provoquée par le virus lui-même (ex: tomber malade, voir ses proches tomber malade).
  • D’autre part, il y a le stress qui est une réaction de l’organisme face à des facteurs extérieurs (ex : surcharge de travail, garde des enfants, etc.). Le stress se développe face à une situation inhabituelle, comme celle que nous vivons actuellement, qui est à la fois durable et incertaine, et provoque un stress prolongé.
  • L’anxiété est un sentiment plus diffus, comme une sensation de stress en continu face à une menace moins définie, plus vague. La durée de cette épidémie et de ses conséquences est effectivement une source d’anxiété importante.

Les symptômes physiologiques du stress

Le stress peut se manifester de plusieurs façons. Sur le plan physique, le stress dû au coronavirus peut entraîner des symptômes cliniques dits psychosomatiques, comme les maux de ventre, les diarrhées ou même des éruptions cutanées évoquant une allergie, mais qui n’en est pas une.

Les maux de tête et troubles du sommeil sont aussi des signes fréquents de stress. Par ailleurs, un stress prolongé, comme celui que nous pouvons connaître avec le coronavirus, peut également entraîner une fatigue de l’organisme.

Important : soyez vigilant, car certains symptômes évoqués se retrouvent également dans le tableau clinique de la Covid-19. Le meilleur moyen de savoir si vous êtes infecté, c’est de vous faire dépister. Par ailleurs, vous pouvez recevoir une ordonnance pour le test de dépistage Covid-19 en téléconsultation.

symptômes stress

Les signes psychologiques du stress en période de pandémie

Sur le plan psychologique, le stress généré par la période d’épidémie de Covid-19 peut se manifester par un sentiment d’insécurité, d’impuissance et d’anxiété. Nos inquiétudes et réflexions intérieures peuvent parfois dépasser la réalité et entraîner des pensées encore plus négatives. La situation actuelle peut également nous mettre en colère ou nous rendre triste. Tout cela peut également avoir des conséquences sur notre comportement :

  • problèmes de concentration ;
  • comportement plus agressif ;
  • difficulté à prendre des décisions ;
  • détournement vers des substances addictives (alcool, tabac, drogue…).

Bon à savoir : la pandémie covid-19 peut entraîner du stress chez tout le monde, mais en période de grossesse cela peut être encore plus difficile à vivre, car on ignore encore les effets du virus sur la femme enceinte et le fœtus. Le meilleur moyen de se rassurer, c’est de s’informer. Si ce sujet vous inquiète, parlez-en à votre médecin ou sage-femme.

Parlez-en en téléconsultation

Des médecins psychiatres et des psychologues sont à votre écoute 7J/7 sur Qare. (Consultations médicales remboursables par l’Assurance Maladie)

Nos conseils pour mieux gérer le stress durant la période de la Covid-19

Consulter en cas de stress aigu ou prolongé

En cas de stress et d’anxiété élevés, vous pouvez être sujet à des crises d’angoisse. Si vous souffrez de troubles du sommeil, de symptômes psychosomatiques, ou de pensées envahissantes et angoissantes, vous devez réagir. Bref, si vous sentez que vous perdez le contrôle, il est primordial de consulter rapidement. Durant cette période d’épidémie de coronavirus, vous pouvez utiliser la téléconsultation pour parler à un psychologue ou un psychiatre sans vous déplacer.

Vous pouvez d’abord en parler à votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers un spécialiste, ou directement consulter un psychologue ou un psychiatre. Sachez qu’entre les deux, le psychiatre est le seul à pouvoir délivrer des ordonnances pour des médicaments, mais aussi à pouvoir être remboursé par l’Assurance Maladie.

Des psys à votre écoute 7J/7 en téléconsultation

Pour faire face à vos angoisses, vous pouvez consulter un psychologue et un psychiatre en vidéo, tous les jours de 6h à 23h, même le week-end.

Mieux maîtriser son anxiété liée à la Covid-19

Pour éviter que la crise du coronavirus n’entraîne un stress prolongé qui peut se transformer en troubles anxieux, il est primordial d’apprendre à maîtriser ses émotions. Les raisons d’être stressé ne manquent pas, mais il ne faut pas laisser ce sentiment nous envahir. Voici quelques conseils à appliquer au quotidien.

Trouver des occupations pour soigner son stress

Rester inactif est la pire des choses à faire. Nous avons besoin d’activités, d’un cadre et d’objectifs pour nous sentir bien. Confiné ou hors confinement, il est important de se prévoir des activités, aussi bien des loisirs que des choses utiles à faire à court, moyen ou long terme. Pour vous aider, faites des listes, mais ne vous surchargez pas trop, ce n’est pas le but. Pensez surtout à varier les activités et à faire des choses qui vous plaisent pour ne pas avoir l’impression que la monotonie s’installe.

Maintenir une activité physique régulière

Pour évacuer le stress et les pensées négatives, rien de tel qu’une bonne séance de sport. Si vous n’êtes pas très sportif, sortez de chez vous, allez marcher, ne restez surtout pas enfermé. Il n’y a rien de pire que de tourner en rond chez soi à ruminer ses pensées. Si vous êtes réellement du genre casanier, ou êtes confiné, programmez-vous des séances de sport à domicile.

Vous trouverez de nombreux programmes d’entraînement sportif qui ne nécessitent pas beaucoup d’équipement. Certains d’ailleurs sont gratuits, comme ceux relayés dans ce document publié par le ministère des Sports. Il inclut une liste très complète de programmes et d’applications pour rester en forme.

Communiquer pour ne pas accumuler le stress

Si vous êtes stressé, anxieux durant cette épidémie de coronavirus, vous ne devez surtout pas accumuler le trop-plein. Ne vous enfermez pas sur vous-même, allez vers les autres, voyez vos amis, votre famille. Et si ce n’est pas possible, appelez-les. Il est important d’en parler à vos proches ou bien à un professionnel de santé. À force de tout garder pour vous, vous risqueriez d’accumuler des craintes et des frustrations, voire de finir en surmenage. Il faut extérioriser afin de pouvoir trouver une solution.

Parfois, le simple fait de coucher ses maux sur le papier peut aussi apporter un soulagement en créant une distance avec vos pensées.

Demandez conseil à un psy sans vous déplacer

Prenez RDV en quelques minutes et consultez des médecins psychiatres et des psychologues depuis chez vous 7J/7 de 6h à 23h.

Ne pas se surinformer sur l’épidémie de coronavirus

Entre les notifications sur notre téléphone, la télévision, la radio et même le fil d’actualité de nos réseaux sociaux, nous sommes abreuvés en permanence d’informations. Ce flot continu crée un climat anxiogène et augmente forcément notre niveau de stress.

De plus, cela peut nous couper ou nous perturber dans nos activités. Il est donc important de savoir se déconnecter. Accordez-vous un moment dans la journée pour vous informer, et tentez d’en faire abstraction le reste du temps. Voici quelques conseils pour vous y aider :

  • ne pas laisser la télévision ou la radio allumée en fond sur les chaines d’infos ;
  • désactiver les notifications push sur votre téléphone des applications de médias ou de réseaux sociaux ;
  • définir un rappel du temps passé sur vos réseaux sociaux pour ne pas dépasser une certaine limite.

La situation épidémique liée au coronavirus peut également causer du stress en raison d’un manque d’informations ou d’informations contradictoires. Prenez toujours avec des pincettes les nouvelles que vous trouvez sur les réseaux sociaux, vérifiez-les et informez-vous avec des sources fiables et reconnues.

Prendre de la distance avec ses pensées et les événements

Une autre astuce, si votre niveau de stress est trop élevé, c’est de s’ancrer dans le présent. Apprenez à faire la différence entre ce que vous pensez, ce que vous anticipez et la situation réelle. Il y a toujours une part d’extrapolation dans ce qui nous cause du stress et de l’anxiété.

Exemple : vous avez peur des conséquences économiques de la crise du coronavirus (peur générale), donc vous anticipez ce qui pourrait aller mal (perte d’emploi, baisse de revenus), mais aujourd’hui vous travaillez, vous avez de l’argent, tout va bien.

Les exercices de méditation ou de sophrologie peuvent également vous aider à retrouver le calme lorsque l’angoisse monte. Vous trouverez de nombreuses ressources en ligne.

Sources :