Angine de poitrine : la reconnaître et la traiter

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin d’où vous voulez !

Des médecins sont disponibles en téléconsultation 7J/7 de 6h à 23h. Prenez RDV en quelques clics !

(Remboursable par l’Assurance Maladie)

Prendre RDV

L’angine de poitrine est souvent le signe d’une maladie coronarienne et se manifeste par une douleur au niveau du thorax. Comment la reconnaître et comment se soigne-t-elle ? Est-ce grave d’avoir une angine de poitrine ? L’équipe médicale de Qare revient sur les symptômes, les traitements et les causes de l’angine de poitrine pour vous accompagner dans votre parcours de soins.

Angine de poitrine : définition et symptômes

Qu’est-ce que l’angine de poitrine ?

L’angine de poitrine, aussi appelée angor, est une manifestation de l’insuffisance coronarienne. Elle provoque une douleur thoracique qui témoigne de la souffrance du muscle cardiaque car il n’est pas suffisamment alimenté en oxygène. Cela se produit lorsque les artères coronariennes ont diminué de diamètre et ne peuvent plus apporter la quantité d’oxygène suffisante au cœur.

Les crises d’angine de poitrine se produisent souvent au moment de l’effort, justement lorsque le cœur a besoin de plus d’oxygène.

Bon à savoir : l’angine de poitrine n’a rien à voir avec l’angine blanche ou rouge, qui est bénigne et d’origine virale, et dont les symptômes sont très différents. L’angine provoque de la toux et des maux de gorge. Les amygdales présentent un dépôt blanchâtre lors de l’angine blanche, ou une rougeur lors de l’angine rouge. Les traitements pour les soigner sont beaucoup plus simples.

Quels sont les symptômes de l’angine de poitrine ?

Les symptômes de l’angine de poitrine sont assez faciles à reconnaître chez les hommes. Elle provoque une douleur profonde au milieu du thorax qui peut s’irradier vers d’autres parties du corps comme le bras gauche, le dos, la nuque, la mâchoire et même le haut du ventre. Si cela vous arrive, vous devez absolument consulter un médecin, voire appeler le 15. La durée de la crise d’angine de poitrine est généralement de plusieurs minutes.

L’angine de poitrine est plus difficile à reconnaître chez les femmes car les symptômes sont plus atypiques. Il peut s’agir d’une sensation de brûlure dans le thorax, par exemple.

C’est également le cas chez les personnes âgées chez qui l’angor peut être silencieux ou provoquer une sensation de malaise, un essoufflement, de la fatigue ou même des nausées.

Demandez rapidement conseil à un médecin

Pour recevoir un avis médical rapidement, pensez à la téléconsultation : prenez RDV (médecins disponibles 7j/7 entre 6h et 23h)

symptômes angine de poitrine

Comment reconnaître une crise d’angine ?

L’angine de poitrine se produit souvent durant un effort, lors d’une marche rapide ou d’une course à pied, par exemple. Si vous ressentez ces symptômes, ils devraient disparaître quelques minutes après l’arrêt de l’effort. Plus rarement, l’angine de poitrine peut survenir lorsque l’on ressent un stress intense ou bien au moment de la digestion, par exemple.

Si vous ressentez une douleur à la poitrine mais qu’elle s’arrête au bout de quelques secondes, il est peu probable qu’il s’agisse d’une angine de poitrine. Un avis médical est toutefois recommandé dans les plus brefs délais.

Bon à savoir : l’angine de Vincent est un autre type d’angine provoquant une douleur d’un seul côté de la gorge. Cette angine ulcéreuse est souvent bactérienne et se soigne avec des antibiotiques.

Comment traiter l’angine de poitrine ?

Si vous ressentez les symptômes d’une angine de poitrine, vous devez absolument consulter un médecin, car elle entraîne un risque d’infarctus. La prise en charge de l’angine de poitrine commencera par une prise de sang et un ECG (électrocardiogramme) pour faire le point sur l’état des coronaires. Suite à cela, votre médecin pourra élaborer une stratégie de traitement pour éloigner les risques cardiovasculaires.

Quel médicament pour une angine de poitrine ?

Si vous avez des crises d’angine de poitrine espacées, qui surviennent dans des circonstances similaires et qui ne s’aggravent pas, on parle d’angine de poitrine stable. Dans ce cas, la prise de trinitrine parvient à maintenir sous contrôle l’angine de poitrine.

Si vos crises sont fréquentes ou s’intensifient, votre angine de poitrine est instable et la trinitrine sera moins efficace. Il faut envisager un traitement de fond. Celui-ci peut reposer sur la prise de médicaments vasodilatateurs, mais aussi jouer sur la diminution des facteurs de risques cardiovasculaires.

Cette réduction des risques peut passer par :

  • le traitement de maladies associées qui augmentent ces risques (hypertension artérielle, diabète…) ;
  • des changements dans son mode de vie (amélioration de l’alimentation avec moins de gras et de sel, perte de poids, reprise du sport, arrêt du tabac…).

Attention : les traitements naturels ne suffisent pas à soigner l’angine de poitrine. Si vous avez déjà eu des crises, vous devez consulter un médecin rapidement. Par ailleurs, mieux vaut éviter de chercher des réponses sur l’angine de poitrine sur des forums, car cela pourrait provoquer du stress et de l’angoisse. Mieux vaut en parler à un médecin.

Recevez les conseils d'un médecin depuis chez vous !

Prenez RDV avec médecin en téléconsultation et consultez d’où vous voulez. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Angine de poitrine : les aliments à éviter

Une mauvaise alimentation peut en effet augmenter le risque cardiovasculaire notamment à cause du cholestérol. Si vous voulez éloigner ce risque, vous devez veiller à maintenir à une alimentation saine et équilibrée, et à éviter les aliments trop gras ou trop sucrés. Vous pouvez en parler à votre médecin généraliste ou un médecin-nutritionniste pour vous guider dans cette démarche.

alimentation angine de poitrine

Quelles sont les causes de l’angine de poitrine ?

Dans 90 % des cas, l’angine de poitrine est provoquée par l’athérosclérose, une diminution du diamètre des artères coronaires. C’est cela qui provoque la maladie coronarienne. Il s’agit d’un processus qui se caractérise par le dépôt de plaques d’athérome, qui sont composées de lipides (cholestérol), dans la partie interne des artères et obstrue le passage. Il existe plusieurs facteurs de risques qui peuvent entraîner le développement de cette maladie.

L’âge et les facteurs héréditaires

L’âge est en effet un facteur de risque de l’angine de poitrine et des maladies cardiovasculaires. Les hommes après 50 ans et les femmes après 60 ans sont plus à risque de développer une maladie coronarienne menant à l’angine de poitrine.

Par ailleurs, les personnes ayant des antécédents familiaux, notamment chez leur père, leur mère ou leurs frères et sœurs, ont plus de chance de développer une maladie coronarienne pouvant mener à un infarctus ou à un AVC (accident vasculaire cérébral).

Les facteurs de risques cardiovasculaires

  • L’hypertension artérielle, le diabète ou encore un taux élevé de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang, sont autant de facteurs de risque qu’il faut surveiller et essayer de réduire.
  • Les personnes très sédentaires, en surpoids ou ayant une consommation d’alcool excessive sont également plus à risque.
  • Enfin, le tabac aide à la formation de l’athérosclérose et entraîne des spasmes des artères coronaires irriguant le cœur.

Foire aux questions

Peut-on vivre longtemps avec une angine de poitrine ?

Il est possible de vivre longtemps avec l’angine de poitrine mais il faut souvent suivre un traitement à vie. Par ailleurs, si cela vous arrive, vous devrez probablement stopper les facteurs de risques en changeant drastiquement vos habitudes (tabagisme, alimentation…).

Sources :