Douleur thoracique : causes possibles et bons réflexes

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin dans la journée sans vous déplacer

Téléconsultez un médecin dans la journée, décrivez lui vos symptômes et recevez une ordonnance pour effectuer des examens si nécessaires. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Douleurs au thorax, pointe au coeur, reflux gastriques… Les douleurs thoraciques peuvent s’accompagner de différents symptômes en fonction de leur cause et devenir gênantes au quotidien. Quelles sont les causes d’une douleur thoracique ? Comment les diagnostiquer ? Qui consulter ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Les douleurs du thorax : définitions et localisations

Qu’est-ce que la douleur thoracique ?

Une douleur thoracique se caractérise par une douleur aiguë ou sourde qui apparaît dans le thorax (au niveau de la poitrine) mais peut aussi se manifester seulement par une sensation de gêne.

Si vous souffrez de douleurs thoraciques, cette sensation peut également s’apparenter à une pression, une oppression plus générale ou une brûlure selon la cause. Elle peut survenir brutalement ou être chronique, et être modérée ou intense.

Le thorax, lui est composé :

  • De la cage thoracique : qui se situe entre le rachis dorsal et le sternum en comprenant les clavicules et les côtes reliées entre elles par les muscles intercostaux. Sa partie inférieure est fermée par le diaphragme, un muscle en forme de coupole au niveau du plexus, qui sépare la cage thoracique de l’abdomen.
  • Des organes à l’intérieur de la cage thoracique qui sont respiratoires avec la trachée, les bronches et les poumons, mais aussi cardiovasculaires avec le cœur et ses vaisseaux artériels et veineux, et l’œsophage qui lui est digestif.

Chacun des organes qui se trouve dans le thorax, voire même l’abdomen peut être à l’origine de vos douleurs. Il est donc essentiel de connaître la cause de ces dernières pour y remédier, et qui plus est, si elle symbolise une situation d’urgence.

Où se situe la douleur thoracique ?

La douleur thoracique se manifeste de manière différente selon sa cause : elle peut être localisée très précisément ou s’étendre à d’autres parties du corps. Le thorax renfermant de nombreux éléments, il se peut que vous ressentiez d’autres symptômes en fonction de la cause de votre douleur thoracique comme :

  • Des douleurs associées (dans le dos, le cou, la mâchoire, le bras, et/ou la partie supérieure de l’abdomen);
  • Des nausées ;
  • Des difficultés à respirer ;
  • Une toux ;
  • Des vertiges ou évanouissement ;
  • Sensation de battements cardiaques rapides ou irréguliers.

Vous souffrez de douleurs thoraciques ?

Consultez un médecin en vidéo dans la journée sans vous déplacer ! Décrivez-lui vos symptômes et recevez une ordonnance pour effectuer un examen si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Quelles sont les causes d’une douleur thoracique ?

Douleur thoracique et dorsale : et si c’était les poumons ?

Si les poumons sont en cause dans vos douleurs thoraciques, il se peut qu’elles soient dues à :

  • Une pleurite : inflammation de la membrane qui couvre les poumons.
  • Une embolie pulmonaire : due à l’obstruction d’une artère vers les poumons par un caillot sanguin.
  • Un pneumothorax sous tension : si votre poumon accumule de la pression à l’intérieur, et ce suffisamment pour obstruer le flux sanguin qui revient vers le cœur.
  • Une pneumonie;
  • Un abcès au poumon;
  • Des troubles au niveau des côtes, des muscles thoraciques, du cartilage costal (des côtes) ou des nerfs du thorax (névralgies intercostales le plus souvent bénignes).

Bon à savoir : certaines de ses causes nécessitent une prise en charge médicale en urgence comme l’embolie pulmonaire, le pneumothorax ou la pneumonie. Il est donc impératif d’appeler le 15 ou de vous rendre à l’hôpital si les symptômes sont virulents.

Mal au thorax et mal au dos : le cas du système digestif

Des causes digestives peuvent également être à l’origine de vos douleurs au thorax, parmi elles on compte :

  • Les reflux gastro-œsophagiens : qui créent des brûlures derrière le sternum ;
  • Une pancréatite : inflammation du pancréas ;
  • Une maladie ulcéreuse avec l’ulcère gastrique ;
  • Des calculs biliaires ;
  • Une déchirure de l’œsophage.

Les douleurs psychosomatiques thoraco-dorsales

En ce qui concerne l’aspect psychologique des douleurs thoraciques, elles sont parfois dues à à l’anxiété et au stress. Elles précèdent même souvent les crises de paniques ou crises d’angoisses avec une sensation d’étouffement si vous y êtes sujet.

Douleur au sternum et douleur dorsale : et si c’était une fracture ?

Si votre douleur thoracique vous paraît plus localisée et en surface, c’est-à -dire au niveau musculaire ou osseux, il se peut qu’une fracture (de la côte, par exemple) en soit à l’origine. Ce type de douleur est d’autant plus reconnaissable car celle-ci se fait ressentir plus intensément lorsque vous prenez une grande inspiration, lorsque vous riez, ou lorsque vous toussez.

Comment savoir si une douleur thoracique est cardiaque ?

Si vous souffrez de problèmes cardiaques, sachez que ces derniers peuvent entraîner des douleurs dans la poitrine allant parfois d’une légère sensation d’inconfort à des pointes au cœur ou des sensations d’oppression fortes qui diffusent la douleur dans le cou, les épaules et les bras (plus particulièrement du côté gauche).

Ces douleurs sont généralement passagères mais peuvent durer plusieurs minutes et s’aggravent lors d’un effort physique avec la présence d’un essoufflement. A l’origine de ces douleurs, on peut retrouver :

  • Une dissection aortique thoracique : déchirure de la paroi de l’aorte (la plus grande artère du corps humain qui est reliée au ventricule gauche du cœur.);
  • Une péricardite : inflammation de la membrane qui entoure le cœur ;
  • Un infarctus du myocarde (crise cardiaque) : la douleur est intense et soudaine et nécessite une prise en charge en urgence ; la douleur peut se situer parfois au niveau du creux de l’estomac.
  • Une cardiomyopathie hypertrophique (maladie qui conduit la paroi du cœur à s’épaissir) ;
  • Une angine de poitrine aussi appelée angor : qui correspond à une insuffisance d’irrigation sanguine du cœur. L’angor peut être stable et correspond à un rétrécissement à long terme d’une artère coronaire, mais aussi instable en provoquant une obstruction soudaine et une douleur aigüe.

Pour savoir si vos douleurs sont d’origine cardiaque, vous pouvez consulter un médecin généraliste ou un cardiologue qui vous prescrira les examens adaptés à effectuer.

Quand s’inquiéter d’une douleur à la poitrine ?

Si vous souffrez d’une douleur thoracique, avec des symptômes complémentaires (douleurs diffuses, nausées, vertiges, sensation de battements cardiaques irréguliers etc..), il existe un risque que celle-ci cache une cause grave. Il est donc important de consulter un médecin au plus vite, et de lui décrire exactement tous vos symptômes pour l’orienter dans son diagnostic. Le plus raisonnable est d’appeler le 15 pour parler de vos symptômes avec un médecin urgentiste.

Autrement, même si vous ne présentez pas de signe avant-coureur, il est toujours préférable de recevoir un avis médical.

Parlez de vos symptômes à un médecin

Téléconsultez un médecin dans la journée, décrivez lui vos symptômes, et recevez les meilleurs conseils médicaux et une ordonnance si nécessaire. Médecins disponibles 7j/7 de 6h à 1h.

Que faire en cas de douleurs au thorax ?

Si vous souffrez d’une douleur thoracique qui dure moins de 30 secondes, elle ne sera en général pas signe d’une maladie cardiaque, ni d’une urgence. Toutefois, si elle se reproduit par épisodes, il est préférable de consulter un médecin.

Quand la douleur au thorax dure plus d’une semaine, il est conseillé de consulter un médecin dès que possible. Et si elle s’aggrave avec d’autres signes alarmants, rendez-vous immédiatement à l’hôpital.

Si votre douleur dans la poitrine se manifeste subitement, intensément, qu’elle est associée à un signe d’alerte ou que vous suspectez la survenue d’un infarctus du myocarde, appelez immédiatement le 15.

Quels examens effectuer ?

douleur thoracique radiographie

Le médecin vous posera, dans un premier temps des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux avant de procéder à des examens qui permettront d’éliminer les causes dangereuses. Parmi ces examens on retrouve :

  • L’ECG (électrocardiogramme) si un problème cardiaque est suspecté ;
  • La radio du thorax ;
  • La mesure du taux d’oxygène avec un capteur placé sur un doigt ;
  • La tomodensitométrie (TDM) des poumons appelé aussi scanner thoraciquei un problème pulmonaire est suspecté.