Vaccin pour les nourrissons : le calendrier vaccinal

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un pédiatre en vidéo

Recevez les ordonnances pour les vaccins de votre bébé en téléconsultation et déplacez-vous en cabinet uniquement pour les injections.

Consultation prise en charge par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Les premiers mois de la vie sont primordiaux pour la construction du système immunitaire des enfants. À cet âge, les nourrissons sont encore fragiles et ont peu d’anticorps. Les vaccins leur permettent de se protéger de certaines maladies en renforçant leurs défenses immunitaires. L’équipe médicale de Qare vous dit tout sur le calendrier de vaccination et les vaccins obligatoires pour les nourrissons.

Les vaccins obligatoires pour le nourrisson

En 2021, il existe 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons. Tous les bébés nés après le 1er janvier 2018 doivent recevoir ces vaccins obligatoires. Il s’agit des vaccins contre :

  • la diphtérie ;
  • le tétanos ;
  • la poliomyélite ;
  • la coqueluche ;
  • l’infection à Haemophilus influenzae b ;
  • l’hépatite B ;
  • le méningocoque C ;
  • le pneumocoque ;
  • la rougeole ;
  • les oreillons ;
  • la rubéole.

Tous les vaccins obligatoires pour les nourrissons sont pris en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale. Certains le sont même à 100 %, comme le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole). Pour recevoir une ordonnance, vous pouvez consulter un pédiatre, notamment en téléconsultation. Les seuls vaccins non-remboursés sont les vaccins qui ne sont pas obligatoires pour les nourrissons (sauf exceptions). Ils peuvent l’être pour certaines personnes à risque plus âgées. Il s’agit notamment des vaccins contre l’hépatite A ou le vaccin HPV.

Des pédiatres à votre écoute 7J/7

Recevez rapidement des réponses à vos questions sur les vaccins en téléconsultation. Consulter un pédiatre (Téléconsultation remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie).

Le calendrier de vaccination pour les nourrissons

Les nourrissons doivent recevoir leurs vaccins selon un calendrier très précis. Si vous avez un nourrisson, nés récemment (2020-2021), suivez les recommandations suivantes sur les dates de vaccination.

  • Au 1er mois : vaccin BCG contre la tuberculose (non-obligatoire pour les nourrissons mais recommandés dans certains cas).
  • Au 2e, 4e et 11e mois (3 doses) : vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’infection bactérienne de la coqueluche, les méningites à Haemophilus influenzae b, les méningites, pneumonies et septicémies à pneumocoque et l’hépatite B.
  • Au 12e mois : vaccin ROR contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (1ère injection).
  • Entre le 16e et le 18e mois : 2e injection du vaccin ROR.

premier vaccin nourrisson

Quand faire le premier vaccin d’un nourrisson ?

Le premier vaccin du nourrisson peut être effectué à 1 mois, s’il doit recevoir le vaccin contre la tuberculose. Sinon, le premier vaccin est administré à 2 mois. Pourquoi si tôt ? Tout simplement parce qu’à la naissance, les bébés sont protégés par les anticorps transmis par leur mère dans l’utérus, mais ceux-ci diminuent les mois qui suivent, ce qui les rend plus vulnérables. Les vaccins permettent aux nourrissons d’acquérir une immunité pour être protégés de certaines maladies pouvant avoir des conséquences graves sur leur santé.

Posez vos questions à un pédiatre en vidéo

Demandez conseil en téléconsultation, 7J/7 de 6h à 23h. RDV possible en quelques minutes avec possibilité de recevoir une ordonnance pour les vaccins. Prendre RDV.

Quels vaccins faire pour un bébé de 2 mois ?

À 2 mois, les bébés doivent recevoir la première injection des vaccins les protégeant contre 7 types d’infections. Cependant, ils n’ont pas besoin de recevoir 7 injections. Le professionnel de santé qui vous fait la prescription vous indiquera quel sont les vaccins à faire, car il existe des vaccins combinés comme le Repevax°.

Votre nourrisson recevra systématiquement soit :

  • un vaccin trivalent (contre 3 infections) contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ;
  • un vaccin tétravalent (contre 4 infections) en ajoutant la coqueluche à la liste ;
  • un vaccin pentavalent (contre 5 infections) s’il inclut les méningites à Haemophilus influenzae b ;
  • un vaccin hexavalent qui protège les nourrissons contre 6 infections, celles déjà citées et l’hépatite B. Les nourrissons doivent recevoir une première dose de ce vaccin à 2 mois, puis une seconde entre 4 et 5 mois, puis un rappel à 11 mois.

Les bébés doivent-ils recevoir les vaccins contre la grippe et la gastro ?

Il est rare que les médecins prescrivent le vaccin contre la grippe pour un nourrisson, sauf dans de rares cas. Cela concerne les enfants qui ont des fragilités, comme une immunodéficience. Il n’y a pas de recommandations particulières sur le vaccin de la grippe pour les parents d’un nourrisson. Ce n’est pas obligatoire. Il n’est pas non plus nécessaire d’administrer le vaccin contre la gastro à un nourrisson, sauf avis contraire du médecin ou de la sage-femme.

Préparation et effets secondaires des vaccins chez le nourrisson

Comment faire un vaccin à un bébé ?

Pour faciliter le moment de la vaccination pour votre bébé, il doit être rassuré. Nous vous conseillons de le garder près de vous, sur vos genoux ou dans vos bras. Vous pouvez également lui donner le sein s’il est allaité pour qu’il se sente en confiance. Avant le rendez-vous, vous pouvez lui donner une boisson sucrée, mais ne lui donnez pas de paracétamol. N’hésitez pas non plus à utiliser ses jouets ou doudous.

La piqûre dure seulement un instant. La sensation ne dure que quelques secondes. Un patch antidouleur peut être donné par le médecin au moins 1 heure avant le vaccin pour préparer le nourrisson, mais ce n’est pas toujours nécessaire. Le médecin choisira le site d’injection du vaccin en fonction de la morphologie du nourrisson. De manière générale, les vaccins sont injectés dans la cuisse ou bien dans le bras du nourrisson.

Recevez vos ordonnances en ligne

Évitez de vous déplacer deux fois en cabinet. Recevez les ordonnances des vaccins en téléconsultation et récupérez-les en pharmacie. Prenez RDV

Quelles sont les réactions possibles des nourrissons aux vaccins ?

Les effets secondaires des vaccins ne dépendent pas de l’âge du bébé, qu’il ait 2 mois ou bien 12 mois, mais plutôt du type de vaccin injecté. Ces effets sont bénins et sans conséquence. Il faut néanmoins veiller à surveiller l’enfant après une vaccination. Les réactions au vaccin les plus fréquentes chez les nourrissons à partir de deux mois sont :

  • une douleur locale parfois avec gonflement sur la zone de la piqûre ;
  • un état fiévreux avec des douleurs musculaires ou articulaires.

Il n’est donc pas rare ni inquiétant qu’un nourrisson présente un peu de fièvre après un vaccin. Ces effets indésirables disparaissent très rapidement. Il est possible de lui administrer une dose poids de sirop de paracétamol ou l’équivalent suppositoire si la fièvre dépasse les 38,5C, ce qui est toutefois plutôt rare.

réaction vaccin

Quels sont les dangers possibles des vaccins sur les nourrissons ?

Il arrive que suite à l’administration d’un vaccin, certaines personnes souffrent d’effets secondaires plus graves, mais ils sont extrêmement rares. L’effet le plus grave (1 cas sur 450 000 injections) est une réaction allergique avec, par exemple :

  • des éruptions cutanées ;
  • une œdème au niveau des yeux ;
  • une chute de la tension artérielle.

Ces effets peuvent être maîtrisés assez rapidement. Si vous notez ces symptômes, vous devez consulter un médecin immédiatement ou appeler les urgences. Il est d’ailleurs demandé de rester 20 minutes sur site après l’injection pour surveiller une éventuelle réaction.

Certains parents se demandent encore s’il est possible de vacciner leur nourrisson sans qu’il reçoive le vaccin contre l’hépatite B. Sachez que la suspicion d’un lien entre le vaccin contre l’hépatite B et l’augmentation du nombre de cas de sclérose en plaques a été réfutée par de nombreuses études scientifiques. Ces études n’ont pas pu confirmer qu’il y avait une association entre les deux. Il ne s’agit donc pas d’un vaccin à éviter pour les bébés. Il est sûr et sans danger pour votre enfant.

Comment aider votre bébé après un vaccin ?

Après vaccination, vous devez surveiller votre bébé pour détecter d’éventuels signes d’une réaction allergique ou de manque de tolérance au vaccin. Vous devez contacter un médecin tout de suite si vous notez les symptômes suivants :

  • éruptions cutanées ;
  • fièvre très élevée (au-dessus de 39°C) ;
  • cris ou pleurs inconsolables ;
  • apathie, somnolence ;
  • inflammation au niveau de la piqûre.

Si votre enfant est un peu fiévreux, évitez de trop le couvrir. Il est possible de donner du paracétamol aux bébés de plus de 3 mois en respectant bien les dosages en fonction de son âge. L’homéopathie n’a aucun effet sur les nourrissons pour soulager les effets indésirables des vaccins.

Il existe également des vaccins qui protègent :

Foire aux questions

Qui consulter pour recevoir les prescriptions des vaccins ?

Pour recevoir les ordonnances pour vos vaccins, vous pouvez consulter un pédiatre ou un médecin généraliste. Vous pouvez facilement le faire en téléconsultation et recevoir vos ordonnances en ligne. Grâce à elle, vous pourrez récupérer vos vaccins en pharmacie. Vous évitez de vous déplacer deux fois en cabinet, et ne vous y rendez que pour les injections. Les téléconsultations sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Prenez RDV avec un médecin généraliste ou un pédiatre.

Il sera demandé aux parents d’envoyer les photos des pages du carnet de santé actualisé afin de bien suivre le calendrier vaccinal et d’aider le praticien à rédiger la bonne ordonnance de vaccins pour qu’elle soit adaptée à votre enfant.

Comment consulter rapidement pour les vaccins du nourrisson ?

Il n’est pas toujours évident de trouver un créneau rapidement pour consulter un pédiatre ou une sage-femme. Sur Qare, vous pouvez consulter un professionnel de santé en quelques clics, tous les jours, soirs et week-end, de 6h à 23h. Les délais d’attente sont plus courts et vous évitez de vous déplacer en cabinet. Vous pouvez recevoir votre ordonnance pour les vaccins en ligne, avant de procéder à la vaccination. Trouver un pédiatre ou une sage-femme disponible.