Vaccin contre la méningite : informations et conseils

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez votre ordonnance en quelques minutes !

En téléconsultant pour vos vaccins, vous pouvez :

1 – Poser toutes vos questions en vidéo

2 – Recevoir une ordonnance en ligne

3 – Ne vous déplacer qu’une seule fois en cabinet pour recevoir l’injection

(Remboursable par l’Assurance Maladie)

Consulter en vidéo

Le vaccin contre la méningite protège contre les méningites et septicémies à méningocoque. Il existe d’autres types de méningite, mais celles à méningocoque sont les plus sévères. Les personnes les plus touchées sont les bébés et jeunes enfants, mais le vaccin permet de les protéger efficacement. L’équipe médicale de Qare fait le point sur l’âge de vaccination contre la méningocoque, le calendrier des rappels et ce qu’il faut savoir sur les vaccins disponibles.

Qu’est-ce que le vaccin contre la méningite ?

Le vaccin obligatoire contre les méningites et septicémies à méningocoques de type C protège de certains types d’infections à méningocoques pouvant entraîner des formes graves, notamment chez les nourrissons. Cependant, plusieurs vaccins existent pour se protéger de différentes formes de méningocoques (A, B, W-135 et Y).

Quels sont les vaccins disponibles contre la méningite ?

Il existe cinq vaccins contre les méningites à méningocoques de type A, B, C, W-135 et Y :

  • Menjugate° et Neisvac° : il s’agit de vaccins monovalents conjugués contre les méningites à méningocoques C administrable à partir de 2 mois. C’est le vaccin obligatoire inoculé aux nourrissons ;
  • Bexsero° : c’est un vaccin protéique monovalent contre les infections à méningocoques B qui peut être administré à partir de 2 mois ;
  • Menveo° : vaccin trétravalent conjugué (contre les méningocoques A et C, W-135 et Y) administrable à partir de 2 ans. 1 seule injection recommandée ;
  • Nimenrix° : vaccin trétravalent conjugé (contre les méningocoques A et C, W-135 et Y) administrable à partir de 6 semaines. 2 doses nécessaires recommandées, voire même 3 si début de la primovaccination avant 6 mois.

Recevez une ordonnance en ligne pour vos vaccins

Téléconsultez et recevez en ligne votre ordonnance pour les vaccins. Prenez RDV avec un médecin généraliste ou un pédiatre (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Les effets secondaires du vaccin

Le vaccin contre la méningite C n’est pas dangereux et ne présente pas de risque particulier. Comme tous les vaccins, celui contre la méningite, peut parfois provoquer des effets secondaires modérés et bénins chez les bébés ou adultes qui le reçoivent :

  • réaction locale avec douleur, gonflement, rougeur autour de la zone où a été réalisée la piqûre ;
  • fièvre, douleurs musculaires ou douleurs articulaires ;
  • réaction allergique (très rare).

Les effets secondaires pour les vaccins les méningites à méningocoques de type B sont équivalents. Ce vaccin n’est pas dans la liste des vaccins obligatoires.

Si vous avez besoin de conseils ou d’un avis médical sur l’administration et les rattrapages du vaccin contre les méningites à méningocoques B ou C, n’hésitez pas à téléconsulter un médecin.

Posez toutes vos questions en téléconsultation !

Des médecins sont à votre écoute 7J/7 pour des consultations en vidéo : prendre RDV (Remboursable par l’Assurance Maladie).

va

Vaccin contre la méningite : prix et remboursement

Le prix du vaccin contre la méningite dépend du type de vaccin injecté. Cela varie entre 20 et 40 euros la dose. Néanmoins, les vaccins contre les méningites sont remboursables à 65 % par l’Assurance Maladie, sous certaines conditions, la partie non-remboursée par l’organisme étant généralement prise en charge par les mutuelles.

Calendrier de vaccination contre la méningite

Quand faire vacciner son bébé contre la méningite ?

Pour les bébés nés après le 1er janvier 2018, le vaccin contre la méningite est obligatoire. Il fait partie de la liste des 11 vaccins obligatoires depuis cette date. La vaccination (Neisvac°, Menjugate 10°) se fait en deux temps.

  • Les bébés nés après le 1er janvier 2018 doivent recevoir la première dose de vaccin contre la méningite à 5 mois, puis la deuxième à 12 mois.
  • Les bébés nés avant le 1er janvier 2018 et ayant moins de 12 mois, doivent également recevoir deux doses, une à 5 mois et l’autre à 12 mois.
  • Après 1 an, une seule dose de vaccin est recommandée pour les personnes qui ne sont pas déjà vaccinées.

De manière générale, il n’y a pas de rappel à faire pour le vaccin contre les méningites à méningocoques C, mais il peut y avoir des exceptions en fonction de l’âge de vaccination et du temps écoulé depuis l’injection.

Bon à savoir : dans certaines situations, le vaccin contre la méningite peut être administré dès l’âge de deux mois.

Évitez de vous déplacer deux fois en cabinet pour vos vaccins

Téléconsultez un médecin généraliste ou un pédiatre pour recevoir l’ordonnance en ligne et aller chercher le vaccin en pharmacie. (Remboursable par l’Assurance Maladie).

vaccin bébé

La vaccination contre la méningite à l’âge l’adulte

Le vaccination contre la méningite est recommandée aux personnes non vaccinées jusqu’à l’âge de 24 ans ou en fonction du risque de forme grave de l’infection. Cela concerne notamment :

  • les personnes immunodéprimées ;
  • toute personne ayant eu un contact rapproché avec une personne atteinte d’une infection invasive à méningocoques (IMM) ;
  • les personnes travaillant en laboratoire de recherche sur le méningocoque ;
  • certains voyageurs ;
  • les personnes faisant partie d’un groupe de population où il y a eu plusieurs cas de méningite.

Bon à savoir : il existe d’autres types de vaccins dirigés contre d’autres bactéries responsables de méningites aiguës, qui ne sont pas recommandés pour toute la population (vaccin trétravalent ACYW et vaccin contre les méningites à méningocoques B), qui peuvent faire l’objet de rappel selon l’âge de vaccination et le délai depuis l’administration du vaccin.

En savoir plus sur les autres vaccins :

Foire aux questions

Comment attrape-t-on une méningite ?

La méningite se propage comme la plupart des virus et infections bactériennes : par contact direct ou indirect avec une personne infectée. L’infection se transmet notamment par les postillons projetés par la personne contaminée lorsqu’elle tousse, parle ou éternue.

Qu’est-ce que le vaccin Meningitec ?

Il s’agit aussi d’un vaccin contre les méningites et septicémies à méningocoques du groupe C.

Est-ce que le vaccin contre la méningite est obligatoire ?

Le vaccin contre la méningite à méningocoque de type C est obligatoire pour tous les nourrissons et bébés nés après le 1er janvier 2018. Avant cette date, seuls trois vaccins étaient obligatoires, aujourd’hui, il y en a 11.

Sources :