Vaccins obligatoires : lesquels sont-ils ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Rappel à faire ? Recevez votre ordonnance en ligne

Ne vous déplacez qu’une fois en cabinet, recevez l’ordonnance pour le vaccin en téléconsultation avant de le chercher en pharmacie.

Consultation 100% prise en charge par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

En 2018, 11 vaccins sont devenus obligatoires pour les enfants nés après cette date. À quel âge faut-il faire vacciner votre enfant ? Quand faire les rappels ? Y a-t-il des vaccins obligatoires pour voyager ? L’équipe médicale de Qare fait le point pour vous aider à vous y retrouver.

Vaccins obligatoires : liste, âge et rappels

La liste des 11 vaccins obligatoires

En 2020, 11 vaccins sont obligatoires pour les enfants nés après janvier 2018 et pour lesquels une admission en collectivité (crèche, école maternelle…) est demandée. Pour qu’ils puissent être admis, les parents doivent donc présenter le carnet de vaccination à jour.

Avant 2018, seuls trois vaccins étaient obligatoires pour les enfants allant à l’école, à la crèche, ou autre collectivité. Il s’agissait des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.

Voici la liste des différents vaccins demandés :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Rougeole-Oreillons-Rubéole (vaccin combiné ROR)
  • Haemophilus Influenza de type B
  • Hepatite B
  • Pneumocoque
  • Méningocoque de type C

Depuis le 11 juillet 2007, le vaccin BCG contre la tuberculose n’est plus obligatoire, mais fortement recommandé pour les enfants les plus à risque d’être exposés. Cela concerne notamment, mais pas seulement, les enfants nés dans un pays où la tuberculose est répandu ou dont l’un des parents est originaire d’un de ces pays.

Bon à savoir : Il existe également d’autres vaccins non obligatoires qui peuvent être proposés par votre médecin ou le pédiatre de l’enfant comme le vaccin contre la varicelle (VARIVAX°) ou contre le rotavirus responsable de gastro-entérites sévères chez le nourrisson de 6 mois (ROTARIX°).

Pour vos rappels, ayez le réflexe téléconsultation

Consultez en vidéo et recevez une ordonnance sans vous déplacer : prenez RDV avec un médecin ou une sage-femme (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Vaccination : à quel âge ? Quand faire les rappels ?

À partir de 2 mois : vaccination contre 7 maladies

Les premières vaccinations se font en deux injections à 2 mois puis à 4 mois contre les maladies suivantes :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Haemophilus Influenza de type B
  • Hepatite B
  • Pneumocoque.

Le rappel de ces vaccins chez le nourrisson doit être effectué à 11 mois.

À retenir pour les rappels :

  • la diphtérie, le tétanos, et la poliomyélite font ensuite l’objet de rappels à l’âge de 6 ans, puis entre 11 et 13 ans. Les rappels à l’âge adulte de ces vaccins obligatoires se font à 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis tous les 10 ans.
  • pour la coqueluche, les rappels sont effectués chez l’enfant, d’abord à 6 ans puis entre 11 et 13 ans. Il peut être fortement recommandé à des adultes de faire des rappels vaccinaux pour la coqueluche (vaccin REPEVAX°) s’ils sont amenés à côtoyer beaucoup de nourrissons pour qui cette maladie peut s’avérer dramatique.

Bon à savoir : le vaccin contre l’hépatite B n’étant obligatoire que depuis 2018, tout enfant ou adolescent de moins de 16 ans devrait se voir proposer un rattrapage vaccinal.

âge vaccin

À 5 mois : vaccination contre le méningocoque

La vaccination contre le méningocoque C protège des septicémies et méningites provoquées par cette bactérie. La première injection contre le méningocoque de type C se fait à 5 mois, avec un rappel à 12 mois.

À 12 mois : première injection du vaccin ROR

Le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) est obligatoire pour tous les nourrissons nés après le 1er janvier 2018, et est effectué en deux temps, avec une première injection à 12 mois et la seconde entre 16 et 18 mois.

Les personnes nées après 1980 mais avant 2018 peuvent faire un rattrapage vaccinal contre la rougeole, par l’injection de deux doses avec minimum un mois d’intervalle entre les deux. Il est également fortement recommandé à toute adolescente ou adulte en âge de procréer d’avoir fait 2 injections de ROR afin d’être immunisée contre la rubéole avant la grossesse. Cette vaccination de virus vivant atténué se fait strictement sous contraception ou en tout cas 1 mois avant toute grossesse.

Une ordonnance en ligne en quelques minutes

Téléconsultez un médecin  7J/7 pour recevoir l’ordonnance du vaccin et aller le chercher en pharmacie.

Recommandations de vaccination pour les adultes

Le vaccin contre la Covid-19 sera-t-il obligatoire ?

Le gouvernement a annoncé que les vaccins qui seront disponibles pour se protéger de la Covid-19 ne seront pas rendus obligatoires. En revanche, ils seront fortement recommandés pour certaines tranches de la population. De plus, une couverture vaccinale étendue à une grande partie de la population permet plus d’efficacité contre le virus.

Le gouvernement a également annoncé sa stratégie vaccinale contre la Covid-19. Les premières personnes à pouvoir être vaccinées seront les seniors résidents en EHPAD, suivis des personnes fragiles en raison de leur âge ou de leur condition de santé, cela dès février. À partir du printemps 2021, l’ensemble de la population aura accès à la vaccination contre le coronavirus en suivant les recommandations de priorisation de la Haute Autorité de Santé.

vaccin covid-19

Le vaccin contre la grippe

La vaccination anti-grippale n’est pas obligatoire mais recommandée aux personnes âgées et fragiles. Une campagne de vaccination contre la grippe a lieu chaque année à partir du mois d’octobre.

Le vaccin contre la grippe est également accessible en priorité pour les femmes enceintes, les personnes souffrant d’obésité ou de pathologies chroniques. Il est également recommandé aux professionnels du secteur médico-social, et aux proches de nourrissons à risque de développer une forme grave de la grippe ou de personnes immunodéprimées.

Les vaccins recommandés pour certains professionnels

Certains vaccins sont recommandés pour les travailleurs du secteur médico-social, des services funéraires ou des services de secours, qui sont plus à risques d’êtres exposés à certaines maladies. La vaccination concerne :

  • la tuberculose ;
  • la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ;
  • l’hépatite B ;
  • la typhoïde.

Vaccination pour voyager : quels vaccins faire ?

Vaccin contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie transmise par les piqûres de moustique dans certains pays au climat tropical, notamment en Afrique et Amérique du Sud. Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire en France métropolitaine, mais il l’est en Guyane française.

Par ailleurs, il est vivement recommandé si vous voyagez dans un pays concerné par cette maladie. Certains pays peuvent également exiger une preuve de vaccination avant d’entrer sur le territoire. Avant de prendre l’avion, il est donc conseillé de vérifier s’il y a des vaccins obligatoires pour aller dans le pays. Cette vaccination spéciale (STAMARIL°) ne peut être faite que dans des centres spécialisés dits « Santé-voyage » qui se trouvent dans la plupart des grandes villes en France.

Mettre à jour ses vaccins avant un voyage

Avant de partir dans un pays étranger, nous vous conseillons de toujours vérifier si certains vaccins sont obligatoires ou fortement recommandés pour voyager (notamment le vaccin contre la rage, l’hépatite A, la fièvre typhoïde…).

Vous pouvez notamment consulter le site de l’Institut Pasteur dans la section « préparer son voyage » pour trouver leurs recommandations sur chaque pays que ce soit au Maroc, au Liban, en Colombie ou ailleurs. Il vous suffit de choisir votre pays de destination afin de trouver des informations complètes et mises à jour régulièrement.

Sources :