Vaccin contre la fièvre jaune, quand faut-il y penser ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire dans tous les pays touchés par la maladie. Mais il est toujours fortement conseillé si vous y partez en voyage. En effet, c’est un vaccin sûr, simple à réaliser et très efficace. L’équipe de Qare fait le point médical et vous explique comment vous faire vacciner de la fièvre jaune.

Tout savoir sur le vaccin de la fièvre jaune

La fièvre jaune se transmet par les moustiques dans de nombreux pays d’Afrique et d’Amérique du Sud. La fièvre jaune est une maladie très grave souvent mortelle en provoquant une hépatonéphrite aiguë touchant le foie et le rein. Elle touche 200.000 personnes chaque année, et 30.000 en meurent. Si vous devez voyager dans ces régions du monde, il est donc important et parfois obligatoire de recevoir le vaccin contre la fièvre jaune avant votre départ.

Quel est le nom du vaccin contre la fièvre jaune ?

Le nom commercial du vaccin contre la fièvre jaune est le Stamaril®️. Il s’agit d’un vaccin vivant atténué, c’est-à-dire qu’on vous injecte une petite quantité du virus vivant pour que votre corps réagisse et produise des anticorps.

Quelle est sa durée de validité ?

Le vaccin contre la fièvre jaune a une validité qui dure toute la vie. Une seule injection suffit pour être vacciné et on peut vacciner les enfants dès 9 mois. On propose un rappel du vaccin contre la fièvre jaune au bout de 10 ans uniquement aux personnes qui vont dans des zones où le virus circule beaucoup.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Le vaccin contre la fièvre jaune suscite parfois des effets secondaires sans gravité. Vous pouvez ressentir :

  1. une douleur, rougeur, gonflement à l’endroit de l’injection ;
  2. une poussée de fièvre, environ 10 jours après le vaccin ;
  3. parfois des nausées, vomissements, des douleurs musculaires transitoires ;
  4. rarement, un gonflement des ganglions du côté où le vaccin a été fait.

Quelles sont les contre-indications au vaccin de la fièvre jaune ?

Le vaccin contre la fièvre jaune ne présente pas de danger, les cas de réactions graves sont exceptionnels. Les contre-indications concernent les personnes allergiques à l’œuf, en déficit immunitaire (type HIV symptomatique ou avec déficience immunitaire sévère) ou souffrant d’une maladie du thymus (type myasthénie). Il vaut mieux également éviter le vaccin lorsqu’on a plus de 60 ans ou quand on est enceinte. Il est également contre-indiqué aux nourrissons de moins de 6 mois.

Comment se faire vacciner contre la fièvre jaune ?

Si vous pensez partir en voyage dans un pays touché par la fièvre jaune, il faut vous faire vacciner au moins 10 jours avant le départ. C’est le temps que met le vaccin à devenir efficace. Le vaccin contre la fièvre jaune ne s’achète pas en pharmacie. Vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour aller vous faire vacciner mais il faut prendre rendez-vous dans un centre spécialisé de maladies tropicales.

Il est conseillé de se faire vacciner 2 à 3 semaines à l’avance afin de ne pas avoir les effets indésirables du vaccin au moment du départ, qui certes le plus souvent bénins, peuvent gâcher le début du voyage.

comment se faire vacciner

Où se faire vacciner contre la fièvre jaune ?

Les médecins traitants ne peuvent pas faire le vaccin contre la fièvre jaune, sauf en Guyane. Il faut se rendre dans un centre de vaccinations internationales (CVI). Il en existe au moins un par département. Dans les grandes villes comme Paris, Bordeaux ou Lyon plusieurs structures proposent le vaccin contre la fièvre jaune.

La liste complète se trouve sur ce site du ministère de la Santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/tableau_cvfj_janvier_2019.pdf

Quel est le prix du vaccin contre la fièvre jaune ?

Le prix du vaccin contre la fièvre jaune s’élève à 80 euros par personne environ, en incluant la consultation médicale. C’est un budget à prendre en compte dans votre voyage car l’assurance maladie ne fait aucun remboursement du vaccin contre la fièvre jaune, excepté en Guyane. Certaines mutuelles le remboursent en partie.

En savoir plus sur :

Sources :