La toux grasse, causes et remèdes

Par L'équipe médicale · Qare · Mis à jour le 5 mai 2020, publié le 5 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Enfant ou adulte, on connaît tous un jour ou l’autre des épisodes de toux avec les bronches prises et une sensation de mal-être. La toux est d’ailleurs la 3ème cause de consultation chez les médecins généralistes. L’équipe médicale de Qare vous explique l’origine de ces symptômes et tout ce que vous pouvez faire en cas de toux grasse.

toux grasse

Comment se débarrasser d’une toux grasse ?

Sèche ou grasse, la toux n’est jamais agréable. Elle fatigue, empêche de dormir, gêne la vie de tous les jours. Que faire alors pour se débarrasser d’une toux grasse ? Tout dépend de l’origine de la toux et de votre état de santé.

Comment se débarrasser du mucus dans les bronches ?

Si vos bronches sont encombrées, c’est souvent à cause d’une infection du système respiratoire provoquée par un virus. Pour se défendre contre l’infection, le système respiratoire produit du mucus. Et la toux grasse sert à évacuer ces glaires pour guérir l’infection. C’est pour cela qu’il ne faut surtout pas prendre de sirop contre la toux, en cas de toux grasse. Il arrêterait la toux alors qu’il faut au contraire la faciliter.

Vous pouvez aider votre corps à évacuer le mucus des bronches :

  1. Pour cela, buvez beaucoup, de l’eau et des boissons chaudes.
  2. Restez bien couvert et utilisez un humidificateur si l’atmosphère de votre logement est très sèche.

Quand consulter un médecin ?

En général la toux grasse disparaît sans remède particulier, au bout de 10 à 15 jours, parfois plus, parfois un peu moins. Il existe des sirops dits « fluidifiants » en cas de toux grasse, qui servent à faciliter la libération des bronches, mais ils sont de moins en moins recommandés. Ils sont d’ailleurs toujours interdits aux enfants de moins de 2 ans. C’est au médecin généraliste de voir s’il y a une utilité à vous en prescrire.

Une consultation médicale n’est pas toujours nécessaire en cas de toux grasse. Nous vous recommandons cependant de voir un médecin sans attendre dans les cas suivants :

  1. Si vous avez des signes d’aggravation : fièvre élevée, traces de sang quand vous toussez, difficulté à respirer… Il peut s’agit d’une pneumonie ou d’une tuberculose.
  2. Si votre bébé a une toux grasse et qu’il a moins de 3 mois ; au-delà de 3 mois, consultez s’il a en plus de la fièvre ou de la diarrhée, des difficultés à manger, si son état général semble s’altérer.
  3. Si vous êtes enceinte avec une fièvre supérieure à 38°.
  4. Si vous toussez toujours au bout de 3 semaines.

Et dans tous les cas où vous êtes inquiet, même si les symptômes semblent modérés. Écoutez votre instinct et appelez un médecin.

Consultez un médecin généraliste en vidéo avec Qare !

téléconsultation toux

Comment soigner une toux grasse naturellement ?

Certaines méthodes dites naturelles sont utilisées pour soulager les symptômes. Cependant, il faut toujours bien prendre l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans de l’automédication !

L’homéopathie

La toux n’est qu’un symptôme de maladie parmi d’autres. Si vous avez de la fièvre, par exemple, le paracétamol pourra être utile pour la faire baisser. Si votre médecin en a la spécialité, il pourra aussi vous prescrire un traitement d’homéopathie contre la toux grasse.

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles ont la réputation de pouvoir soulager les toux grasses, celles de thym et d’origan notamment. Demandez conseil à votre pharmacien avant de les utiliser, elles ont parfois des contre-indications. Et ne vous en servez jamais comme remède naturel de la toux grasse chez votre bébé. Les huiles essentielles sont interdites avant 30 mois.

Comment soigner une toux grasse avec des glaires ?

D’autres remèdes naturels existent contre la toux grasse et les glaires.

  • Vous pouvez ainsi vous préparer une boisson chaude avec de l’eau, du citron et une grosse cuillerée de miel.
  • Les inhalations, avec ou sans huile essentielle, soulagent le nez bouché et peuvent agir sur la toux également.
  • Les tisanes aux plantes n’ont aucune validité scientifique mais, comme toutes les boissons chaudes, elles peuvent faire du bien.

Et dans tous les cas, si votre toux ne se calme pas ou si vous avez d’autres symptômes gênants, n’hésitez pas à appeler un médecin !

Vos symptômes persistent ? Parlez-en à un médecin généraliste en téléconsultation sur Qare !

toux grasse remède naturel

Comprendre la toux grasse

Une toux grasse, par définition, c’est une toux qui produit des glaires, des sortes de crachats. On parle de toux productive. Les glaires sont épaisses, transparentes ou plus souvent jaunâtres ou verdâtres. La toux grasse est facile à reconnaître : on ressent comme un graillonnement quand on tousse et il y a du mucus qui sort.

Les causes de la toux grasse

Dans l’immense majorité des cas, la toux grasse est provoquée par une infection virale de l’hiver : rhinopharyngite, sinusite, bronchite.

  • On commence par avoir une toux sèche puis, au bout d’un jour ou deux, elle se transforme en toux grasse avec des glaires.
  • Souvent on a également de la fièvre et un nez bouché.
  • On peut également avoir une toux grasse quand on a la grippe.

Une toux grasse sans fièvre et qui dure plus de 3 semaines peut révéler une bronchite chronique ou BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive). Typiquement, on a une toux et des crachats le matin en se levant, plusieurs mois par an. Les bronchites chroniques apparaissent surtout chez les fumeurs. Si vous êtes dans ce cas, consultez un médecin pour mettre au point un traitement contre cette forme de toux grasse.

Soignez-vous en demandant conseil à un médecin généraliste sur Qare !

La toux, symptômes du COVID-19

La toux grasse peut parfois être un symptôme de coronavirus. Le plus souvent dans une infection COVID-19, c’est la toux sèche qui prédomine surtout en début d’infection. Elle est parfois accompagnée d’autres symptômes évocateurs : fièvre, frissons, courbatures, céphalées ou même diarrhée ou difficulté respiratoire.

Téléconsultez un médecin généraliste si vous rencontrez des symptômes évocateurs du coronavirus ! Si les symptômes s’aggravent, appelez le 15.

Sources :