Rhinopharyngite : pendant combien de temps suis-je contagieux ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Restez chez vous et privilégiez la téléconsultation !

Des médecins généralistes sont disponibles dans la journée en téléconsultation

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Consulter un médecin

La rhinopharyngite est une des infections les plus courantes, surtout en hiver. Ces symptômes sont bénins mais le risque de contagion est assez élevé. Comment ne pas transmettre le virus si vous êtes malade ? Pendant combien de jours êtes-vous contagieux si vous avez la rhinopharyngite ? Comment ne pas transmettre sa rhinopharyngite à son bébé ? L’équipe médicale de Qare vous donne ses conseils pour éviter la transmission la rhinopharyngite et bien la soigner.

À partir de quand un rhume n’est plus contagieux ?

La rhinopharyngite dure de quelques jours à une semaine dans la plupart des cas, mais est-ce contagieux ou pas ? La réponse est oui, mais pas durant toute la durée de l’infection.

Pendant combien de temps est-on contagieux ?

Cela dépend, mais généralement, la rhinopharyngite est plus contagieuse chez l’adulte durant la période d’incubation et les premiers jours où apparaissent les symptômes.

Cependant, il faut garder à l’esprit que le rhinopharyngite, aussi appelée rhinite aiguë, est une infection virale pouvant se transmettre pendant très longtemps. Certains patients sont contagieux jusqu’à 21 jours après la déclaration des premiers symptômes. C’est pour cela que l’on rencontre si souvent cette maladie virale en hiver.

Bon à savoir : si l’on compare avec la Covid-19, la durée de contagion de la rhinopharyngite est plus longue. Lorsqu’une personne attrape une forme modérée du coronavirus, elle n’est déjà presque plus contagieuse au bout d’une semaine.

Evitez de contaminer d'autres personnes, soignez-vous en téléconsultation

Consultez un médecin depuis chez vous entre 6h et 23h 7j/7 sur le créneau qui vous convient.

durée rhinopharyngite

La période d’incubation

La période d’incubation correspond au laps de temps entre lequel vous êtes contaminé par le virus et celui où vous commencez à ressentir les symptômes. Cela veut dire qu’en cas de rhinopharyngite chez le bébé ou l’adulte, on est asymptomatique pendant plusieurs jours tout en étant contagieux. C’est à ce moment-là que le virus se transmet le plus.

Sachez que ce temps d’incubation varie d’une personne à une autre. Chez certains, il est seulement de quelques heures, chez d’autres, cela peut durer une semaine avant d’être réellement malade.

Quels sont les symptômes de la rhinopharyngite ?

Vous êtes contagieux si vous ressentez les symptômes du rhume :

  • écoulement nasal ou nez bouché ;
  • maux de gorge ;
  • difficultés ou douleurs lors de la déglutition avec d’éventuels ganglions au niveau du cou ;
  • toux ;
  • fatigue ;
  • tête lourde ;
  • état fiévreux, avec température inférieure à 38° C ;
  • courbatures.

En cas de rhinopharyngite, la durée de la fièvre est assez courte, 2 à 3 jours maximum.

Bon à savoir :

  • il faut distinguer la pharyngite, souvent d’origine virale, peu contagieuse et donnant de légers de maux de gorge, de la laryngite qui peut provoquer une extinction de voix. Si votre voix s’altère, cela veut dire que votre larynx et vos cordes vocales sont atteints ;
  • la rhinopharyngite peut précéder une bronchite qui est aussi liée à un virus contagieux, notamment chez les enfants et les nourrissons ;
  • la rhinopharyngite mal soignée peut entraîner une surinfection bactérienne, telle qu’une sinusite. Il faut prendre garde à se moucher régulièrement pour évacuer les microbes.

Evitez de vous rendre en cabinet, il s'agit d'un virus

Les virus se transmettent facilement. Prenez RDV avec un médecin généraliste en vidéo et restez chez vous pour vous soigner.

Comment ne pas transmettre la rhinopharyngite quand on est contagieux ?

En cas de rhinopharyngite à l’âge adulte, vous devez prendre quelques précautions car il n’est pas possible de savoir si vous êtes encore contagieux ou non. Bien que vous ayez les symptômes depuis un moment, vous pouvez continuer à transmettre la maladie. Pour prévenir la transmission, vous devez suivre certaines mesures d’hygiène :

  1. lavez-vous bien les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique ;
  2. utilisez des mouchoirs à usage unique, jetez-les après usage et surtout lavez-vous les mains après mouchage ;
  3. évitez les contacts rapprochés avec d’autres personnes ;
  4. éternuez dans votre manche et non dans vos mains.

Soigner la rhinopharyngite : le meilleure remède

Le meilleur moyen de prévenir la contagion, c’est de bien se soigner en respectant les gestes de prévention. Malheureusement, il n’existe pas de traitement miracle contre la rhinopharyngite, mais vous pouvez utiliser des traitements naturels pour diminuer les symptômes de la rhinopharyngite. Pour guérir plus vite :

  1. reposez-vous ;
  2. hydratez-vous régulièrement, buvez beaucoup d’eau ;
  3. faites-le plein de vitamines, mangez des fruits ;
  4. buvez des tisanes au miel ou sucez des pastilles pour la gorge pour soulager vos maux de gorge ;
  5. faites des lavages de nez pour calmer le nez qui coule ;
  6. vous pouvez éventuellement prendre du paracétamol pour apaiser votre gêne.

Si votre médecin le juge utile, il peut également vous prescrire de l’homéopathie pour soigner votre rhinopharyngite.

Bon à savoir : derrière une rhinopharyngite apparente, peut aussi se cacher une rhinite allergique pouvant devenir chronique. Celle-ci est souvent causée par des allergènes volatiles tels que le pollen ou les acariens se trouvant dans la poussière.

traitement rhinopharyngite

Comment protéger bébé lorsqu’on est enrhumé ?

Le virus de la rhinopharyngite est aussi contagieux pour bébé. Sauf que chez les bébés, la rhinopharyngite se transforme souvent en bronchiolite, une infection bénigne qui touche les bronches et provoque toux et modification de la respiration (respiration rapide et sifflante).

Vous pouvez éviter que bébé n’attrape votre rhume, si vous êtes contagieux, ou par l’intermédiaire d’autres personnes contaminées :

  • lavez-vous les mains avant de prendre votre bébé, de lui préparer un biberon ou de lui faire à manger .
  • ne l’embrassez pas sur le visage ;
  • évitez qu’il ne touche ou mette dans sa bouche les tétines et biberons de ses frères et sœurs ;
  • évitez de vous rendre dans des lieux publics et bondés avec un bébé de moins de 3 mois.

Bon à savoir : le virus de la rhinopharyngite chez la femme enceinte n’est pas contagieux pour le fœtus. En revanche, en cas de grossesse, un rhume qui persiste peut devenir suspect et être le signe d’un cytomégalovirus (CMV) qui est transmissible au fœtus, avec de possibles conséquences sur sa santé. En cas de doute, une consultation médicale est nécessaire.

Sources :