Les symptômes de la rhinopharyngite

Par Leslie Fornero · Content manager · Mis à jour le 18 mai 2020, publié le 18 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

La rhinopharyngite, on la connaît bien ! Cette maladie infectieuse très courante surgit dès l’automne et se propage tout l’hiver, surtout chez les enfants. Après une incubation de un à sept jours, les symptômes caractéristiques de la rhinopharyngite apparaissent. L’équipe médicale de Qare vous explique comment les reconnaître et comment réagir.

rhinopharyngite symptômes

Quels sont les symptômes de la rhinopharyngite ?

Les symptômes de la rhinopharyngite sont les mêmes chez l’adulte et chez l’enfant ou le bébé. On trouve :

  • De la toux, sèche les deux premiers jours, qui devient ensuite grasse et parfois purulente ;
  • Un rhume, avec un écoulement d’abord clair puis jaunâtre ou verdâtre ;
  • Un mal de gorge ;
  • De la fièvre modérée (autour de 38.5°C) pendant 2 ou 3 jours ;
  • Une impression générale de mal-être : on se sent malade.

La fatigue n’est pas un symptôme spécifique de la rhinopharyngite, même si elle présente. Toutes les infections donnent de la fatigue, c’est le signe que le corps se défend contre l’infection. A la différence de la rhinopharyngite, la grippe, qui peut accompagner la rhinopharyngite, donne des symptômes de fatigue très marqués souvent sur une semaine voire davantage.

Vous rencontrez ces symptômes ? Consultez un médecin généraliste en vidéo sur Qare !

rhinopharyngite fatigue

Les symptômes de la rhinopharyngite allergique

Dans certains cas, la rhinopharyngite peut avoir une origine allergique. Elle apparaît alors quand on est exposé à un allergène, souvent les pollens ou les acariens. Les symptômes sont les mêmes que pour la rhinopharyngite virale mais il y a rarement de signes de surinfection bactérienne.

La rhinopharyngite allergique peut devenir chronique : les symptômes réapparaissent dès que l’allergène est présent. Pour la soigner, le médecin prescrit des antihistaminiques. Une consultation avec un allergologue sera souvent indispensable.

Comment soigner la rhinopharyngite ?

Chez l’adulte comme chez l’enfant, la rhinopharyngite disparaît en une semaine environ. Aucun médicament ne permettant de tuer les virus, il suffit de soigner les symptômes de la rhinopharyngite.

Soulager les symptômes de la rhinopharyngite

Les meilleurs remèdes pour la rhinopharyngite sont des traitements naturels :

  • Contre le rhume, il est important de se moucher souvent et de faire des lavages de nez au sérum physiologique.
  • Pour apaiser la toux de la rhinopharyngite, vous pouvez surélever la tête du lit. Boire beaucoup permet de fluidifier la toux. Le miel ajouté à une boisson chaude peut calmer les irritations de la gorge.
  • Pour calmer la fièvre, vous pouvez prendre du paracétamol (sauf contre indication). Vous pouvez en donner également à votre bébé atteint de rhinopharyngite, en respectant bien les doses correspondant à son poids.

Sollicitez l’avis d’un médecin généraliste sur Qare pour vous soigner !

rhinohapharyngite remède naturel

Consulter un médecin en cas d’aggravation des symptômes

Si la fièvre dure plus de 3 jours ou si vos symptômes s’aggravent, il faut consulter un médecin pour un traitement de la rhinopharyngite.

  1. Il vérifiera surtout que vous n’avez pas de surinfection.
  2. Il peut aussi vous proposer un traitement homéopathique de la rhinopharyngite s’il a cette spécialité.
  3. En fonction de la gravité de votre rhinopharyngite, il pourra envisager un arrêt maladie de quelques jours.

Si votre bébé a des symptômes de rhinopharyngite, vous pouvez attendre un jour ou deux avant de consulter, si la fièvre reste modérée. Mais si votre nourrisson a moins de 3 mois, appelez un médecin dans la journée.

Consultez un médecin généraliste sur Qare entre 6h et 23h chaque jour !

Foire aux questions

Est-ce que la rhinopharyngite est contagieuse ?

Comme toutes les maladies virales, la rhinopharyngite s’avère contagieuse. La transmission des virus de la rhinopharyngite se fait par contact direct : mains, objets, affaires de toilette. Les virus se propagent également par les micro-gouttelettes de salive. Il faut donc adopter une hygiène rigoureuse en cas de rhinopharyngite : se laver souvent les mains et tousser dans un mouchoir ou dans son coude.

Sources :