Toxoplasmose pendant la grossesse : comment se prémunir de l’infection enceinte ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Demandez conseil à un professionnel

Des sages-femmes et des gynécologues sont disponibles en téléconsultation : posez vos questions sans vous déplacer !

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie avec le tiers payant.

Démarrer la consultation

Maladie dont on parle beaucoup aux femmes enceintes, la toxoplasmose est une infection parasitaire. Bénigne en temps normal, pendant la grossesse, elle peut s’avérer très dangereuse pour le fœtus. Comment la dépiste-t-on ? Et quels sont les moyens à mettre en place pour s’en prémunir ? L’équipe médicale de Qare vous explique tout ce que vous devez savoir sur la toxoplasmose pendant la grossesse.

La toxoplasmose, qu’est-ce que c’est ?

La toxoplasmose est une infection causée par le parasite Toxoplasma gondii. Chez la plupart des personnes infectées, elle est bénigne et passe souvent inaperçue.

Quelques éléments à retenir concernant cette maladie potentiellement dangereuse enceinte :

  • La toxoplasmose est très souvent asymptomatique (chez 80% des individus contaminés, y compris les femmes enceintes).
  • Normalement bénigne et sans danger, pendant la grossesse, elle peut être à l’origine d’atteintes chez le fœtus.
  • Selon l’Assurance maladie, le pourcentage d’immunité des femmes enceintes contre la toxoplasmose baisse considérablement d’année en année (54% en 1995 vs 37% en 2010).
  • Après avoir été infectée, une personne reste immunisée toute sa vie.

Comment attrape-t-on la toxoplasmose ?

Il est important de noter que les êtres humains ne peuvent pas se transmettre la toxoplasmose entre eux. Ils sont contaminés par le biais d’animaux dits « hôtes ». Parmi eux :

  • Les omnivores, herbivores (bovin, mouton, porc, chèvre…) ;
  • Les oiseaux ;
  • Les fruits et légumes sortant de terre, pouvant être contaminés par la terre souillée ;
  • Le chat et autres félins.

Bon à savoir : par l’intermédiaire du chat, il est possible d’attraper la toxoplasmose par contact direct avec lui ou sa litière. Sachez néanmoins que seuls les chats qui chassent pour se nourrir sont susceptibles d’être porteurs du parasite. Les autres, urbanisés, et dont l’alimentation est industrielle, ne présentent pas de danger.

La toxoplasmose est-elle dangereuse ?

Pour la plupart des gens, cette infection est sans risque, mais lors d’une grossesse, elle peut effectivement être dangereuse. Quels sont les effets de la toxoplasmose sur le fœtus ? En cas de contamination congénitale, une atteinte en particulier peut être observée.

  • La choriorétinite (principale complication) : maladie de la rétine qui peut se déclarer à la naissance de l’enfant ou plus tard, à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Posez toutes vos questions à un professionnel

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles pour vous renseigner. Prenez RDV en ligne dès maintenant.

Quels sont les symptômes de la toxoplasmose chez la femme enceinte ?

Chez la grande majorité des personnes contaminées, y compris les femmes enceintes, la toxoplasmose n’entraîne aucun symptôme. C’est d’ailleurs pour cette raison que la maladie est si problématique durant la grossesse, car elle passe souvent inaperçue.

Quand elles existent, les manifestations sont les suivantes :

  • Fièvre modérée (moins de 38°) ;
  • Éruption cutanée sur l’ensemble du corps ;
  • Fatigue intense qui dure plusieurs semaines, voire plusieurs mois ;
  • Mal de tête ;
  • Présence de ganglions (à la base de la tête et au niveau du cou) ;
  • Douleurs dans les muscles et les articulations.

À noter que le risque de transmission de la toxoplasmose au fœtus augmente au fur et à mesure que la grossesse avance. En effet, au cours du 1er trimestre de grossesse, il est d’environ 10% (susceptible de provoquer une fausse couche), 30% au 2e trimestre et 60% au 3e trimestre.

Que faire en cas de contamination ?

En cas de contamination, votre professionnel de santé vous prescrira des analyses complémentaires, en commençant par rechercher à quel moment la séroconversion s’est produite. Un traitement par antibiotiques à fortes doses pourra être préconisé, ainsi que la réalisation d’une amniocentèse (selon le terme de la contamination pour analyser le liquide amniotique).

Enfin, une surveillance médicale renforcée sera mise en place pour la suite de la grossesse, puis à la naissance de votre bébé.

Comment éviter la toxoplasmose pendant la grossesse ?

L’importance du test de dépistage

Parce qu’elle est bien souvent asymptomatique, de nombreuses femmes ne savent pas si elles ont déjà eu la toxoplasmose. En cas de projet de grossesse ou si vous êtes déjà enceinte, le dépistage est donc vivement recommandé (ou obligatoire).

La plupart des tests sont réalisés quand la grossesse est connue, à l’issue de la première consultation médicale en lien avec la grossesse. Celui-ci s’effectue par prise de sang.

  • En cas de sérologie négative : la femme enceinte n’a jamais été exposée à la toxoplasmose et devra prendre ses précautions durant sa grossesse.
  • En cas de sérologie positive : la femme enceinte est immunisée et ne doit pas appliquer de mesures préventives particulières durant sa grossesse.

Vous avez des symptômes ?

Consultez un gynécologue ou une sage-femme et recevez une ordonnance si nécessaire.

Comment bien laver les fruits quand on est enceinte ?

Que ce soient les légumes ou les fruits, si vous n’avez jamais eu la toxoplasmose, vous devrez porter une attention toute particulière à la manière dont vous les lavez. Pour cela, rien de plus simple : de l’eau, de l’eau et encore de l’eau (potable bien sûr) !

À noter attentivement : laver ses fruits et légumes à l’eau de Javel présente un risque d’empoisonnement. Le vinaigre, quant à lui, ne permet pas de détruire le parasite.
Lavez vos aliments uniquement à l’eau claire, 3 à 4 fois. Et bien sûr, pensez à les peler !

En résumé, on évite donc la petite salade de crudités du snack car on ne sait pas comment les légumes ont été préparés.

Quels sont les aliments à éviter quand on est enceinte ?

En raison des risques qu’entraîne une contamination à la toxoplasmose, certains aliments ou gestes sont interdits pendant la grossesse. Parmi eux :

  • La viande crue (tartares, carpaccios…), la viande doit toujours être bien cuite, pas saignante.
  • Les fromages au lait cru, à pâte persillée (bleu d’Auvergne ou roquefort) ou à pâte fleurie.
  • La charcuterie crue, salée ou fumée.
  • Les mollusques crus.

Quels fromages manger lorsque l’on n’est pas immunisée contre la toxoplasmose ?

Amatrice de fromage et non immunisée contre la toxoplasmose, vous êtes tout de même autorisée à en manger. Si les fromages à pâte molle sont à bannir, ceux à pâte dure ne présentent aucun danger. On compte donc :

  • Le gruyère ;
  • L’emmental ;
  • Le gouda ;
  • Le cheddar ;
  • Le parmesan…

Bon à savoir : certains fromages à pâte molle sont autorisés, mais doivent être pasteurisés (coulommiers pasteurisé, camembert pasteurisé…). Pour ne pas prendre de risques, évitez de manger la croûte.

Ôtez-vous d'un doute !

Prenez le temps d’échanger avec une sage-femme ou un gynécologue en vidéo, partagez-lui vos craintes et posez-lui vos questions.

Est-ce que la toxoplasmose se soigne ?

En cas de suspicion de toxoplasmose, la femme enceinte est rapidement adressée vers l’hôpital pour confirmation du diagnostic et prise en charge.

Si une toxoplasmose congénitale est détectée (la maladie a été transmise au fœtus), deux antibiotiques sont prescrits jusqu’à l’accouchement.

Foire aux questions

Quelles sont les maladies dangereuses pour les femmes enceintes ?

La grossesse fait souvent craindre de tomber malade, en raison des risques que cela peut impliquer pour sa santé et celle de son bébé.

Parmi les maladies qui ne font pas bon ménage avec la grossesse, on compte notamment la varicelle, la rubéole, la toxoplasmose, la listériose, l’hépatite, le cytomégalovirus (CMV) ou encore la syphilis.

Pour en savoir plus dans cette catégorie des maladies de la femme enceinte :