Taux dangereux de glycémie : comment réguler son taux de sucre dans le sang ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Téléconsultez dès aujourd’hui pour connaitre votre taux de glycémie

Des médecins sont disponibles depuis chez vous 7j / 7 pour vous prescrire un bilan sanguin et analyser vos résultats de prise de sang. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Voir les disponibilités

Le taux de glycémie correspond au taux de sucre dans le sang. Pour fonctionner, le corps a besoin de glucose. Mais lorsqu’il n’est pas régulé, notamment en cas de diabète, cela devient néfaste pour l’organisme. Quel est le taux de glycémie dangereux pour le corps ? Quelles sont les causes de l’hyperglycémie ? Quels sont les symptômes ? Comment faire baisser son taux de sucre dans le sang ? Chez Qare, on répond à toutes vos questions.

La glycémie, qu’est-ce que c’est ?

Glycémie : définition

La glycémie correspond au taux de sucre ou de glucose dans le sang. Son rôle est primordial pour l’organisme, puisqu’elle permet de donner l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de notre corps. Chacune de nos cellules et de nos organes nécessite du glucose pour répondre à ses fonctions.

Le taux de glycémie normal se situe entre 70 et 100 mg / dL de sang. Il arrive que le taux de glycémie soit plus élevé que la normale, on parle alors d’hyperglycémie. Dans le cas d’un taux trop bas, on parle d’hypoglycémie.

Pour calculer son taux de glycémie dans le sang, il suffit de réaliser un examen sanguin à jeun. Afin d’avoir un dosage glycémique fiable, on recommande de ne pas manger ni boire de boisson sucrée 8 heures avant la prise de sang.

Taux de glycémie : tableau des valeurs de référence

Au-delà du taux normal de glycémie, il existe différentes échelles, selon les différentes formes de diabète. Voici un tableau récapitulatif du taux de glycémie dans le sang selon les cas :

Taux à jeun

(mg / dL)

Taux 2h après la consommation de glucose (postprandiale)

(mg / dL)

Objectif du Taux à ne pas dépasser pour un diabétique

(mg / dL)

Situation normale Entre 70 et 100 En dessous de 140
En cas de diabète de type 1 Entre 101 et 126 Entre 140 et 200 A jeun : Entre 70 et 120

Post prandiale : En dessous de 160

En cas de diabète de type 2 Au-delà de 126 Au-delà de 200 A jeun : Entre 70 et 120

Post prandiale : En dessous de 180

En cas de diabète gestationnel Au-delà de 92 Au-delà de 153 A jeun : Entre 70 et 95

Post prandiale : En dessous de 120

Le rôle de l’insuline

Produite par le pancréas, l’insuline est une hormone protéique qui permet l’absorption du glucose par les différentes cellules. Un taux d’insuline élevé permet de limiter la libération du sucre dans le sang. Elle joue donc un rôle crucial dans la régulation de la glycémie.

Si elle se caractérise par son effet hypoglycémiant, son antagoniste le glucagon a un effet hyperglycémiant. La complémentarité des deux permet de maîtriser le taux de glucose dans le sang selon les situations.

A lire aussi : Leucocytes bas, quand s’inquiéter de son taux ?

Pour connaitre votre taux de glycémie, téléconsultez et recevez une ordonnance pour une prise de sang

Des médecins généralistes sont disponibles pour vous prescrire un bilan sanguin depuis chez vous 7j / 7. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Hyperglycémie : les causes d’un taux de glycémie anormalement élevé

La cause principale à l’origine d’une hyperglycémie est le diabète. Il s’agit d’une maladie chronique dont il existe plusieurs types.

Diabète de type I

Aussi appelé diabète précoce, il se caractérise par une incapacité du pancréas à produire de l’insuline. Ce diabète se transmet génétiquement, il n’y a donc pas de possibilités de le prévenir. Il ne représente que 10% des formes de diabètes diagnostiquées.

Diabète de type II

Aussi appelé diabète établi, il se caractérise par 3 phases :

  • L’insulinorésistance, l’organisme devient résistant à l’insuline
  • L’hyperinsulinisme, l’augmentation de la production d’insuline par le pancréas
  • L’insulino-déficience, l’épuisement du pancréas qui ne produit plus suffisamment d’insuline

Le diabète de type II représente 90% des formes de diabètes diagnostiquées. Les causes de son apparition sont essentiellement dues à un mode de vie sédentaire, un surpoids et une hypertension artérielle.

Le diabète lorsqu’il n’est pas traité peut devenir dangereux et déclencher des maladies notamment au niveau des reins, de la rétine, du système nerveux,des artères…

Diabète gestationnel

Aussi appelé diabète de grossesse, cette forme de diabète est une anomalie transitoire liée à la condition de la femme. En effet, la grossesse engendre une surproduction d’hormones de grossesse, lesquelles consomment une partie de l’insuline produite.

Chez certaines femmes enceinte, le pancréas n’est pas en mesure de produire le surplus nécessaire. Le taux de glucose augmente, le diabète gestationnel se déclare. Il disparaît à la suite de l’accouchement.

Autres causes possibles

Au-delà du diabète, une hyperglycémie peut se déclencher pour d’autres raisons telles que :

  • Une maladie infectieuse
  • Un trouble hépatique
  • Un syndrome inflammatoire

A lire aussi : Lymphocytes bas, quelles sont les causes ?

Quelles sont les symptômes de l’hyperglycémie ?

Si le taux de sucre dans le sang dépasse de quelque peu le seuil, l’hyperglycémie est asymptomatique. Lorsque le taux de glycémie est dangereusement élevé, des symptômes peuvent apparaître comme :

  • Une fatigue inhabituelle
  • Une somnolence
  • Une augmentation du volume des urines (Polyurie)
  • Une augmentation de la fréquence des urines (pollakiurie)
  • Une perte de poids inexpliquée
  • Un mal de crâne
  • Des troubles de la vision
  • Des troubles de l’humeur
  • Une soif intense appelée aussi polydipsie
  • Une faim excessive
  • Des crampes
  • Des nausées
  • Des douleurs de ventre
  • Des retards de cicatrisations

A lire aussi : Monocytes élevés, comment faire baisser son taux ?

Pour savoir si votre bilan sanguin indique un taux de glycémie anormal, téléconsultez dès aujourd'hui

Des médecins généralistes sont disponibles en vidéo 7j / 7 pour analyser vos résultats de prise de sang. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Que faire en cas de taux de glycémie élevé ?

Les traitements

En cas de diabète, un traitement médicamenteux est nécessaire afin d‘aider l’organisme dans la régulation du glucose. En fonction du type de diabète et du patient le médecin prescrit :

  • Un hypoglycémiant
  • Des injections d’insuline

Un régime alimentaire adapté

En cas d’hyperglycémie, d’autant plus lorsqu’elle est due à du diabète, il est important d’adopter une alimentation saine et équilibrée.

Autant que faire se peut, privilégiez les aliments à index glycémique bas. Evitez les glucides raffinés, comme le pain blanc et préférez les céréales complètes. Elles ne provoquent pas de pic de glycémie.

Une activité physique régulière

Régulièrement, adonnez-vous à une activité sportive. Cela permet de renforcer votre système cardio-vasculaire et de réguler un éventuel surpoids.

Quid de l’hypoglycémie : taux de glycémie anormalement bas

L’hypoglycémie devient dangereuse lorsque le taux est en dessous de 40 mg / dL de sang. Dans ce cas, le pronostic vital peut être engagé. Une prise en charge en urgence est nécessaire pour éviter un coma.

Dans la même thématique :