Créatinine élevée : quelles sont les causes ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin et recevez une ordonnance en ligne

Gagnez du temps pour recevoir vos ordonnances, téléconsultez un médecin dans la journée et recevez-les à distance, si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV en ligne

Le taux de créatinine sert de mesure pour évaluer le bon fonctionnement des reins. Quand on constate (à la suite d’un bilan sanguin ou urinaire) qu’on a une créatinine élevée, cela peut donc générer de l’inquiétude. Pourtant, ce n’est pas toujours le signe d’un problème. Qu’est-ce qui provoque une hausse de la créatinine ? Dans quelles situations un taux élevé est-il considéré comme dangereux pour la santé ? L’équipe médicale de Qare vous répond.

C’est quoi la créatinine et quel est son rôle ?

Avant de parler de créatinine, faisons d’abord un point sur la créatine. Il s’agit d’un dérivé d’acide aminé stocké dans les muscles, qui joue un rôle dans la production d’énergie

La créatine est produite par le foie mais peut aussi venir de l’alimentation, principalement de la viande rouge, du lait, de certains poissons et de compléments alimentaires destinés aux sportifs.

La créatinine est quant à elle un déchet organique, produit lors de la dégradation de la créatine musculaire. On la retrouve ensuite dans le sang, jusqu’à ce qu’elle soit filtrée par les reins puis éliminée par les urines. 

L’observation du taux de créatinine sert à vérifier que les reins fonctionnent correctement. Ainsi, une créatinine élevée peut permettre de révéler un dysfonctionnement, telle qu’une insuffisance rénale. Il n’est cependant pas toujours le signe d’une anomalie.

Qu’est-ce qu’une créatinine élevée ?

Identifier une créatinine sanguine élevée par la créatininémie et la clairance de la créatinine

La mesure du taux de créatinine sanguin, ou créatininémie sanguine, s’effectue via ce qu’on appelle un dosage de la créatinine et est réalisée au moyen d’une prise de sang (qui ne nécessite pas d’être à jeun).

Un taux de créatinine sanguin dit normal se situe entre 5 à 14 mg/L. Il faut cependant noter qu’il a tendance à être plus haut chez l’homme que chez la femme.

En plus de cela, on réalise également une clairance de la créatine, soit un rapport entre le taux de créatinine sanguin et son débit d’élimination par les reins. On obtient alors le débit de filtration glomérulaire ou DFG.

Si les résultats sont interprétés différemment en fonction de l’âge, du sexe et du poids de l’individu, une DFG normale est de 90 à 120 ml/min/1,73 m2 (la quantité de plasma sanguin filtré par minute par les reins. 

Des chiffres plus bas sont généralement le signe d’un dysfonctionnement de la fonction rénale : 

  • Entre 60 et 98 ml/min/1,73 m2, on parle d’une insuffisance rénale chronique légère.
  • En dessous de 60 ml/min/1,73 m2 c’est le signe d’une maladie des reins entraînant une insuffisance rénale plus sévère.

Une ordonnance sans vous déplacer ?

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation et peuvent vous faire une ordonnance, si nécessaire. Prendre RDV en ligne.

Une analyse des urines pour compléter le diagnostic

En parallèle des tests sanguins, le médecin peut aussi demander une analyse des urines afin de pouvoir réaliser un diagnostic plus précis. Pour cela, le patient doit recueillir ses urines sur une durée de 24h.

Un taux de créatinine urinaire normale est de 8 à 18 mmol/24h. Comme pour le taux sanguin, il a tendance à être plus élevé chez l’homme que chez la femme.

Au-delà de ces taux, on parle de créatinine élevée. Elle est parfois associée à des risques pour la santé.

Dans la même thématique : taux dangereux de glycémie, comment le réguler ?

Quels sont les causes d’une créatinine élevée ?

Les causes communes d’un taux de créatinine élevé

Un taux de créatinine élevé n’est pas toujours dû à un dysfonctionnement de la fonction rénale. Il peut en effet augmenter naturellement si on prend de la masse musculaire, si on consomme plus de viande rouge que d’habitude ou à cause d’un traitement médicamenteux, par exemple.

En revanche, dans d’autres situations, il peut être associé à des pathologies comme : 

  • L’insuffisance rénale chronique, une diminution progressive de la capacité des reins à éliminer les déchets ;
  • La formation calculs rénaux, des accumulations de sels minéraux dans les reins formant des sortes de pierres ;
  • Le diabète, l’hypertension artérielle ou des maladies auto-immunes ou infectieuses, par exemple.
  • Plus rarement, un cancer des reins.

L’insuffisance rénale chronique

Dans le cas d’une créatinine élevée dûe à une insuffisance rénale chronique, les symptômes peuvent prendre plusieurs années à se manifester. Cela est lié au fait que la capacité de filtration des reins est largement supérieure aux besoins du corps, d’où le fait qu’on peut vivre avec un seul rein.

Cependant, on l’associe sur le long-terme à des symptômes gênants comme la fatigue, des envies fréquentes d’uriner, des nausées, des vomissements, une perte de l’appétit, des crampes musculaires, des troubles du sommeil, un gonflement des pieds, des démangeaisons, des difficultés respiratoires…

De plus, une insuffisance rénale chronique peut mener à une accumulation des déchets dans le métabolisme, un déséquilibre des sels minéraux du sang et de nombreuses complications (anémie, troubles de la coagulation, hypertension artérielle, augmentation du risque d’AVC, fragilisation des os, augmentation de la sensibilité aux maladies infectieuses…)

À savoir : les femmes enceintes et les personnes âgées doivent être particulièrement vigilantes en cas d’insuffisance rénale. Les premières parce qu’elle peut poser un risque pour la grossesse et la santé de la mère et les secondes parce qu’elles sont fragiles et que le risque augmente avec l’âge.

Des questions sur une le déroulement d'une prise de sang ?

Des médecins généralistes sont là pour vous guider. Disponibilités 7J/7, de 6h à 1h.

Comment soigner une créatinine élevée ?

Le traitement d’une créatinine élevée dont la cause est pathologique nécessite de soigner la maladie en question : 

  • Pour une insuffisance rénale, elle nécessite un suivi en néphrologie et de suivre un traitement médicamenteux plus ou moins lourd. Si cela n’est pas suffisant, elle peut aussi passer par un traitement via des hémodyalises (une méthode d’épuration du sang) régulières, voire une greffe de rein.
  • Les calculs rénaux peuvent quant à eux s’éliminer seuls, via la lithotritie ou une intervention chirurgicale. Un suivi est nécessaire pour éviter le risque de récidive.
  • Si elle est causée par une autre maladie comme le diabète, l’hypertension artérielle, une maladie auto-immune, l’obésité ou encore un excès de cholestérol sanguin, il convient alors d’être rigoureux dans son suivi.

Un taux de créatinine élevé dont la cause est bénigne peut quant à lui être contrôlé grâce à des mesures simples : 

  • Diminuer sa consommation de viande rouge, de volaille et de lait ;
  • Boire de l’eau en quantité suffisante (soit au moins 1,5L par jour) afin de protéger ses reins et d’éviter le risque de formation de calculs et d’infections urinaires.