Causes de l’infection urinaire : nos conseils de prévention

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Cystite récidivante ? Parlez-en à un médecin

Un traitement préventif peut être prescrit pas un médecin généraliste en cas de cystite récidivante.

Téléconsultation remboursable par l’Assurance Maladie

Consulter en vidéo

Vous avez tout le temps envie d’aller aux toilettes ? Cela vous brûle quand vous urinez ? Il y a même un peu de sang ? Pas de doute, l’infection urinaire est là. Problème avant tout féminin, elle peut toucher aussi les hommes, les enfants et les bébés. L’équipe médicale de Qare vous explique les causes et les traitements de l’infection urinaire.

Quelles sont les causes de l’infection urinaire ?

L’infection urinaire est le plus souvent bactérienne. Parfois aussi, elle peut être causée par un blocage mécanique. De quelle façon ? Voyons cela de plus près.

Une cause principale de l’infection urinaire : Escherichia coli

Dans 95% des cas, l’infection urinaire est causée par une bactérie. Et la plupart du temps, il s’agit de Escherichia Coli (E.Coli). Cette bactérie est très présente dans l’intestin, où elle est inoffensive. Mais parfois elle remonte dans l’urètre, le petit tuyau qui conduit à la vessie. Elle provoque alors une cystite, l’autre nom de l’infection urinaire. Une consultation médicale est presque toujours nécessaire car les meilleurs remèdes sont les antibiotiques.

Le meilleur moyen de vous soigner rapidement est de passer par la téléconsultation !

Consultez un médecin généraliste de 6h à 23h 7j/7 et recevez une ordonnance valable en pharmacie.

L’infection urinaire, ce n’est pas contagieux, mais il faut la traiter. Sinon, elle risque de remonter vers le rein. Elle se transforme alors en pyélonéphrite. Une fièvre élevée, des frissons et des douleurs en bas du dos souvent d’un seul côté apparaissent ainsi que des nausées ou des vomissements, le tout accompagné d’une grande fatigue. L’infection urinaire s’accompagne souvent de sang dans les urines. Attention, c’est une urgence. Appelez tout de suite un médecin pour qu’il vous prescrive un traitement adapté.

Les blocages anatomiques

Certaines infections urinaires sont provoquées par des calculs urinaires. Ils bloquent en partie la vessie ou l’urètre. Les bactéries, moins facilement éliminées, ont tendance à se développer et créent ainsi une infection. Chez l’homme de plus de 50 ans, une cause fréquente d’infection urinaire est l’augmentation du volume de la prostate. Enfin, les cystites sont parfois causées par des malformations congénitales ; la plupart du temps, on les découvre dans l’enfance.

Est-ce que le stress peut provoquer une infection urinaire ?

Beaucoup de femmes constatent que les infections urinaires se développent en période de stress. Vous pouvez donc avec raison vous demander si les causes psychologiques jouent un rôle dans les infections urinaires. En fait, nous n’en savons rien. Ce qui est certain, c’est que le stress affaiblit les défenses immunitaires et rend le corps plus vulnérable aux infections. Dans tous les cas, il est important de consulter rapidement un médecin en cas d’infection urinaire, profitez en pour lui en parler.

Comment les femmes attrapent-elles une infection urinaire ?

Les femmes sont beaucoup plus sensibles que les hommes à l’infection urinaire, elles en attrapent cinquante fois plus souvent ! Une femme sur deux connaîtra une infection urinaire dans sa vie, et 30 à 50% d’entre elles en auront plusieurs épisodes.

Les causes de l’infection urinaire chez la femme

Ces causes peuvent être anatomiques, hormonales, alimentaires… Voici les principales :

  • l’urètre féminin (le petit tuyau de la vessie) est beaucoup plus court que celui de l’homme, il fait tout juste 3 ou 4 cm. Il est donc plus vulnérable aux infections.
  • Certaines modifications hormonales, au moment de la grossesse ou après la ménopause, bouleversent la flore intime ce qui la rend plus fragile.
  • On oublie souvent de boire suffisamment pendant la journée, notamment l’été. Les bactéries stagnent alors dans les urines et provoquent une infection.
  • L’infection urinaire peut survenir après un rapport avec un nouveau partenaire sexuel : le corps est en contact avec de nouvelles bactéries qu’il ne reconnaît pas.
  • Les rapports sexuels créent parfois de petites irritations des muqueuses, ce qui favorise le passage des bactéries
  • Une hygiène intime insuffisante peut laisser proliférer les bactéries.
  • Au contraire, une hygiène intime trop poussée, ou avec des produits irritants (douches intimes, bains moussants, savons parfumés) peut affaiblir la flore.
  • Certains traitements antibiotiques favorisent la survenue d’infection urinaire en modifiant la flore vaginale.

bactéries boire infection urinaire

Infections urinaires à répétition, quelles sont les causes ?

Certaines femmes font, certains moments de leur vie, des infections urinaires à répétition. A partir de quatre infections urinaires dans la même année, on parle de cystite chronique. C’est une situation évidemment très désagréable et qui n’a pas vraiment d’explication claire. Le médecin vous fera réaliser une analyse d’urines (ECBU) pour savoir quel est le germe de bactérie en cause et vous donnera le bon traitement antibiotique. Dans certains cas, rares, il recherchera une cause organique (malformation, calculs,…).

L'infection récidive ?

Consultez un médecin généraliste en vidéo, communiquez-lui les résultats de vos précédentes analyses pour qu’il adapte votre traitement antibiotique si nécessaire.

Suivre toutes les mesures de précautions recommandées par votre médecin est évidemment fondamental. Pensez notamment à :

  • boire suffisamment,
  • aller fréquemment aux toilettes,
  • arrêter les spermicides si vous en utilisez,
  • soigner une constipation si vous êtes concernée

Si les infections sont très fréquentes (une par mois), le médecin pourra aussi vous proposer un traitement antibiotique de longue durée en prévention.

Comment un homme peut-il attraper une infection urinaire ?

Les hommes attrapent beaucoup moins souvent des infections urinaires que les femmes mais elles sont souvent plus difficiles à traiter. Et les causes de l’infection urinaire de l’homme ne sont pas les mêmes que chez la femme.

Infection urinaire chez l’homme jeune

Chez un homme jeune, les infections sont rares. Elles se produisent en cas de rapport non protégé, avec certaines infections sexuellement transmissibles : les infections à chlamydia ou à gonocoque notamment. Les symptômes sont ceux de l’infection urinaire féminine mais parfois avec de la fièvre et un écoulement blanchâtre par le pénis. On parlera alors plus d’urétrite aiguë que de cystite. Consultez un médecin sans attendre, c’est impératif : pour éviter une aggravation rapide, cette infection doit être rapidement soignée par des antibiotiques, sur des périodes assez longues.

Vous rencontrez ces symptômes ?

Consultez sans plus attendre un médecin généraliste en téléconsultation!

L’infection urinaire chez l’homme de plus de cinquante ans

La plupart du temps, c’est l’homme de plus de 50 ou 60 ans qui est touché par l’infection urinaire. A cet âge en effet, la prostate a tendance à devenir plus grosse, ce qui peut gêner le flux urinaire. La solution est médicale : le médecin proposera un traitement bien sûr. Et il fera aussi réaliser des examens, notamment une échographie endoprostatique, pour identifier la cause exacte, qui peut être plus ou moins grave. Le traitement devra parfois être chirurgical.

L’infection urinaire chez l’enfant et le bébé : causes et traitement

Les enfants aussi peuvent être sujets aux infections urinaires. Elles ne sont pas rares, notamment chez les petites filles de plus de 3 ans. Chez les bébés, les couches souillées ou portées trop longtemps sont parfois responsables des infections. Enfin il peut y avoir une cause anatomique, chez les petits garçons notamment. Le plus souvent il s’agit d’un reflux vésico-urétéral (RVU), qui doit quelquefois être traité ou qui peut disparaître tout seul au bout de quelques mois ou quelques années. L’avis d’un urologue pour enfants pourra s’avérer utile.

Les symptômes de l’infection urinaire chez les enfants sont les mêmes que chez les adultes : brûlures en urinant, pesanteur dans le bas-ventre, envie d’aller très souvent aux toilettes, urines troubles ou de mauvaise odeur, fièvre parfois.

Mon bébé à-il une infection urinaire ?

Chez le bébé et le tout-petit, les symptômes de l’infection urinaire sont parfois assez atypiques, plus difficiles à identifier.

  • La fièvre peut être le seul symptôme ;
  • Il peut y avoir aussi de la diarrhée ;
  • Des vomissements ;
  • Les urines peuvent sembler plus foncées que d’habitude ou avec une odeur désagréable ;
  • L’enfant peut pleurer en urinant.

Rassurez-vous, le médecin saura faire le bon diagnostic. Dans certains cas, il fera réaliser des examens complémentaires pour bien identifier la cause de l’infection urinaire du bébé et la soigner efficacement.

Je suis enceinte, quel est le risque avec une infection urinaire ?

Si vous êtes enceinte, vous pouvez tout à fait souffrir d’une infection urinaire, c’est même assez fréquent. En effet, les bouleversements hormonaux fragilisent la flore vaginale et urinaire. Et lorsqu’il grossit, l’utérus appuie sur la vessie et peut perturber son fonctionnement. Heureusement, le fœtus ne court, lui, aucun risque si l’infection est bien soignée.

Dans le suivi normal de la grossesse, le médecin vous fait faire chaque mois un test urinaire avec une bandelette. En effet, vous pouvez souffrir d’une infection urinaire sans douleur. En temps normal, ça n’a aucune importance. Mais en cas de grossesse, on soigne ces infections car elles peuvent déclencher des contractions ou un accouchement prématuré.

Comment guérir d’une infection urinaire ?

Comme on l’a vu, le traitement d’une infection urinaire est d’abord médical. Consultez un généraliste sans attendre car le traitement antibiotique des infections urinaires n’est pas accessible sans ordonnance. Le médecin vous donnera des conseils adaptés à votre cas pour bien guérir et éviter les récidives.

Le traitement médical d’une infection urinaire

En cas d’infection simple, le médecin vous prescrira en général un antibiotique en unidose, très efficace pour soigner les infections urinaires. Si vous avez des infections urinaires à répétition, ou si le traitement n’agit pas, il vous fera faire une analyse d’urines (ECBU) pour choisir l’antibiotique adapté. Vous aurez à le prendre sur plusieurs jours. Attention : il est très important de respecter la durée du traitement. Les symptômes désagréables disparaissent en deux ou trois jours mais pas l’infection elle-même, qui pourrait vite revenir.

Guérir naturellement d’une infection urinaire

Il existe une plante très efficace pour lutter contre les infections urinaires : la canneberge (cranberry en anglais). Elle protège la vessie en empêchant les bactéries de s’y fixer. Elle joue ainsi, en quelque sorte, le rôle d’un antiseptique urinaire très utile face à une infection urinaire. Vous pouvez la consommer en jus, aussi bien en soin qu’en prévention. On la trouve aussi en gélules.

Voici d’autres solutions naturelles pour venir à bout de votre infection urinaire et pour prévenir les récidives :

  • S’essuyer soigneusement de l’avant vers l’arrière, quand on va aux toilettes
  • Aller souvent aux toilettes, ne pas se retenir trop longtemps
  • Uriner après chaque rapport sexuel
  • Avoir une hygiène intime rigoureuse mais pas excessive non plus : éviter les produits parfumés, les bains moussants et l’utilisation trop fréquente de solutions nettoyantes intimes
  • Boire suffisamment, c’est très important
  • Soigner ou prévenir toute constipation
  • Porter des sous-vêtements plutôt larges en coton : les vêtements trop serrés tels que les strings favorisent l’apparition des cystites

vêtements serrés infection urinaire

Sources :