L’infection urinaire chez l’enfant et le bébé

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un pédiatre en quelques minutes

Un pédiatre en vidéo peut prescrire des analyses à votre enfant et vous indiquer un traitement adapté.

(Consultation remboursable par l’Assurance Maladie)

Prendre RDV

L’infection urinaire, c’est une affection très courante chez les bébés et les enfants. Tous les petits garçons et les petites filles peuvent en attraper un jour ou l’autre. Et ça se soigne très bien. Vous vous demandez si votre bébé souffre d’infection urinaire ? L’équipe médicale de Qare vous explique comment la reconnaître et la soigner efficacement.

Comment savoir si votre enfant souffre d’une infection urinaire ?

L’infection urinaire est facile à repérer chez l’enfant un peu grand car il est capable de s’exprimer et les symptômes sont les mêmes que chez l’adulte. Chez le nourrisson et le bébé de moins de 2 ans, on ne l’identifie pas aussi facilement car les signes sont trompeurs. Alors, comment savoir si un bébé a une infection urinaire ? Voici ce à quoi vous devez être attentif.

Quels sont les symptômes de l’infection urinaire chez le bébé ?

Les bébés ne peuvent pas parler pour dire où ils ont mal ! C’est pour ça que l’infection urinaire n’est pas toujours facile à diagnostiquer. Et avant 2 ans, les symptômes chez les bébés ne sont pas les mêmes que ceux des enfants plus grands. Par contre, il n’y a pas de différence liée au sexe : les bébés garçons ont les mêmes symptômes d’infection urinaire que les bébés filles.

  • Ainsi, chez les tout-petits, les signes d’infection peuvent être complètement absents dans un premier temps.
  • Ou alors vous remarquerez simplement que votre bébé mange moins, qu’il est un peu apathique, que sa courbe de croissance stagne.
  • Parfois aussi ses urines sentent mauvais, il y a peut être une présence de sang dans les urines.
  • Mais souvent l’infection urinaire se découvre seulement au moment où apparaît une fièvre élevée, supérieure à 39°C. Cela peut d’ailleurs être le seul signe d’infection.
  • Parfois votre bébé aura en même temps des troubles digestifs, comme des vomissements ou de la diarrhée.

Chez un nourrisson de moins de 6 mois qui a de la fièvre, il n’y a pas à hésiter : consultez tout de suite un médecin. Si votre bébé est un peu plus âgé il y a moins d’urgence mais il faut aussi prendre un rendez-vous médical sans tarder.

Consultez un pédiatre entre 6h et 23h en téléconsultation

Consultez les disponibilités des pédiatres en téléconsultation dès maintenant !

Comment savoir si ma fille a une infection urinaire ?

Chez les enfants de plus de 3 ans, l’infection urinaire est très courante et assez facile à diagnostiquer. C’est une maladie plus fréquente chez les petites filles que chez les garçons. En revanche, les symptômes de l’infection urinaire des petites filles sont identiques à ceux des garçons. Ce sont les mêmes que ceux de l’infection urinaire chez les adultes :

  • L’enfant peut se plaindre que ça le brûle ou que ça lui fait mal quand il urine
  • Il a besoin d’uriner très souvent
  • S’il était propre, il peut recommencer à avoir des petites fuites la nuit ou pendant la journée
  • Il a parfois mal en bas du ventre
  • Ses urines peuvent être de couleur trouble ou foncée, et avoir une mauvaise odeur

Votre enfant, fille ou garçon, ressent certains de ces symptômes ? Prenez rendez-vous avec votre médecin. L’infection urinaire n’est pas du tout une maladie grave mais un traitement est nécessaire.

Que faire en cas de fièvre dans une infection urinaire chez l’enfant ?

Si votre enfant a de la fièvre en plus des symptômes de l’infection urinaire, cela peut signifier que l’infection est remontée jusqu’aux reins. Souvent alors les symptômes sont plus marqués : votre enfant ne se sent pas bien, il a des frissons, mal sur le côté ou dans le milieu du dos. Dans ce cas précis, il faut une consultation médicale en urgence. Il s’agit sans doute d’une pyélonéphrite, une complication de l’infection urinaire. Un traitement antibiotique doit être mis en place très rapidement pour éviter des séquelles sur les reins à plus long terme et la propagation de l’infection à l’ensemble du corps.

Quand consulter en cas d’infection urinaire ?

L’infection urinaire n’est pas une maladie grave. Mais elle ne passe pas non plus toute seule et peut toujours se compliquer. Il est donc important de consulter un médecin sans trop tarder si votre enfant en rencontre les symptômes. Et si c’est encore un petit bébé et qu’il a de la fièvre, il ne faut pas attendre. Si aucun médecin n’est disponible près de chez vous, vous pouvez aller directement aux urgences à l’hôpital.

L’hospitalisation du bébé pour cause d’infection urinaire : si votre bébé a moins de 3 mois, si c’est encore un nourrisson, il sera sans doute hospitalisé quelques jours en cas de cystite. Son état sera ainsi bien surveillé et il recevra un traitement directement par perfusion, qui agit plus rapidement.

infection urinaire bébé

Comment va se passer la consultation de mon enfant ?

Après avoir ausculté votre enfant, le médecin va réaliser un test urinaire, pour savoir s’il existe bien une infection. Pour cela, il faut qu’il recueille ses urines. Selon les cas et l’âge de votre enfant, il le fera directement ou passera par un laboratoire.

Dans le cas d’un enfant un peu plus grand, il pourra lui demander d’uriner dans un petit pot en plastique transparent, après lui avoir bien nettoyé la vulve ou le pénis. Si c’est un bébé ou un petit enfant, il introduira une toute petite sonde directement dans l’urètre, le canal qui conduit à la vessie. Il obtiendra ainsi directement les urines depuis la vessie.

Il mettra alors une bandelette de test au contact de l’urine. En quelques minutes le résultat sera là. Si l’infection urinaire est confirmée, l’urine de votre enfant sera analysée en laboratoire afin de connaître la bactérie responsable de l’infection. On appelle cela un ECBU (examen cytobactériologique des urines). Sans attendre les résultats de l’ECBU, le médecin prescrira une antibiothérapie probabiliste en utilisant un antibiotique actif sur la plupart des germes urinaires. Au bout de 36 à 48 heures, le médecin aura les résultats et adaptera alors, le cas échéant, le traitement antibiotique de votre enfant pour une action efficace.

Recevez une prescription en téléconsulation

Un pédiatre peut prescrire l’ECBU ainsi que l’antibiothérapie en téléconsultation. Prendre RDV dès maintenant

Faut-il faire une échographie en cas d’infection urinaire chez l’enfant ?

L’analyse d’urine a montré que votre bébé ou votre enfant souffre d’une infection des voies urinaires ? La première chose que va faire le médecin, bien sûr, c’est de lui donner un traitement. Mais si votre bébé a moins de 3 ans, il prescrira sans doute aussi une échographie ainsi que d’autres examens d’imagerie médicale. En effet, à cet âge, il y a souvent des petites malformations du système urinaire. Si votre enfant a plus de 3 ans, l’échographie sera faite uniquement aux garçons.

Quel traitement pour l’infection urinaire de mon enfant ?

Pour l’enfant atteint, le premier traitement de l’infection urinaire sera antibiotique, quel que soit son âge. En fonction des résultats de l’ECBU, l’analyse d’urine, le médecin choisira un ou plusieurs médicaments antibiotiques adaptés. Après quelques jours, cinq à huit en général, votre enfant ou votre bébé sera tout à fait guéri de son infection.

Infection urinaire de l’enfant : les règles à respecter dans le traitement

Pour que les antibiotiques soient efficaces et guérissent vraiment votre enfant ou votre bébé, il y a quatre règles importantes à suivre :

  • Respectez les doses indiquées par le médecin sur l’ordonnance ;
  • N’arrêtez jamais le traitement avant la durée prescrite : même si votre enfant a l’air guéri, l’infection n’a pas forcément disparu ;
  • N’utilisez pas les médicaments qui vous restent pour les donner à un autre enfant, même si les symptômes sont les mêmes ;
  • Si vous trouvez que l’antibiotique a des effets indésirables sur votre enfant ou votre bébé, appelez le médecin pour avoir son avis.

Quel traitement si mon enfant a un reflux vésico-urétéral (RVU) ?

Si on découvre à l’échographie et aux examens d’imagerie que votre enfant est atteint d’un RVU, il sera surveillé régulièrement pendant sa croissance. Souvent, le médecin lui prescrira un traitement antibiotique de longue durée. La plupart des RVU guérissent en quelques mois ou quelques années avec ce traitement. Une opération chirurgicale pourra être envisagée plus tard, si le reflux est trop important ou s’il ne guérit pas.

Comment soulager une infection urinaire naturellement ?

Il n’y a pas vraiment de traitement naturel à l’infection urinaire chez un bébé. N’utilisez surtout pas d’huiles essentielles, elles sont toxiques avant 36 mois. Et si votre enfant est plus âgé, demandez toujours conseil au médecin ou au pharmacien avant de vous en servir. Respectez également la prescription de votre médecin homéopathe s’il vous propose de l’homéopathie pour soulager l’infection urinaire de votre enfant.

Voici quelques conseils de prévention que vous pouvez adopter pour éviter les infections urinaires à l’avenir :

  • avoir une hygiène irréprochable si votre bébé a encore des couches : bien le nettoyer à chaque fois que vous le changez ;
  • Apprendre aux petites filles à s’essuyer de l’avant vers l’arrière quand elles vont aux toilettes ;
  • Vérifier que votre enfant va aux toilettes régulièrement : lui apprendre à ne pas se retenir ;
  • Proposer souvent à boire à votre bébé ou à votre enfant ;
  • Lutter contre la constipation, car cela peut être une cause d’infection urinaire ;
  • Éviter les bains moussants ou les savons parfumés, irritants pour la flore urinaire.

soulager infection urinaire

Pourquoi mon enfant a une infection urinaire ?

Les infections des voies urinaires chez l’enfant et le bébé sont dues à une bactérie. Dans plus de 80% des cas, il s’agit d’Escherichia Coli, une bactérie très courante. Les bactéries remontent dans les voies urinaires jusqu’à la vessie ou, dans certains cas, jusqu’au rein. On parle alors de pyélonéphrite.

Les raisons de l’infection urinaire chez les enfants de plus de 2 ans

A partir de 2 ans, les infections urinaires sont plus fréquentes chez les petites filles. La raison en est simple : l’urètre (le petit canal qui part de la vessie) est plus court chez les filles que chez les garçons. Il s’infecte donc plus rapidement si des bactéries sont présentes.

Chez les bébés et les enfants de moins de 2 ans, les infections urinaires touchent cinq fois plus souvent les filles que les garçons. Elles sont souvent dues à une malformation ou à un mauvais fonctionnement du système urinaire. Dans 80% des cas, il s’agit d’un reflux vésico-urétéral (RVU). C’est un nom compliqué, qui veut dire tout simplement que l’urine remonte parfois vers les reins au lieu de s’écouler normalement. Avec un bon traitement, il guérit en quelques mois dans la majorité des cas.

Y a-t-il des infections urinaires chez l’adolescent ?

L’infection urinaire peut se manifester à tous les âges de la vie. Les symptômes de l’infection urinaire en sont les mêmes, que l’on soit un jeune garçon de 12 ans, une jeune fille de 16 ans, un adolescent ou un adulte. Cependant, l’adolescence et le début des rapports sexuels expliquent parfois la survenue de celles-ci.

Chez les jeunes femmes, l’explication est bactérienne : lors d’un nouveau rapport sexuel, le corps peut être mis en contact avec des bactéries qu’il ne connaît pas. Si la bactérie remonte dans les urines, le corps saura donc moins bien se défendre. On parle d’ailleurs d’infection urinaire « de la lune de miel ». Chez les adolescents garçons, les cystites sont rares, on parlera plutôt d’urétrite aiguë provoquée par des germes sexuellement transmissibles comme le gonocoque ou la chlamydiae. Un traitement antibiotique sera aussi à prendre rapidement, prescrit par un médecin généraliste.

Sources :