Reconnaître les symptômes de la grippe

Par Olivier Pisella · Rédacteur scientifique · Publié le 13 mars 2020, mis à jour le 31 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Elle revient chaque année, comme une déplaisante ritournelle. C’est essentiellement en automne et en hiver, à la faveur de la baisse des températures, que sévit la grippe. Mais au fait, savez-vous reconnaître les symptômes de cette indésirable ? Connaissez-vous les bons réflexes pour la soulager ? L’équipe médicale de Qare fait le tour de la question.

grippe symptômes

Comment savoir si l’on a la grippe ?

Quels sont les symptômes de la grippe ?

La grippe est un virus qui fait son apparition durant la saison hivernale. Voici les symptômes typiques de la grippe que vous pouvez être amené à rencontrer si vous êtes atteint du virus :

Des courbatures : en effet la grippe se manifeste le plus souvent par des symptômes de douleurs musculaires ou articulaires.
Une forte fièvre autour de 39°C : la grippe s’accompagne de fièvre, ce symptôme signifie que votre organisme se défend contre le virus qui sévit.
Des frissons
Des maux de tête
Une toux sèche et douloureuse
Le tout accompagné d’une fatigue intense : une sensation d’abattement avec perte d’appétit.

Différencier une grippe d’un rhume

Après tout, se sentir patraque et avoir le nez encombré en hiver, c’est assez courant. La grippe est donc parfois confondue avec un rhume, ou ce qu’on appelle communément un « coup de froid », certains symptômes étant communs à l’un et à l’autre.

L’apparition des symptômes est cependant plus graduelle dans le cas d’un rhume. Autre indicateur clef : la fièvre, fréquente pour la grippe, plus rare pour le rhume. Notons également que la toux est sèche pour la grippe et plus modérée pour le rhume.

Grippe et populations à risque : comment se protéger ?

La grippe est une maladie familière et plutôt anodine qui n’est pour autant pas à prendre à la légère dans certains cas. Elle peut en effet causer des complications, en particulier chez les populations les plus vulnérables : les plus jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets atteints de maladies chroniques et les personnes âgées.

La grippe chez les enfants

Pour les enfants, et en particulier chez les bébés, il n’est pas toujours évident de reconnaître une grippe, car les symptômes ne sont pas aussi marqués que chez les adultes.

En plus des symptômes habituels de la grippe décrits plus haut, les enfants peuvent présenter des somnolences, des maux de ventre, des diarrhées et des vomissements de façon plus fréquente que chez les adultes. D’autres symptômes possibles, et qui doivent vous alerter, sont : des convulsions, des muscles enflés, des maux d’oreilles et des rougeurs aux yeux.

Le conseil de Qare : Dans tous les cas, si votre enfant a de la fièvre ou s’il souffre de symptômes cités ci-dessus, consultez votre médecin généraliste ou votre médecin pédiatre, si possible en téléconsultation dans un premier temps pour éviter la propagation du virus. Votre médecin vous indiquera les mesures à suivre.

Grippe et grossesse

Si vous êtes une femme enceinte, il faut bien vous protéger en adoptant les gestes barrières lors des épidémies virales comme la grippe. Il est recommandé de vous faire vacciner contre la grippe saisonnière pour minimiser les chances de contamination.

En cas d’apparition des symptômes typiques d’un état grippal, nous vous recommandons de consulter votre médecin généraliste au plus vite.

Bon à savoir : Dans la très grande majorité des cas, la grippe de la mère n’affecte pas l’enfant qu’elle porte.

Grippe et personnes âgées

Vous avez plus de 65 ans ? Soyez prudents, parce que vous pouvez avoir contracté la grippe sans pour autant que tous les symptômes ne se manifestent, particulièrement la fièvre. En outre, en raison de l’âge, votre système immunitaire peut être affaibli et vous pouvez être atteints de maladies chroniques. C’est pourquoi une vaccination contre la grippe vous est conseillée, ce qui réduira considérablement vos risques.

Rappel sur les gestes pour éviter la propagation d’un virus :

Que ce soit pour lutter contre la propagation de l’épidémie de la grippe ou du coronavirus, les recommandations sanitaires sont les mêmes :

  • Se laver les mains plusieurs fois par jour surtout avant de manger, après avoir pris les transports en commun, touché une poignée de porte ou encore le téléphone portable d’une tierce personne.
  • Tousser et éternuer dans son coude et non dans ses mains
  • Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique, jeter le mouchoir tout de suite après utilisation, se laver les mains après s’être mouché

contamination grippe

Comment soulager les symptômes de la grippe ?

Il n’existe pas de traitement contre la grippe à proprement parler, un remède miracle pour guérir plus vite n’existe pas. Cependant, il est possible de soulager les symptômes de la grippe grâce à des médicaments et l’idéal est de vous reposer chez vous. Pour recevoir le bon traitement et les bons conseils face à vos symptômes, consultez votre médecin généraliste !

Quels sont les bons réflexes ?

Pour soulager les symptômes de la grippe, l’équipe médicale de Qare vous conseille :

  • De vous couvrir raisonnablement sans pour autant empiler les couches pour transpirer car cela contribue à faire monter la fièvre et l’idée ici est de la faire baisser.
  • De bien boire pour ne pas vous déshydrater : la montée en température de l’intérieur de votre organisme provoque un besoin supplémentaire en eau, pour cela buvez ce que vous pouvez et ce dont vous avez envie (eau, tisane, jus de fruits).
  • De bien vous reposer : votre organisme lutte contre un virus, il utilise des forces pour cela, c’est pourquoi vous êtes fatigué et vous avez besoin de beaucoup dormir.

Quels médicaments contre la grippe ?

Encore une fois, il s’agira seulement de réduire les désagréments de la maladie en prenant préférentiellement du paracétamol (sauf contre indication), efficace contre la fièvre. Il ne faut surtout pas prendre d’antibiotiques, car la grippe est d’origine virale et non bactérienne.

Les mesures symptomatiques complémentaires sont les suivantes :

  • isolement
  • repos
  • hydratation
  • sédatifs de la toux

Dans tous les cas, consultez votre médecin et évitez l’automédication. Vos symptômes peuvent vous évoquer la grippe mais seul votre médecin saura vous diagnostiquer correctement et vous orienter vers le bon traitement.

Durée et transmission de la grippe

Quelle est la durée de la grippe ?

Si cette année la grippe doit passer par vous, sachez que le temps d’incubation est de 48 heures. Cela signifie que les premiers symptômes de la grippe prennent deux jours environ avant de se déclarer.

La grippe est une maladie aiguë de courte durée : environ 5 jours. Cependant, la fatigue est fréquemment ressentie pendant les trois ou quatre semaines suivantes. Une toux sèche peut également persister durant deux semaines.

Si la fièvre persiste au-delà de 5 jours, ou si vous constatez l’absence de régression ou l’aggravation des symptômes, il faut faire rechercher une complication, en particulier respiratoire. Pour cela, un examen médical est nécessaire.

Quand la grippe n’est-elle plus contagieuse ?

Au tout début, c’est-à-dire dès la contamination du sujet, la grippe est « silencieuse » : les symptômes ne se manifestent pas encore, mais la maladie est déjà transmissible sans que vous le sachiez. On estime qu’il faut trois à cinq jours environ pour qu’un adulte ne soit plus contagieux, et une semaine pour les enfants. Les effets inconfortables de la grippe peuvent cependant durer un peu plus longtemps.

durée grippe

Foire aux questions

Quelle est la définition de la grippe ?

Une définition de la grippe pourrait être « maladie infectieuse et contagieuse causée par le virus « Influenza ». Saisonnière, elle réapparaît d’année en année à l’approche de l’hiver.

Quels sont les symptômes d’une grosse grippe ?

On parle de petite grippe ou de grosse grippe en fonction de l’intensité des symptômes ressentis par le patient. Aussi, on aura tendance à exprimer que l’on a une grosse grippe lorsque l’on a beaucoup souffert des symptômes de la grippe. Le virus est alors plus virulent que pour une petite grippe dont les symptômes se manifesteront de manière moins violente.

Pourquoi le vaccin contre la grippe change-t-il chaque année ?

Année après année, le virus de la grippe se présente sous une forme légèrement différente, car Influenza a la particularité de muter. Ainsi, le virus de la grippe 2018 n’était pas le même qu’en 2019, et sera encore un peu différent en 2020. La grippe et son lot de symptômes inconfortables peut donc s’attraper chaque année, car notre système immunitaire fait face à un agresseur que l’expérience passée n’aide pas à combattre. Le vaccin antigrippal est adapté chaque année à ces variations.

Qu’est-ce que la grippe A ?

La grippe H1N1, dite aussi grippe A, est la grippe saisonnière hivernale « classique ». Toutefois, la mutation du virus de la grippe est parfois plus importante que celle généralement constatée annuellement. La maladie qui en résulte est alors plus virulente (sa transmission est facilitée), avec des symptômes néanmoins similaires à ceux de la grippe « classique ». Ainsi se souvient-on de la pandémie* de 2009, causée par une mutation particulière du sous-type de virus appelé « H1N1 ».

Qu’est-ce qu’une grippe intestinale ?

La « grippe intestinale » n’est qu’une expression de la vie courante. À proprement parler, cette forme de grippe n’existe pas. C’est un abus de langage qui désigne en fait une gastro-entérite, dont les symptômes diffèrent de ceux de la grippe saisonnière hivernale.

Notes :

*Lors d’une pandémie, la zone géographique concernée est plus étendue et le nombre de personnes atteintes est supérieur à ce que l’on observe pour une épidémie.

Sources :