Grippe intestinale : ce qu’il faut savoir

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin depuis chez vous !

Consultez rapidement et sans vous déplacer ! Des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 23h en téléconsultation.

– Remboursable par l’Assurance Maladie

Je téléconsulte

La grippe intestinale s’attrape le plus souvent à cause d’un virus, et provoque ce qu’on appelle des symptômes gastro-intestinaux. Comment la reconnaître ? Est-ce la même chose qu’une gastro-entérite ? Que faire pour se soigner ? L’équipe médicale de Qare vous éclaire pour mieux comprendre et prévenir cette infection.

Qu’est-ce que la grippe intestinale ?

La grippe intestinale ou gastro-entérite est une infection le plus souvent d’origine virale qui provoque une inflammation des intestins et de l’estomac. À l’instar d’autres maladies comme la grippe saisonnière, la grippe intestinale est plus fréquente en hiver, mais elle peut aussi s’attraper en été.

Les symptômes de la grippe intestinale

L’inflammation de l’appareil digestif lors de la grippe intestinale peut provoquer :

  • diarrhées ;
  • nausées/vomissements ;
  • parfois de la fièvre et/ou courbatures ;
  • frissons ;
  • crampes d’estomac ou douleurs abdominales.

En cas de grippe intestinale, le symptôme de la fièvre est celui qui passe le plus rapidement, si tant est qu’il apparaisse au début. Si elle persiste plus de deux ou trois jours, il faut consulter. La virulence des symptômes et leur fréquence peuvent varier d’une personne à l’autre. C’est pour cela qu’il est possible d’avoir une grippe intestinale sans diarrhée ou très peu.

Cette maladie est bénigne, mais présente tout de même un risque de déshydratation, surtout chez les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes fragiles. Si votre bébé est malade et qu’il a moins de 3 mois, alors il faut consulter dès l’apparition des symptômes.

Bon à savoir : si la personne malade ne parvient pas à se réhydrater suffisamment, la grippe intestinale peut être mortelle, mais c’est très rare. En cas de signe de déshydratation importante, appelez le Centre 15.

Recevez les conseils d'un médecin sans vous déplacer

Restez chez vous et demandez conseil à un médecin en téléconsultation pour soulager vos symptômes. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Quelle est la différence entre une gastro et une grippe intestinale ?

Il n’y en a aucune, il s’agit de la même maladie. Le nom médical de la grippe intestinale est la gastro-entérite. Les symptômes et les traitements sont les mêmes.

Par ailleurs, on l’appelle couramment grippe intestinale en raison de sa ressemblance avec la grippe saisonnière, car ces maladies présentent quelques symptômes similaires comme la fièvre, les courbatures et les frissons. En réalité, ce ne sont pas du tout les mêmes virus qui provoquent ces infections.

Bon à savoir : la grippe saisonnière est provoquée par le virus de la grippe A, le plus souvent. Elle n’a rien à voir avec d’autres épidémies de grippe plus létales comme le fut celle de la grippe espagnole très contagieuse qui a provoqué des millions de morts entre 1918 et 1920.

gastro grippe intestinale

Grippe intestinale : un signe de la Covid-19 ?

En 2020, il faut faire très attention aux signes de la grippe intestinale qui sont proches de ceux de la Covid-19, particulièrement chez les enfants. C’est le cas des diarrhées, des crampes d’estomac et des vomissements, mais également de la fièvre et des frissons.

Les patients jeunes sont plus souvent touchés par ces symptômes, selon plusieurs études, dont l’une menée par l’Université Queen’s de Belfast (source). Il en est de même pour les personnes âgées qui développent plus fréquemment des formes digestives de la Covid 19.

Si votre enfant présente des troubles gastro-intestinaux, vous devez l’isoler et consulter rapidement un médecin en téléconsultation pour éviter la propagation du virus.

En cas de doute, téléconsultez !

Vos symptômes évoquent la Covid-19 ? Limitez les contacts et la propagation du virus : téléconsultez. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Le traitement de la grippe intestinale

Comment guérir une grippe intestinale rapidement ?

Il n’existe pas de traitement permettant de guérir de la grippe intestinale et d’arrêter complètement ses symptômes car c’est une infection virale. Alors, comment soigner la grippe intestinale ? Vous pouvez toujours en soulager les symptômes et surtout éviter la déshydratation :

  1. reposez-vous et restez chez vous ;
  2. hydratez-vous régulièrement, après chaque vomissement ou passage à la selle ;
  3. vous pouvez utiliser des sachets de réhydratation orale, vivement conseillé pour les bébés et les enfants ;
  4. adaptez votre alimentation pour réduire les crampes et vomissements, voir nos conseils plus bas.

Un médecin disponible en 5 minutes

Besoin de consulter ? Prenez RDV sur Qare et trouvez un médecin disponible rapidement pour une consultation vidéo. (7J/7 de 6h à 23h)

Quel médicament contre la grippe intestinale ?

Certains traitements médicaux comme le Smecta° peuvent calmer les symptômes de la grippe intestinale. Il s’agit d’un pansement digestif permettant de calmer les diarrhées. Vous pouvez également prendre un anti-vomitif (type Vogalene°) pour calmer les nausées et vomissements s’ils sont trop importants.

La prise de paracétamol (type Doliprane°) peut vous aider à réduire la fièvre et les douleurs, en l’absence de contre-indication. Retenez que les traitements antibiotiques ne sont pas indiqués en cas d’infection virale.

Bon à savoir : l’utilisation d’huile essentielle n’est pas recommandée dans le traitement de la grippe intestinale. Elle est même vivement déconseillée chez les enfants et les femmes enceintes.

Que manger en cas de grippe intestinale ?

En cas de grippe intestinale, le meilleur moyen d’atténuer rapidement les symptômes est d’avoir une alimentation adaptée qui soit constipante.

  • Évitez tous les aliments lourds, gras, épicés, ainsi que les viandes.
  • Privilégiez les féculents (riz bien cuit, pomme de terre, bananes, carottes).
  • Ne consommez pas de fibres, donc pas de fruits (sauf bananes et pomme râpée) et de légumes car ils favorisent le transit.
  • Il ne faut pas boire de sodas comme le Coca, ou de boissons alcoolisées lors d’une grippe intestinale, mais privilégier des eaux gazeuses que l’on aura préalablement remuées pour enlever les bulles.

grippe intestinale remède

Grippe intestinale : causes et prévention

Les causes possibles

En général, lorsque l’on se réfère à la grippe intestinale ou à la gastro-entérite, il s’agit d’une infection provoquée par un micro-organisme d’origine virale. Ce sont les norovirus qui en sont responsables. Cependant, les symptômes peuvent également être déclenchés suite à l’ingestion de toxines chimiques présentes dans la nourriture, on parle alors de toxi-infection alimentaire. Enfin, certains médicaments peuvent également causer la grippe intestinale à cause d’une mauvaise réaction de l’organisme.

Éviter la transmission de la grippe intestinale

La grippe intestinale est très contagieuse, c’est pour cela que cette maladie touche des millions de personnes chaque année. Elle se transmet par contact direct ou indirect avec les micro-organismes qui se trouvent dans les selles et vomissures d’une personne infectée.

Souvent, elle se fait par contact direct entre deux individus, ou par contact avec un objet qui a été contaminé. C’est pour cette raison qu’il est très important de respecter les mesures barrières, en se lavant fréquemment les mains, en évitant de les porter au visage, et évitant de serrer des mains ou d’embrasser pour saluer.

Foire aux questions

C’est quoi une gastro sèche ?

Ce terme n’est pas médical. Il fait référence au fait de présenter plusieurs symptômes de la gastro-entérite mais sans diarrhées. Cela est rare mais possible.

Combien de temps dure une grippe intestinale ?

La gastro-entérite est une infection qui peut se manifester de façon virulente mais qui heureusement ne dure pas très longtemps. La durée d’une grippe intestinale est généralement de 2 ou 3 jours, jusqu’à une semaine avec des symptômes plus modérés lorsqu’elle se prolonge.

Sources :