Gastro bactérienne : bien la diagnostiquer pour mieux la soigner

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un médecin en moins de 10 minutes

Consultez en vidéo depuis chez vous : recevez un avis médical et une ordonnance si besoin.

Consultation remboursée par l’Assurance Maladie.

Démarrer la consultation

Dans la majorité des cas, une gastro-entérite est virale et se contracte au cours de la saison hivernale, par vague épidémique. Parfois, il arrive cependant qu’une gastro soit bactérienne et donc causée par une bactérie. Les voyageurs se rendant dans des zones où le niveau d’hygiène est moins élevé sont les plus touchés par ce type de gastro. L’équipe médicale de Qare vous explique les spécificités d’une gastro bactérienne.

Comment reconnaître une gastro bactérienne ?

Une gastro bactérienne est principalement causée par les bactéries E coli, Salmonelle ou Shigella. Le Campyobacter jejuni et la staphylocoque dorée sont aussi responsables de gastro bactériennes assez fréquentes, même si elles sont moins graves qu’une salmonellose.

Les symptômes

Il n’existe pas, à proprement parler, de réelles différences entre une gastro-entérite virale et bactérienne au niveau des symptômes. On observe donc :

  • L’apparition soudaine d’une diarrhée aiguë (hausse de la fréquence des selles, modification de la consistance, elles deviennent molles et liquides) ;
  • Des nausées et/ou des vomissements ;
  • Une fièvre modérée ;
  • Des douleurs abdominales (crampes).

Comment savoir avec certitude que la gastro-entérite est bactérienne et non pas causée par un virus ? Certains symptômes peuvent aider le médecin à pencher vers une infection bactérienne. Parmi eux, la présence de sang rouge et de glaires dans les selles ou une fièvre élevée, par exemple.

La diarrhée aiguë d’une gastro bactérienne ou parasitaire s’étalent généralement sur une durée allant d’une à deux semaines.

Comment attrape-t-on la gastro bactérienne ?

La gastro-entérite, qu’elle soit bactérienne, virale ou parasitaire, dispose d’une période d’incubation qui varie de 24 à 72 heures. Les différents modes de transmission sont :

  • Par le biais d’aliments contaminés par une personne malade ou de l’eau (toxi-infection alimentaire) ;
  • Par contact direct avec une personne infectée ;
  • Le milieu de la restauration ou la vie en collectivité sont des vecteurs de contamination importants. À ces occasions, la gastro-entérite bactérienne, virale ou parasitaire dispose d’un seuil de contagion très élevé et peut entraîner de véritables épidémies.
  • Un contact avec des objets où se sont déposées d’infimes particules de selles d’une personne malade (porte papier toilette, poignée de porte…). On appelle cela la transmission manuportée.

La gastro-entérite bactérienne est-elle contagieuse ? Oui, elle l’est, il en va de même pour le taux de contagion de la gastro virale, qui est lui aussi élevé. Il est important pour une personne malade de se laver régulièrement les mains, d’autant plus après un passage à la selle et de côtoyer le moins de personnes possibles.

Quelles sont les personnes à risque ?

La gastro bactérienne, virale ou parasitaire peut s’avérer dangereuse pour les personnes fragiles, comme les bébés (de 6 mois à 3 ans) ou les personnes âgées.

Le système immunitaire des jeunes enfants étant encore immature, la maladie peut entraîner des affections plus graves. Les personnes âgées, quant à elles, sont également à risque, puisque leur système immunitaire est affaibli.

Limitez les risques, consultez depuis chez vous

Demandez l’avis d’un médecin en téléconsultation. Ils sont disponibles tous les jours, de 6h à 1h. Prendre RDV en ligne.

Comment soigner une gastro bactérienne ?

Contrairement à une gastro virale, une gastro bactérienne ne disparaît pas seule et nécessite le plus souvent une prise d’antibiotique. Si la gastro-entérite est avérée (fièvre élevée, selles glaireuses et/ou sanglantes), le médecin sera fréquemment amené à prescrire une coproculture.

Cet examen consiste à rechercher les bactéries dans un échantillon de selles mises en culture. Une fois les bactéries responsables identifiées, le traitement peut alors être adapté en conséquence.

Le traitement médicamenteux

Pour traiter une gastro causée par une bactérie, plusieurs éléments sont à prendre en compte, comme la nature de la bactérie en cause, l’âge du patient et la gravité de l’infection.

Selon les bactéries responsables des gastro, différents types d’antibiotiques par voie orale ou injectables peuvent être prescrits : macrolides, céphalosporines de 3ème génération ou quinolones en l’absence de contre-indications.

Peut-on guérir une gastro bactérienne avec des traitements naturels ?

La gastro-entérite bactérienne étant plus grave et plus longue que celle causée par un simple virus, la prise d’un traitement antibiotique reste le seul moyen d’éradiquer la bactérie.

Toutefois, les symptômes étant parfois très handicapants (notamment la diarrhée aiguë), il vous est toujours possible de continuer de traiter votre gastro bactérienne avec des traitements naturels.

1. Les carottes, le riz bien cuit, les bananes et la gelée de coing sont réputés pour stopper ou atténuer la diarrhée.
2. Les tisanes et particulièrement celles à base de myrtilles séchées sont également antidiarrhéiques. Vous pouvez en boire 2 à 3 tasses par jour.
3. Les yaourts nature aident à la restauration de la flore intestinale.

Ces traitements naturels pour traiter une gastro bactérienne sont à prendre en complément d’un traitement antibiotique. Consommez-les seulement si votre état vous le permet, afin de ne pas aggraver la situation.

Gastro bactérienne

Foire aux questions :

Quels sont les bons gestes à adopter quand on a une gastro bactérienne ?

Comme pour tous types de gastro, il est très important de rester hydrater. En effet, en vomissant ou en allant à la selle plus souvent, le corps se vide rapidement en eau. Il est conseillé de s’hydrater de façon régulière et fractionnée.

Lavez-vous régulièrement les mains, particulièrement avant les repas et après avoir été aux toilettes. Pensez à bien prendre votre traitement et à vous reposer, cela vous permettra peut-être d’éviter une gastro bactérienne qui dure 15 jours.

Évitez l'auto-médication

N’attendez pas qu’un RDV se libère en cabinet, consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance si nécessaire.

Une gastro-entérite bactérienne peut-elle entraîner des conséquences graves ?

La gastro bactérienne est dangereuse pour un nourrisson ou une personne âgée. Le risque principal est la déshydratation.

Dans certains cas, la maladie peut conduire au syndrome dysentérique. Celui-ci se caractérise par des évacuations par l’anus de sang et de glaires, potentiellement dissociés des selles. Si vous souffrez de ces symptômes et ressentez des douleurs au niveau de l’anus ou du bas-ventre, n’attendez pas pour consulter un médecin ou rendez-vous dans un service d’urgences.

Pour en savoir plus sur la gastro :