Rhinopharyngite chez le bébé : que faire ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Téléconsultez un pédiatre dans la journée !

Votre bébé est malade ? Des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 23h pour vous aider à soulager ses symptômes.

(Remboursable par l’Assurance Maladie)

Consulter un pédiatre

Votre bébé tousse et a le nez qui coule ? Chez les bébés et les jeunes enfants, la rhinopharyngite est une maladie fréquente car leur organisme est encore en train de construire ses défenses immunitaires. L’équipe médicale de Qare revient sur les différents traitements et réflexes à avoir en cas de rhume chez le nourrisson.

Comment soigner la rhinopharyngite d’un bébé ?

Pour soigner une rhinopharyngite chez un bébé, vous devez avant tout soulager ses symptômes pour réduire l’inconfort. Le traitement consiste à réduire la fièvre, calmer la rhinorrhée (nez qui coule) et s’assurer que la rhinopharyngite de votre bébé ne se complique pas en otite ou en sinusite.

Si votre bébé présente de la fièvre durant la rhinopharyngite, vous devez :

  • aérer sa chambre et maintenir la température autour de 19 °C ;
  • ne pas trop le couvrir pour ne pas augmenter sa température corporelle ;
  • l’hydrater régulièrement avec de l’eau ou d’autres boissons qu’il apprécie ;
  • ne pas lui donner de bain frais. La différence entre sa température corporelle et celle de l’eau ne doit pas dépasser 2 °C.

Pour soigner l’écoulement nasal lors d’un rhume, vous devez :

  • le moucher régulièrement ;
  • utiliser des mouchoirs jetables et éviter le mouche-bébé qui peut l’irriter ;
  • procéder à des lavages de nez si son nez est trop petit pour qu’il se mouche ;
  • utiliser plutôt du sérum physiologique ou des solutions à l’eau salée, mais surtout pas de spray.

Une consultation immédiate s’impose si votre bébé :

  • a moins de 3 mois et a de la fièvre ;
  • a plus de 3 mois mais sa fièvre dépasse 40 °C ;
  • présente une difficulté à respirer, somnole, a des maux de tête violents, pleure sans raison, présente des taches violacées sur la peau ;
  • se déshydrate en raison de diarrhées ou de vomissements.

Vous devez également consulter si son état s’aggrave ou si la durée des symptômes de la rhinopharyngite excède plus de 3 jours pour la fièvre, et plus de 10 jours pour la rhinorrhée et la toux.

Bon à savoir : même si les symptômes de la Covid-19 et du rhume se ressemblent, les bébés sont très rarement infecté par ce type de coronavirus.

Consultez un pédiatre depuis chez vous !

Évitez les déplacements et téléconsultez un pédiatre : prendre RDV (remboursable par l’Assurance Maladie)

soigner rhinopharyngite

Quels médicaments pour la rhinopharyngite ?

Pour soigner une rhinopharyngite virale chez un bébé, qu’il ait 2 mois, 4 mois, 8 ou 14 mois, les traitements antibiotiques sont inutiles. Le seul médicament que vous pouvez donner à un bébé de moins de 3 mois qui a une rhinopharyngite, c’est du paracétamol pour réduire la fièvre.

Vous pouvez donc donner un antalgique à votre bébé en cas de rhinopharyngite en faisant très attention à bien respecter les dosages :

  • pour les bébés de moins de 3 mois, c’est maximum 60 mg par kilo et par jour, fractionné en 4 à 6 prises ;
  • pour les bébés de plus de 3 mois, c’est la même chose ;
  • en cas de contre-indications pour le paracétamol, les bébés de plus de 3 mois peuvent également prendre de l’ibuprofène (type Advil°) pour soulager les symptômes de la rhinopharyngite, uniquement avec avis médical favorable. Le dosage maximum est de 20 à 30 mg par kilo et par jour, réparti en 3 ou 4 prises ;
  • dans tous les cas, demandez l’avis d’un médecin avant de donner un médicament à un nourrisson.

Bon à savoir : les médicaments vasoconstricteurs pour déboucher le nez sont fortement déconseillés chez les enfants de moins de 15 ans.

Un doute ? Posez la question en téléconsultation !

Évitez l’automédication et recevez les conseils d’un pédiatre en vidéo : consultez dès aujourd’hui. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Les remèdes naturels contre la rhinopharyngite de bébé

Pour soulager les symptômes de la rhinopharyngite aiguë de votre bébé, vous pouvez utiliser certains gestes et traitements naturels :

  • faites-lui inhaler de la vapeur pour dégager le nez (n’utilisez surtout pas d’huile essentielle) ;
  • maintenez une atmosphère humide dans sa chambre, pourquoi pas à l’aide d’un humidificateur ;
  • évitez les agents irritants comme le tabac ;
  • fractionnez ses repas ;
  • hydratez-le régulièrement.

L’homéopathie n’a pas d’efficacité prouvée dans le traitement de la rhinopharyngite chez le bébé ou l’adulte, mais un médecin homéopathe peut en prescrire s’il le juge utile.

Quels sont les symptômes de la rhinopharyngite ?

Les symptômes de la rhinopharyngite chez le bébé sont les mêmes que chez l’adulte :

  • nez qui coule ;
  • éternuements ;
  • toux ;
  • fièvre ;
  • maux de gorge ;
  • fatigue.

Lorsqu’elle est aiguë, la rhinopharyngite correspond à un rhume classique, à la différence de la rhinopharyngite chronique. Cependant, le rhume, bien qu’étant une infection bénigne, peut s’étendre à d’autres zones. Votre bébé peut donc avoir une conjonctivite, voire une complication de la rhinopharyngite de type bactérienne, comme l’otite ou la sinusite.

Par ailleurs, la rhinopharyngite est une maladie très contagieuse chez les bébés comme les adultes. Lorsque les défenses de votre enfant sont encore fragiles, il n’est donc pas étonnant qu’il ait plusieurs épisodes de rhinopharyngite par an.

symptôme rhinopharyngite

Comment calmer la toux ?

Même en cas de toux durant la rhinopharyngite, les sirops antitussifs ou expectorants sont contre-indiqués chez les bébés de moins de 2 ans. En revanche, vous pouvez diminuer l’inconfort en relevant son oreiller pour faciliter son endormissement. Vous pouvez également lui donner un peu de miel pour adoucir la gorge si la toux provoquée par la rhinopharyngite de votre bébé est trop irritative.

Néanmoins, il ne faut pas essayer de stopper complètement la toux, car elle est un réflexe de défense de l’organisme.

Que faire en cas de vomissements ?

Chez les bébés, la rhinopharyngite, et surtout la toux, peuvent entraîner des vomissements. Pour éviter cela, vous devez fractionner ses repas, et notamment la prise du biberon, car après manger, il peut vomir plus facilement. De plus, lorsque l’enfant est encore jeune, il a du mal à respirer par la bouche. Donc si son nez est bouché lorsqu’on lui donne son biberon, il ne peut pas bien respirer et cela peut le fatiguer. Il est donc préférable de lui donner petit à petit, de façon fractionnée, mais régulière.

Trouvez un pédiatre disponible dans la journée

Prenez rendez-vous en ligne et consultez rapidement un pédiatre en vidéo, depuis chez vous : voir les prochaines disponibilités (7J/7 de 6h à 23h)

Foire aux questions

Comment arrêter le rhume de bébé ?

Le rhume est la même maladie que la rhinopharyngite. Votre bébé peut également avoir une rhinite virale, c’est-à-dire un rhume sans toux, seulement avec un écoulement nasal. On ne peut pas arrêter net ces maladies car ce sont des infections virales qui guérissent d’elles-mêmes au bout de quelques jours. Par ailleurs, il est courant que les jeunes enfants s’enrhument et ce n’est pas grave, car cela participe au renforcement de leur système immunitaire. Vous devez néanmoins consulter au moindre signe de dégradation, comme vu plus haut.

Sources :