Rhinopharyngite chronique : symptôme, causes et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un médecin en moins de 10 minutes

Recevez un avis médical sans vous déplacer. Ordonnance disponible à l’issue de la consultation si besoin.

Consultation 100% remboursée par l’Assurance Maladie.

Démarrer la consultation

Vous avez le nez bouché, de la toux, la sensation d’avoir la tête lourde… Et ce à répétition ? C’est probablement une rhinopharyngite chronique. Contrairement à la rhinopharyngite classique, celle-ci n’a pas toujours les mêmes causes et peut même se produire même en été. L’équipe médicale de Qare vous guide pour la reconnaître et y remédier rapidement.

Comment se manifeste la rhinopharyngite chronique ?

L’inflammation des muqueuses du nez et du pharynx que représente la rhinopharyngite chronique entraîne les mêmes symptômes chez l’adulte et le bébé. Elle se manifeste exactement de la même manière que la rhinopharyngite classique par des symptômes au niveau de la gorge, du nez, et une dans la plupart des cas une légère fatigue.

Quels sont les symptômes d’une rhinopharyngite chronique ?

Parmi les symptômes que la rhinopharyngite chronique entraîne on remarque :

  • De la toux (que votre rhinopharyngite soit chronique ou non la toux peut devenir grasse)
  • Une sensation que votre nez est bouché ou qu’il coule (engendré par la rhinite)
  • Des éternuements
  • Une légère fatigue
  • Une fièvre légère (38° maximum)
  • Le ressenti d’avoir la tête lourde
  • De légères courbatures
  • Un inconfort pendant la déglutition
  • Parfois des ganglions dans le cou

Causes et facteurs favorisants la rhinopharyngite chronique

Les causes de la rhinopharyngite chronique peuvent varier selon la personne et la saison. En revanche, il existe différents facteurs qui participent à sa survenue et il est important de les prendre en compte pour éviter qu’elle ne se répète indéfiniment ou qu’elle dure trop longtemps.

Causes de la rhinopharyngite chronique

Cette maladie est dite chronique lorsqu’elle se répète et survient fréquemment. Sans compter les causes virales, la rhinopharyngite peut être liée à différents facteurs, de cause allergique, et se manifeste de manière saisonnière et consécutive. Parmi ses principales causes on retiendra :

  • Un terrain allergique (aux acariens, aux poils d’animaux, ou aux pollens/graminées lorsqu’elle est saisonnière)
  • Une baisse de l’immunité due au surmenage, à la fatigue
  • Une maladie chronique qui impacte les défenses immunitaires (la mucoviscidose est un bon exemple)
  • Une carence en fer qui peut causer de l’anémie ( une baisse de globules rouges dans le sang) et donc le risque d’attraper plus facilement cette maladie.

Bon à savoir : le stress, comme la fatigue, peut contribuer à faire diminuer l’immunité et également engendrer une rhinopharyngite chronique.

Quels sont les facteurs favorisant la rhinopharyngite chronique ?

Il existe de nombreux facteurs environnementaux et comportementaux qui favorisent l’apparition de la rhinopharyngite chronique comme :

  • Le tabagisme (actif ou passif)
  • La pollution aérienne
  • La sécheresse de l’air ambiant
  • La vie en communauté qui décuple la transmission des virus
  • La diminution de la mobilité des cils existants sur la muqueuse respiratoire qui ont pour rôle d’éliminer les sécrétions des fosses nasales.

Un avis médical en moins de 10 min

Consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance si nécessaire. Consultation remboursée à 100% par l’Assurance Maladie.

Comment soigner une rhinopharyngite chronique ?

Souffrir d’une rhinopharyngite chronique, surtout qui dure, n’est jamais très agréable. Pour vous en débarrasser il existe des traitements naturels et médicamenteux, mais avant, il est important d’établir le bon diagnostic.

Diagnostic de la rhinopharyngite chronique

Vous pouvez consulter un médecin généraliste qui procèdera à un simple examen clinique ou décrire vos symptômes à un médecin en téléconsultation sur Qare, si vous êtes habitué aux épisodes de rhinopharyngite chronique.

Si votre rhinopharyngite est vraiment trop handicapante, vous pouvez également consulter un médecin ORL (oto-rhino-laryngologue) qui pratiquera une rhinoscopie pour examiner l’intérieur de votre nez à l’aide d’un appareil optique rigide ou souple. Cet examen est sans douleur et permettra au médecin de déterminer si la muqueuse de votre nez et de votre pharynx est très rouge et congestive.

Traitement de la rhinopharyngite chronique

Le traitement d’une rhinopharyngite chronique vise uniquement à vous soulager des symptômes engendrés par celle-ci en attendant la guérison qui se fait seule. Ainsi vous pourrez :

  • Prendre des antalgiques/antipyrétiques type paracétamol en cas de douleurs/fièvre que le médecin généraliste pourra vous prescrire.
  • Effectuer un lavage quotidien du nez à l’aide de spray d’eau de mer ou thermale
  • Vous moucher régulièrement avec des mouchoirs à usage unique.
  • Utiliser des vasoconstricteurs par voie nasale ou orale (sauf contre indication) qui sont décongestionnants et facilitent la respiration en cas d’obstruction vraiment problématique. Toutefois ils ne doivent pas être pris plus de 5 jours consécutifs, et le vasoconstricteur nasal ne doit jamais être pris en même temps qu’un vasoconstricteur oral.
  • Sucer des pastilles qui apaisent la gorge (type Lysopaïne°) si l’irritation causée par la toux vous gêne.
  • Utiliser un sirop antitussif si votre toux est sèche et irritante mais pas en cas de toux grasse pour respecter l’évacuation du mucus présent dans les voies respiratoires.

Bon à savoir : Les antibiotiques ne sont pas justifiés en cas de rhinopharyngite chronique car celle-ci est le plus souvent d’origine virale. Ils ne sont efficaces que sur les bactéries en cause dans les infections et leur utilisation inappropriée peut favoriser l’antibiorésistance.

Rhinopharyngite chronique

Comment se débarrasser d’une rhinopharyngite chronique naturellement ?

Pour soigner la maladie vous pouvez aussi vous tourner vers un traitement naturel à base de plantes ou homéopathique qui permettra de soulager les symptômes. Ainsi vous penserez à :

  • Réaliser des gargarismes avec une solution adaptée ou de l’eau saline que vous trouverez en pharmacie
  • Faire des inhalations de vapeurs pour décongestionner le nez et bénéficier d’un apaisement de courte durée
  • Utiliser des huiles essentielles, comme celle d’eucalyptus par exemple, en capsules à ingérer au cours des repas, ou dans vos inhalations (sauf contre-indication). Pensez à demander conseil à votre pharmacien.
  • Bien vous hydrater, surtout en cas de fièvre.
  • L’homéopathie qui peut vous accompagner au cours du traitement de votre rhinopharyngite chronique.

Comment réagir face à une rhinopharyngite qui dure ?

Lorsqu’une rhinopharyngite dure dans le temps (plus de 2 ou 3 semaines), le terme rhinopharyngite chronique prend tout son sens. Si vous êtes concerné, pensez à prendre rendez-vous avec un médecin car il se peut qu’elle n’ait pas été traitée dans les meilleures conditions ou qu’il s’agisse d’un problème mécanique dans la fosse nasale (à cause d’un polype par exemple).

Traitement de la rhinopharyngite chronique chez la femme enceinte

Si vous êtes une femme enceinte, le traitement reste le même à quelques exceptions :

  • Le paracétamol reste autorisé en respectant la posologie (sauf contre-indication).
  • Vous devrez éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’ibuprofène.
  • Vous devrez faire l’impasse sur les vasoconstricteurs oraux et nasaux.
  • Vous devrez mettre de côté les huiles essentielles.

Consultez un médecin depuis chez vous !

Sur Qare, des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 1h. Prenez RDV dès maintenant (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Foire aux questions

La rhinopharyngite chronique est-elle contagieuse ?

La rhinopharyngite est d’origine virale et contagieuse, il est donc facile de l’attraper si vous êtes en contact avec une personne contaminée. En revanche, l’aspect chronique de cette maladie est propre à chacun.

Les anti-inflammatoires peuvent-ils aider à guérir une rhinopharyngite chronique ?

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène doivent être écartés du traitement à cause du risque de complications infectieuses. S’il est nécessaire dans votre cas, il faudra demander conseil à votre médecin.

Où puis-je échanger au sujet de la rhinopharyngite chronique ?

Il existe de nombreux forums qui traitent de sujets comme celui de la rhinopharyngite chronique, sur le net, où vous pourrez échanger avec d’autres patients, mais il est préférable de consulter un médecin pour obtenir un réel avis médical.

Qu’est-ce qu’une rhinite chronique ?

Si la rhinopharyngite chronique est due à l’inflammation des muqueuses du nez et du pharynx, la rhinite chronique, elle, est seulement due à l’inflammation des muqueuses du nez et ne touche pas le pharynx (dans la gorge).

En savoir plus sur les autres types de rhinopharyngite :