Absence de règles et pas enceinte : quelles causes ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

N’attendez pas pour poser vos questions à un médecin !

Prenez RDV en quelques minutes avec un gynécologue et recevez un avis médical rapidement en téléconsultation.

Consultation remboursée par l’Assurance Maladie.

Démarrer la consultation

Au cours de la vie, il peut arriver qu’une femme n’ait pas ses règles, même sans être enceinte. Ce phénomène inquiète souvent et pousse à réaliser un test de grossesse. Si celui-ci s’avère négatif, qu’est-ce qui peut bien perturber le cycle menstruel ? Et quand s’inquiéter de ne pas avoir ses règles ? L’équipe médicale de Qare vous en dit plus sur l’absence de règles hors grossesse.

Qu’est-ce qui peut bloquer les règles ?

Dans le jargon médical, on appelle l’absence de règles « l’aménorrhée ».

Les causes naturelles

Dans certains cas, l’absence de règles est tout à fait naturelle et ne doit pas être une source d’inquiétude. Parmi ces situations, on recense la période qui précède la puberté, où les menstruations n’ont pas encore démarré chez la jeune fille.

Lors d’une grossesse, bien entendu, les règles s’arrêtent. Cela fait même partie des éléments de référence pour une femme. En l’absence de ses règles, il importe donc de s’assurer que l’on n’est pas enceinte.

L’allaitement peut également entraîner une aménorrhée.

Un cycle anovulatoire, qui se caractérise par l’absence d’ovulation, peut aussi être une cause de règles irrégulières ou d’aménorrhée. Ce phénomène arrive fréquemment et n’est pas grave, dans la mesure où il n’est pas régulier.

Après 40 ans, la ménopause est la première cause d’absence de règles chez une femme. On parle de ménopause après 12 mois d’aménorrhée spontanée.

Les causes anormales

En dehors des situations citées ci-dessus, l’absence de règles n’est pas un phénomène naturel et constitue alors un symptôme. Il doit faire l’objet d’une attention toute particulière pour en trouver la cause.

Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une aménorrhée :

  • La pratique intensive d’un sport
  • Une sécrétion anormale de prolactine, une hormone sécrétée par l’hypophyse. Produite à un taux trop élevé, elle peut également provoquer un écoulement de lait par les seins.
  • L’anorexie mentale
  • Un ovaire micropolykystique
  • Une ménopause précoce
  • Un traitement pour des troubles psychiatriques ou une dépression
  • Un stress chronique

L’absence de règles peut aussi être observée après l’arrêt d’une pilule contraceptive, et ce, pendant quelques mois. Si cela se prolonge au-delà de 4 à 5 mois, n’hésitez pas à consulter un gynécologue ou une sage-femme pour convenir d’un traitement hormonal qui vous règlera de nouveau.

Ne restez pas seule avec vos questions

Sage-femmes,  gynécologues ou médecins généraliste sont disponibles pour y répondre en téléconsultation ! Remboursable comme une consultation en cabinet.

Quelles sont les maladies qui peuvent retarder les règles ?

Dans certains cas (assez rares), l’absence de règle peut être le signe annonciateur d’une maladie grave, telle qu’un cancer, le SIDA, un diabète ou la tuberculose. En effet, si l’aménorrhée survient parfois pour des raisons sans gravité, elle constitue cependant un symptôme à part entière lorsque ce n’est pas le cas.

Je n’ai pas eu mes règles ce mois-ci, quand dois-je m’inquiéter ?

Si vous n’avez pas eu vos règles 1 ou 2 mois, il n’y a pas encore de raison de s’inquiéter outre-mesure. C’est à partir de 3 mois que l’on considère que le phénomène n’est pas normal.

Après avoir constaté l’absence de vos règles, vous devez faire un test de grossesse et s’il est négatif, le médecin pourra alors se diriger vers un autre diagnostic. Il cherchera alors d’autres signes cliniques lors de l’interrogatoire et de l’examen pour identifier la cause de cette aménorrhée.

Absence de règles et pas enceinte

Est-ce normal d’avoir quand même mal au ventre sans avoir de règles ?

Une absence de règles provoque parfois une sensibilité dans les seins, un écoulement des seins, une perte de poids et des maux dans le bas ventre. Cela fait partie des symptômes courants, qui ne doivent pas vous inquiéter.

Sachez toutefois que le mal de ventre fait également partie des symptômes d’une grossesse, alors en l’absence de règles, vous devez vous assurer que vous n’êtes pas enceinte.

Il existe de nombreuses autres causes à une douleur localisée dans le bas ventre, telles que : l’endométriose, une infection urinaire, génitale ou digestive, un kyste ovarien…

Quel examen réaliser en cas d’absence de règles ?

Au bout de 3 mois sans avoir vos règles (et si vous n’êtes pas enceinte) ou si l’aménorrhée est trop fréquente, le médecin pourra être amené à vous prescrire des examens pour en rechercher la cause. Parmi eux :

  • Des dosages hormonaux ;
  • Une IRM du cerveau ;
  • Une cœlioscopie ;
  • Une échographie pelvienne (une IRM de l’appareil génital selon les résultats de l’échographie) ;
  • En dernier recours, un caryotype pour analyser les chromosomes.

Foire aux questions :

J’ai des pertes blanches abondantes, mais pas de règles, que faire ?

Les pertes blanches sont sous l’influence de la progestérone, l’hormone qui va augmenter en cas de grossesse. Si les pertes s’intensifient lorsque l’on est enceinte, elles ne sont toutefois pas forcément un signe de grossesse, mais plutôt d’ovulation.

En cas d’absence de règles alors que vous n’êtes pas enceinte, les pertes blanches peuvent donc naturellement survenir, puisqu’une aménorrhée n’est pas systématiquement synonyme d’anovulation.

La meilleure solution reste toujours de consulter un gynécologue. Celui-ci pourra établir les circonstances de l’absence de vos règles et vous orienter vers les analyses adaptées.

Pour en savoir plus sur les règles :