Règles en avance, faut-il s’inquiéter ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Règles irrégulières ? N’attendez plus pour consulter

Des gynécologues sont disponibles en téléconsultation pour vous donner des explications sur votre cycle menstruel et des solutions pour les réguler. (Consultation remboursable par l’Assurance Maladie)

Parler à un médecin

Vous avez normalement des cycles à peu près réguliers et tout à coup, vos règles démarrent avec plusieurs jours d’avance. Cela peut vous inquiéter ! Heureusement ce n’est pas grave. Qare vous explique les causes possibles de règles en avance ou irrégulières.

Pourquoi mes règles sont en avance ?

Il peut y avoir plusieurs causes qui expliquent que vos règles sont en avance : biologiques, psychologiques ou liées à la contraception.

Les causes biologiques

  • Les premières règles sont souvent irrégulières. Ce sont aussi des règles peu abondantes et courtes. Pas d’inquiétude : au bout d’1 ou 2 ans, vos cycles vont se stabiliser naturellement.
  • Quand la ménopause approche, les cycles redeviennent parfois irréguliers, avec des règles très en avance, de 10 ou 15 jours par exemple, en alternance avec des cycles très longs.
  • Vos règles peuvent être en avance après un rapport sexuel, s’il a lieu 1 ou 2 jours avant la date normale des règles.

Bon à savoir : avoir ses règles en avance n’indiquent pas que vous êtes enceinte. Cependant, il est possible d’avoir des saignements ressemblant aux règles au début d’une grossesse, les fameuses règles « anniversaire ». Si vous avez vos règles en avance et des douleurs brutales et violentes au ventre, il peut s’agir d’une grossesse extra-utérine. C’est une urgence médicale.

Est-ce que le stress peut déclencher les règles ?

Le cycle féminin est très sensible aux variations d’humeurs.

  1. Si vous avez des soucis familiaux ou professionnels, vous pouvez tout à fait avoir des règles qui se déclenchent plus tôt, 4 jours ou même 7 jours avant la date normale.
  2. Le confinement dû au coronavirus par exemple, quand il a été source de stress, a pu déclencher des règles en avance à certaines femmes.

C’est transitoire et sans gravité.

stress règles en avance

Règles en avance sous pilule

Sous pilule on n’a pas de vraies règles, puisque la pilule bloque l’ovulation. Il s’agit de saignements. Ces “règles” peuvent se déclencher un peu en avance en cas d’oubli de pilule.

Vous pouvez aussi avoir des saignements pendant votre cycle qui vous font penser à des règles arrivées trop tôt et peu abondantes. Il peut parfois s’agir de règles sombres. C’est un effet secondaire courant de la pilule, notamment des pilules micro progestatives, dû à un léger dérèglement hormonal : on parle de spotting.

Vos saignements durent et sont très abondants ?

Parlez-en à une sage-femme ou à un gynécologue en téléconsultation ! Prenez RDV en quelques clics sur le créneau qui vous arrange entre 6h et 23h 7j7.

Comment traiter les règles irrégulières ?

Consulter un spécialiste

Souvent il n’y a rien à faire en cas de règles irrégulières, ce n’est pas une maladie. D’ailleurs certaines femmes ont des règles irrégulières toute leur vie. Mais demandez un avis médical si vous avez des règles très rapprochées, de moins de 21 jours ou des règles trop éloignées ou si vous n’avez pas vos règles du tout.

N’hésitez pas à consulter un gynécologue ou une sage-femme si vous avez des règles trop rapprochées ou irrégulières et douloureuses.

Vos règles sont trop rapprochées, irrégulières ou douloureuses ?

N’attendez pas qu’un créneau se libère. Prenez RDV dès maintenant avec un gynécologue ou une sage-femme en téléconsultation !

Lutter contre le stress

Si le stress perturbe vos règles, il peut être utile de b, et de pratiquer des techniques de relaxation : sophrologie ou yoga par exemple.

traitement règles irrégulières

Foire aux questions

Comment avoir mes règles en avance ?

Ce serait bien pratique de savoir comment avoir ses règles en avance, avant de partir en voyage par exemple. Malheureusement on ne peut pas agir sur la fréquence des règles.

En revanche, si vous prenez la pilule, vous pouvez supprimer vos « règles ». Pour cela, à la fin de la plaquette de 21 jours, commencez sans attendre une nouvelle plaquette. Si vous avez une plaquette de 28 jours, ne prenez pas les comprimés placebo.

Un gynécologue ou une sage-femme pourra vous conseiller si vous avez des questions.

Sources :