Règles douloureuses, que faire ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Mis à jour le 7 mai 2020, publié le 7 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Les règles douloureuses, presque toutes les femmes l’ont déjà vécu. C’est d’ailleurs la première cause d’absentéisme professionnel chez la femme jeune. Et chez les adolescentes, c’est également la cause principale d’absentéisme scolaire. Mais pourquoi les règles font-elles mal ? Et que faire pour soulager vos règles douloureuses ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

règles douloureuses

Comment faire pour ne plus avoir mal au ventre pendant les règles ?

Au moment des règles, on connaît toutes ces douleurs :

  • qui touchent le bas du ventre ;
  • qui durent 2 ou 3 jours ;
  • qui irradient parfois dans le dos ou les cuisses ;
  • qui causent parfois des maux de tête.

Autant de symptômes qui fatiguent et compliquent la vie quotidienne et professionnelle. Et même si c’est normal et sans gravité, on souhaite évidemment s’en débarrasser. Il existe heureusement différentes solutions pour calmer des règles douloureuses.

Comment soulager les règles douloureuses ?

Le premier geste possible est de prendre un médicament pour calmer les règles douloureuses :

  • Il peut s’agir d’un antalgique recommandé par votre médecin ou sage-femme, comme le paracétamol ou l’ibuprofène.
  • Vous pouvez aussi essayer de prendre un antispasmodique si votre médecin vous le recommande.
  • Un médecin homéopathe pourra aussi vous prescrire de l’homéopathie pour soulager vos règles douloureuses.

Consultez une sage-femme ou un médecin généraliste sur Qare !

Très souvent, la prise d’un médicament suffit à calmer la douleur ou au moins à la rendre supportable. Généralement, la douleur se calme d’elle-même au bout de deux jours.

Bon à savoir : évitez toujours l’aspirine pendant les règles ! Ce médicament favorise les hémorragies.

Que faire en cas de douleurs trop intenses ?

Si la douleur est vraiment intense, chez les jeunes filles notamment, le paracétamol ne suffit pas à calmer les règles douloureuses. Dans ce cas, nous vous recommandons de consulter un gynécologue ou une sage-femme. Il pourra vous prescrire un traitement plus efficace contre votre dysménorrhée. Il pourra prescrire notamment la prise d’une pilule oestroprogestative durant quelques mois, pour supprimer les règles et donc les douleurs. Les résultats s’avèrent en général très positifs.

Vos symptômes ne passent pas ?
Consultez un gynécologue ou une sage-femme en téléconsultation sur Qare !

Bon à savoir : si vous avez des saignements marrons et peu abondants s’accompagnant de douleurs latéralisées dans le bas du ventre, et que vous constatez un retard de règles, il peut s’agir d’une grossesse extra-utérine. C’est une urgence, consultez rapidement un médecin.

Comment soigner naturellement les règles douloureuses ?

En plus d’un médicament antalgique, voici quelques astuces pour calmer vos règles douloureuses :

  • Appliquez vous une bouillotte ou un coussin chaud sur le bas du ventre ou du dos.
  • Prenez un bain chaud pour détendre votre corps.
  • Demandez à votre pharmacien une huile essentielle contre les règles douloureuses à appliquer sur votre ventre. N’en utilisez jamais sans conseil médical, certaines peuvent être allergisantes ou toxiques et leur usage est contre-indiqué si vous êtes porteuse d’une pathologie.
  • Bougez, pratiquez un sport doux que vous aimez, ou bien marchez tout simplement
  • Évitez le tabac, qui peut accentuer les douleurs des règles.
  • Certaines plantes médicinales en tisane pourraient soulager les règles douloureuses. Le fenouil notamment est reconnu. Demandez conseil à votre pharmacien et faites attention aux surdosages.
  • Pratiquez un massage doux de votre ventre, c’est un moyen reconnu de soulager les dysménorrhées.

Et n’hésitez pas à consulter un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme si vos douleurs vous inquiètent, qu’elles ont augmenté ou si vous avez d’autres symptômes qui les accompagnent.

soigner naturellement règles douloureuses

Est-ce normal d’avoir mal au ventre pendant les règles ?

Les règles douloureuses, ce n’est pas une maladie mais c’est très fréquent à tous les âges. Les plus concernées sont les jeunes filles quelques mois après leurs premières règles. Elles sont 50 à 70% à déclarer avoir mal à chaque cycle ou de façon occasionnelle. Et dans certains cas, les douleurs des règles sont vraiment insupportables. Mais pourquoi a-t-on des règles douloureuses ?

La cause naturelle des règles douloureuses

Commençons par un rappel des faits : on a ses règles à la fin d’un cycle menstruel.

  1. Pendant chaque cycle, l’utérus se prépare à accueillir un embryon : sa paroi interne, que l’on appelle l’endomètre, s’épaissit pour préparer un “nid” à l’embryon.
  2. Mais s’il n’y a pas de fécondation, donc pas d’embryon, l’endomètre ne sert plus à rien et l’utérus va l’expulser : cela correspond aux règles.
  3. Pour expulser les débris de l’endomètre, l’utérus se contracte, aidé par une substance du corps, les prostaglandines.

Et parfois, quand on est jeune surtout, le corps sécrète trop de prostaglandines. L’utérus se contracte alors plus violemment et c’est pourquoi on a des règles douloureuses. C’est ce que l’on appelle la dysménorrhée. Elle peut être primaire, chez les jeunes filles. Quand elle apparaît plus tardivement dans la vie, on parle de dysménorrhée secondaire.

Bon à savoir : la dysménorrhée peut aussi être provoquée ou aggravée par un DIU (stérilet) en cuivre.

Règles douloureuses, quand faut-il consulter un médecin ?

Dans certains cas, les douleurs suscitées par les règles sont extrêmement intenses. Et au fil des mois et des années, elles ne passent pas, elles ont au contraire tendance à s’accentuer. Souvent, ces règles sont à la fois douloureuses et abondantes, avec des caillots de sang. Parfois, il peut s’agir d’une maladie qui s’appelle l’endométriose et qui nécessite une prise en charge spécifique. Le gynécologue pourra vous faire faire un bilan avec une échographie et un IRM. Si le diagnostic est confirmé, il vous proposera un traitement à mettre en place.

En cas de dysménorrhée secondaire, si les règles sont devenues douloureuses plus tard dans la vie, après 40 ans par exemple, il faut consulter le médecin sans trop attendre. Il peut s’agir en effet d’endométriose mais aussi d’autres pathologies : infections, polypes, fibrome utérin. C’est souvent bénin mais il faut un traitement médical.

Prenez RDV avec un gynécologue en téléconsultation sur Qare !

règles douloureuses quand consulter

Sources :