Règles anniversaires : de quoi s’agit-il vraiment ?

Par Zoé Falgarone · Rédactrice web santé · Mis à jour le 12 juin 2020, publié le 4 juin 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Les règles anniversaires ou, plutôt, métrorragies de leur vrai nom, sont des petits saignements, souvent bénins, qui surviennent au début d’une grossesse. Dans quel cas faut-il s’inquiéter ? L’équipe de Qare répond à toutes vos questions sur ce phénomène pas si rare qui touche les futures mamans.

règle anniversaire

Règles anniversaires : qu’est-ce c’est ?

Pour parler des règles anniversaires, il faut d’abord comprendre de quoi il s’agit réellement. Alors nous allons démêler le mythe de la réalité.

Est-il possible d’avoir ses règles et d’être enceinte ?

Les femmes enceintes font souvent l’expérience de saignements au début de leur grossesse qu’elles peuvent confondre avec des règles, d’où le terme “règles anniversaires” utilisé dans le langage courant. En réalité, il s’agit de métrorragies, un terme médical qui désigne les saignements qui interviennent entre les règles, pendant la puberté, une grossesse ou après la ménopause. Les causes de ce phénomène sont diverses, et loin d’être toujours graves. Néanmoins, ces pertes sont à surveiller, nous vous conseillons d’en parler à un médecin ou une sage-femme.

Vous avez besoin de conseils ? Consultez depuis chez vous une sage-femme ou un gynécologue en vidéo sur Qare !

Comment savoir si l’on a des règles “anniversaire” ?

Saignements liés à une fausse couche ou simples règles anniversaires, comment les reconnaître ? Si vous vous posez la question, rappelez-vous que les saignements en cours de grossesse ne sont pas des règles. Il n’y a pas toujours raison de s’inquiéter. Cependant, vous devez en informer votre médecin, surtout si ces règles dites anniversaires sont accompagnées d’autres symptômes. Alors, comment savoir si ce sont des “règles anniversaires” sans gravité ou plus inquiétantes ? Voici les signes qui peuvent les accompagner.

Règle anniversaires rouge vif

Regardez la couleur et la consistance de ces pertes, dites “règles anniversaires”. Si vos saignements sont rouges, il pourrait s’agir d’une fausse couche. Lors d’une fausse couche, les saignements sont parfois marrons et vous pouvez perdre des caillots de sang ou d’autres tissus. Toutefois, les fausses couches passent parfois inaperçues et peuvent aussi être indolores.

Règles anniversaires et douleurs

Si vous avez des règles anniversaires ou des pertes douloureuses, cela peut également être le signe d’une fausse couche, ou bien d’une grossesse extra-utérine. Consultez rapidement un médecin pour procéder à un examen plus approfondi, telle qu’une échographie.

Règles anniversaires d’aspect brunâtre ou noirâtre.

Avant de parler à votre médecin, demandez-vous comment sont ces règles “anniversaires”, quel aspect ont-elles ? Des saignements en abondance ou de couleurs sombres peuvent être un signe inquiétant, surtout s’ils s’accompagnent de douleurs. Dans cette situation, une consultation médicale s’impose.

Règles anniversaires ou nidation ?

S’il s’agit de la nidation de l’embryon, qui se produit 10 jours après la fécondation, ces saignements seront brefs, seulement un à deux jours, et indolores ou presque. Ils peuvent donner l’impression d’avoir ses menstruations en avance, ce sont souvent ceux-là que l’on surnomme “règles anniversaires”. Si vous avez des “règles” en avance, suivi d’un retard dans votre cycle menstruel ou tout simplement d’une absence totale de règles, il y a une probabilité que vous soyez enceinte.

Règles anniversaires et nausées

Des saignements en dehors du cycle accompagnés de nausées peuvent faire suspecter une grossesse. Un test pourra confirmer si vous êtes enceinte.

Règles anniversaires et test négatif

Vous présentez des signes, comme des nausées et des saignements rappelant des règles anniversaire, mais votre test de grossesse est négatif ? Attention, car en tout début de grossesse les tests ne sont pas toujours efficaces. Les prises de sang sont plus fiables. Vous pouvez en réaliser une en laboratoire ou chez un médecin.

Si vous continuez à ressentir des symptômes après avoir eu des règles anniversaires, comme des maux de ventre ou de la fièvre, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Ne restez pas seule face à vos symptômes et décrivez-lez à un médecin gynécologue ou une sage-femme en téléconsultation !

règles anniversaire douloureuses

Règles anniversaires : que faire ?

Quand faut-il faire un test de grossesse après avoir eu des règles “anniversaires” ?

Vous pensiez être enceinte mais vous avez quand même eu vos règles à la date prévue ? Il est effectivement peu probable que vous attendiez un enfant. Cependant, si vos règles ont un aspect ou une durée inhabituelle, il peut s’agir d’un autre type de perte.

En cas de grossesse, les saignements qui surviennent chaque mois lorsque l’on prend la pilule s’interrompent également. Dans de très rares cas, des femmes sous pilule tombent enceinte, et certaines peuvent avoir des saignements surnommés “règles anniversaires”. Il faut consulter son médecin pour en chercher la cause.

Si vous suspectez une grossesse, réalisez un test de grossesse et appelez votre médecin en cas de saignements douteux ou inhabituels.

Évitez l’attente et consultez un gynécologue ou une sage-femme en téléconsultation sur Qare !

Quand consulter un médecin ou un gynécologue ?

De manière générale, que vous soyez enceinte ou non, lorsque vous avez des saignements douteux, il est conseillé de le signaler à un médecin. Voici ce qui doit vous alerter en cas de saignement pendant votre grossesse.

Saignements en début de grossesse

Les pertes de sang légères et indolores en début de grossesse, pendant le 1er trimestre, sont relativement courantes. Bien qu’elles doivent être surveillées, elles ne sont pas forcément signe d’anomalies importantes. En revanche, si ces règles anniversaires sont rouges ou noirâtres, et s’accompagnent d’autres symptômes, comme une fièvre élevée de 38,5°C ou des maux de ventre, il est urgent de consulter. Lors de l’examen, la sage-femme ou le gynécologue pourront déterminer la cause de ces pertes, notamment en surveillant le taux d’hormone et en réalisant une échographie.

Saignements en milieu de grossesse

Les pertes sont plus rares lors du 2e et 3e trimestre, mais plus inquiétantes et doivent être suivies de près. Elles peuvent signaler un hématome rétro-placentaire, une anomalie qui peut provoquer une hémorragie, ou un placenta praevia qui désigne une implantation du placenta vers le bas de l’utérus, qui évolue la plupart du temps de manière favorable avec l’avancée de la grossesse.

Vous rencontrez ces symptômes ? Trouvez rapidement un gynécologue ou une sage-femme en consultant depuis chez vous !

saignements grossesse

Quelles sont les causes des métrorragies ?

Les fameuses règles anniversaires peuvent avoir ont plusieurs explications.

Hématome décidual

Il s’agit d’un décollement d’une petite partie du placenta, qui n’est généralement pas grave puisqu’il se résorbe souvent tout seul avec un peu de repos. Suivez les recommandations de votre médecin ou sage-femme.

Col de l’utérus ou parois vaginales fragilisés

La grossesse favorise une vascularisation du col, d’où la possibilité d’avoir des saignements après un rapport sexuel ou un examen gynécologique tel qu’un toucher vaginal ou une échographie endovaginale. Ces pertes sont faibles, durent peu de temps, quelques jours au plus, et n’ont pas de conséquence pour la mère et l’évolution du fœtus.

Nidation

Dans d’autres cas, c’est tout simplement le phénomène de nidation qui provoque ces petits saignements. Il s’agit du moment où l’embryon vient s’implanter dans l’utérus. Ce phénomène se produit dix jours après la fécondation. Si vos saignements s’accompagnent de nausées, un test pourra confirmer s’il s’agit de vraies règles ou de règles anniversaires liées à une grossesse.

Fausse couches

Les fausses couche entraînent des saignements, souvent plus abondants que dans les cas précédents, qui sont parfois accompagnés de douleurs. Si vous ressentez ces symptômes, vous devez voir un médecin rapidement.

Grossesse molaire

Ce phénomène est plus rare mais il arrive que le placenta de certaines femmes augmente de volume alors qu’il n’y a pas d’embryon. C’est parce que ses cellules se forment en tumeur. Elle devient cancéreuse dans seulement 10 % des cas, mais il faut réaliser un suivi. Certains symptômes comme la nausée et les vomissements peuvent faire penser à une grossesse, mais ils sont généralement accompagnés de saignements rouges ou noirâtres qui peuvent être assez abondants.

Grossesse extra-utérine

En début de grossesse, les saignements de couleurs brunes accompagnées de douleurs latéralisées, sur un seul côté, peuvent être le signe d’une grossesse extra-utérine. Il faut rapidement consulter avant que les symptômes s’aggravent.

Beaucoup de femmes cherchent des réponses au sujet des règles anniversaires sur les forums internet. Cependant, chaque femme étant unique, nous vous conseillons de faire appel à un médecin ou une sage-femme pour recevoir le bon diagnostic.

Vous avez besoin de parler rapidement à un médecin ? Téléconsultez un gynécologue ou une sage-femme entre 6h et 23h, samedi et dimanche inclus sur Qare !

Foire aux questions

Combien de temps durent les règles anniversaires ?

La durée des “règles anniversaire” dépend de ce qui les provoque. Les règles anniversaire causées par la nidation ou des petites lésions du col ont une durée plus courte et s’estompent au bout de quelques jours. Les fausses couches peuvent provoquer des saignements abondants et entraîner une hémorragie. Certaines anomalies ou pathologies peuvent provoquer des saignements persistants, accompagnés de douleurs plus ou moins intenses. Dans tous les cas, les saignements doivent être surveillés à tous les stades de la grossesse.

Règles et déni de grossesse

Les femmes en déni de grossesse continuent d’avoir des pertes alors qu’elles ignorent être enceintes. En réalité, ces “règles” qu’ont les femmes en déni de grossesse, n’en sont pas. Il s’agit de métrorragies qu’elles interprètent comme des règles.

Sources :