Absence de règles, comment réagir ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Mis à jour le 5 juin 2020, publié le 5 juin 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

En langage médical, l’absence des règles s’appelle une aménorrhée. Ce n’est pas forcément le signe d’un début de grossesse. En effet beaucoup de raisons peuvent être à l’origine d’une absence de règles, qu’elle dure un mois ou plus longtemps. Les spécialistes médicaux de Qare vous expliquent ce phénomène et les situations où il vaut mieux consulter un médecin.

absence d

Est-ce que c’est dangereux de ne pas avoir ses règles ?

Rassurez-vous si vous n’avez pas eu vos règles ce mois-ci ou même depuis plus longtemps, vous ne courez aucun danger. Les causes d’une absence momentanée de vos règles peuvent être très variées : certaines sont bien connues, d’autres plus surprenantes.

Est-ce normal de ne pas avoir ses règles pendant un mois ?

Vos règles ne se sont pas déclenchées à la date prévue, ni les jours suivants ? Ou vous avez même une absence de règles depuis de 2 mois ou plus ? Il est temps de comprendre ce qui se passe. La première explication, bien sûr, reste un début de grossesse. Vous pouvez acheter un test de grossesse en pharmacie pour en avoir le coeur net. Si vous avez une absence de règles alors que le test est négatif, voici ci-dessous d’autres causes possibles.

Ne restez pas seule avec vos questions : une sage-femme ou un gynécologue sont disponibles pour y répondre !
Téléconsultation remboursable par l’Assurance Maladie

L’absence de règles après une grossesse

  1. Après un accouchement, c’est normal d’avoir une absence de règles pendant quelques temps. Elles reviennent en moyenne 6 à 8 semaines après l’accouchement, parfois beaucoup plus tard en cas d’allaitement maternel.
  2. L’absence de règles est de la même durée après une fausse-couche.
  3. Après une IVG médicamenteuse, l’absence des règles dure aussi un mois et demi ou deux, mais comme en général on commence une contraception juste après l’IVG, les règles ne réapparaissent pas.

L’absence de règles sous pilule

Si vous prenez la pilule, les saignements que vous avez après chaque plaquette ne sont pas des vraies règles car l’ovulation est bloquée par les hormones. Ils sont donc rarement abondants et parfois ils n’ont tout simplement pas lieu, notamment si vous prenez une pilule micro progestative. Mais même en cas d’absence de règles sous pilule, ou d’absence de règles pendant la pause pilule, la contraception reste normalement efficace.

Bon à savoir : il y a normalement toujours de petits saignements pendant la semaine de pause entre 2 plaquettes de pilule oestroprogestative. Une aménorrhée doit faire rechercher une grossesse (parfois due à un oubli de pilule par exemple).

Après l’arrêt de la pilule, vous pouvez avoir une absence de règles pendant quelques mois. Si elle se prolonge au-delà de 4 ou 5 mois, n’hésitez pas à consulter un gynécologue ou une sage-femme : ils pourront vous prescrire un traitement hormonal pour que tout rentre dans l’ordre.

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en téléconsultation pour réévaluer votre traitement hormonal !
Consultation remboursable par l’Assurance Maladie

L’absence de règle sous stérilet

  • Si vous portez un stérilet hormonal, l’absence totale de règles est logique puisque le stérilet bloque l’ovulation. Il existe différents dosages pour les stérilets hormonaux, il se peut donc que vous ayez vos règles si le dosage est peu élevé.
  • En revanche, si vous constatez une absence de règle alors que vous portez un stérilet au cuivre, ce n’est pas normal : faites un test de grossesse ou consultez un médecin ou une sage-femme.

Bon à savoir : lors d’une grossesse, il est possible d’avoir encore des saignements qui ressemblent à des règles mais qui ne le sont pas. C’est ce que l’on appelle les règles anniversaires.

test de grossesse

Qu’est-ce qui peut retarder l’arrivée des règles ?

Plusieurs causes ponctuelles peuvent expliquer l’absence momentanée de vos règles ou même l’avancée de celles-ci. En effet le cycle féminin est très sensible aux évènements de la vie et aux modifications hormonales.

Les causes psychologiques pouvant provoquer une absence de règles

Le stress agit souvent sur la régularité du cycle menstruel. Vous venez de vivre un événement douloureux, comme un deuil, un licenciement, un divorce ? Dans ce genre de situation, les règles sont fréquemment perturbées. Soyez rassurée : elles reprendront un peu plus tard, lorsque vous serez moins anxieuse. Le récent confinement a pu ainsi donner une absence de règles à certaines femmes, en raison du stress qui l’accompagnait.

Vous souhaitez apprendre à mieux gérer votre stress ? Parlez-en à un psychologue en téléconsultation ! 

Les explications physiques

  • Le surpoids ou une prise de poids rapide peuvent donner une absence de règles ou les rendre irrégulières.
  • Inversement, l’anorexie s’accompagne souvent d’absence de règles et parfois de perte de cheveux.
  • Un kyste fonctionnel de l’ovaire, facile à soigner, peut entraîner des règles espacées ou absentes.
  • Le sport intensif a souvent comme conséquence des règles absentes ou retardées.
  • Certains médicaments, notamment les antidépresseurs, peuvent avoir des répercussions sur le cycle féminin. Le traitement utilisé pour soigner un cancer peut aussi provoquer l’absence de règles.
  • La préménopause se traduit par des règles d’abord espacées puis qui disparaissent au moment de la ménopause. Les symptômes apparaissent parfois dès 40 ans, en cas de “ménopause précoce” (préménopause).

ménopause précoce absence de règles

Est-ce que la constipation peut retarder les règles ?

Il peut arriver que l’on se sente constipée quelques jours avant les règles. Chez certaines femmes, c’est d’ailleurs un aspect classique du syndrome prémenstruel. On peut aussi avoir le ventre gonflé pendant cette période. Mais ni la constipation ni le ventre gonflé n’expliquent une absence de règles. En général, au contraire, ce sont des symptômes annonciateurs des prochaines règles.

Sources :