CRP élevée et fatigue : quel est le lien, quand s’inquiéter ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Téléconsultez dès aujourd’hui pour connaitre votre taux de CRP

Des médecins sont disponibles depuis chez vous 7j / 7 pour vous prescrire un bilan sanguin et analyser vos résultats de prise de sang. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Voir les disponibilités

La CRP signifie protéine C réactive. Il s’agit d’un marqueur biologique utilisé pour constater une inflammation du corps. Lorsque le taux s’élève, l’un des symptômes ressentis peut être une fatigue inhabituelle. Qu’est-ce que cela implique ? Quand s’inquiéter de son taux de CRP ? Comment le faire baisser ? Chez Qare, on répond à toutes vos interrogations.

CRP ou protéine c réactive, qu’est-ce que c’est ?

La réponse inflammatoire du système immunitaire

Notre corps possède un mécanisme aussi complexe qu’efficace. Pour faire face aux agents pathogènes, il active notre système immunitaire. Ce dernier se compose de différents acteurs, dont les macrophages. Ils produisent des cytokines qui, une fois propulsées dans le corps, stimulent la production de protéine c réactive (CRP) par le foie. Un élément corrélé à la réponse inflammatoire de notre corps.

Un indicateur biologique en cas d’inflammation

La protéine c réactive est ce qu’on appelle une protéine inflammatoire de phase aiguë. Elle augmente très rapidement. Six heures après le début de l’inflammation, le taux de CRP dépasse la valeur de référence. Il est à son maximum au bout de 2 jours et retombe rapidement lorsque l’inflammation est calmée. A l’inverse, l’haptoglobine, l’orosomucoïde et le fibrinogène sont des protéines elles aussi liées à l’inflammation mais qui augmentent de façon plus tardive.

La production presque instantanée de la CRP face à l’inflammation en fait un marqueur biologique particulièrement fiable pour diagnostiquer une inflammation liée à une infection aiguë ou chronique.

Quel taux de CRP est inquiétant ?

Pour connaître son taux de CRP il est nécessaire de réaliser un examen sanguin, aussi appelé bilan infectieux. Pour se faire, la prise de sang ne nécessite pas d’être à jeun.

Le taux normal de CRP doit être inférieur à 6 mg / L de sang. Lorsque les résultats indiquent une CRP supérieure à 10 mg / L de sang, cela indique une inflammation possiblement liée à une infection. Dans certains cas, la CRP peut être supérieure à 100.

A noter : Le taux de protéine c réactive n’est qu’un indicateur d’une inflammation, au même titre que la vitesse de sédimentation globulaire. Il ne permet pas de connaître la cause. Si vos analyses de sang indiquent un taux de CRP anormalement élevé, le médecin effectue des examens complémentaires afin de pouvoir poser un diagnostic précis, et ainsi proposer le traitement adéquat.

Dans la même thématique : lymphocytes bas, quelles sont les causes ?

Pour connaître votre taux de CRP, téléconsultez et recevez une ordonnance pour une prise de sang

Des médecins généralistes sont disponibles pour vous prescrire un bilan sanguin depuis chez vous 7j / 7. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

La fatigue : un symptôme associé à une CRP élevée

Fatigue aiguë et CRP élevée

Un syndrome inflammatoire lié à une infection aiguë va généralement provoquer une fatigue inhabituelle. Cela indique que le corps est en train de combattre l’agent pathogène.

Si vous vous sentez plus fatigué qu’à l’accoutumée, il est important d’en faire part à votre médecin. Dans ce cas, ce dernier va prescrire un bilan sanguin afin de vérifier l’état de votre organisme. Le marqueur biologique qu’est la CRP permet de confirmer une potentielle infection et de préciser le degré de sévérité de celle-ci. Des examens complémentaires sont ensuite effectués pour identifier la cause de l’infection.

Syndrome de fatigue chronique et CRP élevée

Au-delà de la fatigue ponctuelle, il existe ce qu’on appelle le syndrome de fatigue chronique ou encéphalomyélite myalgique. Il s’agit d’une fatigue intense qui dure depuis plus de 6 mois et qui est associée à d’autres symptômes tels que :

  • un mal de tête
  • des douleurs articulaires
  • une difficulté à se concentrer

A ce jour, le corps médical n’a pas tranché sur l’origine de cette maladie. Le diagnostic se fait par élimination de toute autre pathologie. Pour cela, une analyse approfondie est effectuée. Parmi les éléments vérifiés, on retrouve le taux de protéine C réactive.

Autres symptômes possibles

En cas d’inflammation du corps, au-delà de l’épuisement soudain, d’autres symptômes peuvent apparaître :

  • Une montée de fièvre
  • Des douleurs musculaires
  • Des courbatures
  • Une perte d’appétit
  • Des troubles du sommeil, comme de l’insomnie
  • Une perte de poids

Lorsque la CRP est très élevée, d’autres symptômes peuvent vous alerter :

  • Une augmentation du rythme cardiaque
  • Une forte nausée
  • Des vomissements
  • Une respiration difficile
  • Des vertiges
  • Des évanouissements

Si vous ressentez ces symptômes, consultez rapidement un médecin afin de recevoir la prise en charge adéquate.

Dans la même thématique : VGM élevé, quand s’inquiéter ?

Pour savoir si votre bilan sanguin indique un taux de protéine C réactive élevé, téléconsultez dès aujourd'hui

Des médecins généralistes sont disponibles en vidéo 7j / 7 pour analyser vos résultats de prise de sang. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Quelles maladies augmentent la CRP ?

En cas de CRP très élevée

Après réalisation de la prise de sang, si votre CRP est supérieure à 50 mg / L de sang, il s’agit possiblement d’une infection bactérienne. Selon l’état d’avancée de celle-ci, la CRP peut être supérieure à 100 mg / L de sang, voire plus.

Dans le cas d’une infection bactérienne confirmée, le médecin vous prescrit un traitement antibiotique afin d’éliminer la bactérie en cause. L’efficacité du traitement permet de faire baisser votre taux de CRP automatiquement.

En cas de CRP élevée

Un taux de protéine C réactive dépassant les 10 mg /L de sang peut être causé par diverses pathologies telles que :

  • Une infection virale
  • Une maladie inflammatoire chronique comme une polyarthrite rhumatoïde
  • Une maladie inflammatoire chronique de l’intestin comme la maladie de Crohn
  • Un cancer, notamment un lymphome
  • Le stress chronique et l’anxiété, notamment en cas de changement d’environnement

En cas de CRP légèrement élevé

Il peut arriver que le taux de crp dépasse légèrement les 6mg / L de sang, sans pour autant qu’il y ait une infection. C’est notamment le cas chez :

  • Les fumeurs de tabac : la nicotine et les substances nocives contenues dans celui-ci peuvent entraîner une légère inflammation
  • Les personnes souffrant d’obésité, le surpoids provoque une inflammation des tissus adipeux
  • La femme enceinte dont les hormones de grossesse peuvent entrainer une surproduction de protéine C réactive

Dans la même thématique : Gamma GT élevés, pourquoi le taux augmente ?

Comment faire baisser le taux de crp ?

Le traitement en cas de CRP élevée dépend de la cause provoquant cette surproduction. Des examens supplémentaires permettent de définir le traitement adéquat. Dans de rares cas, il s’agit d’une prescription d’un anti-inflammatoire.

Dans le cas d’une infection aiguë, lorsque celle-ci est soignée, la protéine C réactive revient à un niveau normal.

Dans la même thématique :