Qu’est-ce qu’un taux d’hématocrite bas et comment le faire remonter ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin et recevez une ordonnance en ligne

Gagnez du temps pour recevoir vos ordonnances, téléconsultez un médecin dans la journée et recevez-les à distance, si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV en ligne

Quand on parle d’hématocrite bas, c’est pour qualifier un taux d’hématocrite (le volume occupé par les globules rouges dans le sang) inférieur à la moyenne. S’il est généralement lié à l’anémie, on l’associe également à certaines pathologies. Des causes communes d’un taux anormal à son traitement, l’équipe médicale de Qare vous dit tout.

C’est quoi le taux d’hématocrite ?

Définir un taux d’hématocrite bas

Le taux d’hématocrite s’exprime indique le rapport entre le volume de globules rouges (ou hématies) et le volume sanguin. Il s’exprime en pourcentage et les normes varient selon l’âge et le sexe : 

  • Entre 35 et 50% chez les femmes.
  • Entre 40 et 55% chez les hommes.

Lorsque le taux d’hématocrite est inférieur à ces valeurs, on le qualifie de bas. À l’inverse, quand il est supérieur, on considère qu’il est élevé.

On estime en général le taux d’hématocrite dans le cadre de la numération formule sanguine (NFS) ou hémogramme, un examen sanguin qui consiste à dénombrer et à analyser les différentes cellules sanguines.

À savoir : des taux d’hématocrite plus élevés peuvent être observés chez les bébés, avec des normes de 44 à 58% durant la première semaine après la naissance, avant qu’elles ne se stabilisent.

Quel est le rôle des globules rouges ?

Les globules rouges ont un double rôle : 

  • Ils transportent l’oxygène depuis les poumons vers les tissus ;
  • Ils acheminent le gaz carbonique produit par les tissus vers les poumons afin qu’il soit éliminé via l’expiration.

Au cours d’un hémogramme ou NFS, en dehors du taux d’hématocrite, on examine : 

  • Le volume globulaire moyen (VGM), qui évalue la taille des globules rouges.
  • Le taux de réticulocytes, les jeunes globules rouges récemment fabriqués par la moëlle osseuse.
  • L’hémoglobine, une protéine contenue dans les globules rouges et donnant sa couleur rouge au sang, via son taux, sa concentration et sa teneur globulaire moyenne. Ce composé contient du fer, qui permet le transport de l’oxygène et du gaz carbonique dans le sang.

Dans la même thématique : Hémoglobine basse, pourquoi notre taux diminue ?

Une ordonnance sans vous déplacer ?

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation et peuvent vous faire une ordonnance, si nécessaire. Prendre RDV en ligne.

Qu’est-ce que ça veut dire quand le taux d’hématocrite est bas ?

Les causes d’un taux d’hématocrite bas

Quand le taux d’hématocrite est bas, c’est généralement le signe d’une anémie, soit une baisse anormale du taux d’hémoglobine sanguin. Elle peut être liée à un défaut de production des globules rouges ou à une perte anormale de ces derniers.

Les causes de l’anémie sont variables, parmi les plus courantes, on retrouve : 

  • Une carence en fer (ou carence martiale), il s’agit de la cause la plus courante d’anémie dans le monde, concernant plus d’1,5 milliards de personnes selon l’Assurance Maladie. 
  • Un manque de vitamines B9 ou B12, car elles sont essentielles à la fabrication de l’hémoglobine et des globules rouges.
  • Une infection ou maladie inflammatoire chronique (insuffisance rénale aiguë, lupus érythémateux disséminé, maladie de Crohn…), car le fer est alors mobilisé par le corps pour ses propriétés anti-inflammatoires.
  • Une perte de sang importante, due à une hémorragie ou à des règles très abondantes, par exemple.
  • Un dysfonctionnement de la moëlle osseuse, causé par un médicament, un toxique, une pathologie médullaire, la montée en âge ou plus rarement un cancer.
  • Une maladie héréditaire liée à une anomalie de l’hémoglobine, telle que la drépanocytose. 

À savoir : il est courant de souffrir d’anémie pendant la grossesse. Elle peut être provoquée par une carence en fer ou en acide folique (vitamine B9). Dans la mesure où elle augmente le risque d’accouchement prématuré et d’infection maternelle post-partum, il est conseillé d’en parler rapidement à son professionnel de santé.

Dans la même thématique : CRP élevée et fatigue, quel est le lien ?

Que signifie un taux d’hématocrite élevé ?

Quand un taux d’hématocrite est plus élevé que les normes, on parle de polyglobulie. On la dit primitive quand elle est causée par la maladie de Vaquez, une maladie génétique caractérisée par une production excessive de globules rouges par la moëlle osseuse. 

Le terme polyglobulie secondaire est quant à lui utilisé lorsqu’elle est liée à une surproduction d’hormones qui stimulent la production de globules rouges. Elle peut être causée par : 

  • Le tabagisme ;
  • L’utilisation d’un produit dopant, destiné à améliorer les performances sportives.
  • Une insuffisance respiratoire ;
  • Une maladie héréditaire liée à une anomalie de l’hémoglobine ;
  • Une cardiopathie congénitale avec shunts gauche-droite.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Des questions sur le déroulement d'une prise de sang ?

Des médecins généralistes sont là pour vous guider. Disponibilités 7J/7, de 6h à 1h.

Comment rééquilibrer le taux d’hématocrite ?

Le traitement d’un taux d’hématocrite bas dépend essentiellement de sa cause. Ainsi, dans certains cas, une supplémentation (en fer, en vitamine B9 ou en vitamine B12) prescrite par un professionnel de santé peut permettre de résoudre le problème. En revanche, si l’anémie est causée par une maladie, elle ne peut pas être traitée de manière isolée

En situation de polyglobulie, le traitement est également à adapter selon la situation. Si elle est causée par la maladie de Vaquez, la mise en place de saignées (une évacuation de sang provoquée pour des raisons médicales) peut permettre de rééquilibrer le taux d’hématocrite.

Dans tous les cas, le traitement d’un taux d’hématocrite anormal nécessite un avis médical. En effet, il ne constitue pas en lui-même un diagnostic et ne peut pas être traité de manière durable sans qu’une cause précise soit identifiée.