Mycoses : quels sont les symptômes les plus courants ?

Par Leslie Fornero · Content manager · Mis à jour le 6 mai 2020, publié le 22 avril 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Ça démange, ça gratte, ça brûle… mais est-ce vraiment une mycose ? Et que faire dans ce cas ? L’équipe de Qare vous propose des explications simples et fiables sur les symptômes des mycoses et les moyens de les reconnaître. 

mycose symptômes

Les symptômes généraux de la mycose

Les mycoses sont provoquées par des champignons microscopiques. Très fréquentes, elles peuvent apparaître sur de nombreuses parties du corps : tronc, mains, pied, cuir chevelu, bouche… Il y a aussi les mycoses vaginales, bien connues des femmes.

Quelle que soit leur localisation, voici les symptômes généraux d’une mycose :

  • Des démangeaisons qui peuvent être fortes ;
  • Une impression de brûlures ;
  • Une apparition dans des endroits de peau naturellement humides ou confinés : les pieds, les espaces entre les doigts, l’appareil génital, le dessous des seins, la bouche…
  • Une desquamation de la peau aux endroits touchés : elle se fendille et « pèle », en langage courant ;
  • Des écoulements blanchâtres en cas de mycose vaginale : des lésions suintantes dans les mycoses de la peau.

Si vous déclarez ces symptômes, consultez un médecin : les mycoses disparaissent rarement sans traitement.

Consultez un dermatologue ou un médecin généraliste en vidéo sur Qare !

Les symptômes de la mycose vaginale

Les symptômes de la mycose chez la femme sont :

  • des démangeaisons incessantes et des brûlures au niveau de la vulve et du vagin ;
  • des pertes blanches abondantes et épaisses, ressemblant à du lait caillé ;
  • des brûlures en urinant ;
  • des douleurs pendant les rapports sexuels ;
  • des grandes lèvres parfois rouges et gonflées : c’est un symptôme spécifique d’une mycose de la vulve.

Les symptômes des mycoses du pied

Les mycoses des pieds sont très fréquentes, on parle aussi de “pied d’athlète” pour les définir. Elles apparaissent entre les orteils. Il y a d’abord une rougeur et de petites vésicules qui démangent. Puis la peau desquame. S’ils ne sont pas traités, les symptômes des mycoses du pied se propagent : des fissures et des petites bulles apparaissent sur le talon, la plante et le dos du pied.

Les symptômes de la mycose de l’ongle

On parle d’onychomycose. Elle apparaît souvent en même temps que les mycoses du pied, plus rarement des mains. C’est une mycose sans démangeaisons. Elle touche d’abord le pourtour de l’ongle, qui devient rouge et enflé, suintant et parfois douloureux. Puis l’ongle jaunit, s’épaissit. Cette mycose ne disparaît jamais seule : si on attend trop avant de la soigner, l’ongle devient blanchâtre et commence à se décoller. Même s’il s’agit simplement des ongles de pied, il est important de consulter un médecin pour la mycose de l’ongle.

Les mycoses de la peau et leurs symptômes

En dehors des pieds et des mains, des mycoses peuvent apparaître à d’autres endroits du corps. Les plis de la peau sont souvent touchés : aisselle, aine, anus, dessous des seins. Ils prennent une couleur rouge brillante, et suintent parfois d’un liquide jaunâtre. On ressent des brûlures, parfois une vraie douleur.

Des mycoses de la peau peuvent aussi apparaître partout où il n’y a pas de poils : torse, membres, mains, cou ou visage. Elles ont la forme de cercles avec un bord extérieur rouge et un centre plus clair, accompagnés de vésicules ou de croûtes. On les repère vite car ces lésions donnent des démangeaisons très importantes. Heureusement, elles sont faciles à soigner.

Prendre RDV avec un dermatologue en téléconsultation avec Qare

Les symptômes des mycoses de la bouche

La bouche peut être le siège d’une mycose que l’on l’appelle aussi “muguet”. Ce joli nom évoque assez bien les symptômes de la mycose buccale : des plaques blanches sur la langue, les gencives, le palais et la muqueuse à l’intérieur des joues.

C’est une mycose fréquente chez les bébés. Chez l’adulte, la mycose buccale se déclenche surtout en cas de maladie, chez les personnes immuno-déprimées : elle est provoquée en général par une autre pathologie ou par des médicaments.

Bon à savoir : les symptômes des mycoses intestinales ou digestives apparaissent seulement chez les personnes au système immunitaire très affaibli, dans le cas d’une infection au VIH notamment.

symptômes mycose buccale

Comment soulager rapidement une mycose ?

Les traitements médicamenteux

Si vous avez une mycose, vous voudrez soulager les démangeaisons et les brûlures qu’elle provoque. La plupart du temps, le médecin vous prescrira un traitement local :

  • Une poudre ou une crème antifongique à appliquer une ou deux fois par jour.
  • Il pourra ajouter un traitement oral par la suite, si la mycose s’avère résistante.
  • Dans le cas d’une mycose vaginale, il prescrira un traitement par ovules, très efficace.

Vous pouvez acheter des traitements sans ordonnance en pharmacie pour les mycoses vulvaires ou cutanées ; ils ne sont alors pas remboursés.

Le temps de guérison d’une mycose est court : quelques jours dans la plupart des cas. La seule exception concerne la mycose de l’ongle, qui peut mettre plusieurs mois à disparaître si on a trop longtemps attendu avant d’en soigner les symptômes.

Existe-t-il un traitement naturel contre la mycose ?

Beaucoup de forums existent sur Internet qui proposent des solutions aux symptômes des mycoses. Ils évoquent des remèdes pour soigner naturellement les mycoses avec du bicarbonate, des huiles essentielles, etc. Aucun de ces traitements n’a vraiment reçu de caution médicale. Plutôt que de passer du temps sur le Net, nous vous conseillons donc de consulter sans attendre. A lui seul, le traitement donné par le médecin vous soulagera rapidement !

Recevez les conseils d’un médecin dermatologue en téléconsultation avec Qare !

Qu’est-ce qui provoque une mycose ?

Les mycoses féminines

Certaines mycoses sont propres à la femme et très fréquentes. Il s’agit des mycoses vaginales. Près de 75% des femmes en auront au cours de leur vie ! Ces mycoses sont heureusement faciles à soigner. Elles touchent en général à la fois le vagin et la vulve, l’espace entre le clitoris et le vagin. Les symptômes de la muqueuse vulvaire se confondent donc avec ceux de la mycose vaginale.

Bon à savoir : l’homme aussi peut avoir des symptômes de mycose génitale, même si c’est beaucoup moins fréquent chez lui que chez la femme. Elle apparaît alors au niveau du gland, et provoque rougeurs, démangeaisons et l’apparition de petits points blancs le long du sillon.

Mycose vaginale et infection urinaire

Certains symptômes de la mycose génitale peuvent faire penser à une infection urinaire : les brûlures quand on va aux toilettes notamment. Cependant dans le cas d’une mycose, il y a toujours des pertes blanches abondantes, faciles à repérer. Ce n’est pas le cas dans l’infection urinaire. S’il y a du sang dans les urines, ce n’est pas non plus un symptôme de mycose. De plus une infection urinaire ne donne pas de démangeaisons. La distinction est donc facile à faire.

Les mycoses pendant la grossesse

Les mycoses vaginales apparaissent fréquemment chez la femme enceinte. En effet les bouleversements hormonaux favorisent leur développement. Les symptômes de la mycose en cas de grossesse sont les mêmes qu’en temps normal. Mais consultez toujours un médecin ou votre sage-femme pour qu’il ou elle vous donne un traitement sans danger pour le foetus.

Consultez une sage-femme en téléconsultation sur Qare !

Au moment de l’allaitement, vous pourrez aussi avoir les symptômes d’une mycose mammaire : elle provoque des douleurs intenses au niveau des mamelons et, parfois, des démangeaisons. Vous pouvez continuer à nourrir votre bébé. Le médecin vous donnera un traitement approprié, compatible avec l’allaitement.

mycose femme enceinte

Comment se transmet une mycose ?

Différents types de transmission et de développement

Les mycoses sont provoquées par des champignons microscopiques, dont le plus connu est Candida Albicans. Inoffensif en général, ce champignon se développe de façon excessive en cas de déséquilibre lié à la santé : baisse de l’immunité, modifications hormonales, traitement médical, diabète. Certaines conditions extérieures favorisent aussi son développement : par exemple la transpiration, une mauvaise hygiène, les piscines, les chaussures fermées, etc.

Est-ce que la mycose est contagieuse ?

Toutes les mycoses sont contagieuses, à l’exception de la mycose buccale. Les mycoses des pieds se transmettent notamment via les piscines, les jacuzzis, les saunas. Les sports de contact comme le judo ou le karaté sont aussi des vecteurs de transmission. Les symptômes des mycoses vaginales ou anales peuvent se transmettre lors d’un rapport sexuel. Cependant les mycoses ne sont pas des infections sexuellement transmissibles (IST).

Sources :