Quel traitement pour ma cystite ?

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Le seul traitement efficace est antibiotique !

N’attendez pas qu’un RDV se libère, téléconsultez pour recevoir rapidement un antibiotique adapté et prescrit par un médecin ! (Consultation prise en charge par l’Assurance Maladie)

Prochaines disponibilités

Vous avez des douleurs en urinant, envie d’aller aux toilettes toutes les cinq minutes, des urines qui sentent mauvais : vous avez tous les symptômes de la cystite. C’est peut-être la première fois, ou au contraire vous en êtes familière : quelle que soit votre situation, voici les conseils de l’équipe médicale de Qare pour vous soigner et prévenir les rechutes.

cystite traitement

Comment soigner une infection urinaire rapidement ?

Les 5 points à connaître pour soigner une cystite :

  • Boire beaucoup pour diluer l’urine et éliminer les mauvaises bactéries
  • Boire du jus de canneberge, qui aide à guérir en empêchant les bactéries de se fixer dans la vessie
  • Lutter contre la constipation, une cause possible de cystite
  • Portez des sous-vêtements en coton pas trop serrés : ils empêchent le développement des bactéries en laissant la peau respirer
  • Aller voir son médecin pour un traitement minute de la cystite : les antibiotiques sont le traitement de référence de la cystite et ils ne sont pas disponible sans ordonnance.

Cet article est principalement dédié au traitement de la cystite chez la femme. Consultez notre article pour en savoir plus sur les symptômes, causes et traitements de la cystite chez l’homme.

Ce qu’il faut boire pour soigner une infection urinaire

Buvez ce que vous voulez : de l’eau, du thé, des tisanes des jus de fruits… mais buvez ! Vous pouvez choisir n’importe quelle boisson en cas d’infection urinaire, l’important c’est de boire beaucoup et souvent. L’urine éliminera en partie les bactéries. Et plus l’urine sera diluée, moins vous aurez mal quand vous irez aux toilettes. Continuez à bien boire pendant deux ou trois jours, même si les symptômes se calment grâce au traitement antibiotique. Vous pouvez prendre aussi du jus de canneberge (cranberry), un remède de grand-mère efficace sur la cystite.

canneberge traitement cystite

Lutter contre la constipation pour soigner une cystite

Quel rapport entre constipation et cystite ? Les bactéries se développent davantage dans des selles stagnantes. Si elles contaminent ensuite le système urinaire, c’est le top-départ d’une infection urinaire. Pour éviter la constipation, buvez beaucoup et régulièrement, mettez des fibres à vos menus (légumes verts notamment), faites du sport. Pensez aussi à un massage de ventre tout simple dans le sens des aiguilles d’une montre. Ces recommandations de bon sens aideront au traitement de votre cystite et à la prévention des suivantes.

Prendre RDV chez son médecin pour recevoir le bon traitement antibiotique

La cystite est une infection de la vessie par des bactéries : elle doit être bien soignée, sous peine de s’aggraver et d’atteindre les reins. Et le traitement de référence contre les bactéries, ce sont les antibiotiques. Ils font aussi disparaître la douleur en quelques heures, c’est appréciable. N’hésitez donc pas à prendre RDV pour une consultation médicale sans attendre car les antibiotiques sont délivrés uniquement sur ordonnance. Et si vous avez de la fièvre, surtout ne tardez pas, cela pourrait signer un début d’infection plus sévère.

Consulter un médecin généraliste sur Qare tous les jours de 7h à 23h !

Quel médicament prendre en cas de cystite ?

Le bon médicament ? Il dépend de votre cystite en fait. C’est le médecin généraliste qui saura lequel vous prescrire, en fonction de vos symptômes et de votre historique médical.

Un traitement unidose pour les cystites simples

Vous avez une infection urinaire pour la première fois, ou bien vous n’en avez pas eu depuis un an ou plus ? Vous n’avez pas de fièvre ? Alors vous souffrez vraisemblablement d’une cystite simple : vous ressentez des douleurs en urinant, des envies pressantes d’aller aux toilettes alors que presque rien ne sort, une pesanteur en bas du ventre ; vos urines sont troubles, de mauvaise odeur et avec un peu de sang parfois. Ce sont les symptômes très désagréables mais classiques de la cystite.

Devant ces signes évocateurs, le médecin vous fera parfois un test d’urine avec une bandelette urinaire, pour s’assurer qu’il y a bien une infection (car, curieusement, on peut parfois avoir des signes de cystite sans infection). Le plus souvent, c’est le cas. Il vous prescrira donc un traitement antibiotique flash de la cystite, avec une dose unique à prendre en une seule fois. Le nom de cet antibiotique pour les infections urinaires est la fosfomycine. Il agit sur une grande majorité de cas… mais pas tous.

Quel médicament pour les cystites compliquées ?

Dans certains cas, le traitement antibiotique unidose n’agit pas sur la cystite. On continue à avoir mal en urinant, les symptômes s’affaiblissent parfois mais ne disparaissent pas. La raison ? La bactérie qui vous ennuie en colonisant votre système urinaire est résistante à l’antibiotique. Il n’a pas d’effet sur elle. La solution : faire réaliser une analyse d’urines pour connaître la bactérie responsable de la cystite.

Prendre RDV avec un médecin généraliste sur Qare pour recevoir une ordonnance en cas de cystite.

Souvent le médecin vous aura déjà donné une ordonnance pour réaliser cette analyse en cas d’échec du premier traitement. Il s’agit de l’ECBU : Examen Cytobactériologique des Urines. Vous pouvez donc aller directement au laboratoire muni de votre ordonnance. Les résultats tombent 36 à 48 heures après. En fonction de l’antibiogramme, le médecin va pouvoir choisir un antibiotique adapté et vous faire une nouvelle prescription. Mais cette fois-ci, votre traitement durera plus longtemps, entre trois et huit jours. Vos symptômes, heureusement, disparaîtront avant ! Mais prenez bien vos médicaments jusqu’au bout, car la disparition des symptômes ne signifie pas que la cystite elle-même est guérie.

Quel traitement si vous avez des cystites à répétition ?

Vous faites peut-être partie des femmes qui ont des cystites à répétition. Vous en êtes à votre troisième ou quatrième infection urinaire en un an, peut-être même plus. Ce sont des périodes qui heureusement, ne durent pas toute la vie ! Mais un bon traitement peut vous soulager.

Le médecin généraliste ne vas pas vous prescrire de traitement unidose pour la cystite dans ce cas. Il vous fera directement faire une analyse d’urine pour trouver un antibiotique parfaitement adapté à votre cas. Et si vos cystites sont vraiment très fréquentes, de l’ordre de une par mois, il vous proposera peut-être un traitement antibiotique préventif de longue durée contre les cystites. Il pourra également vous orienter vers un urologue ou un infectiologue.

Comment traiter naturellement une infection urinaire ?

On l’a vu ci-dessus, le traitement des cystites est d’abord antibiotique. Si votre médecin pratique l’homéopathie, il pourra vous donner une ordonnance de traitement homéopathique pour votre cystite, accompagné ou non d’antibiotiques.

Et sinon existe-t-il des traitements naturels à utiliser ? Oui, mais en complément des médicaments.

Est-ce que le citron est bon pour les infections urinaires ?

On parle parfois du citron comme traitement naturel de l’infection urinaire. Dans les recommandations plus ou moins fantaisistes qui circulent sur internet, on peut aussi trouver des mentions du bicarbonate qui serait un traitement naturel pour la cystite. Ou encore d’autres produits naturels. En fait aucune étude médicale ne valide ces solutions ; il n’y a pas de remède miracle à la cystite. Mais voici quelques astuces naturelles qui soulageront vos symptômes et éviteront potentiellement des récidives.

Attention : si vous avez de la fièvre, il faut rapidement consulter un médecin généraliste. Cela peut en effet être le signe que l’infection est remontée au niveau des reins. On parle de pyélonéphrite : c’est une complication qui pourrait être grave si elle n’est pas prise en charge rapidement. Le risque en effet, si vous tardez trop, c’est que l’infection se propage à l’ensemble de l’organisme et provoque une infection généralisée parfois grave. Un traitement antibiotique doit donc être pris rapidement pour stopper l’infection.

citron boisson infection urinaire

Les traitements à base de plantes pour soulager votre cystite

Comme indiqué plus haut, vous pouvez boire des tisanes aux plantes pour soulager les symptômes de votre infection urinaire, mais cela ne la soignera pas. Certaines ont un effet diurétique, c’est-à-dire qu’elles augmentent la production d’urines. C’est un bon moyen d’accélérer l’élimination des bactéries. Pissenlit, genévrier, prêle des champs notamment sont souvent utilisées. On parle parfois du thym, il n’a pas d’efficacité prouvée comme traitement naturel de l’infection urinaire.

Peut-être avez-vous entendu parler des échinacées ? Ce sont des plantes qui pourraient soulager la cystite. On les utilise souvent comme remède de grand-mère, pour stimuler le système immunitaire. Rien n’est prouvé sur leur action mais l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît leur usage comme traitement pour soulager les infections urinaires. Autre plante reconnue pour soulager une infection urinaire : la canneberge (cranberry en anglais). Vous pouvez la consommer en jus ou en gélules. Ces deux traitements dits naturels de la cystite se trouvent en pharmacie.

Enfin, des applications d’huiles essentielles sur la peau peuvent parfois apporter un soulagement. Attention, même si cela peut être un traitement naturel d’appoint de la cystite, ne les utilisez jamais sans le conseil d’un médecin ou d’un pharmacien. Mal employées, elles peuvent être toxiques.

Comment faire pour ne plus avoir de cystite ?

Le plus simple pour soigner une infection urinaire sans antibiotique, c’est de l’éviter ! C’est à dire de la prévenir par une bonne hygiène de vie. Voici quelques réflexes de bon sens à adopter dans votre quotidien :

  • Boire beaucoup d’eau : c’est bon pour la prévention des cystites et pour la santé en général.
  • Ne pas se retenir pour aller aux toilettes : cela permet d’éviter que les bactéries aient le temps de se développer dans la vessie.
  • Bien vider sa vessie, pour la même raison.
  • Uriner après chaque rapport sexuel : en fragilisant la muqueuse, ils sont parfois la cause indirecte d’une cystite.
  • Se nettoyer de l’avant vers l’arrière quand on va aux toilettes : cela évite que les bactéries migrent vers le conduit urinaire.
  • Avoir une hygiène intime rigoureuse mais pas trop poussée non plus.
  • Éviter l’utilisation abusive de produits de toilette parfumés, bains moussants, douches intimes : ils sont irritants pour la flore vaginale et urinaire.
  • Lutter contre la constipation : elle favorise également le développement des bactéries.
  • Porter des sous vêtements en coton pas trop serrés : ils permettent à la transpiration de s’évacuer, au contraire des habits en tissu synthétique.

Et si vous avez des questions ou des symptômes douloureux, nous vous recommandons de ne pas hésiter à consulter un médecin généraliste en téléconsultation : c’est la meilleure indication de la télémédecine car ne nécessitant pas d’examen clinique. C’est lui qui saura le mieux vous conseiller.

Sources :