Cystite interstitielle : comprendre et soigner la vessie douloureuse

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un avis médical en moins de 10 minutes !

En cas de symptômes, consultez rapidement un médecin en vidéo et recevez un avis médical et une ordonnance, si nécessaire.

Pris en charge par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Vous avez fréquemment des douleurs au bas du ventre et des envies d’uriner ? Ces symptômes peuvent faire penser à une infection urinaire (cystite aiguë), mais si ces douleurs se répètent et s’accentuent au fil des ans, il pourrait s’agir d’une cystite interstitielle (syndrome de la vessie douloureuse). Cette infection chronique n’est souvent dépistée que des années après son apparition. L’équipe médicale de Qare vous dit tout sur ce syndrome et comment le traiter.

Qu’est-ce qu’une cystite interstitielle ?

La cystite interstitielle, aussi appelée syndrome de la vessie douloureuse, est une inflammation non infectieuse chronique de la vessie. Elle provoque des douleurs au bas du ventre et des envies fréquentes d’uriner. Cette forme de cystite est rare et il n’existe pas de traitement pour la soigner et en guérir définitivement. Toutefois, les manifestations et les douleurs dues à la cystite interstitielle peuvent être soulagées par des traitements et un changement d’habitude. Par ailleurs, cette maladie est beaucoup plus fréquente chez les femmes, mais on ignore encore ce qui la provoque.

Les causes de la cystite interstitielle

Les causes de la cystite interstitielle sont inconnues. Selon les chercheurs, elle pourrait être due à des lésions des parois de la vessie qui la rendent plus vulnérable aux substances, parfois toxiques, contenues dans l’urine. La vessie se voit alors plus facilement irritée. Le potassium serait un des éléments qui provoquerait les épisodes inflammatoires. Il ne s’agit donc pas ici d’une infection d’origine bactérienne comme lors d’une infection urinaire classique.

D’autres hypothèses avancent des facteurs divers, allergiques, génétiques ou encore environnementaux. Plusieurs facteurs pourraient entrer en compte dans le développement de cette maladie. Avoir des antécédents dans sa famille pourrait augmenter le risque d’être également atteint. Par ailleurs, cette maladie est progressive et les symptômes ont tendance à s’accentuer avec le temps.

Un médecin disponible en moins de 10 minutes !

Pour recevoir rapidement un avis médical, consultez un médecin en vidéo 7J/7  (Pris en charge par l’Assurance Maladie)

La cystite interstitielle chez l’homme

La cystite interstitielle concerne avant tout les femmes qui sont surreprésentées dans cette infection (plus de 90 % des cas). Les hommes et les enfants peuvent être infectés mais cela est très rare. Chez les hommes, l’inflammation de la vessie peut également provoquer des douleurs au niveau de l’appareil génital et lors de l’éjaculation. À savoir que les symptômes présents chez l’homme peuvent également être dus à une autre infection comme la prostatite chronique.

Les symptômes de la cystite interstitielle

Quels sont les symptômes d’une inflammation de la vessie ?

Les principaux symptômes de la cystite interstitielle sont :

  • des douleurs dans le bas du ventre ;
  • une pesanteur au niveau de la vessie ;
  • des envies fréquentes d’uriner ou pollakiurie (jusqu’à 60 fois par jour) ;
  • des mictions impérieuses (besoin urgent et puissant d’uriner).

Certains facteurs peuvent aggraver les manifestations de la cystite comme :

  • des facteurs émotionnels (stress) ;
  • les menstruations ;
  • les allergies ;
  • les rapports sexuels ;
  • certains aliments ou boissons qui acidifient l’urine.

En cas de symptômes de cystite interstitielle, vous pouvez consulter un médecin généraliste ou un médecin spécialiste des maladies des voies urinaires, appelé urologue.

Un avis médical sans vous déplacer

Trouvez un médecin disponible en moins de 10 minutes et consultez en vidéo depuis chez vous. (Pris en charge par l’Assurance Maladie)

symptôme cystite

Comment savoir si on a une cystite interstitielle ?

Pour poser le diagnostic d’une cystite interstitielle, le médecin aura besoin de réaliser :

  • une cystoscopie (exploration de la vessie au moyen d’un tube à fibre optique), après avoir écarté une infection urinaire en pratiquant un ECBU (Examen CytoBactériologique des Urines) ;
  • une hydrodistension consistant à dilater la vessie et à observer les petits saignements (sous anesthésie générale en bloc opératoire) ;
  • une biopsie peut également être réalisée pour éliminer l’éventualité d’un cancer.

Pour savoir si vous êtes atteint de cystite interstitielle, nous vous conseillons de consulter un médecin plutôt que de lire des conseils sur les forums. Un examen médical est indispensable.

Il n’est pas forcément évident de savoir si l’on a une cystite interstitielle car il est possible d’en être atteint sans le savoir. Vous pouvez n’avoir aucun symptôme les premières années et les voir se développer progressivement et provoquer des douleurs de plus en plus aiguës. Par ailleurs, les manifestations de l’inflammation de la vessie font bien souvent penser à d’autres infections. Il faut donc éliminer ces autres possibilités avant de diagnostiquer le syndrome de la vessie douloureuse.

Comment traiter la cystite interstitielle ?

Le traitement de la cystite interstitielle sert à réduire les douleurs et à minimiser, voire éviter les symptômes. 90 % des patients parviennent à vivre avec et à soulager leurs symptômes en utilisant à la fois des traitements médicamenteux (analgésiques et anti-inflammatoires non-stéroïdiens) et des méthodes naturelles. Le médecin peut également prescrire des traitements complémentaires comme des antidépresseurs qui détendent la vessie ou des antihistaminiques pour contrôler les envies d’uriner. Le traitement chirurgical n’est envisagé qu’en cas d’échec des autres traitements.

Si vous souffrez de cystite interstitielle, vous devrez également :

  • modifier vos habitudes alimentaires (réduction des aliments riches en potassium et épicés) ;
  • réduire votre stress ;
  • réaliser des exercices des muscles pelviens et entraîner votre vessie.

Bon à savoir : les antibiotiques font pas partie des médicaments utilisés pour les cystites aiguës d’origine bactérienne, mais ils ne sont pas utilisés pour les cystites interstitielles.

Recevez une ordonnance en quelques minutes

En cas de symptômes, consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance en ligne sans vous déplacer. (Pris en charge par l’Assurance Maladie)

Comment soigner naturellement une cystite interstitielle ?

Malheureusement, il n’existe pas de nouveau traitement miracle et naturel pour guérir de la cystite interstitielle. Le traitement naturel de la cystite interstitielle passe surtout par l’alimentation, avec des aliments à privilégier et d’autres à éviter. Les aliments recommandés sont des aliments alcalins, non acides, comme les légumes et fruits bien mûrs. Par exemple, des légumes colorés comme la betterave sont indiqués en cas de cystite interstitielle. Voici d’autres aliments conseillés :

  • les légumes racines (ex : pommes de terre) ;
  • le lait, le fromage ;
  • le soja ;
  • la banane, l’ananas, l’avocat, la châtaigne, le melon, la poire, l’olive ;
  • certaines noix (amande, noix du brésil) ;
  • le jaune d’œuf .
  • les eaux minérales riches en bicarbonates.

Certains traitements naturels, comme la naturopathie ou l’homéopathie, peuvent aider à soulager la cystite interstitielle en jouant sur la réduction du stress. Il existe également des traitements homéopathiques utilisés pour la cystite interstitielle, mais sans preuve qu’ils apportent une réelle amélioration. Les huiles essentielles n’ont en revanche pas d’efficacité prouvée pour soulager la cystite interstitielle.

Bon à savoir : les aliments contenant du polyphénol comme le curcuma et surtout la canneberge aident à prévenir les cystites aiguës, mais pas la cystite interstitielle.

Demandez conseil à un médecin en vidéo

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation et peuvent vous donner un avis médical et une ordonnance, si nécessaire : prendre RDV (Pris en charge par l’Assurance Maladie)

soigner cystite

Quels sont les aliments à éviter en cas de cystite interstitielle ?

Pour soigner votre cystite interstitielle, vous devez faire attention à ne pas consommer ces aliments interdits, ou en tout cas vivement déconseillés, qui pourraient déclencher des épisodes :

  • le café ;
  • le chocolat (riche en potassium) ;
  • les boissons gazeuses ;
  • l’alcool ;
  • les épices et assaisonnements ;
  • les fruits et légumes acides (agrumes, tomates,…) ;
  • les produits fermentés ou riches en tyrosine (abats, certaines céréales) ;
  • les produits contenant de l’aspartame ;
  • les aliments très sucrés.

Les aliments déclencheurs de l’inflammation peuvent varier d’une personne à une autre. Si vous souffrez de cystite interstitielle, vous pouvez tenir un carnet où vous noterez ce que vous consommez et à quels moments vos douleurs se déclenchent pour repérer les aliments à éviter.

Sources :