Cystite chez la femme : comment la prévenir et la guérir ?

Par Zoé Falgarone · Rédactrice web santé · Mis à jour le 26 mai 2020, publié le 26 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

L’infection des voies urinaires (IVU), également appelée cystite, peut toucher tout le monde, mais elle est plus courante chez les femmes en raison de plusieurs facteurs. Quels sont les bons gestes et réflexes à avoir pour l’éviter ? Que faire quand elle est là ? L’équipe médicale de Qare vous explique comment soigner une cystite chez la femme et tout ce qu’il y a à savoir pour éviter ce trouble.

cystite femme

Comment soulager une infection urinaire rapidement ?

Les réflexes à avoir lorsque vous avez une infection urinaire

  1. La cystite chez la femme est, dans la plupart des cas, provoquée par une bactérie, Escherichia Coli. Elle s’élimine dans les urines. Pour rapidement soigner une cystite, la première chose à faire est donc de boire beaucoup ! Cela vous aidera à uriner régulièrement pour bien vidanger votre vessie et éviter la stagnation des urines.
  2. Vous devez éviter les rapports sexuels pendant l’infection car ils peuvent être à l’origine des IVU.
  3. Les antibiotiques sont presque toujours nécessaires dans le traitement des infections urinaires. Consultez rapidement votre médecin ou votre sage-femme, si vous êtes enceinte, pour recevoir une ordonnance.

Les remèdes de grand-mère pour soigner la cystite

Chez certaines femmes, les IVU sont récidivantes, lorsqu’elles se produisent plus de quatre fois par an. Chaque cystite peut être traitée avec des antibiotiques. Cependant, la prise de ce type de traitement augmente la résistance des bactéries. Avec le temps, ils deviennent moins efficaces. Si vous avez des infections urinaires à répétition, vous pouvez boire du jus de canneberge pour prévenir leur apparition. Ce remède naturel contre la cystite est recommandé par les médecins pour prévenir les récidives chez la femme.

Attention : Soigner une cystite chez la femme à l’aide de plantes n’a jamais fait ses preuves. Les infections urinaires nécessitent un traitement médicamenteux qui ne peut vous être délivré que par un médecin.

Quels médicaments prendre pour une cystite ?

Les antibiotiques sont toujours utilisés dans le traitement des infections urinaires chez la femme. Après avoir recherché la bactérie responsable de l’infection, le médecin pourra vous prescrire le bon traitement. Si vous souffrez d’une cystite aiguë isolée, le traitement antibiotique ne sera pas le même que pour une IVU récidivante. Il est donc important de ne pas avoir recours à l’automédication. Seul le médecin pourra vous faire une ordonnance pour vous procurer le traitement correspondant.

À savoir : Les traitements de la cystite par homéopathie existent. Si votre médecin généraliste est également homéopathe, demandez-lui son avis médical.

Vous avez besoin de conseils ? Consultez un médecin généraliste en vidéo sur Qare !

remède cystite femme

Comment prévenir les cystites à répétition

5 conseils pour prévenir l’apparition des infections urinaires

Si vous êtes une femme, il y a quelques bonnes habitudes à prendre pour éviter d’avoir à soigner une cystite, surtout si elle réapparaît fréquemment.

  1. Toujours aller aux toilettes après un rapport sexuel.
  2. Essayer d’aller aux toilettes plus fréquemment et de ne pas vous retenir pendant longtemps.
  3. S’essuyer d’avant en arrière après avoir uriné.
  4. Avoir une hygiène convenable mais pas trop importante car cela détruit la flore et les germes naturels qui vous protègent des bactéries. Évitez les produits parfumés, par exemple.
  5. Si vous faites des IVU à répétition, vous pouvez boire régulièrement du jus de canneberge qui prévient la résurgence des infections urinaires. Vous pouvez également consulter votre médecin pour qu’il vous conseille des gélules à base de canneberge.

Une ordonnance anticipée pour les IVU récidivantes

Si vous souffrez d’infections urinaires récidivantes, votre médecin peut vous délivrer une ordonnance anticipée afin que vous puissiez prendre le traitement immédiatement. Les médicaments antibiotiques peuvent avoir une efficacité dès la première administration pour soigner la cystite.

Quels sont les symptômes de la cystite chez la femme ?

Avant de pouvoir traiter votre infection, vous devez déjà être en mesure de reconnaître les premiers symptômes de la cystite. La cystite chez la femme peut se manifester par :

  • une sensation de brûlure en urinant ;
  • une pesanteur dans le bas du ventre ;
  • l’envie fréquente d’aller aux toilettes ;
  • l’impression de ne pas pouvoir vous retenir très longtemps ;
  • des difficultés à évacuer toute l’urine en même temps ;
  • des urines troubles accompagnées d’une odeur désagréable ;
  • des traces de sang dans les urines.

Les femmes qui ont une cystite ne trouvent pas toujours de traces de sang dans leurs urines. De même qu’elles peuvent voir du sang, mais ne pas forcément ressentir de douleur. Si vous présentez un des symptômes, nous vous conseillons de consulter rapidement.

Important : Il s’agit des symptômes des IVU de la zone basse. Si vous ressentez de la fièvre ou des douleurs dans le dos, au niveau des fosses lombaires, il pourrait s’agir d’une infection des voies urinaires supérieures qui est plus dangereuse car elle peut toucher les reins. Vous devez alors consulter en urgence un médecin.

Vous avez besoin d’une consultation rapide ? Prenez rendez-vous avec un médecin généraliste sur Qare tous les jours de 6h à 23h !

symptome cystite

Quels sont les causes de la cystite chez la femme ?

Les femmes peuvent souffrir de cystite à cause d’une bactérie nommée Escherichia Coli qui est normalement présente dans les intestins. Une vessie en bonne santé n’en contient pas ou très peu, en tout cas pas assez pour provoquer une infection. Les IVU se déclenchent lorsque la vessie entre en contact avec cette bactérie. C’est la forme d’infection urinaire la plus courante.

Les facteurs anatomiques

Les femmes âgées entre 20 et 50 ans ont 50 fois plus de risques de souffrir d’une cystite. La première cause est anatomique. Les femmes ont un urètre plus court que les hommes ce qui favorise davantage l’entrée des bactéries dans la vessie, car elles peuvent remonter plus facilement. Même si les symptômes sont identiques, les causes de l’infection urinaire chez l’homme n’ont pas la même origine.

Les facteurs liés à d’autres conditions de santé

D’autres facteurs liés à des conditions de santé peuvent créer un terrain favorable aux IVU.

  • les malformations de l’appareil urinaire ;
  • l’incontinence ;
  • certaines maladies neurologiques, comme la sclérose en plaque ;
  • le diabète qui prédispose les sujets à cause de la présence de sucre dans les urines ;
  • la chute du taux d’oestrogène après la ménopause ;
  • le prolapsus génital ou génito-urinaires qui survient chez les femmes ;
  • si vous êtes une femme enceinte, votre utérus peut appuyer sur la vessie et provoquer son dysfonctionnement, et donc le début d’une cystite. Vous pouvez également avoir plus de difficultés à évacuer toute l’urine, ce qui favorise le développement des IVU.

Bon à savoir : Bien qu’elles peuvent être bénignes les infections urinaires pendant la grossesse doivent être surveillées et traitées rapidement afin qu’il n’y ait pas de complication. Le traitement de la cystite chez la femme enceinte nécessite une consultation médicale. Si vous avez des symptômes prenez rendez-vous avec votre médecin ou votre sage-femme.

Les facteurs externes liés à l’hygiène

Le facteur le plus important est l’hygiène. Plusieurs comportements et gestes peuvent être à l’origine de cette infection.

  • La cystite chez la femme peut se déclencher suite à des rapports sexuels, et notamment l’utilisation de spermicide.
  • Ne pas aller uriner après un rapport est souvent un déclencheur des IVU.
  • Le fait de mal s’essuyer, en commençant par l’arrière vers l’avant, ramène les germes vers la sortie de l’urètre.
  • Se retenir souvent d’aller faire pipi favorise également les IVU.
  • Une hygiène trop intense peut également causer des cystites récidivantes.
  • Le manque d’hydratation favorise également les infections urinaires. Pensez à boire 1,5 L d’eau par jour.

Source :