Vaccin contre le coronavirus : où en est-on ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Participez à l’effort pour ne pas propager le virus : téléconsultez !

Vous présentez des symptômes liés au coronavirus ? Ne prenez aucun risque et consultez un médecin en vidéo depuis chez vous !

Remboursable par l’Assurance Maladie.

Parler à un médecin

Bien qu’on ignore encore quand sera prêt le futur vaccin contre le coronavirus, la France se prépare déjà et réfléchit à une stratégie vaccinale nationale. En attendant, de nombreux laboratoires et chercheurs restent sur le qui-vive pour élaborer le vaccin en un temps record, et de nombreux essais ont déjà été lancés. L’équipe médicale de Qare fait le point sur la recherche du vaccin et la prévention contre le Covid-19.

Vaccin du coronavirus : les réponses à vos questions

Où en est la recherche sur le vaccin du Covid-19 ?

Le nombre de cas de Covid-19 et de décès continue d’augmenter à travers le monde, montrant que l’épidémie de coronavirus est donc loin d’être terminée. La course au vaccin contre le Covid-19 continue donc. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 18 laboratoires seraient pressentis comme des candidats sérieux pour développer ce futur vaccin.

Le 27 juillet, le laboratoire américain Moderna est entré dans la dernière phase de son essai clinique sur le vaccin du coronavirus. 30 000 personnes volontaires vont participer à l’essai et se faire vacciner. Les USA pourraient donc bien être un des premiers pays à commercialiser un vaccin contre le coronavirus. Mais ce sont loin d’être les seuls car tous les pays s’y sont mis. L’élaboration et la distribution rapide d’un vaccin contre le coronavirus est donc loin d’être impossible.

Le point sur les dernières news du vaccin contre le Covid-19.

  • En avril dernier, un laboratoire suisse, rattaché à l’Université de Berne, annonçait être sur une piste. Il serait en mesure de commencer la vaccination dès octobre 2020.
  • L’Université d’Oxford a aussi des essais en cours sur le vaccin du coronavirus. Il pourrait être prêt avant 2021.
  • La société CanSino Bio de Chine présente aussi des résultats encourageants et s’annonce comme un vrai concurrent dans la recherche du vaccin contre le Covid-19.
  • Des chercheurs russes ont également obtenu des résultats prometteurs. Selon la vice-Première ministre russe, Tatiana Golikova, deux vaccins contre le Covid-19 pourraient être commercialisés dès septembre et octobre.
  • Le laboratoire Sanofi Pasteur se dit aussi en bonne position pour produire en grande quantité les doses vaccin contre le coronavirus. Le laboratoire, basé en France, travaille sur deux technologies différentes pour élaborer un vaccin contre le Covid-19, notamment avec les Britanniques.

Des questions sur le coronavirus ?

Transmission, tests, symptômes… Posez toutes vos questions à un médecin en vidéo. Médecins disponibles 7J/7 de 6h à 23h.

vaccin coronavirus laboratoire

Le vaccin contre le coronavirus sera-t-il fiable ?

Un vaccin met normalement une dizaine d’années à être élaboré. Certaines personnes s’inquiètent donc pour la sécurité du futur vaccin contre le coronavirus, et peut-être à juste titre.

Antoine Flahaut, directeur de l’Institut de santé globale à la faculté de médecine de l’université de Genève, indiquait le 30 juillet dernier sur France Inter : « Si on court-circuitait les phases de développement pour vouloir accélérer le processus, on courrait des risques indéniables ».

La qualité devra être vérifiée mais il reste optimiste : « Ça va être un vaccin dont on aura probablement la plus grande expérience le plus rapidement possible (…) Il y a une telle concentration des recherches sur le coronavirus, qu’un vaccin d’ici un an, c’est jouable », souligne le chercheur à propos de la date de sortie du vaccin du coronavirus. Néanmoins, il est encore trop tôt pour dire si un vaccin contre le coronavirus sera prêt d’ici septembre ou la fin d’année. (Interview disponible ici).

Faudra-t-il refaire un vaccin tous les ans ?

Le coronavirus (Sars Cov-2) est un virus qui mute beaucoup moins que la grippe, donc son vaccin pourrait marcher sur une longue période. Le chercheur Antoine Flahaut rassurait sur ce sujet car les mutations du virus n’ont pas d’incidence « ni sur la virulence, ni sur la transmissibilité, ni sur le système immunitaire.»

Les vaccins contre la pneumonie protègent-ils contre le nouveau coronavirus ?

Non. Les vaccins contre la pneumonie, ou même contre la rougeole, ne sont pas conçus pour protéger du coronavirus. Ce virus a ses propres spécificités. C’est pour cela que les chercheurs travaillent sans relâche pour trouver un vaccin adapté.

En revanche, des recherches ont montré que les vaccins BCG contre la tuberculose permettraient de renforcer ses défenses immunitaires contre le coronavirus. C’est ce qu’a indiqué Laurent Lagrost, directeur de recherche à l’Inserm, sur LCI (à lire ici). En effet, dans les pays où la couverture vaccinale BCG est importante, on observe un impact moins grave du Covid-19 sur les personnes atteintes.

Vous présentez des symptômes du coronavirus ?

Parlez rapidement à un médecin en téléconsultation pour qu’il vous aide à vous soigner. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Stratégie vaccinale contre le Covid-19 : qui serait prioritaire ?

Alors que le vaccin est encore en cours d’élaboration, le gouvernement français se prépare déjà à la campagne de vaccination. Plusieurs membres du conseil scientifique, du comité analyse, recherche et expertise (CARE) et du comité vaccin Covid-19 ont publié un rapport dans cette optique. Datant du 9 juillet, il définit les cibles prioritaires pour la vaccination.

Vous ferez probablement partie des personnes prioritaires dans les cas suivants :

  • vous êtes plus exposé à cause de votre métier (personnel soignant, par exemple) ;
  • vous vivez avec une maladie chronique ;
  • si vous êtes une personne âgée ;
  • ou vous faites partie des populations précaires.

Au final, près de 50 % de la population française serait concerné, selon ce rapport, disponible sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

La prévention et le dépistage du Covid-19 doivent continuer

En attendant le vaccin, le respect de la distanciation sociale, des gestes barrières, et les campagnes de dépistage restent les premiers remparts contre le coronavirus. Voici nos conseils de prévention et comment réagir si vous êtes possiblement infecté.

Comment éviter de contracter le coronavirus ?

Pour éviter d’attraper le virus, vous devez respecter les consignes de sécurité et les gestes barrières :

  • porter un masque dans les lieux publics clos ;
  • respecter une distance d’un mètre avec d’autres personnes ;
  • porter un masque lorsque la distance minimum ne peut plus être respecté ;
  • vous laver régulièrement les mains et utiliser du gel hydroalcoolique ;
  • tousser ou éternuer dans votre manche.

Prenez soin de vous et des autres en restant chez-vous

Évitez tout risque de contamination et consultez un médecin en vidéo, 7J/7 de 6h et 23h.

coronavirus gestes barrière

J’ai des symptômes du coronavirus : la marche à suivre

Si vous présentez des signes modérés du coronavirus (toux, fièvre, maux de gorge avec ou sans pics de fatigue), vous devez les traiter en téléconsultation et rester chez vous. Il est préférable de réaliser les consultations liées au Covid-19 à distance pour éviter de propager le virus. De plus, les téléconsultations concernant le coronavirus sont remboursées à 100 % par l’Assurance Maladie jusqu’au 31 décembre 2020.

Vous devez également réaliser un test de dépistage PCR pour savoir si vous êtes infecté, rapidement après l’apparition des symptômes.

Enfin, si vous présentez des symptômes graves (douleurs thoracique, difficultés respiratoires, problème d’élocution ou de motricité), vous devez appeler le 15.

Que faire si je n’ai pas de symptômes mais si je pense avoir été exposé au coronavirus ?

Près d’un quart des personnes testées positives au Covid-19 ne ressentent aucun symptôme. Vous pensez quand même avoir été exposé ? Vous devez effectuer une « auto-quarantaine » afin de ne pas propager le virus. Vous pouvez réaliser un test PCR sans ordonnance et être remboursé par l’Assurance Maladie. Cependant, les personnes disposant d’une prescription sont désormais prioritaires. Vous trouverez la liste complète et officielle des centres de dépistage près de chez vous sur ce lien.

Si vous n’avez aucun symptôme et n’êtes pas un cas contact, vous pouvez réaliser le test antigénique du Covid-19 qui vous permet d’avoir un résultat en moins de 30 minutes.

Bon à savoir : il est possible de présenter de l’urticaire avec le coronavirus, ou d’autres symptômes rares, pouvant faire penser à une allergie. Si vous avez un doute, vous pouvez lire la liste complète des symptômes du coronavirus, publiée en ligne par le gouvernement (tapez « symptômes coronavirus » sur les moteurs de recherche). Vous pouvez également téléconsulter un médecin pour lui décrire vos symptômes.

Que faire si j’ai été en contact proche avec quelqu’un qui a le coronavirus ?

Vous devez rester chez vous en attendant de faire le test et d’avoir les résultats.

  • Si le résultat de votre test est positif : vous devrez rester chez vous pendant une période de 15 jours si vous n’avez pas ou peu de symptômes.
  • Si le résultat est négatif : vous devrez éviter le contact avec les personnes fragiles pendant une semaine et éviter les transports en commun. Si vous le pouvez, vous devez télétravailler ou demander un arrêt de travail à l’Assurance Maladie pour la durée de votre période d’isolement. Vous devrez éventuellement réaliser un test, TDR, Elisa ou TROD sérologiques pour trouver la présence d’anticorps liés au virus.

Bon à savoir : vous pouvez également savoir si vous êtes un cas contact grâce à l’application StopCovid lancée par le gouvernement. Vous recevrez une alerte si vous avez eu un contact prolongé avec une personne ayant le coronavirus. Il s’agit d’un service sécurisé, anonyme et installé uniquement sur la base du volontariat.

Sources :