Varices pelviennes : symptômes, causes et traitements

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Vous pensez souffrir de varices pelviennes ?

Téléconsultez un médecin dès aujourd’hui depuis chez vous afin de recevoir un premier diagnostic, et si besoin la prescription d’un traitement.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie. Disponibilités 7j / 7.

Chez la femme, les varices pelviennes peuvent survenir à divers moments de la vie, notamment durant la grossesse. Cette affection se traduit par une dilatation anormale des veines situées au niveau du bassin. Certaines sont bénignes, d’autres provoquent des signes cliniques nécessitant un traitement particulier. Comment les détecter ? Quelles en sont les causes ? Quels sont les prises en charge médicales ? Chez Qare, on vous explique tout.

Les varices pelviennes, qu’est-ce que c’est ?

Varices pelviennes : définition

Les varices pelviennes se définissent comme une dilatation anormale des veines situées au niveau du bassin (zone du pelvis). Ce phénomène est dû à une hyperpression veineuse : le flux sanguin augmente, par conséquent la paroi veineuse s’élargit. D’un point de vue médical, on distingue deux types de varices pelviennes :

  • Les varices pelviennes asymptomatiques : elles sont sans conséquence et ne nécessitent pas de traitement médical
  • Les varices pelviennes provoquant des symptômes cliniques et nécessitant une prise en charge médicale ainsi qu’un traitement adapté

Certaines varices peuvent être visibles au niveau cutané, notamment les varices périnéales, généralement extériorisées.

Les localisations de varices pelviennes

Le pelvis se compose d’un réseau de multiples veines concentrées dans un espace réduit. On parle de plexus veineux. Les varices pelviennes peuvent donc inclure diverses veines telles que :

  • Les veines de l’utérus
  • Les veines des ovaires
  • Les veines de la paroi pelvienne
  • Les veines du périnée, on parle de varices périnéales
  • Les veines de la vulve, on parle de varices vulvaires
  • Les veines du canal inguinale qui communiquent avec l’abdomen
  • Dans de plus rares cas, les veines des orifices obturateurs situés entre le bassin et la cuisse

Plus généralement, les varices peuvent apparaître à différents endroits du corps, notamment au niveau des jambes.

Le syndrome de congestion pelvienne

Les varices pelviennes, lorsqu’elles s’accompagnent de douleurs pelviennes chroniques au niveau du bassin peuvent être le signe d’un syndrome de congestion pelvienne.

Il s’agit d’une accumulation de sang dans les veines de la région du pelvis. Cela est dû à une insuffisance veineuse : les veines ne sont plus en capacité de faire circuler le sang correctement.

Ce syndrome étant difficile à diagnostiquer, les symptômes qui l’accompagnent peuvent devenir très handicapants physiquement et psychologiquement.

Des médecins généralistes sont disponibles en vidéo pour effectuer un premier diagnostic. Disponibilités 7j / 7.

Quels sont les symptômes des varices pelviennes ?

Symptômes ressentis en cas de syndrome de congestion pelvienne

Dans le cas des varices pelviennes provoquant des signes cliniques, cela peut indiquer un syndrome de congestion pelvienne. Les symptômes associés sont :

  • Une douleur pelvienne constante avec des pics aiguës pouvant survenir en fin de journée ou en cas de maintien prolongé de la position debout ou assise
  • Un syndrome prémenstruel qui provoque un pic de douleur au niveau du bas ventre
  • Une dysménorrhée, des règles particulièrement douloureuses
  • Une dyspareunie, une douleur lors du rapport sexuel
  • Des douleurs lombaires
  • Une sensation de jambes lourdes
  • Des saignements vaginaux

Symptômes associés en cas de propagation des varices pelviennes

Dans certains cas, notamment lorsque les varices pelviennes ne sont pas prises en charge par un médecin, celles-ci peuvent se propager aux veines de la vessie ou du rectum, entre autres. Dans ce cas, l’intensité des symptômes initiaux peut augmenter. Par ailleurs, de nouveaux symptômes peuvent apparaître tels que :

Quelles sont les causes des varices pelviennes ?

La grossesse, la cause majeure

La grossesse est le facteur principal de l’apparition de varices pelviennes. Cela s’explique notamment par :

  • L’augmentation d’œstrogène, une hormone de grossesse
  • L’augmentation du volume de sang de quasiment 50% qui engendre une dilatation des veines du pelvis et une augmentation de l’afflux sanguin

La probabilité de survenue de varices pelviennes augmente en fonction du nombre de grossesses, ainsi que de l’âge de la femme au moment de la grossesse.

Généralement, les femmes développant un syndrome de congestion pelvienne se situent entre 20 et 45 ans et ont eu plusieurs grossesses.

Varices pelviennes et ménopause

La ménopause faisant partie des épisodes de dérèglements hormonaux conséquents chez la femme, durant cette période des varices pelviennes peuvent également survenir.

Autres facteurs

Plus généralement, toute pathologie entraînant un dérèglement hormonal peut engendrer des varices pelviennes, notamment le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Par ailleurs, l’aspect héréditaire est un facteur de risque ainsi que les opérations chirurgicales au niveau de la zone pelvienne.

N'attendez pas que vos varices pelviennes se propagent

Téléconsultez un médecin généraliste dès aujourd’hui et recevez un premier diagnostic. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Varices pelviennes : les risques associés

La propagation des varices

Lorsque les varices pelviennes ne sont pas traitées, le risque est qu’elles se propagent, pouvant aller jusqu’à atteindre les membres inférieurs provoquant une paraphlébite.

L’absence de diagnostic

Les femmes souffrant de varices pelviennes peuvent avoir un parcours d’errance médicale tant les symptômes peuvent varier. Dans ce cas, les symptômes associés peuvent générer des problématiques d’ordre psychologique telles que :

  • Une anxiété
  • Une dépression
  • Une difficulté à avoir une vie sexuelle voire une absence de vie sexuelle
  • Une difficulté dans la relation de couple

Qui consulter en cas de varices pelviennes ?

En cas de signes de varices pelviennes, une consultation chez un médecin généraliste est nécessaire. Pour poser son diagnostic, ce dernier effectue un examen clinique. Puis il prescrit des examens complémentaires tels que :

Comment soigner les varices pelviennes ?

Traitement médicamenteux

En première intention, le médecin prescrit un traitement médicamenteux de type anti-inflammatoires non stéroïdiens ou un progestatif.

L’embolisation

Si le traitement médicamenteux n’est pas suffisant, le médecin peut effectuer une opération chirurgicale permettant de stopper l’afflux sanguin au niveau des veines pelviennes. L’embolisation consiste en une légère incision afin d’insérer via un cathéter un produit (colle ou coils) permettant d’oblitérer la veine.

Traitements naturels

En parallèle du suivi médical, certaines astuces permettent de soulager les symptômes des varices pelviennes :

  • A la fin de votre douche, passez un jet d’eau froide sur votre bassin, le froid permet de stimuler la circulation sanguine
  • Au quotidien passez de temps à autre une petite compresse froide
  • En cas de propagation des varices sur la jambes, le port de bas de contention peut soulager les symptômes