Triglycérides élevés : quand est-ce dangereux et comment le faire diminuer ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin et recevez une ordonnance en ligne

Gagnez du temps pour recevoir vos ordonnances, téléconsultez un médecin dans la journée et recevez-les à distance, si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV en ligne

Si un taux de triglycérides sanguin élevé peut être transitoire, on l’associe en revanche souvent à une augmentation du risque de développer une maladie cardiovasculaire. Il est donc nécessaire de le prendre au sérieux. Qu’est-ce qui caractérise un taux élevé et donc dangereux pour la santé ? Comment le faire diminuer ? L’équipe médicale de Qare vous donne ses recommandations.

Qu’est-ce qu’un taux de triglycérides élevé ?

C’est quoi les triglycérides ?

Les triglycérides font, comme le cholestérol, partie de la catégorie des lipides. Ils sont produits par le foie mais peuvent aussi être apportés par l’alimentation (notamment les sucres et l’alcool).

On les retrouve dans le tissu adipeux, qui se situe sous l’épiderme et le derme (soit les 2 premières couches de la peau) et ils ont pour rôle de servir de source d’énergie au corps.

Le dosage des triglycérides est un examen sanguin permettant d’évaluer le taux de triglycérides du sang. Il nécessite d’être à jeun depuis 12h tout en ayant conservé ses comportements alimentaires habituels. 

Il est généralement prescrit dans le cadre d’un bilan lipidique, où on mesure également : 

  • Le taux de LDL-cholestérol, le “mauvais cholestérol”, qu’on associe à une augmentation du risque cardiovasculaire.
  • Le taux de HDL-cholestérol, le “bon cholestérol” qui diminue le risque cardiovasculaire en favorisant l’élimination des excès de LDL-cholestérol par le foie.

Quand parle-t-on de triglycérides élevés ?

La notion de taux de triglycérides sanguin normal varie selon les individus. Elle est estimée par un médecin, qui prend en compte plusieurs critères : 

  • L’âge ;
  • Le nombre des facteurs cardiovasculaires présents (diabète, cholestérol, sédentarité, tabagisme…)

On considère néanmoins que le taux de triglycérides est optimal quand il est inférieur à 1,7 g/L, soit 1,7 mmol/L. Quand il est élevé, on parle d’hypertriglycéridémie.

La cause d’un taux de triglycérides élevé est généralement multifactorielle et souvent associée au surpoids, à la sédentarité et à de mauvaises habitudes alimentaires.

Une ordonnance sans vous déplacer ?

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation et peuvent vous faire une ordonnance, si nécessaire. Prendre RDV en ligne.

De quelle manière l’hypertriglycéridémie se manifeste-t-elle ?

Les facteurs contribuant à la l’hypertriglycéridémie

Plusieurs facteurs contribuent à des triglycérides élevés et il arrive qu’ils cohabitent chez un même individu : 

  • La sédentarité ;
  • Une alimentation déséquilibrée, notamment trop riche en sucre ;
  • Le surpoids ;
  • Une maladie (hypothyroïdie, insuffisance rénale chronique, obésité, diabète de type 2…) ;
  • La grossesse ;
  • L’alcoolisme et le tabagisme ;
  • Des médicaments (corticoïdes, pilules œstroprogestatives, ciclosporine, rétinoïdes, certains neuroleptiques et bêtabloquants…) ;
  • L’hérédité.

Même si on peut avoir une idée des causes de son hypertriglycéridémie, mieux vaut éviter l’auto-diagnostic et solliciter l’avis d’un professionnel de santé. En effet, seul un médecin pourra estimer si votre taux de triglycérides et vos facteurs cardiovasculaires individuels mettent votre santé à risque.

Les symptômes d’un taux de triglycérides élevé

Ce qu’il faut savoir, c’est que la majorité du temps, l’hypertriglycéridémie est asymptomatique. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de la contrôler par un dosage des triglycérides, généralement dans le cadre d’un bilan lipidique.

Cependant, il arrive souvent qu’on l’associe avec d’autres facteurs de risque cardio-vasculaire, dans ce que l’on défini par le syndrome métabolique (triglycérides élevés, glycémie haute, excès de graisse abdominale et de l’hypertension artérielle).

Plus rarement, on la lie aussi à une altération de l’état général, une fatigue intense, des douleurs abdominales et des vertiges.

L’hypertriglycéridémie est-elle dangereuse ?

Quelles sont les conséquences d’un taux élevé de triglycérides ?

Les conséquences d’un taux de triglycérides élevé sont potentiellement dangereuses. En effet, l’accumulation de lipides dans le sang peut mener à la formation de dépôts sur les parois des artères, ce qui nuit au flux sanguin et favorise les maladies cardiovasculaires.

Parmi elles, on compte : 

  • L’accident cardiovasculaire (AVC) ou “attaque”, dû à une interruption du flux sanguin vers le cerveau, causé par le blocage d’un vaisseau sanguin.
  • La cardiopathie ischémique, une maladie du cœur due à un apport insuffisant de sang vers le myocarde (muscle cardiaque).
  • L’artérite périphérique, une pathologie qui induit un blocage ou un rétrécissement des artères de la jambe, ou plus rarement du bras.

Les maladies cardiovasculaires peuvent mettre en cause le pronostic vital. Si vous suspectez la survenue d’un AVC ou d’un infarctus du myocarde (communément appelé crise cardiaque) chez vous ou une autre personne, appelez immédiatement le 15, le 112 ou le service des urgences le plus proche.

À savoir : le diabète, l’hypertension artérielle, le syndrôme métabolique, la sédentarité ou encore le tabac sont des facteurs qui aggravent le risque cardiovasculaire.

Des questions sur le déroulement d'une prise de sang ?

Des médecins généralistes sont là pour vous guider. Disponibilités 7J/7, de 6h à 1h.

Quel traitement permet de faire diminuer des triglycérides élevés ?

On peut faire diminuer son taux de triglycérides en modifiant son hygiène de vie et, dans certains cas, par la prise de médicaments.

Revoir son hygiène de vie pour réduire son taux de triglycérides

Dans la plupart des cas, adopter un mode de vie plus sain permet de diminuer les triglycérides. Parmi les habitudes y contribuant, on note : 

  • L’arrêt du tabagisme et/ou une réduction de l’exposition au tabagisme passif.
  • Limiter sa consommation de boissons alcoolisées.
  • La pratique d’une activité physique adaptée.
  • La mise en place d’habitudes alimentaires saines (consommer 5 fruits et légumes par jour, boire 1,5 L d’eau quotidiennement, limiter ses apports en aliments riches en sucre et en graisse…)

Les traitements médicamenteux de l’hypertriglycéridémie

Lorsque les modifications de l’hygiène de vie n’ont pas l’effet souhaité, le médecin peut prescrire des médicaments hypolipémiants (statines, ézétimibe, colestyramine, fibrates…) qui diminuent le taux de cholestérol et/ou de triglycérides.

Enfin, lorsqu’un taux de triglycérides élevé est causé par une maladie, la traiter permet également de le réduire.